Romarin

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Romarin en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Romarin

  • Nom(s) latin(s)

    Rosmarinus

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments | Plante à tisane

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Pleureur ou tombant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Anti-insectes Certaines plantes ont des vertus répulsives contre des nuisibles ou, au contraire, protègent d'autres plantes en attirant les nuisibles.
    Anti-moustiques : À planter près de vos lieux de vie (terrasse, pergola, table ou jeux de jardin…) pour écarter les moustiques.
    Anti-pucerons : À planter près de vos fleurs fragiles pour les protéger.
    Anti-mouches, anti-limaces et anti-doryphores : À planter à proximité de votre potager pour le protéger. (Les plantes anti-mouches servent à lutter contre des mouches spécifiques qui attaquent les légumes.)

    Mouches
  • Densité

    De 1 à 10 pieds au m² selon la hauteur de la variété

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le romarin est une plante aromatique rustique qui supporte des températures jusqu'à -10° si la terre est humide et -20° si le sol est sec en hiver. Sa jolie floraison a lieu dès février, voire toute l'année en région méditerranéenne.

Ce petit arbrisseau buissonnant possède des feuilles de couleur vert foncé, très aromatiques, pour parfumer les poissons, les grillades, les sauces et les légumes. On l'utilise particulièrement dans la composition de bouquet garni avec le thym, le laurier sauce, le persil.

Le romarin est aussi stimulant, digestif, antigoutteux, antirhumatismal, antiseptique et désinfectant.

On peut aussi utiliser le romarin en parfumerie, l'inclure en décoction sur les cheveux pour les rendre plus brillants. On confectionne aussi un miel très parfumé à base de romarin, car il attire les abeilles et les insectes pollinisateurs.

Bon à savoir : un petit sac de romarin, déposé dans votre armoire, repousse les mites.

Espèces et variétés de romarin

On cultive plus particulièrement le romarin officinal (Rosmarinus officinalis) et ses nombreuses variétés mais également le romarin retombant (Rosmarinus lavandulaceus).

Romarin officinal (Rosmarinus officinalis)

'Baie d'Audierne'

Romarin officinal (Rosmarinus officinalis) 'Baie d'Audierne'
  • Floraison : Fleurs bleu violacé.
  • Hauteur : 0,80 m
  • Qualités : Tolère l'humidité. Port dressé.

'Corsican blue'

Romarin 'Corsican blue'
  • Floraison : Fleurs bleues.
  • Hauteur : 0,50 m
  • Qualités : Port rampant, retombant.

'Pointe du Raz'

Romarin officinal (Rosmarinus officinalis) 'Pointe du Raz'
  • Floraison : Fleurs mauves.
  • Hauteur : 0,50 m
  • Qualités : Port rampant. Très résistant au froid.

'Prostatus'

Romarin officinal (Rosmarinus officinalis) 'Prostatus'
  • Floraison : Fleurs mauves.
  • Hauteur : 0,80 m
  • Qualités : Port rampant.

'Albiflorus'

Romarin officinal (Rosmarinus officinalis) 'Albiflorus'
  • Floraison : Fleurs blanches.
  • Hauteur : 1,50 m
  • Qualités : Port dressé.

Romarin retombant (Rosmarinus officinalis 'Prostratus group' anciennement Rosmarinus lavandulaceus)

'Capri'

Romarin retombant (Rosmarinus officinalis 'Prostratus group' anciennement Rosmarinus lavandulaceus) 'Capri'
  • Floraison : Fleurs bleues à bleues violacées.
  • Hauteur : 0,50 m
  • Qualités : Idéal en couvre-sol, rocailles ou pour décorer un muret.

Semis et plantation du romarin

Semis et plantation du romarin

Où planter le romarin ?

Le romarin se plaît dans un sol léger même pauvre, très calcaire, mais aussi acide, bien drainé. Il ne tolère pas les excès d'humidité. Il est adapté aux embruns et à la sécheresse et préfère une exposition chaude en plein soleil.

Bon à savoir : les sols trop riches nuisent à la qualité de l'arôme du romarin, n'utilisez donc jamais d'engrais !

On peut l'utiliser :

  • en pleine terre ;
  • en jardin d'agrément ;
  • en pot en jardinière sur un balcon ou sur une terrasse ;
  • mais aussi au potager, en sujet isolé, pour éloigner les insectes comme la mouche de la carotte et du haricot.

Au potager, il apprécie la compagnie du brocoli, de la carotte, des choux, de la fève, des haricots, du navet, du persil, du pois. En revanche, il déteste le voisinage du concombre, du cornichon, de la courgette, du maïs, du melon, de la pomme de terre, du potiron.

Quand et comment le semer/planter ?

Pour les semis :

  • Semez sous abri tempéré (véranda, serre froide) le romarin d'avril à juin.
  • À l'automne, repiquez en godets ou en terrine en prévoyant un espacement de 10 cm environ entre les plants.
  • Arrosez très modérément.
  • Un an après, vos plants seront prêts à être repiquez en pleine terre.

Pour les plants achetés en godet :

  • Plantez-les au printemps ou en automne dans une terre bien drainée, pauvre ou calcaire. Il en est de même pour la culture en pot.
  • Arrosez très modérément.

Idées d'association

Thym

Deux incontournables des herbes provençales: le romarin et le thym!

Genévrier

Accueillez-le sur un muret ou un talus à côté d'un conifère rampant comme un Juniperus.

Scille

Renforcez sa floraison précoce bleue ou blanche avec un tapis de scilles de même teinte.

Euphorbe

Pour une scène de fin d'hiver attractive, mariez-le avec des grandes euphorbes characias.

Culture et entretien du romarin

Culture et entretien du romarin

Le romarin ne demande pratiquement pas d'entretien :

  • Arrosez faiblement, car il n'aime pas du tout l'humidité. Pour les plants cultivés en pot, ne laissez pas l'eau stagner dans la soucoupe.
  • Coupez les branches mortes pour stimuler de nouvelles pousses.
  • Binez et sarclez régulièrement.
  • Paillez le pied pour les régions au climat froid.
  • Il n'est pas nécessaire de fertiliser le romarin.

Bon à savoir : les arrosages excessifs nuisent à la qualité de l'arôme du romarin et le rendent plus fragile au froid.

Taille du romarin

Il est possible de tailler le romarin pour lui donner une forme de boule ou pour former une haie par exemple.

La taille est possible toute l'année, en dehors des périodes de gel.

Maladies, nuisibles et parasites

Le romarin est résistant aux maladies, toutefois, il redoute les chrysomèles.

La cueillette manuelle du parasite, de ses larves et de ses œufs reste la méthode la plus employée.

Asperger le romarin de décoction de prêles peut également être efficace.

Récolte

Le romarin se récolte toute l'année au fur et à mesure des besoins. Optez pour les jeunes rameaux, ceux coupés avant la floraison sont beaucoup plus parfumés.

Le romarin se consomme en généralement frais, toutefois on peut le faire sécher pour la composition de bouquets garnis.

  • Conservez les tiges feuillues dans une boîte hermétique.
  • Ne broyez pas les feuilles.

Multiplication du romarin

Multiplication du romarin

La meilleure méthode de multiplication du romarin est le bouturage qui a lieu au printemps.

  • Coupez d'environ 15 cm les extrémités des jeunes rameaux.
  • Replantez chaque bouture de romarin en pleine terre ou sous cloche, de la moitié environ, et à l'ombre de préférence.
  • L'enracinement est très rapide.

Il est aussi possible de conserver les graines parfaitement mûres, car elles gardent leurs facultés germinatives durant 4 ans.

Conseils écologiques

Pour préparer une décoction de prêle :

  • Récoltez cette plante dans la nature et faites-la sécher.
  • Mélangez 50 g de prêle pour 1 L d'eau.
  • Laissez macérer durant 2 ou 3 h.
  • Portez le mélange à ébullition puis laissez refroidir.
  • Filtrez la décoction et diluez-la à 20 %.
  • Pulvérisez sur le feuillage.
  • Renouvelez une fois par semaine.

Bon à savoir : n'utilisez pas de récipient en métal. Il est possible de conserver ce mélange durant quelques semaines mais il reste conseillé de le préparer juste avant la pulvérisation.

Un peu d'histoire…

Le romarin, de la famille des Lamiacées, est originaire des régions méditerranéennes et pousse également à l'état sauvage.

Sa culture existe depuis l'Antiquité. Les Romains fabriquaient des couronnes avec le romarin. On disait aussi que le romarin chassait les mauvais esprits, il était donc utilisé dans de nombreux rituels.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides