Statice

Statice en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Statice, Lavande de mer

  • Nom(s) latin(s)

    Limonium

  • Famille

    Plumbaginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,25 à 0,60 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    7 à 9/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Nous rencontrons couramment trois statices : Limonium platyphyllum et Limonium vulgare (anciennement Limonium latifolium) sont vivaces. Limonium sinuatum, hybridé pour nous donner des fleurs de toutes les couleurs, est vivace, mais souvent cultivé en annuelle à cause de sa faible rusticité. Ce sont des plantes de la famille des Plumbaginacées.

Limonium platyphyllum forme une rosette de larges feuilles coriaces, vert sombre, légèrement ondulées sur les bords. La floraison a lieu de juin à septembre, en un brouillard de fleurettes lavande, groupées en panicules pyramidales très ramifiées. On l’appelle lavande de mer, car cette plante sauvage pousse en bord de mer, dans les marais salés. On dit que c'est une plante qui pousse sur un site halophile, c'est-à-dire dans le sable, les marais, les falaises. Il en existe différentes espèces, toutes très proches, dont certaines sont protégées : ne les arrachez pas lorsque vous en rencontrez ! Limonium platyphyllum mesure entre 40 et 60 cm en tout sens.

Limonium sinuatum est souvent cultivé comme une annuelle. Il présente un feuillage vert foncé, lancéolé et largement découpé, disposé en rosette, et fleurit de juillet à octobre, en de très nombreux coloris, sauf le rouge. Haut de 40 à 70 cm, il présente des panicules florales arquées où les fleurs blanches, discrètes, sont entourées de spectaculaires bractées colorées à l’allure de papier crépon. Ces panicules terminent des tiges raides disposées en ailes. On le rencontre parfois, sauvage, dans la garrigue méditerranéenne. En régions où les températures hivernales ne descendent pas en dessous de -5 °C, vous pouvez essayer de le traiter en vivace. Prenez tout de même soin de le protéger fin novembre sous une bonne couche de feuilles.

La saladelle (Limonium vulgare) est une plante halophile (qui aime le sel) que l'on trouve en abondance dans la sansouire camarguaise (une sorte de pré salé très sec en été). Elle peut couvrir des champs entiers qui prennent alors des teintes roses à violettes de toute beauté. Les feuilles de cette lavande de mer ont la capacité de rejeter le sel en excès qui forme alors de petits cristaux. Elle est la fleur emblématique des gardians qui en faisaient des bouquets pour leurs amoureuses.

Les statices sont très souvent cultivés pour la composition de bouquets, en fleurs fraîches ou en fleurs séchées, mais n'hésitez pas à les adopter au jardin. Bien installées, ce sont des plantes qui supportent parfaitement la sécheresse.

Espèces et variétés de statice

Statice à larges feuilles ou lavande de mer (Limonium platyphyllum, anciennement Limonium latifolium)

Espèce type

Statice à larges feuilles ou lavande de mer (Limonium platyphyllum, anciennement Limonium latifolium) Espèce type
  • Floraison : Estivale : juillet à septembre. Petites fleurs bleues tubulaires bleu lavande réunies en corymbes.
  • Végétation : Hauteur et Étalement : 60 cm. Port étalé. Feuillage semi-persistant. Rosettes de feuilles larges et spatulées, vert foncé et coriaces.
  • Qualités : Origine : sud-est européen. Rusticité : -10 °C si sol drainé. Croissance lente. Supporte embruns et sécheresse. Floraison généreuse et culture facile. Bouquets.

'Blue Cloud'

Statice à larges feuilles ou lavande de mer (Limonium platyphyllum, anciennement Limonium latifolium) 'Blue Cloud'
  • Floraison : Fleurs lavande.
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

'Violette'

Statice à larges feuilles ou lavande de mer (Limonium platyphyllum, anciennement Limonium latifolium) 'Violette'
  • Floraison : Fleurs violettes.
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Qualités : Comme l'espèce type.

Statice commun, saladelle, immortelle bleue, lavande ou lilas de mer (Limonium vulgare)

Espèce type

Statice commun, saladelle, immortelle bleue, lavande ou lilas de mer (Limonium vulgare) Espèce type
  • Floraison : Estivale : juin à septembre. Épillets bleu violet à rose.
  • Végétation : H : 60 à 80 cm en fleurs. E : 40 cm. Rosettes de feuilles persistantes vert foncé. Tiges fines et ramifiées.
  • Qualités : Origine : sud de l'Europe, Moyen-Orient, Afrique du Nord. Rustique : -15 °C en sol drainé. Supporte bien la sécheresse et les embruns.

Limonium sinuatum (syn. Statice sinuata)

Espèce type

Limonium sinuatum (syn. Statice sinuata) Espèce type
  • Floraison : Printemps jusqu'à l'automne (selon date de semis). Courts épis de fleurs blanches, jaunes, crème, saumon, pourpre, roses bleues.
  • Végétation : H : 30 à 70 cm. E : 20 à 40 cm. Feuillage caduc. Rosettes denses de feuilles oblongues, ondulées, profondément lobées à bords ondulés. Tiges épaisses et ramifiées pourvues d'ailettes.
  • Qualités : Origine méditerranéenne. Vivace peu rustique (-5 °C) généralement cultivée en annuelle. Croissance rapide. Semis facile. Excellente résistance à la sécheresse. Par couleurs ou en mélange. Bouquets secs.

'Petit bouquet'

Limonium sinuatum (syn. Statice sinuata) 'Petit bouquet'
  • Floraison : Comme l'espèce type.
  • Végétation : 30 cm de haut.
  • Qualités : Sa petite taille le prédispose à la plantation en pot ou en jardinière.

Statice des Canaries (Limonium perezii)

Espèce type

Statice des Canaries (Limonium perezii) Espèce type
  • Floraison : Floraison qui s'étire plus de 5 mois (de juin jusqu'aux gelées) attirant les papillons autant qu'un buddleia pour un encombrement moindre. Fleurs bleues à cœur blanc.
  • Végétation : 0,60 m de hauteur × 0,50 m d'étalement. Feuillage persistant.
  • Qualités : Échappé des massifs paysagers, il s'est naturalisé sous certains climats favorables comme celui de Californie. Compense sa faible rusticité par une floraison très longue. Hors climat doux, cultivez-le en pot à protéger du gel en le rentrant dans la véranda en automne.

Semis et plantation du statice

Semis et plantation du statice

Carl Lewis/CC BY 2.0/Flickr

Où l'installer ?

Elles aiment le soleil, un sol drainé, sableux et sec.

Elles supportent les embruns comme les vents, ce qui permet de les installer en bord de mer. Plantez-les dans les massifs, en rocaille, en jardin de gravier et au jardin bouquetier.

Quand installer le statice ?

Semez Limonium sinuatum, cultivé en annuelle, sous abri, en mars ou avril.

Plantez les autres statices au printemps ou à l'automne. Un semis au printemps est également possible.

Comment semer Limonium sinuatum ?

Le semis du statice annuel se fait au chaud, entre 12 et 18 °C, dans un mélange composé de 1/3 terreau et 2/3 sable. Arrosez modérément. Optez pour un contenant d'au moins 30 cm.

Si vous souhaitez composer une jardinière avec Limonium sinuatum, optez pour 'Petit Bouquet', une série qui ne dépasse pas 30 cm de haut. Drainez parfaitement le contenant, avec des graviers ou des billes d'argile, puis ajoutez un substrat bien drainé, contenant 2/3 de terreau et 1/3 de sable.

Solution de rattrapage : vous n'avez pas eu le temps de semer ? En mai, guettez les étals de votre jardinerie, vous devriez trouver des plants.

Comment planter les statices vivaces ?

La plantation se fait sur un sol parfaitement nettoyé et désherbé.

Faites un trou de 3 fois le volume de la motte. Si votre sol n'est pas suffisamment drainé, mettez une couche de graviers au fond du trou, et ajoutez du sable à la terre d'origine.

Positionnez la plante, en faisant attention à ne pas enterrer le collet. Arrosez, puis paillez avec une collerette de graviers.

Vous pouvez aussi semer le statice vivace. Procédez comme pour le statice annuel, mais en laissant la terrine de semis sous châssis.

Idées d'association

Dahlia

Les statices sont parfaits pour accompagner les dahlias.

Rosier arbustif

Les statices vivaces dans les tons bleus sont du plus bel effet au pied des rosiers.

Achillée

Associez les statices aux achillées pour obtenir un ensemble coloré avec finesse.

Sauge officinale

Pour une bordure ou un massif fleuri tout en légèreté !

Culture et entretien du statice

Culture et entretien du statice

Ian Sutton/CC BY 2.0/Flickr

Statice annuel

Concernant le semis des statices cultivés en annuels, repiquez les jeunes plants en godet lorsqu'ils ont 3 ou 4 feuilles, dans un substrat composé de terreau et de sable à parts égales. Maintenez sous abri jusqu'à la mise en place, en mai, lorsque les gelées sont passées.

Statice vivace

Arrosez au départ de plantation, puis surveillez l'arrosage le premier mois. Ensuite, il n'y a plus d'entretien à prévoir, si ce n'est un désherbage.

Vous pouvez également pincer les inflorescences fanées en période estivale pour stimuler l'apparition de nouvelles fleurs.

Note : en bouquets frais, mariez les vivaces aux roses ou aux hortensias. En bouquets secs, les statices annuels se suffisent à eux-mêmes en mélange de couleurs. Cueillez les tiges lorsqu'elles sont bien colorées, avant l'épanouissement total, un jour de beau temps, et lorsque la rosée du matin est bien évaporée. L'idéal est de suspendre les tiges par petits bouquets, dans un local sombre, frais et aéré – grenier, par exemple – après avoir enlevé toutes les feuilles. Vous pouvez aussi composer votre bouquet dans un vase, sans eau, en ôtant aussi toutes les feuilles. Pour une meilleure conservation, certains préconisent de vaporiser de la laque pour cheveux.

Maladies, nuisibles et parasites

En cas d'humidité du sol ou de l'air ambiant, ces plantes sont sensibles à la pourriture grise, le botrytis. Au moment de la plantation, il suffit de drainer le sol et de choisir un endroit non confiné, bien aéré.

Multiplication du statice

Multiplication du statice

Todd Martin/CC BY 2.0/Flickr

Division

Vous pouvez diviser le statice vivace au bout de 3 ou 4 ans. À l'automne, sortez la touffe à l'aide d'une fourche-bêche, divisez les éclats en prenant soin que chacun soit au minium un œil ou un départ de végétation. Repiquez aussitôt à leur place définitive.

Semis

Récoltez les graines à maturité, en septembre ou octobre, un jour de temps sec. Laissez-les sécher à l'air libre pendant quelques heures avant de les mettre sous enveloppe.

Semez sous abri, en mars ou avril.

Conseils écologiques

Pour lutter contre la pourriture grise, rien ne vaut la prévention. Une décoction de prêle à vaporiser à deux semaines d'intervalle deux fois au printemps et deux fois en septembre semble efficace. Si les plantes sont atteintes, supprimez toutes les parties malades.

La prèle, riche en silice, renforce la résistance des plantes aux maladies cryptogamiques.

Bon à savoir : vous pouvez remplacer la prêle par de la tanaisie ou de l'ail.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides