Lutter contre la tavelure

Lutter contre la tavelure

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La tavelure est une maladie cryptogamique très répandue causée par deux champignons, dont l’un dont l’un s’attaque aux pommiers (Venturia inaequalis) et l’autre aux poiriers (Venturia pirina).

À l'automne, les feuilles et fruits contaminés qui jonchent le sol libèrent les spores du champignon. Ceux-ci hivernent aux pieds des arbres et s’envolent avec le vent au printemps suivant pour contaminer les arbres une nouvelle fois.

La contamination est favorisée par un climat humide au moment du débourrement (fin de l'hiver), avec une période critique pendant les 10 semaines suivantes et un pic au moment où les pétales tombent des fleurs.

Voici comment lutter contre la tavelure au verger.

1 Luttez préventivement contre la tavelure

La tavelure étant une maladie très répandue du pommier et du poirier, il est fortement recommandé à tous les jardiniers d'effectuer un traitement préventif sur ces arbres afin de mettre de son côté toutes les chances d'obtenir une récolte saine.

Traitez préventivement avec de la bouillie bordelaise

La bouillie bordelaise est le traitement préventif le plus classique de la tavelure. Pulvérisez une solution de 20 g/litre :

  • En automne, à la chute des feuilles.
  • Puis au début du printemps, dès le gonflement des bourgeons (débourrement).
  • Une fois encore lorsque les fruits atteignent la taille d'un noyau de cerise.

Traitez ensuite avec du soufre

Traitez préventivement avec du purin d'ortie ou de la décoction de prêle

Pulvérisés régulièrement à partir de la floraison, le purin d'ortie et la décoction de prêle stimulent les défenses des arbres et permettent de limiter les autres traitements.

Faites-les vous-même, ou utilisez des préparations vendues en jardinerie.

  • Purin d'ortie : diluez à 2 % (pour 10 cl de purin, ajoutez 5 litres d'eau).
  • Décoction de prêle : diluez à 20 % (pour 1 litre de décoction, ajoutez 5 litres d'eau).

Traitez préventivement avec du blanc arboricole

Pour plus de sûreté, en hiver badigeonnez les troncs des fruitiers avec du blanc arboricole.

Traitez préventivement avec des fongicides chimiques

Si vous êtes adepte des traitements chimiques, il existe dans le commerce des fongicides anti-tavelure :

  • l'un à base de captane et trifloxystrobine, préventif contre la tavelure et l'oïdium ;
  • l'autre à base de fenbucozanole, préventif et curatif contre la tavelure, l'oïdium, la moniliose et la rouille.

Utilisez ces traitements préventifs seulement en cas de besoin véritable, en respectant strictement les doses et les précautions d'emploi.

2 Diagnostiquez la tavelure

La tavelure affecte tous les organes de l’arbre. Vous pouvez la reconnaître aux symptômes suivants :

  • Des taches brunes apparaissent sur les feuilles et sur les fruits.
  • Les fruits se déforment peu à peu, présentent des crevasses, se couvrent d’un léger feutrage brun olive et pourrissent.
  • Les feuilles finissent par se déformer et peuvent tomber.
  • Les jeunes rameaux peuvent se dessécher.
  • Sur les poiriers, des chancres peuvent apparaître sur les branches.

3 Agissez curativement en cas de tavelure avérée

Tentez un traitement curatif à base de bouillie nantaise

Si la maladie se déclare, traitez curativement dès les premiers symptômes avec de la bouillie nantaise :

  • Diluez 1 volume de bouillie concentrée avec 5 volumes d'eau.
  • Pulvérisez uniquement sur les parties attaquées par la maladie.
  • Travaillez après une pluie ou irrigation, car la bouillie nantaise n'est efficace qu'appliquée sur feuillage humide.
  • N'effectuez pas de pulvérisation si la température dépasse 22 °C.
  • Appliquez la bouillie nantaise après chaque pluie, jusqu'à 10 jours avant la récolte.

Utilisez éventuellement un produit à base de fenbucozanole

Respectez strictement les doses, les précautions d'emploi et le délai d'emploi avant récolte du produit au fenbucozanole.

Curez et traitez les chancres du poirier

Si des chancres apparaissent sur vos poiriers, curez-les avec un couteau et appliquez dessus de la bouillie bordelaise chaque fois que vous traitez avec ce produit.

Note : les chancres favorisent l'infestation par des pucerons lanigères. Le cas échéant, délogez-les avec un jet d'eau à forte pression. Si cela ne suffit pas, appliquez au pinceau de l'alcool à brûler sur les endroits infestés.

Brûlez feuilles et fruits contaminés

En cas de tavelure avérée, il est indispensable de prendre les mesures qui limiteront la propagation ultérieure de la maladie :

  • En automne, taillez toutes les parties contaminées puis désinfectez vos outils de taille avec de l'alcool à 90 °.
  • Ramassez les fruits tombés au sol.
  • Ramassez au râteau les feuilles mortes sous les arbres contaminés.
  • De préférence, brûlez les fruits, rameaux et feuilles contaminés ou jetez-les dans un endroit écarté, loin du verger.

4 Optez pour des variétés résistantes à la tavelure

Pour limiter la tavelure, si vous devez faire l’acquisition de jeunes pommiers ou poiriers, choisissez des variétés résistantes à cette maladie, tout particulièrement si votre jardin se situe en région humide.

  • Quelques variétés de poires résistantes à la tavelure : Conférence, Williams, Jeanne d’Arc…
  • Quelques variétés de pommes résistantes à la tavelure :
    • Variétés anciennes : Reinette du Mans, Patte de Loup, Court-pendu gris…
    • Variétés modernes : Belle de Boskoop, Melrose, Florina, Liberty…

Matériel nécessaire pour lutter contre la tavelure du pommier et du poirier

Imprimer
Décoction de prêle

Décoction de prêle

Environ 10 € le litre ou fait maison

Pulvérisateur à pression

Pulvérisateur à pression

4 €

Râteau à feuilles

Râteau à feuilles

15 € environ

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !