Optimiser la lumière pour les plantes d'intérieur

Écrit par les experts Ooreka
Optimiser la lumière pour les plantes d'intérieur

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Indispensable pour enclencher le processus de photosynthèse, la lumière permet aux plantes de synthétiser leur matière organique à partir de molécules minérales simples.

Vos plantes d’intérieur peuvent souffrir d’un manque, mais parfois aussi, d’un excès de lumière. Cette fiche pratique vous explique comment optimiser la lumière pour les plantes dintérieur.

1 Installez vos plantes d’intérieur au bon endroit

Pour prospérer, une plante d'intérieur doit recevoir sa juste dose de lumière, ni trop, ni trop peu, sachant que les besoins de chacune diffèrent.

Plantes nécessitant beaucoup de lumière

La majorité des plantes demandent beaucoup de lumière et se plairont à proximité d'une fenêtre bien exposée.

Les plantes au feuillage panaché, pourpre, argenté ou duveteux, ainsi que les plantes fleuries, on habituellement besoin de beaucoup de lumière.

Plantes nécessitant moins de lumière

Certaines plantes se satisfont de moins de lumière et peuvent alors être placées plus loin des fenêtres.

C'est en particulier le cas des plantes suivantes :

  • dieffenbachia ;
  • philodendron ;
  • spathiphylum ;
  • dracaena ;
  • kentia ;
  • fougère pteris cretica ;
  • clivia minata ;
  • asparagus sprengeri, etc.

2 Cas 1 : remédiez à un excès de lumière

La lumière est essentielle à vos plantes d’intérieur, toutefois, en excès, elle peut leur nuire. Certains signes doivent vous alerter.

Les signes :

  • la plante pousse tout en hauteur ;
  • le feuillage pâlit ;
  • le feuillage se déforme, ondule ou se crispe ;
  • des taches brunes et sèches apparaissent sur les feuilles.

Que faire ?

  • En priorité, éloignez la plante de la fenêtre.
  • Voilez la lumière de vos fenêtres en été (voilage épais, store).
  • N’hésitez pas à couper les parties brûlées de la plante.

Bon à savoir : lorsqu’on s’éloigne d’une fenêtre, l’intensité de la lumière décroît très rapidement, selon le carré de la distance. Si vous déplacez votre plante à 2 m de la fenêtre, elle recevra 2 x 2 = 4 fois moins de lumière que lorsqu’elle était juste derrière la vitre.

2 Cas 2 : remédiez à une insuffisance de lumière

Le manque de lumière est habituellement le gros problème avec les plantes d’intérieur. Certains signes doivent là encore vous alerter.

Les signes :

  • la plante penche nettement vers la lumière ;
  • les tiges sont allongées à l’extrême et très minces ;
  • les feuilles restent petites, pâlissent ou jaunissent, tombent ;
  • la croissance est asymétrique ou s’arrête ;
  • la plante fleurit mal ou pas du tout ;
  • son feuillage panaché prend une couleur uniforme.

Comment gérer un manque de lumière modéré ?

  • En priorité déplacez la plante, particulièrement en hiver, pour la rapprocher d’une fenêtre bien orientée.

Conseil : en hiver, évitez cependant de coller la plante à une fenêtre froide.

  • Maintenez si possible rideaux et voilages ouverts.
  • Tournez régulièrement la plante, afin qu’elle bénéficie de la lumière des deux côtés.
  • Nettoyez régulièrement le feuillage à l’aide d’une éponge humide, afin qu’il capte au mieux la lumière dont la plante a besoin.
  • Installez votre ou vos plantes devant un mur blanc ou clair, ou encore devant un miroir, pour réfléchir la lumière.
  • Apportez éventuellement une lumière artificielle d’appoint à vos plantes. La solution la plus simple est d’opter pour une lampe de croissance à économie dénergie pour plantes (en jardinerie). Ces lampes sont proposées en kit incluant un abat-jour avec réflecteur, une lampe fluo-compacte et un interrupteur. Elles offrent un spectre lumineux adapté aux plantes et ont un bon rapport bénéfice/prix. Elles doivent être allumées 9 à 12 heures par jour.

Bon à savoir : un ou deux tubes à néon (classiques ou horticoles) constituent une alternative à ces lampes, mais sont moins esthétiques dans une pièce à vivre. Il existe aussi des lampes HPS (haute pression sodium) et des lampes à iodures métalliques (MH ou metal halide), coûteuses, consommatrices d’énergie et plutôt adaptées à un usage professionnel.

Matériel nécessaire pour optimiser la lumière pour les plantes d'intérieur.

Imprimer
Éponge

Éponge

1 € environ

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !