Dasylirion

Dasylirion en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dasylirion

  • Nom(s) latin(s)

    Dasylirion

  • Famille

    Agavacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,60 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 à 2 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette plante grasse s’annonce comme la nouvelle valeur sûre parmi les espèces en vogue sur les terrasses et dans les jardins urbains contemporains très ensoleillés. Le dasylirion est en effet peu exigeant. Il pousse sans engrais, résiste à la sécheresse et conserve un attrait visuel tout au long de l’année. C’est la plante à adopter par excellence dans de grands pots aux formes sobres, ou dans une composition minimaliste. Le graphisme de son feuillage associé à sa teinte glauque allant plus ou moins vers l’argenté selon les espèces lui donne la primeur pour créer une ambiance méditerranéenne, tendance désertique. Cependant, un arrosage régulier lui convient aussi, à condition de ne jamais détremper le sol ou le substrat du pot.

Le feuillage fin organisé en boule radiante présente de petites épines pointues ou crochues réparties sur le bord des feuilles. La boule se développe avec l’âge en haut d’un tronc assez mince mais elle commence presque au ras du sol. Les plants disponibles vendus avec un tronc sont donc déjà assez âgés. Quand on garde la plante longtemps, on a ensuite la surprise de voir ce tronc se courber ensuite pour continuer sa croissance couché.

La floraison apparaît sur de hautes hampes florales quand températures chaudes et apport d’eau se sont bien conjugués. Mais la plante ne fleurit pas tous les ans et il est difficile de savoir quand les conditions de culture engendrent cette floraison. Cette dernière surprend à la différence d’autres Agavacées, cette floraison ne fait pas dépérir la plante. Selon les espèces, les fleurs épanouies dans la partie supérieure de la hampe sont jaunes, vertes ou rouge foncé.

Note : à cause des petites épines présentes sur la marge des feuilles, et de certaines espèces au feuillage rigide et pointu, ce type de plante est à déconseiller dans les jardins où jouent de jeunes enfants.

Espèces de dasylirion

Plusieurs espèces se trouvent de façon courante dans les surfaces de vente. Pour avoir plus de choix, adressez-vous à ces collectionneurs ou des pépiniéristes spécialisés dans ce type de végétaux.

Dasylirion berlandieri (Dasylirion de Berlandier)

Dasylirion Fleurs jaunes.
  • Floraison : Fleurs jaunes.
  • Feuillage : Feuillage assez dense, tronc épais plutôt court. Feuilles de 1 à 1,50 m de long bordées de minuscules dents pointues.
  • Qualités : C’est l’une des espèces à employer en rocailles sèches, sur un terrain en pente et dans les petits espaces en plantation isolée pour donner de suite un style au jardin.

Dasylirion acrotrichum

Dasylirion acrotrichum
  • Feuillage : Feuilles bleutées fines à l’extrémité souple et recourbée, mais bordées de nombreuses dents.
  • Qualités : Bien rustique jusqu’à -16 °C.

Dasylirion glaucophyllum

Dasylirion glaucophyllum
  • Floraison : Fleurs jaune-vert.
  • Feuillage : Feuilles fines et rigides, bleu-gris, le cœur de la rosette est un peu plus vert. Nombreuses épines claires presque transparentes.
  • Qualités : Très belle espèce d’allure imposante par la rigidité de ses feuilles disposées de façon très homogène.

Dasylirion longissimum

Dasylirion longissimum
  • Floraison : Hampe florale rouge foncé.
  • Feuillage : Feuillage très fin, long et souple, sans épine. Ressemble à une grande graminée.
  • Qualités : Le plus utilisé pour son aspect léger qui le rend très élégant.

Dasylirion lucidum

Dasylirion
  • Feuillage : Feuilles fines un peu moins épineuses, le tronc court peut porter plusieurs rosettes de feuilles.
  • Qualités : --

Dasylirion serratifolium

Dasylirion serratifolium
  • Floraison : Fleur blanche.
  • Feuillage : Feuillage glauque assez large et réparti de façon très régulière (forme d’oursin), proche de celui des agaves. Les feuilles se terminent souvent par un toupet effiloché. Silhouette imposante. Épines claires.
  • Qualités : Cette espèce est idéale pour l’animation d’une grande terrasse, ou d’un jardin sec sur graviers.

Dasylirion texanum

Dasylirion texanum
  • Floraison : Fleur crème.
  • Feuillage : Feuilles rigides gris-bleuté munies de petites dents recourbées.
  • Qualités : Bien rustique jusqu’à -18 °C.

Dasylirion wheeleri

Dasylirion wheeleri
  • Feuillage : Feuilles larges plus courtes que chez les autres espèces, bordées d’épines orangées. Elles sont terminées par un toupet de fibres.
  • Qualités : L’une des espèces les plus rustiques, supportant jusqu’à -20 °C en milieu sec.

Plantation du dasylirion

Plantation du dasylirion

Où le planter ?

Une situation très ensoleillée est recommandée. En effet, la plante aime le soleil et la chaleur, elle s’étiole si la luminosité n’est pas maximale.

Un sol poreux ou très bien drainé est également nécessaire.

La plantation en pleine terre n’est conseillée qu’en climat méditerranéen. Ailleurs la plantation en pot est à privilégier.

Quand planter le dasylirion ?

Préférez le printemps, le début ou la fin d’été. La plantation n’est pas conseillée en période froide.

Comment le planter ?

L’ajout de sable grossier, de graviers ou de pouzzolane broyé à la terre en place permet, si celle-ci est trop lourde, d’en alléger la texture et d’améliorer le drainage. Ajoutez aussi une couche de graviers au fond du trou de plantation.

La distance de plantation entre deux pieds doit être d’au moins 60 cm. Car même si le dasylirion pousse lentement en terrain sec, il peut aussi croître un peu plus vite quand l’apport d’eau est régulier. Et il serait dommage de ne pas laisser assez d’espace au feuillage qui fait tout l’attrait de la plante. Le fait que le feuillage soit garni de petites dents pointues ou crochues nécessite également que l’on puisse tourner autour de la plante sans être obligé de la frôler.

En pot, un terreau normal suffit. Drainez le fond du pot avec des graviers.

Culture et entretien du dasylirion

Culture et entretien du dasylirion

Arrosez avec parcimonie mais régulièrement en période sèche pour favoriser la croissance de la plante. L'apport d'eau doit se faire directement au pied, sinon le feuillage empêche l'eau d'arriver au sol et le pourtour du pied reste toujours sec. En pot, arrosez au pied ou bien à l'aide d'un goutte à goutte bien réglé.

Un paillis minéral s'associe bien avec cette plante grasse, à base de graviers, de galets ou de cailloux polis.

En hiver, si les températures descendent au-delà de -12 °C, protégez le dasylirion avec un voile d'hivernage enroulé autour en plusieurs couches. Rassemblez le feuillage mais sans trop serrer. Paillez aussi le pied avec des matériaux ne retenant pas l'eau et laissant passer l'air. Sur une terrasse, enveloppez le pot en même temps que la ramure.

Taille du dasylirion

Le dasylirion ne se taille pas.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite ne s’attaque à cette plante grasse. Par contre, en terrain mal drainé et qui retient l’eau en période pluvieuse, les racines peuvent pourrir ainsi que le collet.

Multiplication du dasylirion

Multiplication du dasylirion

La multiplication s'avère le plus souvent impossible dans les jardins, à moins d'avoir une collection dans des conditions optimums de culture. Elle se pratique chez les producteurs, à partir de graines obtenues par une floraison gérée. Les fleurs ne peuvent grainer que si un plant femelle et un plant mâle sont épanouis en même temps. Dans le cas contraire, ce qui est la situation la plus courante dans les jardins, on ne pourra donc pas récolter les graines.

La multiplication est vraiment très délicate par prélèvement de rejets, car les rosettes prélevées doivent avoir une partie de la motte autour de leurs racines.

Conseils écologiques

Même si cette plante résiste à la sécheresse, quelques arrosages en période sèche permettront de l’aider à conserver un beau feuillage et une allure saine.

Un peu d’histoire…

L’ensemble des dasylirions se rencontre de façon sauvage au Mexique et au Texas d’où ils sont originaires. Introduits en Europe pour les jardins botaniques et collections de plantes succulentes et cactées, ils arrivent aujourd’hui en force dans les catalogues destinés aux jardins d’agrément. Les différentes espèces se ressemblent beaucoup, et en dehors de la largeur des feuilles et de leur souplesse ou rigidité, il faut être un amateur averti pour les différencier, d’autant que les étiquettes ne portent pas toujours le nom de l’espèce.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides