Pomme Chanteclerc

INRA, Jean Weber/CC BY 2.0/Flickr

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de pomme Chanteclerc. Si vous cherchez des informations sur la pomme en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche pommier.

D'aspect rustique, la pomme Chantecler fait partie des pommes à couteau les plus appréciées. Sa chair à la fois fondante et ferme, sa saveur très parfumée riche en arômes en font un fruit de qualité que vous pouvez déguster sans modération d'octobre à juin.

La Chantecler, une pomme franco-américaine

Issue du croisement de la moderne américaine Golden Delicious et de la traditionnelle française Reinette Clochard, la Chantecler, appelée aussi Belchard®, est née en 1958. C'est un cultivar du pommier domestique Malus domestica, de la famille des Rosacées. Longtemps protégé, il est devenu librement reproductible en 2011.

En avril, des fleurs d'un blanc rosé apparaissent en grappes. C'est ensuite en octobre que l'on récolte de belles pommes jaune d'or, un peu aplaties, d'aspect rugueux, à la chair croquante et fine, à la saveur sucrée et acidulée.

Bon à savoir : comme toutes les pommes, la Chantecler, riche en vitamines, en minéraux et en fibres, possède des vertus anti-oxydantes.

Plantation et culture du pommier Chantecler

Une variété rustique

Le pommier Chantecler aime les sols profonds, riches, frais et bien drainés. Il redoute aussi bien la sécheresse qu'une trop forte humidité. Placez-le en pleine lumière et bien à l'abri du vent.

Compte tenu de sa résistance au froid (-30 °C), il peut être planté même dans les régions aux hivers rigoureux et jusqu'en montagne.

Astuce : plantez à proximité du pommier Chantecler une variété pollinisatrice comme 'Evereste', un pommier à fleurs décoratives, 'Golden', 'Reine des Reinettes' ou 'Rouge Delicious' qui améliorera la fructification.

Plantation du pommier Chantecler

Plantez votre pommier entre les mois de novembre et de mars en évitant les périodes de gel. Prévoyez de l'espace entre deux sujets (5 m minimum).

Creusez un trou d'environ 0,80 m de largeur et de profondeur. Il doit être 4 à 5 fois plus gros que la motte et étalez un lit de sable au fond pour favoriser le drainage. Ameublissez la terre du fond à l'aide d'une bêche, sans la retourner, enlevez les cailloux et les morceaux de bois. Ajoutez du compost, des algues ou du fumier à la terre extraite si nécessaire. Plantez un tuteur légèrement décalé par rapport au centre.

Si vous avez acheté un pommier en conteneur, faites tremper la motte dans l'eau jusqu'à ce qu'elle soit bien imbibée. Si c'est un pommier à racines nues, après avoir coupé celles qui sont abîmées avec un sécateur propre, trempez les racines dans un mélange d'eau et d'argile (pralin).

Placez l'arbre au centre du trou en veillant à bien étaler ses racines (racines nues). Comblez avec la terre en maintenant le point de greffe juste au-dessus du sol. Tassez légèrement avec le pied. Enfin, arrosez abondamment.

Bon à savoir : attendez 2 ou 3 jours, qu'il prenne bien sa place, avant d'attacher le sujet au tuteur sans trop serrer les liens.

Consommation et conservation de la pomme Chantecler

À déguster et à croquer tout l'hiver

La récolte de la pomme Chantecler se fait début octobre, par temps sec, lorsque le fruit se détache facilement et avant qu'il commence à tomber de lui-même. La pomme Chantecler doit être bien jaune, croquante et juteuse. Manipulez le fruit avec précaution, car un sujet abîmé pourrit vite et peut contaminer les autres.

La pomme Chantecler se consomme crue ou cuite et s'utilise beaucoup en pâtisserie et en cuisine (tartes, gâteaux, compotes ou accompagnement de plats).

À savoir : la pomme Chantecler est idéale pour réaliser une tarte Tatin.

À conserver dans de bonnes conditions

À température ambiante, vous garderez vos pommes plusieurs jours. Pour les conserver plusieurs semaines, placez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Stockées dans un endroit frais, bien aéré et pas trop lumineux, vous les conserverez 4 à 5 mois.

Astuce : ne stockez pas d'autres fruits (en dehors des poires) ou des légumes à proximité des pommes, car celles-ci dégagent de l'éthylène qui accélère le mûrissement.

Entretien et maladies du pommier Chantecler

Quelques soins recommandés

Une fois bien installé, au bout de deux ou trois ans, votre pommier se débrouillera tout seul, hormis une taille de rajeunissement de temps en temps. Les premières années, veillez à prodiguer les soins suivants :

  • Arrosage : durant la première année de plantation, arrosez régulièrement sans détremper le sol. Par la suite, n'intervenez que si la terre est très sèche.
  • Engrais : apportez un engrais organique riche en azote au printemps dès la deuxième année de plantation.
  • Nettoyage : évitez toute apparition de lichen et de mousse en frottant l'écorce du tronc à l'aide d'une brosse aux poils durs ou métalliques.
  • Taille : il est recommandé de ne pas tailler de façon trop importante les premières années, afin d'éviter la formation de gourmands. Ensuite, taillez modérément en hiver afin de stimuler la croissance de l'arbre et au cours de l'été pour garder une structure harmonieuse et favoriser la production de l'année suivante.
  • Étayement : en été, il faut étayer les branches trop chargées afin de les soulager du poids des fruits et éviter qu'elles se cassent.
  • Multiplication : le pommier se multiplie principalement par greffage en mars et en août.

Un fruit moyennement sensible aux maladies

La pomme Chantecler résiste plutôt bien à l'oïdium et à la tavelure. Il faut par contre surveiller les attaques d'acariens et veiller à manipuler le fruit avec précaution.

En prévention, pulvérisez en février un insecticide biologique puis une bouillie bordelaise sur le tronc et les branches du pommier.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides