Dieffenbachia

Dieffenbachia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dieffenbachia, Cannes des muets, Plante qui rend muet

  • Nom(s) latin(s)

    Dieffenbachia

  • Famille

    Aracées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Bouturage Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le dieffenbachia est une plante tropicale originaire d'Amérique centrale et du Brésil. Elle appartient à la famille des Aracées et est parfois surnommée canne des muets ou plante qui rend muet, à cause du gonflement de la bouche lorsque l'on mâche accidentellement la feuille.

Le dieffenbachia est une plante vivace à feuillage persistant, utilisée en sujet isolé, cultivée en pot, en intérieur, serre ou véranda. Il possède des tiges vigoureuses et non ramifiées qui portent des feuilles souples et charnues, légèrement retombantes sur de robustes pétioles.

Le feuillage est le plus souvent vert, mais il peut aussi être fortement marqué de jaune ou de blanc. Ses feuilles inférieures sèchent et tombent naturellement. Lorsque la plante est trop dégarnie, il est préférable de la renouveler. Les sujets adultes peuvent produire des fleurs blanches, crème ou vertes, proches des coloris des arums.

Véritable buisson d'intérieur, il est très décoratif et original avec sa forme asymétrique.

Par ailleurs, le dieffenbachia aurait des propriétés dépolluantes. Il lutterait contre le toluène (peintures, solvants), le xylène (fumées, encres, peintures, vernis) et le formaldéhyde (colles, agglomérés, isolations, vernis).

Néanmoins, manipulez-le avec précaution et tenez-le hors de portée des jeunes enfants, ses feuilles sont toxiques par ingestion, aussi bien pour les animaux que les humains, car elles contiennent des cristaux d'oxalate.

En cas d'ingestion, elles peuvent provoquer des brûlures, un gonflement de la bouche et de la gorge, ainsi qu'une suffocation accompagnée d'une perte temporaire de la parole. Toutefois, la simple manipulation de cette plante ne comporte aucun danger si l'on n'entre pas en contact avec la sève, potentiellement irritante.

Variétés de dieffenbachias

Le genre Dieffenbachia comprend 30 espèces de plantes vivaces. La plante est très utilisée dans nos habitations pour sa grande variété de couleurs et ses tailles différentes.

Quasiment tous les dieffenbachias vendus en France proviennent de Diffenbachia seguine (autrefois Diffenbachia maculata ou Diffenbachia picta). Les autres espèces sont difficiles à trouver.

Le tableau ci-dessous présente donc l'espèce type Diffenbachia seguine puis ses variétés les plus répandues.

Dieffenbachia seguine

Dieffenbachia seguine (Espèce type)

Dieffenbachia seguine Dieffenbachia seguine (Espèce type)
  • Couleur des feuilles : De couleur vert sombre irrégulièrement tachetées de blanc ivoire le long des veines latérales.
  • Qualités : Originaire du Brésil et de Colombie. L’espèce la plus répandue. Elle comporte beaucoup de variétés et d’hybrides. La plus toxique.

'Camilla'

Dieffenbachia seguine 'Camilla'
  • Couleur des feuilles : Feuilles au centre blanc crème qui lui donnent un aspect lumineux et coloré.
  • Qualités : Variété récente.

'Amoena'

Dieffenbachia 'Amoena'
  • Couleur des feuilles : De couleur vert foncé, elles ont des marbrures blanc crème le long des nervures latérales.
  • Qualités : Originaire d’Amérique tropicale. L’une des espèces les plus grandes et les plus vigoureuses du genre. Tige unique qui devient un tronc en vieillissant.

'Exotica'

Dieffenbachia 'Exotica'
  • Couleur des feuilles : De couleur vert sombre, fortement marquées de blanc et de vert très clair.
  • Qualités : Cette plante a un port très compact.

'Tropic Snow'

Dieffenbachia 'Tropic Snow'
  • Couleur des feuilles : Feuillage vert foncé avec des marbrures crème.
  • Qualités : Demande plus de lumière que les autres variétés pour conserver ses marbrures.

'Compacta'

Dieffenbachia 'Compacta'
  • Couleur des feuilles : Feuillage vert clair tacheté de blanc-crème.
  • Qualités : Port compact.

'Green Magic'

Dieffenbachia seguine 'Green Magic'
  • Couleur des feuilles : Feuilles vertes avec nervure centrale blanche.
  • Qualités : --

Plantation du dieffenbachia

Plantation du dieffenbachia

Où planter le dieffenbachia ?

Jusqu’à une époque récente, le dieffenbachia était plutôt cultivé en serre chaude. Les nouvelles variétés s’acclimatent mieux à l’atmosphère d’un intérieur ou d’une véranda.

Le meilleur endroit pour installer le dieffenbachia est près d’une fenêtre laissant bien passer la lumière, mais sans soleil direct. Cette plante redoute le soleil brûlant et tolère la mi-ombre. En hiver, il lui faut une lumière vive, et l’été une exposition tamisée.

Évitez absolument les températures froides, inférieures à 15 °C et les courants d’air, mais aussi la proximité d’une source de chaleur (radiateur), car cette plante d’origine tropicale a besoin d’humidité.

Quand et comment planter le dieffenbachia ?

Vous pouvez planter votre sujet toute l’année. Préférez toutefois la période du printemps.

Tout d’abord, choisissez une plante au feuillage bien luisant ne présentant aucune tache. Vérifiez que le dessous et l’aisselle des feuilles ne cachent pas de parasites comme les cochenilles farineuses qui apprécient ce genre de plantes.

  • Utilisez un pot de minimum 20 cm de diamètre, percé en son fond pour permettre une bonne évacuation de l’eau d’arrosage. Les racines du dieffenbachia redoutent l’excès d’eau.
  • Étalez au fond du pot une couche de 5 cm de billes d’argile ou de gravillons.
  • Ajoutez un peu de terreau spécial plantes d’intérieur, riche en éléments nutritifs.
  • Placez la plante sans enterrer le collet.
  • Comblez avec le terreau et tassez légèrement la surface autour du pied de la plante.
  • Posez le pot sur une large coupelle contenant des billes d’argile maintenues humides.
  • Arrosez après la plantation.
  • Installez le pot à la lumière vive mais sans soleil direct.

Conseil : utilisez des gants de jardinage ou lavez-vous bien les mains après toute manipulation de votre diffenbachia.

Culture et entretien du dieffenbachia

Culture et entretien du dieffenbachia

L'entretien, le rempotage, l'arrosage ou encore l'exposition rendront votre dieffenbachia encore plus beau :

  • Un arrosage régulier, mais modéré est nécessaire.
  • Les feuilles doivent être nettoyées assez souvent avec une éponge humide pour éviter l'accumulation de poussière.

Au printemps et en été :

  • Maintenez le terreau humide et veillez à ce que l'écoulement de l'eau se fasse correctement.
  • Apportez de l'engrais liquide pour plantes vertes tous les 15 jours environ durant cette période de croissance.
  • Vaporisez régulièrement le feuillage avec une eau de préférence non calcaire, lors des grosses chaleurs.
  • Conservez la plante entre 18 et 24 °C. À des températures chaudes, il faudra une forte humidité de l'air. Cultivez alors les plantes au-dessus d'un récipient d'eau rempli de galets ou de billes d'argile.
  • Le dieffenbachia aime les composts un peu acides.
  • Rempotez les jeunes plantes chaque année au printemps dans un mélange de terre de bruyère et de terreau. Quand votre plante est cultivée dans un pot de 20 cm, contentez-vous de renouveler la surface du mélange. Si vous souhaitez avoir une plante plus grosse, continuez à la rempoter, mais tous les 2 ans, et jusqu'à atteindre un pot de 30 cm.

À l'automne et en hiver :

  • Arrosez de la même façon si la plante est dans un local bien chauffé (elle ne prendra alors aucune période de repos). Si les températures sont plus basses qu'en été, réduisez les arrosages en conservant le compost à peine humide.
  • Stoppez tout apport d'engrais.
  • Maintenez les températures entre 15 et 18 °C. Si les températures sont trop basses, les feuilles inférieures ont tendance à tomber.

Bon à savoir : les espèces fortement panachées ont besoin de plus de lumière que les variétés à prédominance de vert. Dans la pénombre, les panachures deviendront moins marquées et la plante aura tendance à devenir uniformément verte.

Taille du dieffenbachia

Le dieffenbachia peut atteindre jusqu’à 1,5 m et plus en pot. Si la plante devient trop encombrante ou que la tige est trop dénudée, vous pouvez la tailler en hauteur. Cela favorisera une nouvelle ramification.

Taillez de préférence entre septembre et novembre. N’ayez pas peur de la rabattre assez court, elle repartira sans problème.

Maladies, nuisibles et parasites

Certains symptômes peuvent apparaître dans de mauvaises conditions de culture :

  • Si les feuilles du bas tombent, votre plante a froid. Placez-la dans un endroit plus chaud à une température d'au moins 15 °C ou 16 °C.
  • Si les feuilles du bas jaunissent, la plante a trop d'eau. Laissez le compost sécher jusqu'à ce que la plante se remette.
  • Si les feuilles et les tiges pourrissent et deviennent visqueuses par endroits, c'est dû, soit à un excès d'humidité, soit au fait que le feuillage a été mouillé à des températures trop basses. Utilisez un fongicide ou saupoudrez les parties malades de fleur de soufre.
  • Si les nouvelles feuilles sont petites, votre plante manque de lumière. Déplacez-la près d'une fenêtre, tout en évitant le soleil direct.
  • Si les feuilles des variétés panachées de blanc ont des taches brunes, cela signifie que la plante a eu trop d'engrais sur un compost trop sec.

Le dieffenbachia peut être victime de plusieurs nuisibles :

  • La présence de cochenilles farineuses se traduit par des plaques laineuses et blanches sous les feuilles. Enlevez-les avec un tampon imbibé d'alcool à brûler, lâchez un prédateur actif comme la coccinelle (3 ou 4 par plante) ou pulvérisez un insecticide systémique.
  • Lutter contre les cochenilles

  • Les araignées rouges peuvent attaquer les feuilles, celles-ci deviennent jaunes avec des filaments en dessous. Traitez à l'aide d'un acaricide et augmentez l'humidité autour de la plante.

Multiplication du dieffenbachia

Multiplication du dieffenbachia

Le dieffenbachia se multiplie par bouturage entre avril et juin ou par marcottage au printemps ou en été.

Boutures de tête

Si la plante s'est allongée et que sa base s'est dégarnie, profitez-en pour faire des boutures de tête :

  • Coupez l'extrémité juste sous un nœud, à une longueur d'environ 25 cm.
  • Supprimez les feuilles inférieures.
  • Plongez l'extrémité de la tige dans de la poudre d'hormones de bouturage.
  • Plantez-la dans un pot de 10 cm rempli d'un mélange de tourbe et de sable humide.
  • Ensuite :
    • Recouvrez-la d'un sac plastique transparent.
    • Ou placez-la dans une caissette de multiplication.
  • Conservez à une lumière tamisée et à une température d'au moins 21° C.
  • Au bout de 4 à 6 semaines, quand le sujet sera suffisamment enraciné et aura produit de nouvelles pousses, retirez le sac ou enlevez de la caissette.
  • Rempotez dans un mélange frais et cultivez comme un sujet adulte.

Boutures de tige

Le dieffenbachia se bouture aussi à partir de segments prélevés sur la tige principale :

  • Prélevez un segment de 7 cm à 10 cm, ayant au moins un bourgeon.
  • Placez le segment horizontalement à la surface d'un mélange de tourbe et de sable humide.
  • Ensuite, procédez comme pour une bouture de tête.

Marcottage aérien

  • Préparez un couteau affûté et bien propre.
  • Faites une incision sur la tige à 20 cm au-dessous du sommet de la plante.
  • Coupez en biseau, en remontant vers le haut.
  • Glissez une allumette dans l'incision faite, pour la maintenir bien ouverte. Puis coupez toutes les feuilles qui se trouvent 10 cm au-dessus et en dessous de l'incision.
  • Badigeonnez la plaie avec de l'hormone de croissance, puis retirez l'allumette de l'incision.
  • Entourez la tige d'un manchon de mousse de sphaigne humide et fixez-le avec du fil solide.
  • Recouvrez le tout d'un film de polyéthylène transparent et fixez-le solidement autour du rameau aux 2 extrémités. Faites quelques trous dans le bas pour éviter l'excès d'humidité.
  • Laissez se développer des racines dans le manchon pendant 6 semaines au moins.
  • Vaporisez pour maintenir une petite humidité.
  • Ensuite, coupez la tige du dieffenbachia juste sous les racines, placez-la dans un nouveau pot et cultivez comme un sujet adulte.

Conseils écologiques

Prenez l’habitude de nettoyer le dieffenbachia à l’éponge humide, ses feuilles ne terniront pas et deviendront plus brillantes.

Compte tenu de ses propriétés dépolluantes, le dieffenbachia peut être idéalement placé à proximité d’ordinateurs ou d’autres appareils électroniques.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides