/ /
/

Les arbustes à floraison automnale

Les arbustes à floraison automnale

Écrit par les experts Ooreka
Les arbustes à floraison automnale
© Jess Pac /CC BY 2.0 /Flickr

En plus d'offrir de magnifiques arbustes au feuillage chatoyant, l'automne est la saison idéale pour apprécier la floraison de certains arbustes. Ils embelliront vos massifs ou votre intérieur, tout en apportant un agréable parfum.

Faites donc bien votre choix : découvrez ci-dessous les 58 arbustes à floraison automnale répertoriés dans notre dictionnaire des plantes.

Par ailleurs, afin de trouver l'arbuste le plus adapté à vos besoins et envies, que vous souhaitiez un arbuste à fleurs roses ou à fleurs blanches, au feuillage persistant ou caduc, pour votre balcon ou votre jardin, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbustes qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Ajonc

Ajonc
© djpmapleferryman/CC BY-2.0/Flickr

Au printemps, parfois dès l'automne, il se couvre entièrement de grappes fleuries d'un beau jaune d'or. Ses fleurs typiques des papilionacées sont nombreuses, serrées et parfumées. La floraison, qui débute en mars peut durer jusqu'à fin juin. Certaines variétés fleurissent plus tardivement, et même au cœur de l'hiver !

Althéa

Althéa

Sa floraison, spectaculaire par la taille de ses fleurs et leur multiplicité, se prolonge, selon les variétés et les climats, plusieurs mois entre avril et octobre.

Superbes corolles de 6 à 8 cm de diamètre (et même plus) avec un volumineux pistil dressé en leur centre, les fleurs des très nombreuses variétés présentent de multiples couleurs, et sont toujours du plus bel effet décoratif. Isolées ou groupées, elles sont éphémères, mais se renouvellent sans cesse sur l'arbuste durant des mois.

Anisodontea

Anisodontea
© Derek Keats/ CC BY 2.0/Flickr

L'espèce Anisodontea capensis (syn. Malvastrum capense), appelée communément mauve du Cap, est un arbuste buissonnant persistant et de petite taille, entre 1 et 1,50 m de hauteur pour 1 m d'étalement.

Solitaires ou réunies par paires ou par trois en position axillaire, les fleurs sont portées par de fins pédoncules et forment une coupe de 2 à 4 cm de largeur. Les cinq pétales rose clair à rose vif offrent une base et des veines d'un rose plus foncé. Légèrement parfumée, la floraison est nectarifère, attirant les papillons et les abeilles au jardin.

Aralia

Aralia
© MAMJODH CC BY 2.0/Flickr

L'aralia est un arbuste, presque un arbrisseau, caduc. Il se caractérise par de nombreuses épines sur ses feuilles comme sur ses tiges. Il s'avère idéal pour composer une haie défensive et offre une floraison spectaculaire et de belles teintes automnales.

Bougainvillier

Bougainvillier
© Manu /CC BY-SA 2.0/Flickr

Plantes grimpantes aux tiges ligneuses, les bougainvilliers s'accrochent solidement sur des supports divers, grâce à de nombreux petits rameaux épineux .

Rose, rouge, mauve, orange, jaune, blanc ou pourpre, la floraison du bougainvillier s'étale de la fin du printemps au début de l'automne.

Buddleia

Buddleia
© Ed Webster/CC BY 2.0/Flickr

Échappé des jardins d'agrément depuis le début du XXe siècle, cet arbuste mellifère et souple de la famille des Scrophulariacées fleurit un peu partout sans lieu précis de prédilection.

Très décoratif, il offre un port élancé et irrégulier ce qui lui confère un air naturel et champêtre bien appréciable. Ses branches fleuries donnent de superbes bouquets et tiennent particulièrement bien en vase.

Camélia

Camélia
© Duncan Harris CC BY 2.0/Flickr

Leur intérêt principal réside dans leur floraison remarquable. Leurs fleurs, de teintes variables, du blanc au rouge en passant par le rose et, plus rarement, le jaune, seront plus ou moins grandes, simples ou doubles et plus ou moins parfumés, mais toujours du plus bel effet.

Grâce aux périodes de floraisons échelonnées, de l'automne jusqu'en mai, selon les variétés, vous pouvez, en regroupant plusieurs camélias, réaliser un massif fleuri environ 6 mois par an.

Camellia sinensis

Camellia sinensis

Cet arbuste est en effet l'une des nombreuses espèces du genre Camellia qui ont conquis les jardiniers occidentaux pour leur feuillage vernissé et coriace, décoratif toute l'année, et leurs fleurs extraordinaires.

La floraison est blanche, de taille moyenne (3 à 5 cm de diamètre), simple et ouverte sur un gros bouquet d'étamines jaune doré légèrement odorantes.

Câprier

Câprier

Le câprier mesure de 0,40 à 0,80 m de haut sur 1 à 1,5 m de largeur. Son tronc plutôt court se prolonge par des rameaux verts ou rougeâtres, portant des épines recourbées et creuses (dites stipulaires) à la base des feuilles et sur les jeunes pousses de l'année.

Les fleurs décoratives et agréablement parfumées sont simples avec 4 grands pétales blancs légèrement rosés et une touffe centrale de longues étamines roses-violets. Elles apparaissent sur la partie terminale des nouveaux rameaux au bout d'un long pédoncule.

Caryoptéris

Caryoptéris
© Patrick Standish CC BY 2.0/Flickr

Le caryoptéris est un petit arbuste à feuillage caduc dont la taille varie de 1 à 1,50 m en tous sens selon les espèces et variétés. Ses fleurs apparaissent à l'extrémité des rameaux ayant poussé depuis le début de l'année, en bouquets, et au tout début de l'automne entre août et octobre.

Cassia

Cassia
© peganum/CC BY SA 2.0/Flickr

Ces arbustes ont la particularité de grandir très vite et de fleurir dès la première année du semis. Les racines ont une teinte jaune vif remarquable.

Les fleurs très souvent jaunes, roses quelquefois, sont réunies en grappes lâches (racèmes) dressées ou pendantes. Elles comportent 5 pétales, 5 sépales et 10 étamines comprenant parfois des staminodes (étamines stériles généralement plus courtes).

Ceratostigma

Ceratostigma
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le genre Ceratostigma fait partie de la famille des Plumbaginacées, et comporte huit espèces de vivaces ou d'arbrisseaux. Trois espèces, une vivace et deux arbustives, sont couramment commercialisées et cultivées dans nos jardins ou en pot. Elles ont en commun une longue floraison s'étirant du début de l'été jusqu'aux gelées déclinant des teintes bleu intense plutôt rares au jardin.

Chèvrefeuille

Chèvrefeuille

Cet arbuste vigoureux à tiges volubiles est une plante grimpante qui peut atteindre 5 à 6 m de haut, voire plus.

Ses fleurs très parfumées sont de deux coloris différents à l'intérieur et à l'extérieur de la fleur . Elles produisent un nectar qui attire les insectes et les oiseaux. Sa floraison a lieu de mai à octobre selon les variétés.

Citronnier

Citronnier

Le citronnier a la particularité de fructifier plusieurs fois dans l'année notamment chez les variétés « des quatre 4 saisons ». Leur présence sur les étals varie cependant selon les variétés.

Les rameaux sont plus ou moins épineux et la floraison blanche ou rosâtre très odorante.

Clématite

Clématite

La clématite fait partie de la famille des Renonculacées. C'est une des plus belles plantes grimpantes possédant des petites ou très grandes fleurs, en cloche ou en étoile et à la corolle très colorée. Il existe une grande variété dans les formes et les couleurs. Ses feuilles peuvent être caduques, semi-persistantes ou persistantes.

Clérodendron

Clérodendron
© RASSIL/CC BY-SA 2.0/Flickr

Appartenant à la famille des Lamiacées (anciennement Verbénacées), le clérodendron présente des feuilles opposées, des fleurs tubulaires généralement évasées en extrémité ou bien en coupe, d'où jaillissent remarquablement quatre étamines et un style.

Coronille

Coronille
© Ettore Balocchi/CC BY 2.0/Flickr

Les fleurs typiques de papilionacées sont regroupées en ombelles ou axillaires en tête de rameaux. Le plus souvent d'un jaune vif et parfumées, elles peuvent être tachées de pourpre ou carrément pourpres ou roses. Elles apparaissent dès les premiers beaux jours et peuvent refleurir en automne.

Cuphea

Cuphea
© Forest & Kim Starr/CC BY 3.0/Wikimedia Commons

Le port du cuphea est arrondi, très ramifié et buissonnant. Son feuillage est persistant, coriace, lancéolé, vert foncé ou brillant. Le cuphea fleurit longtemps. Il donne des fleurs tubulaires souvent rouge-orangé très particulières qui ressemblent à des cigarettes allumées avec leurs extrémités teintées de blanc et de violet foncé.

Eleagnus

Eleagnus

Le chalef possède des fleurs discrètes mais souvent très odorantes à l'automne ou en fin de printemps. De petites clochettes crème, terminées par 4 pétales étalés sont groupées à l'aisselle des feuilles. La fleur n'est en fait constituée que de sépales, les pétales étant absents. Elle est hermaphrodite.

Érythrine crête de coq

Érythrine crête de coq
© Papa Pic/Domaine public/Flickr

L'érythrine est un arbuste sud-américain assez rustique présentant des grappes de fleurs veloutées écarlates, que l'on compare à des crêtes de coq.

Les crêtes de coq ou érythrines émettent souvent des pousses longues, grêles et épineuses qui ont tendance à s'affaler avec la pluie. Les troncs sont noueux d'un beige clair et portent ainsi que les rameaux, des aiguillons recourbés assez clairsemés.

Frémontodendron

Frémontodendron
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

De la famille des Malvacées, le frémontodendron se caractérise par de grandes fleurs axillaires, parfumées, épaisses comme de la cire, de 5 à 7 cm de diamètre, en coupes plates jaune d'or, à 5 grands sépales, brillants, arrondis effilés en pointe se chevauchant au revers, et 5 étamines.

Fuchsia

Fuchsia
© daryl_mitchell/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le fuchsia est originaire d'Amérique Centrale et du Sud. Il fait partie de la famille des Onagracées.

Sa floraison est longue et généreuse grâce au nombre important d'espèces qui donne la possibilité de varier les périodes de floraison.

Gardénia

Gardénia
© Harrison Turner CC BY-ND 2.0/Flickr

Le gardénia est une plante gélive, le plus souvent cultivée en intérieur mais aussi en extérieur dans les régions au climat doux. Il fait partie de la famille des Rubiacées.

Selon les variétés, la floraison s'étale de mai à octobre et il mesure entre 0,60 et 2 m, voire plus pour certaines espèces rares.

Genêt d’Espagne

Genêt d’Espagne
© daryl_mitchell CC BY-SA 2.0/Flickr

À partir de mai-juin, les rameaux se couvrent à leur extrémité de grandes grappes de fleurs jaune éclatant au parfum intense. Cette floraison abondante en début d'été pourra persister jusqu'à l'automne. De ces fleurs naissent de nombreuses gousses de 7 à 8 cm contenant de petites graines coriaces.

On utilise habituellement les genêts d'Espagne au jardin, en massifs ou en allées ou encore dans des haies seuls ou associés.

Grevillea

Grevillea
© Rotatebot/Public Domain/Wikimedia

Les grévilléas sont généralement cultivés pour leur floraison abondante et singulière, composée de petites fleurs jaunes, roses, orangées ou rouges, sans pétales, réunies en inflorescences terminales en forme d'araignées, d'ombelles, globuleuses, cylindriques ou unilatérales, comme une brosse à dents.

La floraison est assez longue, jusqu'à 6 mois pour certaines espèces. Elle démarre souvent en hiver, avec un pic de floraison en fin d'hiver et début de printemps et souvent une remontée en automne.

Hamamélis

Hamamélis
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0/Flickr

Les Hamamelis sont des plantes très rustiques (-20 à -30 °C) qui poussent dans les bois et fourrés.

Selon l'espèce, les fleurs constellent les rameaux en automne, au cœur de l'hiver ou en tout début de printemps dès que la température diurne dépasse 0 °C et que les jours s'allongent. Le parfum enivrant qui s'en dégage tient à la fois de la jacinthe et du narcisse. Même si les fleurs sont assez petites, leur profusion, leur couleur vive et le parfum puissant qu'elles dégagent ne passent pas inaperçus à cette époque de l'année.

Hebe

Hebe
© Alan Pascoe/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Petit arbuste très prolifique en feuillage et en fleurs, la véronique arbustive (Hebe) embellit les jardins dans les régions douces. Elle est très prisée sur le littoral et sur les terrasses des jardins urbains.

Certaines espèces et variétés fleurissent tardivement et continuent de produire des fleurs jusqu'en automne.

Héliotrope

Héliotrope
© Ferran Turmo Gort/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

L'héliotrope est un arbuste buissonnant qui peut être cultivé en pot (à abriter du gel en hiver) ou en pleine terre comme une vivace.

Les fleurs petites et nombreuses sont regroupées en grands corymbes qui émergent au-dessus du feuillage. De couleurs allant du bleue au violet-lavande en passant par le blanc selon les variétés et hybrides, elles sont très odorantes.

Heptacodium

Heptacodium
© Kristine Paulus CC BY 2.0/Flickr

Heptacodium miconioides (syn. Heptacodium jasminoides) est un grand arbuste, ou petit arbre caduc, de la famille des Caprifoliacées.

Groupées en panicules en bout de branches, les fleurs, étoiles blanches à cinq sépales avec une corolle tubulaire et cinq étamines, sont légèrement parfumées. Elles apparaissent fin août, donnent le maximum en septembre, puis laissent apparaître, au fil des semaines, des calices rose cerise, décoratifs jusqu'aux gelées.

Hortensia grimpant

Hortensia grimpant
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Si vous voulez habiller une façade, une tonnelle, au nord ou à l'est, égayer un coin à l'ombre ou à mi-ombre dans votre jardin, voilà des plantes bien rustiques et à la floraison généreuse !

Sous nos latitudes, ils peuvent atteindre 5 à 8 m mais de vieux sujets peuvent parfois dépasser 10 m. Ce sont des plantes douées pour l'escalade grâce à leurs crampons.

Hoya

Hoya
© epiforums CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Le hoya fleurit en ombelles de fleurs (de 5 à 30) à l'aspect cireux qui se dressent sur un solide pédoncule. Chaque fleur, portée par un pédicelle, est composée de 5 pétales. Souvent étoilée et plate, elle peut être aussi courbée ou pliée vers l'arrière, ou encore en forme de coupe ou d'urne.

La floraison est capricieuse : elle a lieu le plus souvent en été, mais n'est pas fixe et dure pour plusieurs espèces quasiment toute l'année.

Indigotier

Indigotier
© KENPEI / CC BY-SA 3.0/wikimedia

Indigofera heterantha est le principal arbuste cultivé dans nos jardins tempérés.

L'arbuste se couvre d'une profusion de fleurs roses de fin juin jusqu'à octobre. Les fleurs sont réunies en grappes dressées et denses, de 12 à 20 cm de long. Leur teinte varie du rose pâle au rose pourpre.

Lantana

Lantana

Le lantana forme des inflorescences en boules chatoyantes dans des tons orange, jaunes, rouges, crème, roses ou mauves. Par ailleurs, les fleurs regroupées en cymes terminales déclinent un dégradé de couleurs étonnant, en fonction du degré de maturité de chaque fleurette.

Laurier-rose

Laurier-rose
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Ce magnifique arbuste au succès mérité mesure habituellement de 1 à 3 m de haut et peut atteindre les 5 m à l'état sauvage.

Plante des pays chauds, le laurier-rose est un habitué des jardins de Provence ou du Languedoc où il forme des massifs à la floraison éclatante.

Laurier-tin

Laurier-tin
© Ettore Balocchi CC BY 2.0/Flickr

Cet arbuste au port compact et au feuillage vert foncé, dense lorsqu'il est régulièrement taillé, se prête à de multiples emplois au jardin comme en jardinières.

Les petites fleurs qui apparaissent dès novembre sont présentes jusqu'en avril. Elles sont groupées, en inflorescences plates de 10 cm environ formant des corymbes. Plutôt rosées en bouton, elles deviennent blanches après épanouissement et peuvent être légèrement parfumées.

Lavatère

Lavatère
© FortBienVert / CC BY-SA 2.0 / Flickr

Arbuste à croissance très rapide, la lavatère forme un buisson touffu plus ou moins haut selon les variétés, pouvant atteindre 2 m en quelques mois.

C'est durant tout l'été, et jusqu'au début de l'automne, que les lavatères resplendissent, grâce à leur floraison abondante et de longue durée. Les fleurs en coupe simples, de 5 à 7 cm de diamètre, de couleur rose plus ou moins foncé ou blanches, parfois bicolores, s'installent pour plusieurs mois, étagées sur la partie haute des tiges, solitaires ou en grappes. Elles apparaissent en juin et se renouvellent jusqu'en octobre.

Leonotis

Leonotis
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

L'espèce la plus connue est la crinière de lion Leonotis leonurus. Cette vivace arbustive semi-persistante ou caduque, est commune des prairies sud-africaines où elle pousse parmi les rochers, mais aussi dans les marécages et la brousse. On la trouve aussi en climat tempéré chaud comme sur la Côte d'Azur et le littoral atlantique,

Le déploiement des couronnes de fleurs est un enchantement, car les fleurs commencent par former une auréole de boutons velus orange entourés de leur calice vert pâle puis la corolle s'allonge en formant un arc de cercle recourbé vers le sol, jusqu'à atteindre 5 cm de long.

Lespedeza

Lespedeza
© 영철 이 CC BY 2.0/Flickr

Chez nous, on cultive uniquement le lespedeza de Thunberg (Lespedeza thunbergii) et le plus souvent uniquement l'espèce type qui offre de très jolies fleurs roses.

Ces fleurs, qui font penser à celles des pois de senteur, forment de longues grappes qui font s'arquer les rameaux fins et très élégants. La floraison est suivie de gousses qui tombent avant de s'ouvrir. Elle débute en fin d'été, se poursuit dans les premières semaines de l'automne.

Leycesteria formosa

Leycesteria formosa
© Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Dès juin apparaissent les inflorescences à l'architecture étonnante. Entre les bractées rose tyrien se superposent des fleurs tubulaires ivoire, puis des petites baies vieux rose puis prune, grossissant au fil des paliers, côtoyant toujours des fleurs, pour terminer, au sommet, molles et brun chocolat, presque noires. Elles restent décoratives jusqu'aux gelées, voire jusqu'à Noël !

Lilas des Indes

Lilas des Indes
© Toshihiro Gamo CC BY 2.0/Flickr

S'adaptant à toutes les situations, le lilas des Indes peut être cultivé aussi bien en pot pour ses variétés naines, qu'en massif, haie, bordure ou en arbre isolé.

L'abondance, l'éclat et la durée de sa floraison en grappes (de juillet à octobre) sont surprenants. Il sera remarqué et apprécié où que vous l'installiez. Ses variétés offrent une large palette de couleurs de fleurs allant du blanc au violet en passant par le rose, mauve ou pourpre, avec un petit bouquet d'étamines jaunes au centre.

Mahonia

Mahonia
© Tony Hisgett CC BY 2.0/Flickr

Faciles de culture et d'entretien, s'adaptant à presque tous types de sol et suffisamment rustiques pour nos climats, ce sont des arbustes d'ornement très appréciables dans les jardins.

Les fleurs, toujours de couleur jaune vif, apparaissent d'octobre à mai selon les variétés, en grosses grappes (jusqu'à 30 cm de long) compactes ou étalées. Elles sont mellifères et beaucoup exhalent un parfum suave de muguet.

Metrosideros

Metrosideros
© Akos Kokai/CC BY 2.0/Flickr

Appartenant à la famille des Myrtacées tout comme l'eucalyptus, les fleurs arborent un spectaculaire bouquet d'étamines rouge vif. Il existe des cultivars à floraison jaune, orange ou blanche. Les fleurs hermaphrodites sont groupées en cimes terminale.

Le nom Metrosideros vient du grec metra qui signifie « bois de cœur » et de sideron, fer, en référence à la dureté de son bois. Excelsa vient du latin excellere et signifie « exceller » ou « se démarquer » du fait de sa floraison spectaculaire.

Mini rosier

Mini rosier
© Casaubon Belbo Diotallevi CC BY-SA 2.0/Flickr

Le mini rosier est au départ le résultat d'un croisement entre un rosier buissonnant de très petite taille et un rosier de Chine naturellement nain. Le premier mini rosier a ainsi vu le jour dans la première moitié du XIXe siècle !

Le mini rosier est un rosier à végétation dense, dont la hauteur varie de 20 à 50 cm. C'est le champion des potées fleuries, mais il se marie aussi fort bien aux plantes vivaces en massifs ou en rocailles.

Oranger du Mexique

Oranger du Mexique
© Ruth Hartnup/CC BY 2.0/Flickr

L'oranger du Mexique (Choisya ternata) est petit arbuste persistant au feuillage aromatique. Il offre une floraison blanche au délicieux parfum d'agrumes. Facile à cultiver, il supporte la sécheresse et est rustique jusqu'à -10 °C environ.

Les fleurs blanches parfumées paraissent en grappes serrées à l'aisselle des feuilles, de mars à mai, puis de façon sporadique en été avec souvent une remontée en novembre-décembre en climat doux.

Osmanthe

Osmanthe
© Andy / Andrew Fogg/CC BY 2.0/Flickr

Petits arbres ou arbustes selon les espèces, les osmanthes appartiennent à la famille des Oleacées et au genre Osmanthus.

Les fleurs sont le plus souvent blanches, groupées en bouquets axillaires ou en panicules terminales. Elles sont portées par le bois de l'année précédente pour les variétés à floraison précoce et sur le bois de l'année pour celles à floraison tardive.

Pittosporum

Pittosporum
© A.Barra/CC BY 3.0/Commons Wikimedia

Arbustes ou arbres pouvant atteindre jusqu'à 20 m ou plus dans leurs régions d'origine, les espèces les plus grandes ne dépassent que rarement une dizaine de mètres dans les régions de France aux climats les plus chauds.

Que ce soient des variétés de Pittosporum tobira ou de Pittosporum tenuifolium, elles offriront une abondante floraison en grappes blanches pour les premières et pourpre foncé pour les secondes, exhalant un puissant parfum de fleur d'orange.

Plumbago

Plumbago
© Ahodges7/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le plumbago est originaire d'Afrique du Sud, ce genre de la famille de Plumbaginacées comporte une dizaine d'espèces mais seule Plumbago auriculata (syn. Plumbago capensis) est cultivée et présente dans nos jardins.

Son grand intérêt décoratif est sans conteste sa longue floraison estivale bleu ciel, des variétés aux fleurs bleu profond ou blanches complètent cette belle plante.

Polygala

Polygala
© Raymond/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Le polygale à feuilles de myrte, Polygala myrtifolia, est pratiquement la seule espèce arbustive cultivée en France. Il ne peut guère résister au froid en dehors de la zone méditerranéenne et le long du littoral atlantique et s'est par ailleurs naturalisé dans le sud de l'Europe ainsi qu'en Océanie.

Les fleurs du polygala de 2-3 cm de large sont groupées en courtes grappes de teinte rose vif, violette ou blanche qui apparaissent sur le bois jeune. La fleur a ses 2 gros sépales colorés qui encadrent la corolle à la manière des « ailes » de la fleur de Fabacées et 3 sépales plus discrets.

Protea

Protea
© Antonina Vincent / 123RF

Le genre compte environ 115 espèces réparties sur une faible surface. Cette extraordinaire variabilité résulte de la diversité des terrains qui permet aux populations de rester isolées et d'évoluer de manière distincte.

Les inflorescences se composent de fleurs plumeuses rassemblées en capitule dans un cœur compact entouré de bractées colorées. Celles-ci arborent un éventail de nuances nacrées allant du blanc, jaune, orangé au rouge carmin en passant par le rose. La floraison se déclare entre avril et octobre selon l'espèce et les conditions climatiques.

Romarin

Romarin
© Pierre Bona/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le romarin est une plante aromatique rustique qui supporte des températures jusqu'à -10° si la terre est humide et -20° si le sol est sec en hiver. Sa jolie floraison a lieu dès février, voire toute l'année en région méditerranéenne.

Rosier arbustif

Rosier arbustif

Les rosiers arbustifs conjuguent la solidité des rosiers buissons avec l'abondance d'une floraison remontante. On les appelle aussi rosiers arbustes.

Leur port est généralement un peu rigide. Les rosiers arbustifs sont souvent remontants, c'est-à-dire qu'ils fleurissent en mai et juin, font parfois une pause en été, et refleurissent en automne.

Rosier buisson

Rosier buisson

Avec une hauteur généralement comprise entre 0,70 et 1,20 m, les rosiers buissons sont souvent à petites fleurs groupées. Ils donnent ainsi une succession de bouquets floraux du printemps à l'automne. Ils sont particulièrement destinés aux massifs où ils brillent pour leur effet d'ensemble.

Rosier grimpant

Rosier grimpant
© Rosier/CC BY-SA 3.0/Flickr

Les rosiers grimpants émettent de longues branches souples, ce qui permet de les palisser sur un support. Les rosiers lianes sont baptisés ainsi à cause de la longueur de leurs branches qui peut atteindre et dépasser 10 m.

Pour être certain d'acquérir un rosier grimpant ou un rosier liane qui ne nécessite pas de traitement, ni préventif ni curatif, il faut privilégier ceux qui portent le label ADR (Allgemeine Deutsche Rosenneuheitenprüfung). C'est une distinction décernée en Allemagne depuis plus de 50 ans.

Rosier paysager

Rosier paysager

Ce sont des rosiers qui se couvrent de nombreuses petites fleurs durant une grande partie de l'année. Pratiquement sans entretien, ils sont souvent utilisés pour fleurir les talus et autres zones difficiles d'accès. On les plante en groupes pour profiter de l'effet de masse produit par la floraison.

Rosier tige et pleureur

Rosier tige et pleureur
© Moonik/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les rosiers tiges et pleureurs sont des rosiers greffés non pas au niveau du sol, mais à une hauteur variable de 0,40 à 1,20 m le plus souvent.

Si la variété de rosier greffée au sommet du tronc est un buisson aux branches érigées, on parle de rosier tige ; si le rosier greffé est une variété à rameaux souples et retombants, on parle de rosier pleureur…

Sauge ornementale

Sauge ornementale
© Rob Hille/Public Domain/Wikimedia

Herbacées ou arbustives, certaines sauges ont un feuillage décoratif composé de petites feuilles découpées, de grandes feuilles allongées, gaufrées ou duveteuses, plus ou moins argentées, pourpres ou panachées, mais presque toutes sont aromatiques, déclinant des arômes d'ananas, de pomme, de cassis ou de menthe.

Les fleurs à deux lèvres sont portées par des épis plus ou moins longs. Elles offrent des coloris variés, blanc, bleu, jaune, rouge, rose, mauve, violet, et même noir, et parfois le calice ainsi que les bractées sont eux aussi colorés. En combinant les espèces, la floraison est ininterrompue du printemps jusqu'aux gelées.

Solanum rantonnetii

Solanum rantonnetii

Solanum rantonnetii ou « buisson à patates bleues » comme on le nomme en Amérique du Sud est une espèce arbustive, semi-persistante selon le climat, qui nous vient d'Amérique du Sud, principalement du Paraguay et de l'Argentine.

L'arbuste fleurit longuement du printemps à l'automne produisant une multitude de fleurs bleu violet à cœur jaune clair. Ces petites fleurs, d'environ 2 à 3 cm de diamètre, sont typiques de la famille des Solanacées évoquant notamment celles des pommes de terre.

Yucca

Yucca

Le yucca est un arbuste succulent originaire d'Amérique centrale qui appartient à la famille des Agavacées. Il a plusieurs formes, plante vivace, arbuste ou petit arbre, et se cultive au jardin (massif, isolé, bac) ou pour la maison (terrasse, balcon, intérieur).

Certaines espèces peuvent atteindre plusieurs mètres de hauteur, avec une hampe florale de 0,60 à 2 m qui émerge du centre de chaque rosette. L'épi se compose de nombreuses fleurs blanches, crème ou violettes, campanulées ou étalées.

Trouvez l'arbuste à floraison automnale idéal !

Trouvez l'arbuste à floraison automnale idéal !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides