Chou marin

Chou marin en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chou marin, Crambe maritime, Chou maritime, Chou de mer

  • Nom(s) latin(s)

    Crambe maritima

  • Famille

    Brassicacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres légumes

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    2-3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Massif ou bordure Potager
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Encore appelé « crambe maritime » ou « chou de mer », le chou marin pousse spontanément sur tout le littoral Atlantique, celui de la mer du Nord, de la Baltique et de la mer noire. Cette plante vivace à forte racine possède des tiges souterraines qui lui permettent de s'étendre. Sa croissance est assez lente, mais, adulte, un pied offre une envergure imposante, pouvant atteindre 60 cm de hauteur (70 cm lorsque ce crambe fleurit) et de largeur. Le chou marin s'orne de nombreuses feuilles charnues, aux limbes très joliment ondulés, teintés d'un bleu légèrement grisé.

Délicatement parfumée et mellifère, la floraison du chou marin s'épanouit de mai à juillet en grappes de fleurs blanc ivoire, typiques de la famille des Brassicacées avec leurs quatre pétales. Elles donnent naissance à des fruits originaux : des siliques rondes. Celles-ci jaunissent et tombent au sol à maturité, mais ne s'ouvrent pas pour délivrer la graine unique qu'elles contiennent. C'est donc toujours enveloppées dans leur matrice que ces semences se ressèment.

Les feuilles de cette plante spontanée ont été cueillies de tout temps pour être consommées. Cultivée et blanchie, elle compose un légume original à la saveur très fine. À l'instar du crambe du Caucase (Crambe cordifolia), le chou marin ou crambe maritime trouve également sa place dans les massifs pierreux, les rocailles et les jardins de bord de mer en compagnie.

Bon à savoir : certainement sous l'effet de la pression immobilière et des activités humaines en bord de mer, la flore du littoral s'est considérablement réduite. Si le chou marin était autrefois courant, ce n'est plus le cas aujourd'hui. En conséquence, il est protégé partout en France. Il est donc interdit de l'arracher, mais également de cueillir ses feuilles.

Espèces et variétés de Crambe maritima

Le genre Crambe compte vingt espèces dont seules quatre sont cultivées. En France, seule l'espèce type de crambe maritime est commercialisée, sous forme de graines ou bien de plants. On trouve généralement ces derniers auprès de pépiniéristes spécialisées en plantes vivaces.

Crambe maritima

Crambe maritima
  • Nom commun : Crambe maritime
  • Description : Feuilles charnues comestibles. Floraison blanc ivoire.
  • Hauteur : De 50 à 70 cm
  • Floraison : De mai à juillet.

Semis et plantation de chou marin

Semis et plantation de chou marin

Charlesdrakew/Public Domain/Wikimedia

Où l'installer ?

Plante de littoral, ce crambe supporte les embruns et la présence de sel dans la terre. Il apprécie les climats doux et humides ainsi que les sols limoneux, légers, mais conservant leur fraîcheur. Mais le chou marin est aussi rustique (il supporte des températures descendant jusqu'à -15 °C), résistant à la sécheresse et peut pousser dans tout sol suffisamment profond pour que son système racinaire puisse s'étendre ainsi que dans toute terre restant fraîche tout en étant très bien drainée. En effet, le crambe maritime craint l'humidité au niveau des racines.

Bon à savoir : le chou marin est une plante vivace. Il faut deux à trois ans avant de pouvoir récolter les premières pousses, mais, à l'instar d'une aspergeraie, sa culture peut ensuite rester en place durant 8 à 10 ans. Choisissez donc soigneusement l'endroit où vous souhaitez le cultiver !

Quand semer le crambe maritime ?

Le semis a lieu de mars à juin, en place ou en pépinière.

En prévision du semis, afin de faciliter celui-ci, faites stratifier les graines : dès le mois de janvier, mélangez-les à du sable et stockez-les dans le bac à légume du réfrigérateur ou dans un autre endroit frais.

Comment le semer ?

Semez en poquets (que l'on nomme encore « fossettes ») de 2 à 3 graines, en conservant leur enveloppe. Le chou marin nécessite de la patience : sa germination peut-être assez longue, souvent une vingtaine de jours. Nettoyez et arrosez les semis régulièrement en attendant leur levée

Repiquez les plants dès qu'ils sont dotés de 4 à 5 feuilles, en veillant à espacer les plants : laissez de 60 à 70 cm d'intervalle entre les pieds et les rangs.

Idées d'association

Rose trémière

La rose trémière est idéale en fond de massif.

Nepeta

Le népéta ou herbe à chat accompagnera le chou marin en massif pierreux par exemple.

Culture et entretien du chou marin

Culture et entretien du chou marin

Sten/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le crambe maritime se cultive facilement. Mais, bien que peu exigeant, il demande toutefois quelques soins. Notamment un arrosage assez suivi durant la belle saison. Mais attention : les apports d'eau doivent être sans excès. Couvrez le sol autour de son pied avec des tontes de gazon, de la paille, du foin (des graminées fauchées)… Cette matière organique conservera la fraîcheur du sol, entretiendra son taux d'humus et limitera la croissance des mauvaises herbes.

Si vous cultivez le chou marin, coupez toutes les hampes florales dès leur apparition (à l'exception de quelques-unes que vous garderez comme porte-graines).

La base des crambes maritimes a tendance à se déchausser au fil du temps. En conséquence, buttez-les avec un peu de terre.

Maladies, nuisibles et parasites

Comme tous les choux, le crambe maritime peut être la proie des altises ou des limaces.

Récolte

Quand récolter ?

La cueillette des feuilles peut se faire au fur et à mesure des besoins, tout au long de l'année.

Il en va autrement pour la récolte des jeunes pousses. Celle-ci s'étale de février à avril et débute seulement deux ans après le semis (ou trois ans dans l'idéal) et après avoir été préalablement étiolées. Blanchies, et donc dépourvues d'âcreté, elles offrent une texture tendre et une saveur très fine oscillant entre l'asperge et le chou-fleur avec une note de noisette.

Comment récolter ?

Le blanchiment débute dès la mi-janvier : on camoufle les plants de crambe maritime sous des pots de terre, des caches à chicorées ou un plastique noir. Trois à cinq semaines plus tard, lorsque les pousses mesurent 20 à 25 cm de hauteur, sectionnez-les à leur base.

Veillez à laisser quelques pousses centrales de façon à ce que la plante, vivace, puisse reconstituer son feuillage. Un pied de crambe peut supporter deux à trois coupes par an.

La conservation du crambe maritime

Récoltez les pousses de crambe au fur et à mesure de vos envies et cuisinez-les immédiatement. Très fragiles, ces tendres pousses ne se conservent pas. À moins de tenter la lactofermentation et de les préparer en choucroute.

Comment le cuisiner ?

Les pousses et les feuilles de crambe maritime peuvent se manger crues, émincées. Mais elles sont généralement cuites, à l'eau ou à la vapeur, pour être dégustées de la même façon que les asperges : en vinaigrette, ou en gratin, quiche, flan, soupe… À tenter : les fruits encore verts du chou marin se croquent comme des olives.

Multiplication du chou marin

Multiplication du chou marin

Meneerke bloem/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Cette plante vivace se multiplie par semis (de mars à juin), par division des touffes en mars-avril et par bouture de racines en automne.

Prélevez de belles racines sur un plant déjà assez ancien. Coupez-les en tronçons de 10 cm en veillant à ce que chacun d'eux porte au moins deux « yeux », des bourgeons. Placez-les dans des terrines remplies de terreau mêlé de sable et recouvrez-les de 4 à 5 cm de terreau. Arrosez bien avant de stocker les boutures dans une pépinière de plein air.

Conseils écologiques

On recommande parfois d'arroser de temps en temps les crambes maritimes avec une solution d'eau salée (à raison de 30 à 35 g de sel par litre). Une astuce à tester si vous le souhaitez, mais qui n'est pas compatible avec l'esprit du jardinage biologique. En effet, cet apport artificiel de chlorure de sodium déséquilibre le milieu des bactéries, champignons et autres micro-organismes, indispensables à la vie du sol et à la croissance des végétaux.

Un peu d'histoire…

Depuis la nuit des temps, les feuilles du crambe maritime ont été cueillies pour améliorer les repas quotidiens. Les Romains les ramassaient pour les faire lactofermenter (c’est-à-dire les transformer en choucroute) dans des barils qu'ils emportaient lors de leurs diverses expéditions.

À l'origine, la plante sauvage a certainement été cultivée en Italie. C'est en effet de ce pays qu'elle fut introduite en France.

Bien que produit par La Quintinie dans le potager du Roi et toujours présenté dans les catalogues des maraîchers parisiens du XIXe siècle, ce chou marin n'a jamais été que modestement cultivé. Ce qui n'est pas le cas en Angleterre ! Introduit en 1750, le crambe maritime est présent dans la plupart des potagers 50 ans plus tard et on trouve alors ses jeunes pousses vendues sur la plupart des marchés.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides