Fleur de Tiaré

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Fleur de Tiaré en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Tiaré Tahiti, Fleur de Tiaré

  • Nom(s) latin(s)

    Gardenia tahitensis, Tiare tahitensis

  • Famille

    Rubiacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    Jusqu'à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Difficile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine Véranda Serre chaude
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Petit arbuste vivace, la fleur de Tiaré ou Tiaré Tahiti (Gardenia tahitensis), appartient au genre Gardenia, classé dans la famille des Rubiacées, comme les caféiers. Originaire de Micronésie, où il peut atteindre plusieurs mètres de hauteur, cet arbuste dépasse rarement 1 m cultivé en potée dans nos intérieurs.

Son port érigé arrondi, aux nombreuses ramifications, offre un beau feuillage dense de grandes feuilles persistantes vert profond, vernissées sur la face supérieure. De forme oblongue, elles mesurent 5 à 15 cm de long.

Les fleurs solitaires apparaissent juste au-dessus du feuillage, étalées entre avril et décembre. Mesurant 5 à 7 cm de diamètre, elles sont habituellement d'un blanc éclatant avec 5 à 9 pétales allongés (selon les variétés) bien séparés (il existe des variétés à fleurs jaunes, nacrées ou ourlées de rose ou de rouge et une à pétales soudés). Très odorantes, elles dégagent un fort parfum de jasmin. Éphémères, elles ne durent qu'un jour ou deux.

Le fruit, lorsqu'il se forme, est une boule ovale de 3 cm de diamètre en moyenne. Il contient de très nombreuses et toutes petites graines.

La fleur de Tiaré est l'emblème national de la Polynésie française et des îles Cook.

Outre son usage ornemental, les fleurs de Tiaré sont employées pour maintenir les coutumes locales de Polynésie. Elles servent notamment lors de cérémonies d'accueil des nouveaux arrivants, mais aussi pour symboliser la disponibilité ou non des femmes ou des hommes à établir de nouvelles compagnies. D'autre part, le Tiaré est couramment employé en cosmétique et en phytothérapie.

Dans le langage des fleurs, le Tiaré symbolise le romantisme et l'amour.

Espèces et variétés de fleurs de Tiaré

Il existe un grand nombre de variétés de Tiarés en Polynésie française ainsi que dans les Îles Cook. Toutes n’appartiennent pas au genre Gardenia.

Parmi elles, le Tiaré Apetahi (Apetahia raiateensis) en est une très particulière, poussant spontanément uniquement sur l'île de Raiatea où elle est menacée. Il est inutile donc d’espérer vous en procurer pour la cultiver chez vous. Ce Tiaré appartient à un genre différent Apethaia lui-même étant classé dans la famille des Campanulacées. Contrairement aux autres variétés de Tiaré, sa corolle spectaculaire est circulaire et fermée en forme de main ouverte aux doigts écartés.

Gardenia tahitensis

Gardenia tahitensis
  • Nom commun : Tiaré Tahiti
  • Floraison : Fleurs blanches à pétales séparés, odorantes.
  • Végétation : Port érigé buissonnant avec grandes feuilles vertes vernissées.
  • Qualités et usages : Non rustique. À cultiver en potée en intérieur, véranda ou serre.

Apetahia raiateensis

Apetahia raiateensis
  • Nom commun : Tiaré Apetahi
  • Floraison : Fleurs blanches à 5 pétales soudés.
  • Végétation : Port érigé buissonnant avec grandes feuilles vertes vernissées.
  • Qualités et usages : Plante rare et protégée en voie de disparition.

Semis et plantation d'une fleur de Tiaré

Semis et plantation d'une fleur de Tiaré

Verodemortillet/GFDL/Wikimedia

Où l'installer ?

En Métropole, vous ne pouvez cultiver une fleur de Tiaré (Gardenia tahitensis) qu'en potée dans un substrat humifère riche et bien drainé, éventuellement un peu acide. Utilisez un substrat composé de terreau pour plantations et d'environ 30 % de vermiculite avec un bon drain de billes d'argile au fond. À défaut, vous pouvez utiliser du sable grossier qui retiendra moins bien l'humidité avec de la tourbe.

La fleur de Tiaré a besoin de beaucoup d'heures de soleil (plein sud en hiver), mais ses fleurs craignent le soleil direct brûlant des journées d'été. Vous devez également lui assurer une chaleur comprise entre 25 et 30 °C environ (évitez de descendre en dessous de 20 °C en hiver).

Enfin, l'atmosphère dans laquelle il pousse doit être suffisamment humide. Si vous ne disposez pas de serre ou de véranda chauffée, vous pouvez installer votre pot sur un grand dessous de pot rempli de pouzzolanes ou de billes d'argile maintenues toujours humides. Pulvérisez régulièrement son feuillage avec de l'eau tiède.

Quand planter ou semer la fleur de Tiaré ?

Vous trouverez dans le commerce des plants à racines nues (de 40 à 60 cm de haut) et surtout en conteneur (conseillé). Les plants en conteneur se rempotent au printemps tandis que les plants à racines nues peuvent également être empotés en automne.

Les graines semblent difficiles à se procurer même sur des sites spécialisés. Si vous arrivez à vous en procurer, semez-les en caissette de tourbe humidifiée. Attendez le printemps de préférence.

Comment la planter en pot ?

Pour rempoter un plant en godet, utilisez un pot muni au fond d'une couche de gravier ou de billes d'argile puis remplissez d'un mélange de terreau pour plantation ou rempotage, ou de tourbe et de vermiculite pour un tiers.

Installez les plants à racines nues de la même façon en rafraîchissant au préalable les racines et en le rabattant de 1/3.

Comment la semer ?

Semez les graines en caissette de tourbe humidifiée. Vous devez au préalable les faire tremper 6 à 12 h dans de l'eau maintenue chaude.

Recouvrez les graines d'un minimum de substrat (2 à 3 mm) puis arrosez en pluie sans faire ruisseler ou encore mieux avec un pulvériseur. Placez la caissette dans une mini-serre chauffante ou à défaut dans un endroit à atmosphère humide à 35 °C. La levée se fera au bout de 4 à 6 semaines.

Repiquez les jeunes plants à partir de 4 à 6 feuilles comme indiqué ci-dessus. Rempotez-les ensuite tous les 3 mois environ pour suivre la croissance lorsque les racines commencent à sortir de leur pot ou conteneur.

Culture et entretien d'une fleur de Tiaré

Culture et entretien d'une fleur de Tiaré

Mirgolth/CC BY SA 3.0/Wikimedia

La fleur de Tiaré est cultivée en Métropole par de nombreux jardiniers amateurs et sa croissance y est rapide, s'il se trouve dans des conditions de culture lui convenant. Cependant, sa floraison, qui peut avoir lieu entre avril et décembre, n'y est pas très productive.

En saison chaude, faites des apports d'eau réguliers suffisants pour maintenir le substrat humide mais pas saturé. Réduisez-les significativement durant l'hiver.

De mars à septembre, faites des apports mensuels d'engrais complet pour plantes vertes ou plantes à fleurs.

Vous pouvez sortir progressivement votre fleur de Tiaré (Gardenia tahitensis) sur une terrasse ou au jardin en fin de printemps lorsque la température des nuits est remontée (supérieure à 16 °C). Mais faites attention à lui maintenir une humidité suffisante (l'hygrométrie idéale est supérieure à 55 %). Rentrez-le en automne dès les premières chutes de température.

Taille d'une fleur de Tiaré

Taillez votre Gardenia tahitensis à l'automne.

Rabattez légèrement les branches qui « s’échappent » pour conserver un port buissonnant régulier.

Maladies, nuisibles et parasites d'une fleur de Tiaré

Le Gardenia tahitensis est une plante résistante, mais, comme toute plante d'intérieur, il peut subir des attaques de pucerons ou de cochenilles laineuses (si l'atmosphère n'est pas assez humide).

Note : un jaunissement des feuilles est normal si d'autres feuilles les remplacent. Par contre, une atmosphère trop sèche le fera dépérir.

Les pucerons

Contre les pucerons, intervenez dès le début de l'infestation avec des traitements naturels tels que la pulvérisation répétée d'eau savonneuse.

Les cochenilles laineuses

Les cochenilles devraient être dissuadées par la pulvérisation régulière d'eau sur le feuillage. Si malgré tout elles apparaissaient, commencez par des pulvérisations de préparations non néfastes pour l'environnement. Pensez par exemple à des solutions savonneuses et huileuses.

Multiplication d'une fleur de Tiaré

Multiplication d'une fleur de Tiaré

100zax/CC BY SA 3.0 migrated/Wikimedia

La multiplication d'un Tiaré Tahiti est possible par bouturage. Les semis sont théoriquement possibles mais sa fructification étant rare, il est incertain de pouvoir récupérer des graines.

Quand bouturer ?

Faites votre bouture en août ou septembre. Lors de la taille en fin d'été vous pouvez récupérer des extrémités de rameau pour les bouturer.

Comment bouturer ?

Le plus simple est d'utiliser une mini-serre chauffée thermostatée et un substrat composé d'un mélange de perlite et de terreau. Maintenez une température proche de 30 °C et une atmosphère humide.

À défaut, vous pouvez pratiquer une bouture à l'étouffée en période de chaleur estivale et avec un substrat ainsi que des conditions de température et d'humidité identiques.

Conseils écologiques

Évitez chaque fois d'employer en premier des traitements toxiques pour l'homme et néfastes pour l'environnement. Privilégiez une alternative ne dégradant pas l'environnement dès qu'elle est possible.

Usages de la fleur de Tiaré

En usage médicinal, les feuilles sont traditionnellement employées pour apaiser les coups de soleil, tandis que les boutons floraux sont utilisés en cas de douleurs hépatiques, d'hémorroïdes… et autres syndromes traumatiques ou inflammatoires.

En usage cosmétique, la fleur de Tiaré sert à préparer l'huile de monoï, parfumée et nourrissante pour la peau et les cheveux. Les fleurs de Gardenia tahitensis peuvent se récolter durant toute la durée de la floraison mais on ne peut pas les conserver fraîches. Aussi les conserve-t-on traditionnellement dans de l'huile de Coco, pour fabriquer le monoï.

Un peu d'histoire…

Le Gardenia tahitensis, arbuste autochtone de Polynésie, fut ramené en Europe par Dumont d'Urville au XIXe siècle lors de l'une de ses fameuses expéditions dans le Pacifique et l'Océanie.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides