Kentia

Kentia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Kentia, Howea, Palmier frisé, Kentia de Forster

  • Nom(s) latin(s)

    Howea

  • Famille

    Arécacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Palmier

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Élancé ou colonnaire
    Palme ou parasol
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1,80 à 3 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Kentia du genre Howea appartient à la vaste famille des palmiers (Arécacées). Il est originaire d'Australie, plus précisément de l'île Lord Howe. Il est appelé selon les classifications, kentia et howea ou encore palmier frisé et kentia de Forster, selon l'espèce.

Palmier à tronc ou stipe simple, le kentia n'est pas rustique. Il possède un beau feuillage, persistant et lumineux, vert foncé, composé de longues feuilles pennées et souples. Il ressemble beaucoup à l'aréca. Cultivé en intérieur dans nos régions, il ne produit ni fleurs ni fruits.

Sa croissance est moyenne ou lente. Le kentia ne produit qu'une palme par an. Selon l'espèce, il peut atteindre jusqu'à 3 m de hauteur.

Il se cultive en pot ou bac, en intérieur, en serre et en véranda. Le kentia est aussi connu pour ses vertus dépolluantes et purificatrices. Il absorberait le benzène (encres, fumées, peintures, vernis) et le toluène (peintures et solvants). Il est conseillé de le placer dans un salon, une salle à manger, un bureau ou un hall vitré.

Espèces de kentias

Le genre Howea comprend 2 espèces de palmiers, utilisées dans nos régions comme plante d’intérieur et de serre.

Howea ou Kentia de Forster (Howea forsteriana)

Howea ou Kentia de Forster (Howea forsteriana)
  • Port : Tronc ou stipe unique, droit, mince, portant les cicatrices (tavelures ou écailles) des anciens pétioles, touffe évasée et légèrement inclinée.
  • Taille : 10 m dans son habitat naturel et 3 m de hauteur en pot avec un large étalement de 1,80 à 3 m.
  • Feuillage : Vert foncé, penné, aux folioles larges, retombantes et plus petites que l’espèce belmoreana et aux pétioles très fins. Folioles presque horizontales.
  • Qualités : Espèce la plus répandue. Peut être sorti l’été. Croissance moyenne, voire lente. Espèce résistante qui s’adapte bien mais prend plus de place que l’espèce belmoreana.

Howea de Belmore, Howea ou Kentia frisé (Howea belmoreana)

Kentia Tronc ou stipe unique, droit, portant les cicatrices des anciens pétioles, touffe érigée.   10 m dans son habitat naturel et 3 m de hauteur en pot avec un étalement de 1,80 m.
  • Port : Tronc ou stipe unique, droit, portant les cicatrices des anciens pétioles, touffe érigée.

    10 m dans son habitat naturel et 3 m de hauteur en pot avec un étalement de 1,80 m.
  • Feuillage : Feuillage vert foncé, penné, aux très nombreuses folioles larges, en forme de lance et aux pétioles fins. Les tiges de 0,50 m de long portent les feuilles de 0,45 m de longueur et 0,30 m de largeur.
  • Qualités : Peut être sorti l’été. Sa croissance est moyenne. En vieillissant, le stipe s’épaissit à sa base.

Plantation du kentia

Plantation du kentia

Où le planter ?

Le kentia aime un sol avant tout bien drainé. Utilisez un terreau pour plantes vertes ou préparez un mélange de 1/3 de terreau fibreux, 1/3 de feuilles ou de tourbe moyenne et 1/3 de sable ou de perlite fine.

Il s'adapte quasiment à toutes les expositions. Il apprécie la lumière, le soleil tamisé et une légère ombre en été. En hiver, veillez à lui donner le plus de lumière possible. Placez-le de préférence près d'une fenêtre, afin de favoriser son épanouissement.

Bon à savoir : le kentia, âgé de 10 ans et plus, a besoin de plus de lumière ; ne le mettez pas pour autant en plein soleil brûlant.

La température d'une pièce est adaptée puisqu'il se plaît entre 16 et 24 °C. Veillez à ne pas le placer dans un endroit en dessous de 13 °C, ou dans les courants d'air.

Quand planter le kentia ?

Empoter ou rempoter le kentia au printemps.

Comment le planter ?

Si vous cultivez le kentia en serre et véranda, utilisez de préférence des bacs à réserve d'eau. Optez pour des contenants plus profonds que larges, en terre cuite si possible.

Choisissez un sujet dont les pointes de feuilles ne sont pas desséchées.

  • Placez un lit d'environ 3 cm de tessons de pots, de graviers ou de billes d'argile au fond du contenant, afin de favoriser le drainage.
  • Placez le sujet au centre, en veillant à bien installer ses racines, et comblez avec le reste du mélange.
  • Tassez le terreau autour des racines et pensez à laisser un peu de jeu pour que l'eau pénètre au cours de l'arrosage.
  • Arrosez pour bien humidifier le terreau, sans toutefois laisser de l'eau stagner dans la soucoupe.

Note : il est conseillé de placer plusieurs kentias dans un même pot, pour obtenir un aspect plus garni.

Culture et entretien du kentia

Culture et entretien du kentia

Le kentia est un des palmiers d'intérieur le plus facile à entretenir.

Adaptez l'arrosage à la période de l'année : arrosez abondamment du mois d'avril au mois de juillet, modérément de juillet au mois d'octobre et très peu de novembre au mois de mars. Veillez toutefois à ne jamais laisser le terreau se dessécher totalement. Il ne faut pas non plus le noyer, sinon ses racines finiront par pourrir.

Faites un apport d'engrais liquide pour plantes vertes tous les 15 jours, d'avril à septembre, sauf si vous avez rempoté la plante dans l'année.

Rempotez le kentia environ tous les 2 ans, de préférence au printemps. Lorsque le pot du rempotage a atteint 30 cm de diamètre, stoppez les rempotages et procédez à un surfaçage chaque année sur 4 cm environ de profondeur. Faites attention aux racines situées en surface. Évitez absolument que la terre forme une croûte en surface.

En été, vous pouvez placer le kentia dans une pièce plus fraîche ou bien le sortir, si vous avez une terrasse ou un jardin. Dans ce cas, choisissez un emplacement à mi-ombre et enterrez le pot.

Conseil : évitez de le placer en plein vent, car ses tiges cassantes risquent d'être endommagées.

Taille du kentia

Aucune taille n’est nécessaire.

Supprimez simplement les feuilles mortes et abîmées au fur et à mesure, en les coupant à leur base à l’aide d’un couteau propre et tranchant.

Coupez également les extrémités sèches, jaunes ou brunes des feuilles, à l’aide de ciseaux désinfectés.

Maladies, nuisibles et parasites

Le kentia est moins sujet aux attaques de nuisibles et aux maladies que d'autres genres de palmiers. Les cochenilles et les araignées rouges peuvent tout de même sévir :

  • Si la plante est recouverte de traces et de duvets cotonneux blancs, il faut éliminer les cochenilles en nettoyant feuilles et tiges avec un coton imbibé d'alcool dénaturé.
  • Si les araignées rouges ont tissé de fines toiles à l'aisselle des feuilles, il faut bassiner la plante et augmenter l'humidité ambiante.

Multiplication du kentia

Multiplication du kentia

Le kentia se multiplie uniquement par semis en février ou mars. Le procédé reste long et aléatoire.

  • Semez les graines fraîches dans une caissette remplie de tourbe et de sable humidifiés.
  • Tassez-les en surface et placez la caissette dans un endroit chaud, à 27 °C. Vous pouvez aussi utiliser une caissette chauffante spéciale multiplication.
  • Attendez que les graines germent. Lorsqu'une première feuille s'est complètement développée, vous pouvez repiquer les plantules dans des pots séparés, remplis de compost.
  • Maintenez les pots à une température de 18 °C, jusqu'à ce que les plantes se développent. La croissance est très longue et demande plusieurs années avant d'obtenir un sujet bien formé.
  • Cultivez ensuite comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Pensez à nettoyer le kentia de la poussière qui s'accumule sur ses feuilles. Le mieux est de doucher la plante avec de l'eau tiède non calcaire ou encore de la placer sous une pluie pas trop forte.

Certains pulvérisent 2 fois par an, en automne et au printemps, une décoction de prêle pour tonifier le kentia. La prêle est en effet connue pour lutter contre la plupart des maladies des plantes.

Un peu d’histoire…

Le Kentia (Howea) fut découvert au XVIIIe siècle, sur l’île Lord Howe (située au large des côtes australiennes), dont il tire son nom.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides