/ /
/

10 critères pour reconnaître les feuilles d'arbres

10 critères pour reconnaître les feuilles d'arbres

10 critères pour reconnaître les feuilles d'arbres
© Jennifer-Rose Tamati / EyeEm / Getty Images

Pour identifier un arbre, sa silhouette ou son écorce peuvent vous mettre sur la piste. Cependant c’est l’observation des feuilles qui vous permettra une identification totalement fiable.

De nombreux critères sont à prendre en compte : leur taille, leur forme, leur couleur, le type de leur bord ou encore leur aspect.

Nous vous expliquons tout sur les différents types de feuilles existants. Après cela, plus aucun arbre n'aura de secret pour vous !

 

Des feuilles de toutes tailles

Des feuilles de toutes tailles
© Li Ying Yeo / EyeEm / Getty Images

Selon les arbres, la taille des feuilles peut varier grandement. Les plus grandes feuilles dans nos contrées atteignant 40 cm. Pour compliquer un peu la tâche, la longueur des feuilles peut varier assez considérablement au sein d'une même espèce d'arbre.

Voici quelques exemples :

Note : la taille de la feuille n'est absolument pas liée à sa forme. Par exemple les feuilles du lilas et catalpa ont plus ou moins la même forme, mais la première est de taille moyenne et la seconde est très grande.

Des feuilles de différentes couleurs

Des feuilles de différentes couleurs
© Torey Innes / EyeEm / Getty Images

Même si la plupart des arbres ont des feuilles vertes, les nuances sont infinies : du vert frais (catalpa) au vert foncé (érable champêtre) en passant par le vert moyen, le plus courant (lilas). Certaines feuilles, comme celles du houx ou du peuplier noir, sont d'un joli vert brillant.

Il existe aussi des arbres dont les feuilles ne sont pas vertes, mais jaunes (noisetier jaune) ou pourpres (noisetier pourpre ou hêtre pourpre).

Bien entendu, la couleur des feuilles peut changer totalement en automne : la feuille du catalpa devient alors jaune clair, celle du châtaignier devient fugitivement jaune, puis vire rapidement au marron. Et le feuillage de l'érable du Japon prend une teinte orange flamboyant.

D'autres arbres ont la particularité d'avoir des couleurs différentes sur l'envers et l'endroit de la feuille : la feuille du peuplier blanc est vert foncé sur le dessus et blanc-argent sur le dessous, la feuille du noisetier est vert sombre sur le dessus, et plus claire sur le dessous.

Des feuilles opposées ou alternes

Des feuilles opposées ou alternes
© nancykennedy / Getty Images

Les feuilles d'un arbre peuvent être disposées de deux façons différentes sur le rameau : opposée ou alternée. Selon leur disposition, elles possèdent des caractéristiques différentes.

  • Les feuilles opposées sont reconnaissables au fait qu'elles sont disposées deux par deux sur un même nœud, l'une en face de l'autre. C'est le cas notamment des feuilles d'érable, de frêne ou de sorbier
  • Les feuilles alternes sont des feuilles décalées. C'est à dire qu'une seule feuille est attachée à chaque nœud et toutes les feuilles s'orientent différemment, en alternance.

Bon à savoir : la majorité des feuillus de nos régions présentent des feuilles alternes.

 

Des feuilles simples ou composées

Des feuilles simples ou composées
© Straitel / Getty Images

Il existe 2 grands groupes de feuilles : simples ou composées.

  • Les feuilles simples se présentent en une seule partie, avec un limbe continu (partie que l'on assimile à la feuille en langage courant), comme par exemple les feuilles de hêtre ou de chêne. Un bourgeon est présent à la base du pétiole (« petite tige » reliant le limbe au rameau), c'est à dire à la jonction avec le rameau.
  • Les feuilles composées sont formées de plusieurs petites feuilles appelées folioles. C'est le cas par exemple des feuilles de marronnier ou de frêne. On observe aussi un bourgeon à la base du pétiole, mais pas à la base de chaque foliole.

 

Différentes formes de feuilles simples

Différentes formes de feuilles simples
© Azaliya / Getty Images

Les feuilles des arbres peuvent revêtir de multiples formes, seules les plus courantes sont répertoriées ici :

  • la feuille ovale possède une extrémité supérieure légèrement plus petite que la partie attachée au pétiole. C'est le cas des feuilles du saule Marsault, du charme, ou encore du micocoulier ;
  • la feuille lancéolée est plus ou moins allongée. On trouve ce type de feuille sur le châtaignier ou le saule pleureur ;
  • la feuille cordiforme prend en forme de cœur. C'est le cas des feuilles de tilleul, de noisetier ou encore de catalpa ;
  • la feuille triangulaire est caractéristique du peuplier noir et du peuplier de Lombardie ;
  • feuille orbiculaire ou suborbiculaire est ronde ou presque ronde. On la trouve sur le peuplier tremble ou l'arbre de Judée.
  • la feuille rhomboïdale présente une forme de losange, comme celle du peuplier d'Italie.

Bon à savoir : la majorité des arbres ont des feuilles symétriques, mais certains ont des feuilles légèrement asymétriques à la base, c'est le cas des feuilles du tilleul ou de l'orme blanc.

 

Différentes formes de feuilles composées

Différentes formes de feuilles composées
© Syntheticmessiah / Getty Images

Il existe deux grands groupes de feuilles composées : les feuilles digitées et les feuilles pennées.

  • Les feuilles composées digitées, également appelées feuilles palmées tirent leur nom du latin digitus qui signifie doigt. En effet, elles évoquent une main avec ses doigts. Elles ont des folioles disposées en éventail, insérées en un point unique du pétiole. Le marronnier est l'un des rares arbres à feuilles digitées.
  • Les feuilles composées pennées tirent quant à elles leur nom du latin penna, signifiant plume.  Elle présentent des folioles disposées de part et d'autre du pétiole (« petite tige » reliant le limbe au rameau). Elles évoquent un rameau auquel seraient attachées des plumes. Les feuilles du sorbier des oiseleurs, du frêne ou encore de l'albizia sont pennées.

Bon à savoir : les feuilles pennées peuvent se composer d'un nombre pair ou impair de folioles. Dans ce dernier cas il y a une foliole terminale.

 

Différents types de bords

Différents types de bords
© Ellica_S / Getty Images

Le bord d'une feuille peut présenter des aspects très différents. Voici les principaux :

  • le bord entier est entièrement lisse. C'est le cas des feuilles de lilas, de hêtre, de catalpa, de paulownia ou encore de noyer ;
  • le bord denté est caractérisé par des dents longues et pointues (châtaignier) ou au contraire très petites (peuplier ou tilleul argenté). Les arbres à feuilles composées peuvent avoir des folioles dentées : c'est le cas du marronnier, du sorbier des oiseleurs ou encore du frêne ;
  • le bord ondulé correspond à une bordure juste légèrement ondulé (hêtre pourpre par exemple) ;
  • le bord hérissé de piquants, comme ceux de la feuille de houx.
  • le bord lobé possède des lobes arrondis (chêne pédonculé) ou aigus (chêne rouge d'Amérique).

Note : observez également le sommet de la feuille et voyez s'il est en pointe fine, la feuille est alors dite acuminée, comme les feuilles de tilleul ou de magnolia acuminé.

 

Des feuilles glabres ou duveteuses

Des feuilles glabres ou duveteuses
© siur / Getty Images

De nombreux arbres ont des feuilles entièrement glabres, tandis que d'autres ont des feuilles duveteuses, souvent sur leur revers (qui est alors fréquemment plus clair que le dessus de la feuille).

Par exemple les feuilles du noisetier, du catalpa, du peuplier blanc ou de l'érable champêtre ont un revers pubescent, c'est à dire légèrement velu.

Bon à savoir : au sein d'une même espèce, il peut y avoir des différences. Par exemple, les feuilles de tous les tilleuls sont glabres, sauf celles du tilleul argenté, qui sont duveteuses.

 

Des feuilles fines ou coriaces

Des feuilles fines ou coriaces
© ikuyan / Getty Images

En très grande majorité, les arbres de nos régions ont un feuillage relativement fin, qui se déchire aisément à la main. C'est le cas des feuilles de noisetier, de tilleul ou encore de lilas.

D'autres feuilles sont plus résistantes, comme celles du platane.

Certaines sont particulièrement coriaces, par exemple celles du houx, du magnolia ou du laurier de Portugal, que l'on tenterait en vain de déchirer manuellement.

Bon à savoir : les arbres à feuilles très coriaces sont souvent également des arbres à feuillage persistant.

Des feuilles caduques ou persistantes

Des feuilles caduques ou persistantes
© BrankoBG / getty Images

La majorité des arbres feuillus de nos régions on des feuilles caduques, qui tombent en hiver : c'est le cas d'arbres aussi divers que le hêtre, le châtaignier, le peuplier, le noisetier, l'érable, etc.

D'autres arbres très connus comme le houx ou l'eucalyptus, ou moins connus comme le clérodendron ou l'arbousier ont un feuillage persistant.

Note : dans certaines espèces, comme les magnolias, il existe des variétés à feuilles caduques (par exemple Magnolia soulangeana) et des variété à feuillage persistant (par exemple Magnolia grandiflora).

Il existe encore un type de feuillage moins connu, qui change de couleur et se dessèche en hiver tout en restant attaché aux branches. On parle alors de feuilles marcescentes, comme celles du charme, du hêtre et du chêne.

 

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Observer les feuilles des arbres vous a peut-être donné envie d'en savoir plus sur la couleur de leur feuillage ou encore de comprendre pourquoi un grand nombre d'arbres perdent leurs feuilles en automne. Consultez donc les articles suivants pour en apprendre davantage :

Peut-être aurez-vous envie aussi de faire sécher des fleurs et feuilles d'arbre à des fins décoratives ou pour faire un herbier.

Et pour trouver une plante précise, correspondant à vos besoins et à vos envie, utilisez notre outil Trouver une plante.

 

 

 

 

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides