Verveine citronnelle

Verveine citronnelle en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Verveine citronnelle

  • Nom(s) latin(s)

    Aloysia citrodora

  • Famille

    Verbénacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,70 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Moustiques
    Pucerons
  • Densité

    3 au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Entrée Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Aloysia citrodora (syn. A. citriodora, A. triphylla et Lippia citriodora), la verveine citronnelle, de la famille des Verbénacées, est une plante à feuillage caduc, atteignant environ 1 m de hauteur sous nos climats. Ses tiges sont ligneuses et ramifiées ; les feuilles vert clair, très odorantes, sont étroites, lancéolées et se terminent en pointe. Les petites fleurs blanches ou mauve pâle, groupées en épis, s'épanouissent en été mais ne donnent pas de graines sous nos climats.

Cette plante aromatique pousse en altitude (entre 2 000 m et 3 000 m) dans son pays d'origine, mais elle s'est « acclimatée » et on la cultive dans les régions méditerranéennes, du Sud de la France à l'Espagne en passant par le Maroc. Flora Europaea indique qu'elle s'est naturalisée localement dans le bassin méditerranéen, mais aussi dans diverses régions du globe à climats méditerranéen à tropical.

Il y a souvent confusion entre la verveine citronnelle, la mélisse (Melissa officinalis) et la verveine officinale (Verbena officinalis). Cette dernière n'est pas aromatique : c'est une plante sauvage de nos régions, la fameuse verveine à tisane qui possède de nombreuses vertus curatives. Parfois, on la confond aussi avec la citronnelle (Cymbopogon citratus), pas du tout rustique, aussi appelée verveine des Indes ou lemongrass, graminée originaire d'Asie tropicale, très utilisée dans la cuisine asiatique.

Les feuilles fraîches ou sèches, à la saveur très fine, citronnée, aromatisent les poissons, les sauces, les marinades, les volailles, les farces, les pâtisseries, l'huile, le vinaigre. Ciselez-les très finement dans les salades de fruits. Faites-les infuser dans du lait chaud, afin de concocter d'exquis desserts. Macérées dans du sucre et l'alcool pour fruits, seules ou avec d'autres plantes, elles se transforment en liqueur délicate. Elles sont délicieuses en tisane chaude ou froide, présentée sur de la glace pilée. Servie fraîche, l'infusion de verveine citronnelle accompagne bien les desserts. Le mélange verveine citronnelle et romarin est très agréable.

Faites sécher les feuilles au soleil ou au four doux, pour composer des pots-pourris ou en remplir des pochons, à glisser dans le linge ou sous un oreiller. L'association avec des pelures d'orange est toujours réussie.

Son odeur citronnée provient de l'huile essentielle des feuilles. Cette huile aromatique contient surtout du citral (géranial et néral), molécule odorante utilisée en parfumerie (dans la préparation de parfums, de cosmétiques, de produits d'hygiène, de produits ménagers…). Elle est aussi utilisée dans l'industrie alimentaire, pour des arômes, par exemple.

La verveine citronnelle aide à une bonne digestion et est légèrement sédative. On utilise ses feuilles séchées en tisane pour ses propriétés apaisantes et calmantes car elle aide à trouver un meilleur sommeil.

L’espèce type

Verveine citronnelle (Aloysia citrodora)

Verveine citronnelle (Aloysia citrodora)
  • Synonymes : Aloysia triphylla ou Lippia citriodora
  • Qualités gustatives : Feuilles délicieuses et fines. Saveur et senteur citronnées.
  • Autres qualités : Sous arbrisseau de 1 m de haut. Rustique jusqu’à -7 °C.

Plantationde laverveine citronnelle

Plantationde laverveine citronnelle

Où la planter ?

Cette plante a besoin d'un sol léger, frais, riche en humus et d'une exposition ensoleillée. Elle supporte les gelées jusqu'à -7 °C, à condition que le sol soit bien drainé.

Installez à ses pieds des annuelles parfumées, bien touffues, afin de couvrir la base souvent dégarnie : des surfinias, des pélargoniums à feuillage odorant, des héliotropes

Pour la culture en pot, prévoyez un grand pot, de 30 ou 35 cm de diamètre, avec un drainage au fond. Installez la verveine citronnelle dans un substrat composé de 3/4 de terreau et de 1/4 sable, enrichi de deux à trois poignées de compost. Placez la plante au soleil, et rentrez-la début novembre en serre hors gel.

Quand planter la verveine citronnelle ?

La plantation s'effectue en mai, lorsque tout risque de gelée est passé.

Comment la planter ?

En pleine terre :

  • Faites un trou de quatre fois le volume de la motte en tout sens.
  • Trempez le contenant dans une cuvette d'eau pendant 5 min.
  • Si votre terre n'est pas bien drainée, mettez une couche de sable ou de gravier au fond du trou.
  • Ajoutez une pelletée de compost à la terre retirée, rebouchez partiellement le trou.
  • Dépotez puis positionnez la plante, rebouchez, tassez, arrosez.

En pot :

  • Trempez le conteneur dans une cuvette d'eau pendant 5 min.
  • Installez un drainage au fond du pot.
  • Remplissez de terreau, de sable et de compost.
  • Plantez la verveine citronnelle après avoir l'avoir dépotée.
  • Arrosez.

Culture et entretien de la verveine citronnelle

Culture et entretien de la verveine citronnelle

Culture en pleine terre

  • Arrosez régulièrement pendant le mois qui suit la plantation, puis seulement en période de sécheresse.
  • Chaque année, en mars, au moment de la taille, faites un apport de compost.
  • En octobre, protégez la souche avec une bonne couche de feuilles mortes ou de paille.
  • Si vous habitez une région où les températures descendent en dessous de -7 °C, prévoyez de la déterrer, de la mettre en pot et de la rentrer en serre froide début novembre.

Culture en pot

  • Arrosez lorsque la terre sèche en surface. Veillez à ce qu'il n'y ait jamais d'eau stagnante dans la soucoupe.
  • Pour que la plante ne se dégarnisse pas de la base, prélevez tiges et feuilles régulièrement. En revanche, cette opération empêche la venue des jolies fleurs mauve pâle.
  • Fin juin ou début juillet, surfacez avec du compost.
  • Fin octobre ou début novembre, abritez le pot dans une pièce très claire et fraîche, l'orangerie étant l'idéal, car la température doit osciller entre 3 et 10 °C.
  • Rabattez la plante de moitié au milieu de l'hiver, puis à 20 cm, en avril, au moment où vous la sortirez à nouveau. Surfacez alors avec du compost. Elle peut vivre ainsi plusieurs années.
  • Si les hivers ne sont pas trop froids dans votre région, vous pouvez laisser le pot en extérieur, en prenant des précautions : début novembre, placez la plante dans un angle de la terrasse ou de la maison, bien abritée, et s'il fait froid, couvrez-la, avec du plastique bulle, pour entourer la plante, et une couverture pour protéger le pot, donc les racines.
  • En serre ou sous protection, pensez à aérer dès qu'il fait beau et doux.

Taille de la verveine citronnelle

Quand tailler ?

Taillez en tout début de printemps.

Comment tailler ?

Taillez les branches mortes ainsi que la tige principale à une trentaine de centimètres du sol. Tout au long de la végétation, supprimez les extrémités des tiges pour que la plante se ramifie au maximum. L’idéal est de prélever régulièrement des pousses, afin de les utiliser.

Maladies, nuisibles et parasites

En plein air, la plante n'est pas sujette aux attaques d'indésirables. Cultivée en serre, elle peut attirer les araignées rouges et les aleurodes, à cause du confinement. Pour les éviter, l'aération du local est primordiale, dès que le temps est sec et qu'il ne gèle pas.

Récolte

Quand récolter ?

Les feuilles se cueillent au fur et à mesure des besoins pendant la belle saison.

La conservation de la verveine citronnelle

La congélation n’a aucun intérêt, par contre le séchage est recommandé, afin de profiter des parfums et saveurs de cette plante en hiver.

Faites sécher les tiges en juin ou juillet, dans un lieu sombre, sec et chaud. Ensuite, conservez-les à l’abri de l’humidité et de la lumière du jour dans des boîtes ou des bocaux hermétiques. Ainsi, les feuilles gardent leur fragrance pendant plusieurs années.

Multiplicationde laverveine citronnelle

Multiplicationde laverveine citronnelle

Quand bouturer ?

Cette plante ne donne pas de graines sous nos climats, mais la multiplication par bouturage, de mai à septembre, est facile à réaliser.

Comment bouturer ?

Prélevez des tiges de 8 à 10 cm. Ces boutures peuvent être prises sur les nouvelles pousses du printemps ou sur des tiges lignifiées à la fin de l'été.

Supprimez les feuilles sur la moitié inférieure, ainsi que les fleurs si elles sont déjà formées. Dans une terrine, drainée avec une fine couche de gravier et emplie d'un mélange moitié terreau et moitié sable, faites des trous avec le doigt tous les 3 cm et installez les boutures en les enfonçant de moitié. Tassez bien la terre, arrosez, et mettez cette terrine à mi-ombre, à l'abri des vents. N'oubliez pas de surveiller tous les jours les besoins en eau de ces nouveaux bébés. Arrosez dès que la terre sèche, jamais avant.

Début novembre, abritez la terrine, sous châssis, en serre froide, ou sous une bonne couche de fougères sèches, ou encore en mini-serre en plastique, parfaite et pratique pour ranger ces petites boutures. Placez-la dans un angle de la terrasse ou de la maison, bien abritée, et s'il fait froid, couvrez-la avec du plastique bulle ou une couverture. Sous châssis, ou en serre, pensez à aérer dès qu'il fait beau et doux.

En mars, rempotez les boutures en godets individuels, dans le substrat qui a servi aux boutures. Attendez le mois de juin pour les mettre en place définitive, au soleil, et en sol bien drainé. Vous pouvez conserver ces boutures en godet pendant deux ans, à condition de surveiller l'arrosage très régulièrement en été.

Conseils écologiques

La verveine citronnelle repousse les pucerons et les moustiques, grâce à son parfum citronné. Placez-la dans un endroit stratégique, près de l’endroit où vous dînez les beaux soirs d’été, en rebord de fenêtre et près des rosiers.

Un peu d’histoire…

Que de noms latins pour la verveine citronnelle, qui change de nom régulièrement. Aloysia citrodora est le dernier en date retenu par les botanistes, mais on lui trouve aussi d'autres dénominations : Lippia triphylla, Lippia citriodora ou Aloysia triphylla. Son ancien nom latin Lippia lui a été donné en mémoire d'Auguste Lippi (1678-1704). Ce médecin et botaniste étudia la flore en Égypte pendant peu de temps, car il fut assassiné en Éthiopie à l'âge de 26 ans.

Quant à ses petits noms, en voici quelques-uns : verveine citronnelle, citronnelle, verveine odorante, verveine du Pérou, verveine à trois feuilles, herbe Louise, thé arabe, aloyse citronné…

Originaire des Andes, la verveine citronnelle a été introduite en Europe à la fin du XVIIIsiècle par Joseph Dombey et ses confrères espagnols à leur retour d'une expédition au Chili et au Pérou. Joseph Dombey est un naturaliste français, formé à l'université de Montpellier. Présenté à Jean-Jacques Rousseau par Bernard de Jussieu, il devint ami avec l'écrivain-botaniste. En 1775, accompagné de scientifiques espagnols, il part explorer le Pérou. Il en revint avec de nombreuses observations (dont un très bel herbier) sur les végétaux, dont beaucoup de cactus dont il était fou, le quinquina, la verveine citronnelle, l'araucaria… Le genre Dombeya lui fut dédié.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides