Airelle rouge

Airelle rouge en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Airelle rouge, Airelle du mont Ida, Vigne du mont Ida

  • Nom(s) latin(s)

    Vaccinium vitis-idaea

  • Famille

    Éricacées

  • Type(s) de plante

    Plante comestible ▶ Plante à tisane | Petits fruits

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,45 m
  • Largeur à maturité

    0,80 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    4 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Verger Couvre-sol Massif ou bordure Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'airelle rouge, Vaccinium vitis-idaea, autrement dit airelle du mont Ida, est un arbuste bas du genre Vaccinium, tout comme la myrtille, faisant partie de la famille des Éricacées, avec la bruyère ou le rhododendron. Comme eux, c'est une plante de terrain acide. Elle pousse à l'état naturel dans les régions boisées, notamment en lisière des pinèdes, des montagnes du nord de l'Europe et de l'Amérique, et en Antarctique, c'est une plante très résistante au froid (jusqu'à -40 °C).

En France, elle est assez commune dans le Jura et les Alpes, mais assez rare dans les autres massifs montagneux. C'est d'ailleurs une espèce protégée dans de nombreux départements, vous ne pouvez donc pas aller en prélever dans la nature pour la replanter chez vous.

L'arbuste porte le même nom que ses fruits. Haut de 0,15 à 0,30 m, il a un port rampant et s'étale grâce à ses rhizomes souterrains jusqu'à 1 m et plus. Il présente un triple intérêt : son feuillage persistant, composé de petites feuilles ovales, coriaces et vernissées, qui rappelle celui du buis ; sa floraison du printemps à l'été en grappes de petites fleurs campanulées blanc rosé ; ses fruits, comestibles et très décoratifs avec leurs petites boules rouge vif. Il peut donc être planté au jardin d'ornement, seul ou comme couvre-sol au pied d'arbustes de terre de bruyère (rhododendrons, pieris, érables japonais…) ou en bac, aussi bien qu'au potager ou au verger.

Les fruits de l'airelle rouge sont de petites baies de couleur rouge de 5 à 10 mm de diamètre. En cuisine, étant donné leur goût acidulé, elles sont généralement transformées avant d'être consommées : en jus, vin ou liqueur, ou en gelées et confitures, utilisées pour accompagner du gibier ou des plats en sauce. Elles sont également utilisées pour faire des compotes, des mousses glacées ainsi que des condiments qui accompagnent les plats salés. Enfin, elles servent aussi à la fabrication d'alcool. Toutefois, leur acidité diminue lorsqu'elles sont blettes, après une gelée. Elles peuvent alors être mangées crues, seules ou en salade de fruits.

Par ailleurs, les baies de l'airelle sont employées en médecine traditionnelle et en cosmétologie. Ce sont des fruits riches en vitamines A et C, en anthocyanes et en flavonoïdes, deux antioxydants, en fibres, en magnésium et en pectine, qui contiennent peu de glucides et qui sont donc peu caloriques.

En revanche, les baies d'airelle sont déconseillées aux personnes qui souffrent de calculs rénaux, en raison de leur teneur en acide oxalique.

Les baies et les feuilles de l'airelle ont des vertus diurétiques, désinfectantes et antibactériennes pour les voies urinaires. Le principal domaine d'utilisation de l'airelle rouge dans la médecine naturelle est la cystite.

Note : les airelles sont surtout consommées dans le nord de l'Europe, en Scandinavie et en Allemagne. En Amérique du Nord, on cultive à grande échelle une espèce voisine, la canneberge (Vaccinium macrocarpon), aussi appelée airelle à gros fruits ou cranberry en anglais.

Variétés d’airelles rouges

Vaccinium vitis-idaea (espèce type)

 Vaccinium vitis-idaea (espèce type)
  • Fleur et fruit : Fleurs campanulées, blanches ou blanc rosé, de mai à août, laissant place à de petites baies rouges.
  • Plante : Hauteur 0,15 à 0,30 m. Port étalé, rameaux souples, petites feuilles persistantes et luisantes, vert foncé.
  • Qualités : Rustique jusqu’à -25 °C au moins. Planter en bordure, au potager, au verger, en sous-bois ou en pot.

Red Candy®

Airelle rouge Red Candy®
  • Fleur et fruit : Deux floraisons, en mai-juin, puis juillet-août, suivies de fruits ronds, rouge vif.
  • Plante : Hauteur 0,10 à 0,30 m, largeur 0,50 à 1 m.
  • Qualités : Une nouvelle variété très productive à gros fruits. À installer sur une berge, au potager, en couvre-sol, au verger, en jardinière, en massif de terre de bruyère, en sous-bois clair.

Miss Cherry®

Airelle rouge Miss Cherry®
  • Fleur et fruit : Nombreuses fleurs en grappe entre mai et juillet, récolte entre juillet et février.
  • Plante : Port compact et ramifié, feuilles vert très foncé.
  • Qualités : Production abondante. Variété résistante aux maladies.

'Diana'

Airelle rouge 'Diana'
  • Fleur et fruit : Fleurs blanches en grappes terminales compactes sur les rameaux de l’année précédente en avril-mai, puis septembre-octobre. Petits fruits rouge vif de 5 à 6 mm de diamètre, faciles à cueillir.
  • Plante : Buisson de 0,30 à 0,40 m de haut, petites feuilles ovales, persistantes vernissées.
  • Qualités : Vigueur moyenne, très fructifère, production abondante et groupée.

'Chloé'

Airelle rouge 'Chloé'
  • Fleur et fruit : Fleurs blanches en grappes terminales compactes sur les rameaux de l’année précédente, en avril-mai, puis septembre-octobre. Fruits très parfumés.
  • Plante : Buisson de 0,30 à 0,40 m de haut, petites feuilles ovales, persistantes vernissées.
  • Qualités : Variété vigoureuse, production assez groupée, gros fruits.

'St-Hubert'

Airelle rouge 'St-Hubert'
  • Fleur et fruit : Fleurs blanches en grappes terminales compactes sur les rameaux de l’année précédente en avril-mai, puis septembre-octobre.
  • Plante : Arbuste vigoureux de 0,30 à 0,40 m de haut, petites feuilles ovales, persistantes vernissées.
  • Qualités : Production plus étalée, possibilité de deux récoltes par an, la première en juin-juillet, la seconde en octobre.

'Koralle'

Airelle rouge 'Koralle'
  • Fleur et fruit : Fleurs blanches en grappes, baies rouges de taille moyenne demeurant sur la plante pendant plusieurs semaines.
  • Plante : Hauteur jusqu’à 0,30 m. Port trapu et érigé, ne produit pas beaucoup de drageons.
  • Qualités : Productif dès son jeune âge.

Semis et plantation de l’airelle

Semis et plantation de l’airelle

Où la planter ?

L'airelle est ce qu'on appelle une plante de terre de bruyère, c'est-à-dire qu'elle a une préférence marquée pour les sols acides, assez humides mais bien drainés et aérés, par exemple un sous-bois de résineux ou un mélange de terre de bruyère et de tourbe. Elle pousse naturellement sur des sols assez pauvres et tolère les sols secs.

Plantez-la à la mi-ombre, dans un sous-bois clair ou devant une haie ou un massif d'arbustes.

Quand planter l'airelle ?

Plantez-la de fin septembre à la mi-novembre ou de la mi-mars à fin mai.

Comment la planter ?

Bien qu'elle tolère un sol neutre (pH jusqu'à 7,5), il est recommandé dans ce type de terrain d'ajouter un substrat acidifiant à la plantation pour faciliter son installation.

  • Faites un grand trou.
  • Bêchez la terre pour l'ameublir et ajoutez de la tourbe et un peu de terreau de feuilles ou de terre de bruyère.
  • Espacez les plants de 0,50 m.

L'airelle est autofertile, mais il est préférable d'associer deux variétés différentes pour améliorer la pollinisation.

En bac, plantez-la dans de la terre de bruyère ou un mélange de tourbe, de terreau, de sable et de feuilles.

Culture et entretien de l’airelle

Culture et entretien de l’airelle

Maintenez une certaine humidité en été. Arrosez en période sèche, surtout la première année.

Tant que les plants sont jeunes, vous pouvez pailler entre eux durant la période sèche, avec des tontes de gazon par exemple. Mais il ne faudra pas laisser ce paillage toute l'année, car il gênerait l'étalement des plants. Lorsqu'ils seront bien développés, le paillage deviendra inutile, les airelles formant de bons couvre-sol.

Apportez un peu de compost au printemps.

Arrosez régulièrement les airelles en bac. En région calcaire, préférez l'eau de pluie à celle du robinet.

Taille de l’airelle

Quand tailler ?

En automne, après la récolte.

Comment tailler ?

Les rameaux fructifères ne sont pas productifs plus de trois ans. Raccourcissez les plus anciens et éliminez le bois mort. Cela permet de redonner de la vigueur à l’airelle pour la prochaine saison.

En bac, si l’arbuste devient un peu envahissant, rabattez-le jusqu’à 30 cm pour le rajeunir.

Maladies, nuisibles et parasites

Dans de bonnes conditions de culture, l’airelle rouge est très résistante aux parasites et aux maladies, mais les oiseaux peuvent prélever une bonne part des récoltes…

En sol lourd et compact, elle peut souffrir d’asphyxie racinaire. Allégez le sol par des apports de terreau ou déplacez la plante.

Récolte des airelles

Quand et comment récolter ?

La récolte a souvent lieu deux fois par an, en juillet et en octobre. Les baies se cueillent quand elles sont bien rouges et un peu molles, au fur et à mesure des besoins.

La conservation de l’airelle

L’airelle se conserve transformée en confitures, gelées, jus, dans l’alcool, séchée… Elle peut aussi se congeler.

Multiplication de l’airelle

L'airelle s'étale d'elle-même au fil des années grâce à ses rhizomes souterrains. Cependant, sa croissance étant assez lente, on peut vouloir la multiplier plus rapidement.

On peut semer les airelles en automne, marcotter ou bouturer en été.

  • Semis : semez les fruits de l'espèce botanique dans un terreau sableux et laissez-les passer l'hiver dehors, ils germeront au printemps.
  • Marcottage : les variétés améliorées sont marcottées en été et les marcottes sevrées en hiver.
  • Bouturage : on peut aussi faire des boutures semi-aoûtées en été.

Conseils écologiques

L’airelle est une plante mellifère qui attire abeilles et bourdons, mais aussi les oiseaux, précieux auxiliaires des jardiniers, même s’ils prélèvent leur part de récolte !

Respectez les besoins de l’airelle en termes de sol et d’hygrométrie, c’est le meilleur moyen pour avoir une plante saine. Un sol alcalin ou une eau calcaire peuvent lui porter préjudice.

La végétation dense de l’airelle rouge étouffe les mauvaises herbes. Installez-la en couvre-sol pour ne plus avoir à désherber.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides