/ /
/

Les arbres en fleurs au printemps

Les arbres en fleurs au printemps

Écrit par les experts Ooreka

 

Le printemps arrive et avec lui les premières floraisons. Saison du renouveau et de la douceur, c'est l'heure pour les arbres de bourgeonner et de laisser leurs fleurs se colorer !

Laissez vous envouter par la douce senteur florale qui envahit les jardins et les parcs : découvrez ci-dessous les 70 arbres qui fleurissent parmi plus de 80. Par ailleurs, afin de trouver l'arbre le plus adapté à vos besoins et envies, que vous en vouliez un à feuillage persistant ou caduc, exposé à l'ombre ou au soleil, avec des fleurs rouges ou bleues, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbres qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Abricotier

Abricotier
© M a n u e l/CC BY 2.0/Flickr

Par sa floraison rosée précoce succédant à celle de l'amandier et par son élégance du printemps jusqu'à l'automne, l'abricotier illumine le verger. Au port naturellement étalé, l'abricotier dépasse rarement les 6 m de hauteur. Sa longévité est comprise entre 40 et 45 ans. Trois ou quatre années après sa plantation, il peut donner des fruits.

Albizia

Albizia
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

Communément appelé arbre de soie ou arbre à soie, Albizia julibrissin est un petit arbre florifère à feuillage caduc dans nos régions, faisant partie de genre Albizia et de la famille des Fabacées.

Au printemps, à partir de juin, sa cime étalée se couvre de pompons de fleurs en plumeaux avec de nombreuses étamines soyeuses. Ces fleurs sont de couleurs variables selon les variétés, le plus souvent roses mais aussi blanches ou rouges.

Alisier

Alisier
© Selso/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le genre Sorbus compte plus de 200 espèces d'arbres et d'arbustes vivant toutes sous le climat tempéré frais de l'hémisphère nord.

La floraison faiblement odorante paraît en mai-juin sous forme de corymbes terminaux blancs, de 10 cm sur des pédoncules pubescents. Chaque fleur mesure autour de 1,2 cm de diamètre et possède 5 pétales, 5 sépales, une couronne de 20 étamines et 1 ovaire.

Amandier

Amandier

L'amandier est un arbre de 6 à 12 m de haut pour 6 à 8 m d'envergure qui vit entre 50 et 80 ans. La ramure est épineuse chez les arbres de semis.

La magnifique floraison de l'amandier se situe en février-mars et précède celle de tous les autres arbres fruitiers. Des bouquets serrés de 5 à 6 fleurs offrent de grandes corolles blanches à roses, de 3 à 3,5 cm de large.

Arbre à perruque

Arbre à perruque
© Gromhelm-commonswiki/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Les Cotinus se caractérisent par leurs nombreuses très petites fleurs jaunâtres (ou rosées ou rouges selon les variétés) regroupées en panicules terminales d'environ 15 cm de long. Ces inflorescences en plumeaux qui apparaissent de juin jusqu'en septembre prennent en août une coloration souvent rougeâtre ou fauve.

Le nom d'arbre à perruques provient de cette allure spectaculaire des inflorescences.

Asiminier

Asiminier
© File Upload Bot (Magnus Manske)/CC BY 2.0/Wikimedia

La floraison, très originale avec sa couleur lie de vin, s'échelonne durant 6 semaines de la fin mars jusqu'à début mai, sur les rameaux nus de l'année précédente. Les fleurs sont solitaires ou groupées, et mesurent environ 4 cm de diamètre. Elles dégagent une odeur de charogne mais il faut avoir le nez dessus pour la percevoir !

Aulne

Aulne
© Rictor Norton & David Allen/CC BY 2.0/Flickr

Le genre Alnus comprend environ 30 espèces d'arbres et arbustes de climat tempéré frais qui proviennent surtout des régions fraîches à froides de l'hémisphère nord (Eurasie et Canada) et de l'hémisphère sud le long des Andes.

Les bouquets de 4 à 6 chatons mâles, verdâtres puis ocre jaune, mesurent 5 à 10 cm de long lors de l'éclosion. Ils pendent aux extrémités des rameaux et libèrent leur pollen de fin février à début avril, provoquant des rhumes des foins tôt au printemps.

Baobab

Baobab
© Bernard DUPONT/CC BY-SA 2.0/Flickr

Surnommé « l'éléphant végétal », le baobab est l'arbre symbole de l'Afrique sahélienne.

La floraison paraît au début de la saison des pluies et durant la nuit. De grandes fleurs solitaires de 15 cm de diamètre, d'un blanc éclatant (rouges ou jaunes chez d'autres espèces) pendent aux branches au bout d'un pédoncule pouvant mesurer jusqu'à 1 m de long !

Bergamotier

Bergamotier
© Leslie Seaton CC BY 2.0 / Flickr

Petit arbre au port érigé, le bergamotier possède un feuillage persistant dont les grandes feuilles vert pâle ressemblent à celles du citronnier. Il fleurit au printemps et se pare de fleurs blanches à 5 pétales agréablement odorantes.

Butia capitata

Butia capitata
© Carodean Road Designs/CC BY 2.0/Flickr

Le Butia possède une silhouette remarquable avec ses longues palmes pennées vert gris à vert bleu qui décrivent un arc de cercle presque jusqu'au sol.

Les inflorescences pouvant atteindre 1,50 m de long arborent des fleurs jaunes, rouges ou violacées, odorantes et disposées par 3 (une femelle encadrée par deux fleurs mâles), sauf à l'extrémité composée uniquement de fleurs mâles individuelles ou par paires.

Cade

Cade
© Javier martin/Public Domain/Wikimedia

Le genévrier cade est dioïque (il porte des fleurs mâles et des fleurs femelles sur deux pieds différents) et ses fleurs peu visibles apparaissent en hiver jusqu'au printemps. Les fleurs femelles donnent des fruits ronds et secs d'environ 1 cm de diamètre, d'abord verts, puis marron, ce qui permet de repérer les pieds femelles.

Calycanthus

Calycanthus
© rachelgreenbelt CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Le calycanthus, ou arbre aux anémones est un arbuste à feuillage caduc originaire du sud des États-Unis. Il présente des feuilles de 7 à 13 cm de long, ovales et duveteuses, parfois aromatiques, vert lustré dessus, et gris au revers, qui deviennent jaunes en automne.

De juin à juillet, voire jusqu'à l'automne, ses fleurs originales, rouge foncé, dispensent des effluves qui rappellent la fraise… Pour d'autres, elles évoquent aussi le vin…

Cerisier

Cerisier
© Raphaël Labbé CC BY-SA 2.0 / Flickr

Ce très bel arbre offre dès le mois d'avril une floraison généreuse de petites fleurs blanches ou roses, réunies par deux ou en bouquets. Elles apparaissent avant le feuillage et sont annonciatrices de délicieuses cerises pour les espèces fruitières.

Chêne

Chêne
© harum.koh/CC BY-SA 2.0/Flickr

Diverses espèces peuplent nos forêts de France, depuis le chêne blanc plutôt au nord et le chêne vert seulement au sud.

La floraison printanière apparaît en de nombreux chatons marron-jaune et pendants. Les fruits secs, les glands, sont très nombreux dès l'été et plus ou moins gros. Ils sont caractéristiques avec la présence d'une grande cupule à leur base.

Chionanthus

Chionanthus
© jennyhsu47/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Le chionanthus, également connu sous les noms d'arbre de neige ou arbre à franges est un arbuste avec une magnifique floraison immaculée très légère en mai-juin.

Chionanthus retusus, en provenance de Chine, Corée et Japon, forme davantage un arbre en forme de parasol, de 5 à 9 m de haut, recouvert par sa floraison de neige. Cette espèce s'adapte à différents climats, frais, chauds à tropicaux.

Chitalpa

Chitalpa
© Frau Siebenschläfer/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

À la fin du printemps et une grande partie de l'été, la chitalpa fleurit, produisant de nombreuses fleurs en trompette rose pâle à rose foncé striées de pourpre. Il peur refleurir en début d'automne et jusqu'aux gelées, si l'été a été assez chaud.

Citronnier

Citronnier
© ivers/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Le citronnier (Citrus limon) possède une silhouette irrégulière et touffue de 6 m de haut, un feuillage persistant luisant, plus grand et large que celui de l'oranger (6 à 11 cm de long), et de teinte plus claire. Les rameaux sont plus ou moins épineux et la floraison blanche ou rosâtre très odorante.

Clérodendron

Clérodendron
© 영철 이 CC BY-SA 2.0/Flickr

Appartenant à la famille des Lamiacées (anciennement Verbénacées), le clérodendron présente des feuilles opposées, des fleurs tubulaires généralement évasées en extrémité ou bien en coupe, d'où jaillissent remarquablement quatre étamines et un style.

Cognassier

Cognassier
© Stefan Bamira/CC BY 2.0/Flickr

On cultive le cognassier pour ses fruits ou pour son aspect décoratif. Avec son port érigé et buissonnant, il peut être planté pour agrémenter une haie ou embellir un jardin.

En mai, le cognassier produit des fleurs à 5 pétales très odorantes et de couleur blanc rosé. Elles se transforment ensuite en fruits charnus en forme de poires (piriformes) : les coings.

Cormier

Cormier
© Vasile Cotovanu/CC BY 2.0/Flickr

De croissance très lente, le cormier a une grande longévité puisqu'il peut vivre de 400 à 600 ans. Adulte (lorsqu'il atteint 20 ans), il mesure de 15 à 20 m de hauteur.

En mai-juin, il se couvre d'une multitude de petites fleurs blanches réunies en corymbes fournies, mellifères et parfumées. Elles laissent place, en été, à des grappes de fruits.

Cyprès

Cyprès
© Themodoccypress/CC BY 3.0/Wikimedia

De taille moyenne ou grande, le cyprès se caractérise le plus souvent par un port conique étroit ou colonnaire très élancé et régulier avec un feuillage dense. La cime est soit effilée soit arrondie et les branches habituellement érigées.

La floraison, au printemps, entraîne la production de nombreux cônes ovales ou ronds, particulièrement chez les formes colonnaires de cyprès de Provence.

Cyprès chauve

Cyprès chauve
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

L'arbre, de forme pyramidale, atteint 25 m en culture avec une largeur à la base de 7 à 8 m, et jusqu'à 40 m dans son aire d'origine avec un diamètre de tronc de 2 m à la base.

Les cônes mâles apparaissent dès la fin d'automne et libèrent leur pollen en avril sous forme de grappes terminales de 10 à 30 cm de long. Les fleurs femelles de 0,2 cm de long, placées à la base des chatons mâles forment après fécondation, des cônes ronds de 1,5 à 3,5 cm de diamètre, verts puis bruns, rattachés directement au rameau.

Eleagnus

Eleagnus

Le chalef possède des fleurs discrètes mais souvent très odorantes à l'automne ou en fin de printemps. De petites clochettes crème, terminées par 4 pétales étalés sont groupées à l'aisselle des feuilles. La fleur n'est en fait constituée que de sépales, les pétales étant absents. Elle est hermaphrodite.

Épicéa

Épicéa
© harum.koh/CC BY-2.0/Flickr

L'épicéa, aux multiples espèces très polymorphes, se plaît dans les jardins d'altitude.

Les fleurs mâles et femelles apparaissent sur le même pied entre mai et juin. Les fleurs mâles forment des chatons colorés en jaune ou rouge. Les fleurs femelles donnent des cônes, d'abord érigés puis pendants à maturité en septembre-octobre et tombant en hiver.

Érable de Montpellier

Érable de Montpellier
© Pipi69e/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

De croissance lente, son port peut être buissonnant lorsqu'il est jeune mais il peut aussi, au fil des années, atteindre 5 à 10 m de hauteur sur autant de large.

La floraison vert-jaune se produit en avril ou mai parfois avant l'apparition des feuilles. Les inflorescences pendantes donnent naissance à des samares opposées et soudées par 2 qui arrivent à maturité en fin août.

Érable du Japon

Érable du Japon
© SB Johnny/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Pouvant être qualifiés de grands arbustes ou de petits arbres, leurs tailles varient de 1,25 m pour les plus petits (Acer palmatum 'BloodGood') à 3 à 5 m de haut pour les plus nombreux et jusqu'à 10 m pour les plus hauts.

Les fleurs en grappes, pourpres pour la plupart, apparaissent en mai-juin et sont souvent décoratives tout comme, à l'automne, les fruits très particuliers attachés et opposés par deux en forme d'hélice, les samares.

Févier d’Amérique

Févier d’Amérique
© Nuuuuuuuuuuul CC BY 2.0 / Flickr

Ce sont des arbres caducs à feuillage fin composé avec un port en parasol et des rameaux souvent épineux. La floraison est assez discrète, en revanche de grosses gousses sombres à la pulpe sucrée ornent les rameaux. Le genre comprend une douzaine d'espèces.

Frêne

Frêne
© Jordi Roy Gabarra/CC BY-NC 2.0/Flickr

Les frênes sont de beaux arbres vigoureux et à croissance rapide qui peuvent atteindre une quarantaine de mètres une fois adultes pour le Fraxinus excelcior (ou frêne commun) répandu dans nos forêts (sauf en bordure de Méditerranée).

Les fleurs de couleur différente selon les variétés (blanches pour Fraxinus ornus, rougeâtres pour Fraxinus excelsior…) fleurissent parfois avant l'apparition des feuilles (Fraxinus excelsior et variétés), de mars à mai, selon les variétés et les régions.

Ginkgo biloba

Ginkgo biloba
© Marcin Kolasinski/GFDL/Wikimedia

Le ginkgo peut être cultivé en arbre isolé ou en alignement.

Il existe des arbres mâles qui portent des fleurs avec du pollen et des arbres femelles qui portent les fleurs femelles et les « fruits », en réalité des ovules. Il forme des arbres coniques à l'état jeune puis plus larges, de 25 à plus de 40 m de haut.

Halesia

Halesia

Arbres à feuilles caduques dans leur région d'origine, les halesias donnent en Europe des arbustes ou de petits arbres dépassant rarement 10 à 12 m de hauteur.

Les fleurs blanches ou rose pâle apparaissent en avril-mai, soit en même temps que les feuilles ou juste avant, sur le bois de l'année précédente. Nombreuses et regroupées en grappes, elles pendent comme de petites cloches ce qui explique la dénomination courante des halesias.

Hoheria

Hoheria
© Eric Hunt CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Originaires de Nouvelle-Zélande, ces grands arbustes ou petits arbres, persistants ou caducs suivant les espèces et les températures hivernales, se plaisent particulièrement bien en climat maritime, sur toute la côte ouest, jusqu'au Cotentin.

Les fleurs étoilées, groupées en bouquet, des Hoherias, plantes de la famille des Malvacées, ressemblent à celle d'un arbre fruitier qui fleurirait en été. Très nombreuses, légèrement parfumées et mellifères, elles sont suivies de fruits en capsules, parfois ailées. Les fleurs sont hermaphrodites, c'est-à-dire que chaque fleur porte des organes mâles et femelles.

Jacaranda

Jacaranda

L'arbre, de 15 à 20 m de haut, possède une couronne aérée pouvant s'étendre jusqu'à 12 m de diamètre.

De grandes panicules de fleurs campanulées longues de 5 cm, bleu mauve à lilas, paraissent en extrémité de rameaux de mai à juillet avec souvent une remontée à l'automne. Il existe une variété à fleurs blanches apparue en pépinière.

Laurier du Portugal

Laurier du Portugal
© Donaleen CC BY 2.0/Flickr

Parmi les Prunus, le laurier du Portugal se distingue par un feuillage persistant et une croissance assez lente. Mais il devient un bel arbre de petite taille, idéal dans un jardin de ville, ou s'utilise en aussi haie.

La floraison mellifère du laurier du Portugal (Prunus lusitanica) s'épanouit en mai-juin en petites fleurs blanches odorantes regroupées en épis.

Liquidambar

Liquidambar
© Valis55/CC BY 3.0/Wikimedia

Le genre Liquidambar regroupe quatre espèces d'arbres d'Amérique et d'Asie de la famille des Hamamélidacées. Le copalme d'Amérique, Liquidambar styraciflua, est le plus connu d'entre eux mais son cousin de Turquie, Liquidambar orientalis est un arbre de plus petite taille, tout aussi décoratif à l'automne.

Le copalme est monoïque : les fleurs mâles et femelles sont distinctes mais sont présentes sur un même sujet, en avril-mai. Les chatons mâles réduits à des étamines jaunes sont disposés en épis de 5 à 7,5 cm de long. Les fleurs femelles, solitaires ou par deux, sont des sphères pendantes, de 1,2 cm de diamètre, hérissées de piques vertes, les pistils.

Litchi

Litchi
© B. navez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le litchi sinensis est un arbre qui mesure entre 10 et 15 m dans son milieu naturel. Ses branches sont plutôt souples et fines, son feuillage est dense et persistant.

En fleurissant, le litchi donne naissance à de nombreuses petites fleurs mellifères de couleur blanc-rosée, groupées en panicules (grappes de grappes de fleurs et donc plus tard de fruits). La floraison est magnifique et aboutit à la production de petits fruits rouges à l'enveloppe épaisse et rugueuse : les litchis.

Margousier

Margousier
© LiCheng Shih/CC BY 2.0/Flickr

Le margousier est un petit arbre caduc, à couronne aérée d'environ 9 m de haut. Ses feuilles s'épanouissent tardivement vers la fin juin en même temps que ses fleurs.

Les petites fleurs étoilées, au parfum de lilas, de 1,5 à 2 cm, sont réunies en panicules aérées, de 20 à 25 cm de long et paraissent sur les pousses de l'année.

Marronnier d’Inde

Marronnier d’Inde
© free photos/CC BY 2.0/Flickr

La silhouette ample du marronnier d'Inde peut dépasser 30 m de haut, mais elle mesure souvent autour de 12 m sur 3-4 m de large. Doté d'une croissance rapide, l'arbre étend une ramure robuste redressée aux extrémités qui porte de gros bourgeons bruns et collants en hiver.

Des inflorescences odorantes spectaculaires dressées, appelées thyrses, ornent les bouts de rameaux en mai-juin. Chaque fleur de 20-30 mm de long forme une petite clochette blanche ou crème, panachée de rouge ou de jaune à la base des pétales.

Mélèze

Mélèze
© Peter O'Connor aka anemoneprojectors/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le mélèze d'Europe, Larix decidua, commun dans nos forêts de montagne, entre 1 200 m et 2 400 m d'altitude, est le plus connu dans notre pays. Ce grand arbre à aiguilles caduques pousse assez rapidement les 20 premières années (environ 4 m en 5 ans et 18 à 20 m en 20 ans), plus lentement ensuite.

Il fleurit en avril-mai avec des fleurs femelles jaunes pendantes et des fleurs mâles rouge pourpre dressées et décoratives.

Métaséquoia

Métaséquoia
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Le métasequoia est un arbre de 35 m de haut en moyenne mais qui peut atteindre 60 m de haut chez les sujets les plus anciens, vieux de 300 ans.

Les fleurs femelles, de 0,6 cm de long, paraissent solitaires et dressées, en même temps que le feuillage. Elles deviennent après pollinisation, des cônes sphériques (strobiles) d'environ 2 cm de diamètre, portés par une longue queue (pédoncule), teintés de verts puis de brun foncé. Les fleurs mâles sont de petits chatons groupés et pendants.

Mûrier

Mûrier
© Ies/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le mûrier est un arbre de taille moyenne, de croissance rapide (mûrier blanc) ou lente (mûrier noir). Avec l'âge, son tronc devient noueux et remarquable.

En mai-juin apparaissent les fleurs, peu visibles. Ce sont des chatons pendants en forme de mamelons verdâtres. Ces fleurs sont soit mâles, soit femelles, mais on trouve les deux types de fleurs sur le même arbre (plante monoïque).

Neem

Neem
© Lalithamba/CC BY 2.0/Flickr

L'arbre persistant atteint entre 5 et 20 m de haut et possède une couronne ronde à ovale aux branches très étalées.

La floraison assez comparable à celle du Melia mais à fleurs blanches ou crème dégage une odeur de miel. Les fleurs, petites et nombreuses munies de 5 pétales étroits, sont groupées en panicules d'environ 20 cm disposées le long des rameaux.

Néflier commun

Néflier commun
© Michiel Thomas/CC BY 2.0/Flickr

Avec son port trapu, le néflier commun forme un arbre vénérable de 6 m de haut, émettant des branches tortueuses s'étalant jusqu'à 8 m tout autour du tronc.

De grandes fleurs solitaires blanches ou rosées d'environ 3 cm de diamètre constellent l'extrémité des rameaux feuillés en mai-juin. Leur aspect rappelle assez les fleurs de l'aubépine mais en plus grand, munies de leurs cinq pétales encadrant un bouquet d'étamines jaunes.

Noix de lavage (Sapindus mukorossi)

Noix de lavage (Sapindus mukorossi)
© Dinesh Valke CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Sapindus mukorossi, l'arbre à savon, forme un tronc court et une cime arrondie. Il mesure de 4 à 15 m de haut selon l'endroit où il pousse.

Les fleurs de 3 mm paraissent en panicules crème de 15 cm de diamètre, en extrémité de rameau et sont constituées de 5 pétales et de nombreuses étamines. La floraison a lieu en fin de printemps. Elle donne naissance à un chapelet de billes vert clair devenant marron rouge brillant en séchant, de 1 à 2 cm de diamètre.

Noyer

Noyer
© Rasbak/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arbre précieux, il est planté aussi bien pour sa beauté ornementale que pour ses fruits ou encore pour son bois dur et recherché en ébénisterie, sculpture, tournerie et menuiserie.

Sa floraison, au début du printemps, colorera votre jardin grâce à ses jolies fleurs mâles groupées en chatons pendants insérés latéralement sur les rameaux et qui apparaissent avant les feuilles. Les fleurs femelles plus discrètes sont réunies par 3 ou 4 aux extrémités des rameaux. Elles ne sont visibles que de près.

Olivier

Olivier
© Javier martin/Public Domain/Wikimedia

L'olivier est un arbre très décoratif que ce soit en bac sur un balcon, isolé dans le jardin ou bordant une allée. Il porte des feuilles persistantes allongées et vernissées sur le dessus, d'un joli vert foncé. Sa croissance est lente mais sa longévité et sa vitalité sont exceptionnelles. On le dit immortel !

L'abondante – mais fugace – floraison blanche du printemps donne, à l'automne, au bout de 5 à 7 ans, des olives vertes comestibles noircissant aux premiers frimas.

Oranger

Oranger
© 123RF / milacroft

Comme tous les agrumes, l'oranger possède un feuillage persistant, luisant qui lorsqu'on le frotte répand des essences d'agrumes. Sa silhouette ronde atteint 8 m de hauteur, voire plus. Les rameaux sont plus ou moins épineux. La floraison blanche ou rosâtre extrêmement odorante a lieu en mars avril.

Les premières floraisons débutent vers l'âge de 7 ans à compter du semis mais le greffage permet d'accélérer la mise à fleurs.

Orme

Orme
© AnRo0002/CC0/Wikimedia

Le genre Ulmus réunit vingt à quarante espèces d'arbres, parfois d'arbustes, très rustiques, peuplant l'hémisphère nord tempéré (Europe, Amérique du Nord, Chine, Japon). La longévité de l'orme dépasse 500 ans.

Chez l'orme champêtre (Ulmus glabra), la floraison intervient vers l'âge de 15-20 ans et se reproduit abondamment tous les 2 à 4 ans. Les inflorescences vert pourpre sont composées de fleurs sans pétales, hermaphrodites, qui paraissent sur les rameaux de l'année précédente, avant la feuillaison.

Osmanthe

Osmanthe
© Andy / Andrew Fogg/CC BY 2.0/Flickr

Petits arbres ou arbustes selon les espèces, les osmanthes appartiennent à la famille des Oleacées et au genre Osmanthus. Tous se caractérisent par un feuillage persistant et une floraison parfumée soit au printemps, soit à l'automne.

Les fleurs sont le plus souvent blanches, groupées en bouquets axillaires ou en panicules terminales. Elles sont portées par le bois de l'année précédente pour les variétés à floraison précoce et sur le bois de l'année pour celles à floraison tardive.

Palmier chanvre

Palmier chanvre
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Le genre Trachycarpus réunit 6 espèces aux grandes feuilles en éventail, originaires du sud de la Chine et de l'Himalaya si bien qu'elles poussent toutes en climat assez frais.

Les Trachycarpus sont généralement dioïques, il existe donc des pieds mâles et femelles distincts mais parfois monoïques. Les inflorescences courtes et très ramifiées forment des grappes jaune orangé, en mai-juin.

Pamplemoussier

Pamplemoussier
© 澎湖小雲雀/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

C'est un arbre au port dressé et ramifié qui peut atteindre plus de 6 m de hauteur. Il présente de grandes feuilles persistantes, vert foncé et pointues, qui ont des pétioles ou queues ailées propres aux agrumes. Ses fleurs, parfumées et blanches, ont le plus souvent quatre pétales.

Paulownia

Paulownia
© Janet E. Powell/CC BY-SA 2.0/Flickr

L'arbre atteint une taille moyenne de 12 à 15 m en tous sens, c'est pourquoi il est souvent planté dans les parcs ou le long des avenues des villes d'Europe méridionale.

Les boutons floraux qui se forment à l'automne ornent les extrémités de rameaux durant tout l'hiver avant de s'épanouir au printemps s'ils n'ont pas souffert du gel. La floraison parfumée a lieu avant la naissance des feuilles, vers la fin avril-début mai.

Pêcher

Pêcher
© Fanghong/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

C'est dans le Sud que le pêcher se plaira le plus même s'il est possible de le cultiver au Nord en prenant la précaution de le protéger du vent et des gelées.

Sa floraison blanche ou rose, bien qu'éphémère, est du plus bel effet au printemps.

Peuplier

Peuplier
© Bodow/CC BY-SA 4.0/Wikimedia

Les peupliers sont de grands arbres à la silhouette et au feuillage caractéristiques avec un port colonnaire ou pyramidal, poussant rapidement et pouvant atteindre selon les espèces jusqu'à 30 m de hauteur sur 5 m environ de diamètre.

Les fleurs sont groupées en chatons mâles avec étamines rougeâtres et femelles plus rigides.

Phoenix

Phoenix
© Wouterhagens/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Le Phoenix appartient à la très vaste famille des Palmiers (Arécacées). Originaire de nombreuses régions tropicales d'Afrique, il est connu par certaines de ses espèces que l'on nomme globalement Palmiers dattiers.

Le Phoenix, s'il n'est pas cultivé en intérieur, produit des fleurs crème, courtes chez les sujets mâles et longues chez les sujets femelles qui donneront des fruits. Ceux-ci sont marron et allongés.

Pistachier

Pistachier
© Ettore Balocchi/CC BY 2.0/Flickr

Le genre Pistacia compte 9 espèces d'arbres et d'arbustes, caducs ou persistants, de l'hémisphère nord, appartenant à la famille des Anacardiacées.

Tous les pistachiers sont dioïques ce qui signifie qu'il faut un pied mâle à proximité pour obtenir des fruits sur le pied femelle. Les fleurs mâles sont assez insignifiantes, constituées de 5 sépales réguliers comportant 1 ou 2 rangs de 5 étamines. Les femelles ont un ovaire supère muni de 5 carpelles soudés.

Pittosporum

Pittosporum
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Arbustes ou arbres pouvant atteindre jusqu'à 20 m ou plus dans leurs régions d'origine, les espèces les plus grandes ne dépassent que rarement une dizaine de mètres dans les régions de France aux climats les plus chauds.

Que ce soient des variétés de Pittosporum tobira ou de Pittosporum tenuifolium, elles offriront au printemps une abondante floraison en grappes blanches pour les premières et pourpre foncé pour les secondes, exhalant un puissant parfum de fleur d'oranger.

Poirier

Poirier
© bulbocode909/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Le poirier est un des arbres fruitiers les plus appréciés que ce soit pour ses fruits savoureux ou sa floraison printanière blanche ou légèrement rosée. Son feuillage caduc de couleur vert luisant est touffu et bien dense.

Très rustique, on le retrouve sur tous les continents dans les jardins, en culture pour la production ou même en pot sur les balcons ou terrasses.

Pommier

Pommier
© Michel Momal CC BY 2.0 / Flickr

La culture du pommier est une expérience qui récompense aussi bien le jardinier improvisé que le jardinier confirmé.

Vous ferez votre première récolte après les deux à quatre années qui suivent la plantation. C'est au printemps que vous assisterez à sa floraison qui donne naissance à de magnifiques fleurs blanches ou rosée.

Prunier

Prunier
© Rasbak/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Magnifique du printemps à l'automne, le prunier offre ses prunes, mirabelles, quetsches, pruneaux et reines-claudes… Intéressant pour ses fruits savoureux, il est aussi un arbre très ornemental car sa floraison est généreuse dès le début du printemps.

Robinier

Robinier

Le genre Robinia, appartenant à la famille des Fabacées, compte de 4 à 20 espèces selon les spécialistes. Il comprend des arbres et des arbustes à feuilles caduques, de 4 à 25 m de hauteur, dont la couronne, arrondie et lâche, prend une forme de parasol avec l'âge.

Les fleurs blanches de type papilionacé, en grosses grappes pendantes très odorantes, s'épanouissent en mai-juin. Le nectar de ces fleurs est très attractif pour les abeilles. Elles sont suivies de gousses contenant les graines, de 8-12 cm de long, groupées par deux à quatre, en été.

Sapin

Sapin
© S. Rae CC BY 2.0 / Flickr

Le sapin porte deux sortes de fleurs, les mâles petites et jaunes regroupées vers la base des jeunes rameaux et les femelles, moins nombreuses, d'abord vertes (ou selon les variétés pourpres ou violettes) puis marron regroupées en forme de cônes (ou de cylindres) dressés à l'extrémité de rameaux courts, d'une dizaine de centimètres (et jusqu'à 30 cm) qui libéreront les graines à maturité.

Saule

Saule
© Fyn Kynd Photography/CC BY 2.0/Flickr

Selon les espèces le port est également variable : trapu et large avec des rameaux retombant jusqu'au sol pour le saule pleureur, très prisé, étalé pour le saule noir ou en boule pour diverses variétés de petite taille.

Espèces dioïques les chatons du saule sont portés par des pieds différents et apparaissent au printemps (avant les feuilles, chez l'osier par exemple, ou en même temps selon les espèces). Ils sont souvent décoratifs surtout chez les plants mâles.

Séquoia

Séquoia
© MPF/CC BY 2.0/Wikimedia

Les séquoias, séquoia géant et séquoia toujours verts, font partie des plus grands arbres au monde dépassant allègrement les 100 m de haut. Ces conifères nord-américains, à vie très longue sont devenus familiers de nos grands parcs.

Les fleurs mâles en chatons terminaux du séquoia toujours vert libèrent leur pollen en février, celles du séquoia géant en mars-avril.

Sorbier

Sorbier

Ce petit arbre au port conique peut vivre plus de 100 ans et atteindre 12 à 15 m de hauteur sur 6 à 8 m de large environ. Il est très rustique et peut pousser jusqu'à 2 000 m d'altitude.

À partir du mois de mai et jusqu'en juin, le sorbier des oiseaux se couvre de petites fleurs blanches groupées en corymbes. Leur odeur forte n'est pas très agréable. Celles-ci donnent pendant l'été des grappes de petites baies charnues qui deviennent rouges à maturité à l'automne (ou jaunes chez certains cultivars).

Sumac de Virginie

Sumac de Virginie
© Rasbak/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arbustes ou petits arbres, jusqu'à 5 m de hauteur, les sumacs de Virginie ont une ramure étalée qui leur donne au fil des ans un port érigé en forme de parasol, assez clairsemé, avec la cime arrondie.

Les fleurs verdâtres, groupées en panicules pyramidaux portés uniquement par les plants femelles (l'espèce étant dioïque, fleurs mâles plus petites et fleurs femelles plus grandes sont portées par des pieds différents) apparaissent en juin.

Tamaris

Tamaris
© miluz CC BY 2.0 / Flickr

Cultivé en arbre, le tamaris s'élève couramment à 2 ou 3 m sur autant de large et peut atteindre 4 à 5 m.

Au printemps ou en été et en automne, selon les variétés, ses rameaux se couvrent littéralement de petites fleurs, le plus souvent rose pâle (mais aussi plus ou moins foncé), regroupées en grappe d'épis plus ou moins denses, plus ou moins longs et retombants. Elles donnent au tamaris une impression de grande légèreté.

Tilleul

Tilleul
© Igorgolovniov / 123RF

Le tilleul est en général un bel arbre au tronc assez court mais bien droit qui peut atteindre pour les plus grands 35 à 40 m. Habituellement, selon les variétés plantées, il atteint plutôt 15 à 25 m.

Les fleurs petites et axillaires regroupées en cimes bipares par 10 à 12 environ, de couleur jaune-crème ou blanche selon les variétés sont caractérisées par la présence d'une grande bractée à leur base. Elles sont très odorantes.

Tulipier de Virginie

Tulipier de Virginie
© Kew on Flickr/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Le tulipier de Virginie produit généralement ses premières fleurs à l'âge de 15-20 ans et continue de fleurir pendant deux siècles ! Elles s'épanouissent après la mise à feuilles, d'avril à juin, selon le climat et la situation de l'arbre, et restent décoratives pendant plus d'un mois.

Yucca

Yucca
© russellstreet CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le yucca a plusieurs formes, plante vivace, arbuste ou petit arbre, et se cultive au jardin (massif, isolé, bac) ou pour la maison (terrasse, balcon, intérieur).

Dans son pays d'origine, le yucca produit de nombreux fruits charnus et des fleurs généralement comestibles. Sa hampe florale, avant l'apparition de la fleur, se consomme comme une asperge. Ses boutons floraux peuvent être servis en garniture crus ou cuits, confits ou cuisinés en beignets.

Triuvez l'arbre idéal qui fleurit au printemps !

Triuvez l'arbre idéal qui fleurit au printemps !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres arbres qui fleurissent au printemps : araucaria, arbre aux mouchoirs, arbre caramel, caragana, hêtre, metrosideros, oranger des Osages, troène, virgilier, zelkova...

... et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction de l'ensoleillement, du climat de votre région ou de la rusticité grâce à notre service Trouver une plante !

1 commentaire

Utilisateur désinscrit Ce membre s'est désinscrit. Cependant, nous conservons son commentaire pour garantir la cohérence de la discussion. En savoir plus. le 27/03/2016

J’ai beaucoup appris sur ce site. Je suis sure que j’aurais la chance de prendre soin mon jardin et mes arbres. Merci beaucoup.

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides