/ /
/

Les arbres blancs

Les arbres blancs

 

Les arbres à fleurs blanches sont idéals pour bénéficier d'un coin d'ombre dans votre jardin tout en lui procurant de l'élégance ! En plus d'être le symbole de l'innocence et de la pureté, le blanc apporte une belle luminosité.

Faites donc bien votre choix : découvrez ci-dessous plus de 40 arbres blancs répertoriés dans notre dictionnaire des plantes.

Par ailleurs, afin de trouver l'arbre blanc le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un arbre fruitier ou non, à la campagne ou au bord de la mer, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbres qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Albizia

Albizia
© Topjabot/CC BY-SA 3.0/wikimedia

Albizia julibrissin 'Alba'

Fleurs blanc pur, parfumées en juillet-août. - Petit arbre de 4 à 6 m de haut. Feuillage vert clair ressemblant à celui des fougères. - Cultivé en isolé, ou en alignement ou même cultivé en grand buisson. Semi-rustique jusque vers -13 °C.

Alisier

Alisier
© Selso/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Alisier blanc, alouchier (Sorbus aria) (en photo)

Bel arbre d'ornement atteignant 25 m. Feuilles simples, dentées au revers blanc et velu, virant au jaune puis au brun à l'automne. - Bouquets de baies rouges de 1,2 cm de diamètre, appréciées des oiseaux. Inflorescences blanches en mai de 5 à 7,5 cm de diamètre. - Vit en Europe centrale et méridionale sur sol calcaire. Absent en France dans l'ouest et le Midi. Tolère la pollution et les embruns. Possède plusieurs cultivars comme 'Aurea', 'Chrysophylla'.

Sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia)

L'arbre ne dépasse guère 10 m de haut en culture sur 4-5 m de large. Il peut se tailler pour conserver une forme buissonnante. Le feuillage composé de 9 à 15 folioles finement dentées sauf à leur base, vire au jaune d'or à l'automne. Écorce brun gris luisant, tachetée de lenticelles. - Baies rouge vermillon en bouquets qui ornent l'arbre de juillet à décembre. Riches en vitamines C et très appréciées des oiseaux, elles servent aussi à faire des gelées. Floraison blanche en mai en bouquets de 10-15 cm de diamètre. - Originaire des forêts d'Europe, et d'Asie, il est le plus répandu des sorbiers dans nos jardins d'Europe mais aussi en Amérique du Nord. Absent en France dans l'ouest et le Midi. Se plante en isolé ou dans une haie libre. Redoute la sécheresse. Excellent bois pour fabriquer des manches à outils. Il existe de nombreux cultivars comme 'Edulis' à gros fruits.

Amandier

Amandier
© Dalgial/GFDL/Wikimedia

Prunus glandulosa 'Alba Plena'

Manchons de fleurs blanches en pompons en avril-mai. - Pas d'amande. - Buisson de 1 m en tous sens.

Arbousier

Arbousier

Arbutus unedo

3 à 5 m de hauteur sur 2 à 4 m de large. - Fleurs blanches de septembre à janvier. Fruits de 2 cm de diamètre. - Fructifie 7 ans après le semis. Résiste à -15 °C à l'abri des vents secs et froids.

Arbutus unedo 'Compacta'

3 m en tous sens. - Fleurs blanches. - Très florifère et fructifère dès les premières années. Convient en bac.

Arbutus unedo 'Atlantic'

Forme très compacte de 2 m en tous sens. - Fleurs blanches et gros fruits rouges de 3-4 cm de diamètre. - Idéale en pot ou pour un petit jardin. Création des pépinières Minier.

Arbutus unedo ROSELILY® 'Minlily' cov

Plante compacte et ramifiée jusqu'à 3 m de haut, à très belle écorce brun-rouge. Jeunes rameaux rougeâtres. - Fleurs rose pâle puis blanches en automne. Les fruits se consomment aux premières gelées. - Création 2007 des pépinières Minier. Très fructifère à l'état jeune.

Arbutus andrachne

Espèce type - 9-12 m de haut. Feuilles luisantes non dentées quand elles sont adultes. Belle écorce lisse brun rouge s'exfoliant en laissant voir la nouvelle écorce crème ou verte. - Panicules de 5-10 cm de large, à fleurs blanches de mars à mai. Fruits vermillon lisses de 12 mm mûrs en automne. - Originaire de l'est de la méditerranée. Jusqu'à 800 m d'altitude dans les zones arides en été. Résiste à -20 °C.

Arbutus x andrachnoides

Espèce type - Arbre de 6-9 m à très jolie écorce brun rouge comme chez A. andrachne. Feuilles dentées avec pétiole rouge. - Fleurs blanches en fin d'automne jusqu'au printemps. - Introduit de Grèce en Angleterre en 1800. Hybride entre unedo et andrachne. Se greffe parfois sur A. unedo. Résiste à -20 °C.

Arbousier de Californie (Arbutus menziesii)

Espèce type - Arbre de 30 m à l'état naturel, de 6-9 m en culture. Pousse en région humide parmi les séquoias. Feuilles à marges lisses ou dentées, blanches au revers. Belle écorce rose orangé. - Grappes de 7 à 23 cm de long composées de fleurs blanc pur en mai. Fruits lisses abondants très décoratifs, de 1 cm de diamètre. - Originaire d'Amérique (de la Californie à la Colombie-Britannique). Résiste à -12 ou -15 °C.

Arbre aux mouchoirs

Arbre aux mouchoirs
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/ Flickr

Arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata)

12 à 15 m - Élancé devenant arrondi. - Croissance moyenne.

Arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata) var. laeta

12 à 15 m - Élancé devenant arrondi. - Feuillage très pubescent (couvert d'un duvet).

Arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata) var. vilmoriana

12 à 15 m - Élancé devenant arrondi. - Feuilles plus pâles que celles du type.

Arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata) 'Sonoma'

7 à 10 m - Conique. - Fleurit rapidement après plantation.

Baobab

Baobab
© Bernard DUPONT/CC BY-SA 2.0/Flickr

Baobab d'Afrique (Adansonia digitata)

Tronc spongieux jusqu'à 25 m de haut sur 7 m de diamètre. Feuilles digitées caduques présentes durant la saison des pluies. - Fleurs pendantes très parfumées, de 15 cm de diamètre, blanches puis brunes en vieillissant. Corolle plate surmontée par un bouquet sphérique composé de 2 000 étamines d'où émerge un pistil replié. - Arbre mythique très résistant à la sécheresse. Facile à conduire en bonsaï.

Bergamotier

Bergamotier
© Sirichai Raksue/123RF

'Castagnaro' dit « mâle » (variété la plus courante)

Fruits de belle et grande taille, légèrement aplatis aux extrémités, à la texture rugueuse et au goût acide. - Arbre peu vigoureux, à la floraison et à la récolte tardive (janvier-février). - Utilisé pour produire de l'huile (de moins bonne qualité que 'Fantastico').

'Fantastico'

Fruits de taille moyenne (130 g) et de texture rugueuse. - Variété récente, rustique, vigoureuse et très productive (70 % de la récolte italienne). Bon développement de l'arbre dont les feuilles sont plus grandes que celles des autres cultivars (variétés). Récolte de décembre à janvier. - Fruits riches en huile essentielle, de qualité « intermédiaire ».

'Femminello' dit « femelle »

Fruits de petite taille. - Variété la plus ancienne, peu vigoureuse et peu productive (20 % des récoltes). Cette variété atteint sa maturité avant décembre. - La bergamote 'Femminello' contient beaucoup d'huile de bonne qualité aux propriétés aromatiques particulières.

Catalpa

Catalpa

Catalpa de Caroline (Catalpa bignonioides)

Abondante floraison blanche paniculée rappelant celle des bignones, en juillet-août. Les fruits ressemblent à des gousses de vanille. - Grande espèce, élégante à port s'étalant avec l'âge, jusqu'à 15 m × 10 m. Très grandes feuilles un peu en forme de cœur. - Cultivé en tige, en isolé pour son ombre ou groupé par 2 ou 3 ou pour des allées.

Catalpa panaché (Catalpa speciosa 'Pulverulenta')

Panicules blancs et crème au centre. - Port étalé jusqu'à 10 m × 10 m. Feuillage lumineux-vert jaune tacheté de blanc crème. - Cultivé en tige, en isolé pour son ombre ou groupé par 2 ou 3 ou pour des allées.

Cerisier

Cerisier
© Florent Lamontagne

Cerisier des oiseaux ou merisier (Prunus avium)

Bigarreaux : gros fruits sucrés à la chair ferme, croquante, à peau rouge, pourpre ou jaune, à jus incolore ou peu coloré. Guignes : fruits légèrement acidulés, sucrés à maturité, à la chair, molle, parfois presque noire, à jus coloré. Fruits servant à la confection de confitures industrielles et à préparer le kirsch pour les guignes. - Les bigarreautiers atteignent une hauteur de 6 à 8 m. Les guigniers sont des arbres hauts de 8 à 10 m. Bigarreaux ou guignes, sa taille dépend du porte-greffe : + de 10 m (15 à 20 m) pour les greffes sur merisier, 6 à 8 m pour Sainte-Lucie. - À l'origine des variétés de cerises douces. La plupart ne sont pas auto-fertiles et réclament une pollinisation croisée.

Griottier (Prunus cesarus)

Griottes et morelles : petits fruits très acides, à chair molle, à jus coloré. Amarelles : fruits acides, à chair molle, à jus clair. Fruits servant surtout à la confection de confitures, de clafoutis, de tartes ou de liqueurs. Anglaises ou Royales : chair molle, sucrée avec un peu d'acidité, à jus coloré ou clair. Excellentes cerises de table, un peu acidulées mais ne se conservent pas. - Les griottiers et amarelles forment de grands arbrisseaux de 4 à 5 m de haut. Cime en parasol. Peu exigeants et très productifs. Pour les cerisiers produisant les Anglaises : arbres qui atteignent entre 5 et 8 m de hauteur. - À l'origine des variétés de cerises acides. La plupart sont autofertiles et s'hybrident entre eux.

Prunus x subhirtella 'Autumnalis'

Feuillage caduc jaune-orangé en automne. Fleurs semi-doubles blanches qui s'ouvrent par intermittence de novembre à mars. - Entre 4 et 6 m de hauteur. - Sol ordinaire, même calcaire, pas trop sec. Port étalé. Floraison intéressante puisque survient pendant la saison froide.

Bois de Sainte-Lucie ou faux merisier (Prunus mahaleb)

Produit de petits fruits amers, noirs à maturité. Floraison abondante et mellifère de petites fleurs blanches pédonculées très parfumées. - Arbuste ou petit arbre très ramifié à la base, à bois odorant. 10 m de haut adulte. - Espèce présente dans toute l'Europe occidentale. Sol calcaire. Croît dans les fourrés arbustifs, les bois clairs, les coteaux rocailleux et les garrigues. Exposition ensoleillée. Ne craint pas la sécheresse et résiste aussi bien à la chaleur qu'au froid.

Merisier à grappes ou bois puant (Prunus padus)

Produit de belles grappes pendantes, blanches, parfumées, à l'odeur d'amande en mai. Feuillage vert sombre, au revers mat vert bleuté aux nervures latérales saillantes. Devient jaune et rouge en automne. - Port élancé, arrondi, cime assez large aux rameaux retombants, mince écorce d'un brun foncé - gris noirâtre. 10 à 15 m adulte. - Croissance rapide les premières années. Grand arbre qui se plaît au soleil et à l'ombre et en tout sol. Floraison nectarifère butinée par les abeilles.

Cerisier de Virginie (Prunus virginiana)

Feuilles larges, ovales, courbées, à base arrondie et au bord dentelé, vert vif au-dessus et bleu gris-vert au dos qui tourne au violet pourpre en été. Fleurs blanches en grappes retombantes. - Arbre conique. Tige souvent rampante. Rameaux glabres, vert brunâtre, puis gris-brun. - Arbuste ou petit arbre très ornemental. Fleurs suivies de petites cerises noires, comestibles mais très astringentes, appréciées des oiseaux.

Chionanthus

Chionanthus
© jennyhsu47/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Chionanthus retusus

Arbre de 5 à 9 m en parasol. Feuilles luisantes de différentes tailles et formes. - Épis dressés au sommet de l'arbre. - S'adapte à des climats variables. Origines orientales. Résiste à -15 °C.

Chitalpa

Chitalpa
© Frau Siebenschläfer/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

'Morning Cloud'

Blanc lavé de rose. - Port plus érigé que le type.

Citronnier

Citronnier

Citrus limon 'Euréka' (syn. 'Des Quatre Saisons')

Floraison blanche, rosée sur le revers, très parfumée en mars-avril et août-septembre. - Fruit très juteux et parfumé, utilisé frais ou cuisiné, toute l'année. - Très cultivé en Californie, Australie et Afrique du Sud. Bel arbre peu épineux.

'Meyer'

Floraison blanche et boutons roses en mars-avril et septembre-octobre. - Petit fruit jaune puis orangé à maturité, à peau fine, à saveur plus douce que le citron jaune. Maturité à partir de novembre. - Convient bien en pot car sa croissance est lente. C'est le plus tolérant au froid. Tolère -6 jusqu'à -9 °C si non greffé.

'Malaga'

Fleurs parfumées en mars-avril puis août-septembre. - Gros fruits assez doux, à peau épaisse. Idéal pour confire. - Résiste à -5 ou -6 °C.

'La Valette'

Floraison blanche en été et automne. - Fruit vert acide proche de la lime, sans pépins, qui tombe en jaunissant. - Hybride entre Citrus limon et la lime tahiti (Citrus aurantifolia ou latifolia).

'Menton'

Floraison très parfumée blanche, en mars-avril et septembre. - Très bons citrons parfumés et juteux. - Arbre vigoureux parmi les plus rustiques. Se consomme pour le jus et les fruits frais.

'Fino' (syn. 'Primofiori')

Floraison blanche de mars à septembre. - Fruit moyen à peau mince, juteux, restant longtemps sur les branches. Maturité de décembre à mars. - Très cultivé en Espagne avec 'Verna' pour son haut rendement. Ne pas confondre avec 'Primo fiore' cultivé en Sicile.

Clérodendron

Clérodendron

Arbre de la chance (Clerodendrum trichotomum)

Panicules blanches parfumées en août-septembre. - Feuilles ovales, fortement nervurées, vert foncé à odeur caractéristique. - Forme un arbre moyen en isolé ou une haie fleurie très exotique. Résiste entre -15 et -17 °C.

Cognassier

Cognassier
© Stefan Bamira/CC BY 2.0/Wikimedia

'Champion'

Variété d'origine américaine créée en 1870 dans le Connecticut. Gros fruits piriformes, pouvant peser jusqu'à 500 g, jaune vif et à la chair tendre, juteuse et bien parfumée. - Arbre de taille moyenne, vigoureux, rustique, au port très ramifié et avec de grandes feuilles. Variété très productive. Récolte fin octobre-début novembre et possible dès les premières années. - Fruits très aromatiques, parfaits pour confectionner les compotes, les confitures et les pâtes de coings.

Cydonia oblonga var. maliformis (en forme de pomme)

Fruits presque sphériques, en forme de pomme et mesurant de 5 à 6 cm de diamètre. - Produit même des fruits sous les climats les plus froids. Variété assez productive, mais peu qualitative. - Convient au climat peu ensoleillé pour un usage décoratif, en haie ou au jardin.

'Bourgeaut' (ou 'Bourgeaud')

Fruits de petite taille, jaune doré et bien parfumés. - Arbre au port vigoureux et dressé. Variété à la fois esthétique et d'une excellente productivité. Arrive à maturité de manière précoce (car ses fruits sont de petite taille) et récolte dès septembre. - Fruits pour de nombreuses recettes, dans des plats salés ou sucrés.

'Leskovacz'

Fruits de taille moyenne, jaune verdâtre et très parfumés. - Variété au port buissonnant et dotée de petites feuilles. - Insensible à la tavelure qui attaque feuilles et fruits. Pas autofertile.

'Kuganskaya'

Fruits parfumés à chair tendre. - Variété au port érigé. - D'origine transcaucasienne. Fruits qui peuvent se consommer crus.

'Aromatnaya' (ou 'Krymsk')

Fruits jaune d'or, à la chair tendre et sans astringence, à l'odeur et au goût proches de ceux l'ananas. - Autofertile, fructifiant dès la 3e ou 4e année. Plus résistante aux maladies que les autres variétés. Récolte en octobre. - Nouvelle variété qui est un hybride récent du sud de la Russie et l'une des plus plantées aux États-Unis. Fruits à chair tendre sans astringence à maturité. Variété au cycle de végétation court. Fruits pouvant arriver à maturité dans les pays les plus chauds et se manger crus.

Cormier

Cormier
© Sludge G/CC BY-SA 2.0/Flickr

Cormier, sorbier domestique

De 15 à 20 m de hauteur. - Feuillage caduc. En mai-juin, il se couvre de petites fleurs blanches laissant place en été à des grappes de fruits.

Cornouiller

Cornouiller

Cornouiller des pagodes (Cornus controversa 'Variegata')

Feuillage vert panaché de crème, teinté de rose en automne. En mai, ombelles de fleurs blanc pur suivies de baies bleu foncé. En hiver, branches au graphisme décoratif et jeunes tiges rouge brillant. - Arbre au port étalé caractéristique avec des branches disposées en étages parfaitement horizontaux. Hauteur adulte (à 25 ans) 8 m × largeur 3 à 4 m. - Le seul vrai arbre parmi les cornouillers. Croissance très lente. Très résistant au froid. À utiliser en isolé, sur un fond de haie vert foncé.

Deutzia

Deutzia

Deutzia gracilis

Mesure 1 m de hauteur. - Port nain. - Fleurs blanches en mai et juin. Rameaux souples ployant sous le poids des fleurs.

Deutzia x magnifica - Espèce type

2 m de hauteur. - Port érigé. - Fleurs blanches et doubles.

Eucalyptus

Eucalyptus

Eucalyptus nain gregsoniana (Eucalyptus pauciflora 'Nana')

Écorce blanc-grisâtre qui desquame en longs lambeaux. Jeunes feuilles vert-bleu puis lancéolées gris-vert et luisantes. Fleurs blanc-crème groupées en ombelles. - Petite arbre de 2 à 4 m de haut, souvent à plusieurs troncs. - Rustique jusqu'à -14 °C. Tolère les sols pauvres et légèrement calcaires. En isolé, en bac, en massif.

Gommier bleu (Eucalyptus gunnii 'Azura')

Joli feuillage à feuilles rondes (lorsqu'il est jeune), bleu argenté, aromatiques et persistantes. Floraison blanc crème en juillet-août. Avec l'âge l'écorce s'exfolie avec lambeaux brun-rougeâtre. - Variété plus compacte. Port en arbre étalé ou en arbuste buissonnant. Croissance rapide jusqu'à environ 10 m de haut sur 5 m d'étalement. - En massifs ou haies en buisson, isolé, bord de mer. Pour petits jardins et culture en pot ou en bac. Rustique jusqu'à -18 °C.

Gommier 'Silbertrophen'

Feuilles rondes lorsqu'il est jeune. Vertes argentées et odorantes. - Croissance rapide. 7 à 8 m de haut. - Rustique jusqu'à environ -7 °C. En haies littorales, brise-vent.

Eucalyptus apiculé (Eucalyptus apiculata)

Fleurs blanches ou crème en décembre-janvier. - Jusqu'à 6 m de haut sur 4 de large. - Rustique jusqu'à -5 °C.

Karri (Eucalyptus diversicolor)

Grosses feuilles vert-clair lancéolées. Grappes de fleurs crème au printemps et en été. Fruits en forme de cylindre. Écorce décorative passant du blanc au gris puis au marron foncé. - Espèce de grande taille. - Non rustique.

Eucalyptus commun ou gommier bleu (Eucalyptus globulus)

Feuilles juvéniles ovales bleutées blanchâtres devenant lancéolées étroites falciformes et vertes. Écorce desquamante remarquable. - Port étalé, jusqu'à 30 m de haut. - Rustique jusqu'à -7 °C. En isolé ou en bosquet.

Eucalyptus à feuilles rondes (Eucalyptus gunnii)

Joli feuillage à feuilles rondes (lorsqu'il est jeune), bleu argenté, aromatiques et persistantes. Petites fleurs blanc-crème en juillet-août. Avec l'âge l'écorce s'exfolie avec lambeaux brun-rougeâtre. - Croissance rapide jusqu'à 24 m de haut. - Rustique jusqu'à -14 à -18 °C. En isolé, en bosquet. Peut aussi se cultiver en bac.

Gommier des rivières ou Gommier rouge (Eucalyptus camaldulensis)

Écorce décorative, parsemée de blanc, rouge, vert et gris. Floraison blanche en août. Joli feuillage vert tendre lancéolé. - Grand arbre allant de 20 à 40 m. - Rustique jusqu'à -10 °C. En isolé ou en bosquet.

Eucalyptus des neiges (Eucalyptus niphophila)

Nombreuses fleurs blanches sans pétales, tiges rouge-lie de vin. Longues feuilles lancéolées pendantes. - Port colonnaire de 7 à 9 m sur 5 à 6 m. - Un des plus rustiques jusqu'à -20 °C.

Gommier blanc des montagnes (Eucalyptus dalrympleana)

Superbe écorce lisse blanche se teintant de gris-rose, de jaune et de rouge en hiver. Feuilles lancéolées puis vert sombre. - Grand arbre, tronc rectiligne jusqu'à 20 m. - Rustique jusqu'à -12 °C. Tolère les sols légèrement calcaires. En isolé ou en bosquet.

Gommier à feuilles cordiformes (Eucalyptus cordata)

Feuilles bleu cendré (gris-vert pour les juvéniles) en forme de cœur. - Taille de 6 à 15 m de haut. Port plutôt colonnaire. - Rustique jusqu'à -8 / -11 °C. Arbre mellifère qui tolère le calcaire.

Frêne

Frêne
© Jordi Roy Gabarra/CC BY-NC 2.0/Flickr

Fraxinus angustifolia 'Raywood'

Feuilles étroites et longues vert foncé, puis magnifiques couleurs aux tons rouge-pourpre en automne. Grappes de fleurs blanchâtres de mars à juin. - Variété de taille plus modeste, jusqu'à 20 m sur 12 m. - Variété méditerranéenne très vigoureuse. Tous types de sols, même en bord de mer. Plantation au soleil. Rustique jusqu'à -15 °C. En isolé, en alignement…

Frêne 'Louisa Lady'

Feuillage vert foncé. Grades folioles rondes et légèrement dentées. Jolis panicules de fleurs blanches de mars à juin. - Port assez régulier, élancé. Jusqu'à 10 à 12 m de haut. - Rustique jusqu'à -15 °C. En isolé, en alignement… 

Halesia

Halesia

Arbre aux cloches d'argent (Halesia carolina)

Nombreuses grappes de fleurs blanches en clochettes en mai (plus petites que celles de Halesia monticola) qui éclosent avant les feuilles. Feuillage jaune en automne. - Arbre à port ouvert, jusqu'à 8 m de haut sur 10 m de large. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. En massif ou en isolé.

Perce-neige en arbre (Halesia monticola)

Bouquets de 2 à 5 fleurs blanches en larges clochettes en mai. Plus grosses que celle de Halesia carolina. Fruits à 4 ailes. Feuillage rouge en automne. - Arbre à port à couronne conique. Vigoureux, jusqu'à 12 m sur 8 m. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. En massif ou en isolé.

Halesia diptera var. magnifolia

Fleurs abondantes en clochettes blanches. Fruits décoratifs à 2 ailes. - Petit arbre de 5 à 8 m sur 3 à 4 m. Port léger. - Pour sols acides, résiste à la sécheresse comme aux inondations passagères. En massif ou en isolé.

Halesia pannaché (Halesia monticola 'Variegata')

Variété rare, remarquable par son feuillage marginé de blanc-crème. Bouquets de 2 à 5 fleurs blanches en larges clochettes en mai. Plus grosses que celles de Halesia carolina. Fruits à 4 ailes. - Variété au port érigé de 4 m sur 2 m. Extrémité des branches arquées. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Pour éclairer un coin de jardin sombre. En massif ou en isolé.

Heptacodium

Heptacodium
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Heptacodium jasminoides

Petit arbre ou grand arbuste au joli port, belle floraison, feuillage caduc, élégant. - Très rustique, pousse rapidement et fleurit en fin d'été.

Hoheria

Hoheria

Hoheria sexstylosa - Espèce type

Peut atteindre 6 à 7 m de haut. Le port devient de plus en plus souple, presque pleureur au fil des années. - Espèce impressionnante par la quantité de fleurs, en juillet. Feuillage semi-persistant. Les grandes feuilles vertes, grises au revers, semi-persistantes, mesurent environ 7 cm de long sur les jeunes arbres, mais peuvent atteindre 20 cm par la suite. - Au bout de 10 ans, son tronc bien droit arbore une écorce joliment ornée de plaques ivoire, brunes et vert de gris.

Hoheria sexstylosa var. 'Stardust'

Dépasse rarement 4 à 5 m de haut. - Restant à une taille raisonnable, il est facile à placer. C'est l'hoheria que l'on trouve le plus facilement en pépinière.

Hoheria glabrata - Espèce type

Peut atteindre 5 à 7 m de haut dans son pays d'origine, tout en conservant un port très souple, mais dans nos jardins il mesure plutôt 3 à 4 m. - Fleurs presque transparentes, éclairées de belles étamines d'or. Feuillage caduc, lisse. Les jeunes feuilles sont larges et très découpées, les feuilles adultes sont en forme de cœur à bord dentelé. - L'un des plus rustiques

Hoheria glabrata var. 'Glory of Amlwch'

S'épanouit en grandes fleurs tardives, en août-septembre. Son feuillage est semi-persistant. - Hybride, venu d'une île au large du Pays de Galles.

Hoheria lyallii - Espèce type

Haut de 3 à 5 m. - Floraison précoce d'un blanc pur (début juillet, parfois fin juin). Belles feuilles gris vert, duveteuses des deux côtés, caduques. Les feuilles des jeunes arbustes sont lisses. - Assez rustique.

Hoheria populnea - Espèce type

Atteint 6 m de haut. - Feuilles persistantes ressemblant à celles du peuplier. - L'écorce, brune et blanche, s'exfolie à maturité.

Hoheria populnea var. 'Alba Variegata'

Feuillage vert foncé, marginé de crème pour ce cultivar qui s'ombre de rose au débourrement. - Cet hoheria préfère la mi-ombre.

Hoheria populnea var. 'Holbrook'

Sélection aux fleurs très parfumées et aux pétales moins larges. Les feuilles sont très finement dentées.

Hoheria populnea var. 'Moonlight'

Feuillage panaché, jaune pâle et vert foncé.

Hoheria populnea var. 'Purple shadow'

Feuillage pourpre au revers, superbe dans le vent.

Hoheria populnea var. 'Variegata'

Feuilles vert foncé, ornées d'un centre jaune.

Hoheria angustifolia, syn. Hoheria microphylla

Peut atteindre 6 m de haut, mais le plus souvent il reste à 3 m. - Les jeunes feuilles ont trois lobes, pour devenir, adultes, longues et étroites. Les pétales des fleurs sont bien séparés les uns des autres.

Ipomée

Ipomée

Ipomée pourpre (Ipomœa purpurea ou volubilis)

Fleurs solitaires ou en grappes faisant chacune 5 à 8 cm de diamètre environ. Coloris blanc, bleu, rouge ou panaché. - Atteint entre 2 et 3 m de hauteur. - Originaire d'Amérique tropicale. Ressemble au liseron. Elle fleurit à partir de juillet jusqu'aux premières gelées.

Neem

Neem
© Lalithamba/CC BY 2.0/Flickr

Neem, margousier (Azadirachta indica, syn. Melia azadirachta)

Arbre moyen à cime arrondie, de 5 à 20 m, aux feuilles composées et dentées vert sombre, de 20 à 40 cm de long. - Grappes de multiples fleurs blanches de 0,8 cm de diamètre en mai, parfumées. Drupes jaunes en juillet-août. - Origine indienne. Qualités pesticides notables. Très bonne tolérance à la sécheresse et aux sols pauvres.

Néflier commun

Néflier commun
© Michiel Thomas/CC BY 2.0/Flickr

Néflier commun (Mespilus germanica) - Espèce type (en photo)

Abondants fruits bronzés à cueillir en octobre-novembre. - Arbre jusqu'à 6 m de haut. - Silhouette et floraison très ornementales.

'Néflier de Correa'

Fruits « monstrueux » issus de la soudure anormale de deux fruits. - Illustré par Poiteau en 1847.

Noix de lavage (Sapindus mukorossi)

Noix de lavage (Sapindus mukorossi)
© Emilian Robert Vicol CC BY 2.0/Flickr

Arbre à savon de l'Himalaya (Sapindus mukorossi, syn. S. abruptus)

Arbre à cime ronde à étalée, de 4 à 15 m. Feuilles composées de 14 à 30 folioles pointues de 5-7 cm, caduques ou persistantes. Couleur dorée à l'automne. - Panicules de fleurs de 15 cm, en mai-juin. Petites fleurs crème. Fruits ronds de 1-2 cm, verts puis à peau fripée, marron-rouge. - Originaire du Népal et d'Inde, acclimaté en zone méditerranéenne. Résiste à -15 °C.

Oranger

Oranger

Navels (Citrus sinensis) var. 'Navels'

Floraison généreuse très parfumée en mars-avril. - Gros fruits juteux à maturité avant Noël. - Très bonne orange de bouche avec peu de pépins.

Navels (Citrus sinensis) var. 'Navelate'

Floraison blanche en mars-avril. - Fruits restant longtemps sur les branches. Maturité de janvier à mars.

Navels (Citrus sinensis) var. 'Naveline'

Floraison blanche en mars-avril. - Très bon fruit de couleur vive. - Importé d'Espagne et du Maroc en hiver, d'Afrique du Sud en été.

Navels (Citrus sinensis) var. 'Washington Navel'

Floraison blanche en mars-avril. - Gros fruits avec un ombilic très prononcé, mûrs en décembre. - Arbre très productif et très cultivé.

'Valencia Late'

Floraison très parfumée blanche, en mars-avril. - Fruits à peau assez fine, sans pépins, très juteux, récoltés d'avril à juillet. - Arbre vigoureux parmi les plus rustiques. Se consomme pour le jus et les fruits frais.

'Salustiana'

Floraison très parfumée blanche, en mars-avril. - Fruit un peu aplati, avec peu de pépins et un jus très doux. Se récolte en Espagne de novembre à avril.

'Maltaise demi-sanguine'

Floraison très parfumée, blanche en mars-avril. - Fruits ronds d'excellente qualité gustative avec reflets rouges sur l'écorce et la pulpe. - Très cultivée en Tunisie. Pulpe très juteuse et acidulée utilisée en frais, jus, cuisine.

'Moro'

Floraison blanche très odorante en mars-avril. - Fruits moyens dont le pourpre violet s'accentue avec la chaleur. Saveur agréable. Maturité en janvier-mars. - Arbre assez vigoureux et épineux originaire de Sicile.

'Variegata Rayée du Brésil'

Fleurs blanches odorantes en mars-avril. - Fruits moyens d'abord rayés de vert et crème puis d'orange et crème. - Feuillage panaché de vert clair et foncé.

Osmanthe

Osmanthe
© Andy / Andrew Fogg/CC BY 2.0/Flickr

Osmanthe odorant (Osmanthus fragrans)

Très petites fleurs blanc crème (orange pour pour la forme 'Aurantiacus') très parfumées, réunies en en bouquets axillaires en automne. - Jusqu'à 4 m. Grandes feuilles vert sombre vernissées, dentées et oblongues. - Le moins résistant aux gelées. À réserver aux régions aux hivers cléments.

Osmanthus x fortunei

Fleurs blanches parfumées à l'automne. - Hybride, vigoureux. Jusqu'à 4 m. Feuilles fortement dentées sur les pieds jeunes, devenant entières en vieillissant. Pour massifs denses, haies, etc.

Osmanthe à feuilles variables (Osmanthus heterophyllus)

Fleurs blanches parfumées, réunies en bouquets axillaires, en octobre novembre. - Jusqu'à 4 m de haut. Feuilles vert foncé, très épineuses jeunes. - Rustique jusqu'à -17 °C.

Osmanthus heterophyllus 'Aureomarginatus'

Fleurs blanches et parfumées en octobre novembre. - Cultivar à feuilles bordées de jaune très décoratif. - Rustique jusqu'à -17 °C.

Osmanthus heterophyllus 'Ogon'

Fleurs blanches et parfumées en octobre novembre. - Cultivar plus compact et feuillage jaune très décoratif. Feuilles très épineuses. - Rustique jusqu'à -17 °C.

Osmanthus x burkwoodii

Fleurs blanches au fort parfum au printemps. - Hauteur jusqu'à 3 m. Feuilles oblongues régulières, vert foncé brillant, légèrement dentées. - Pour des haies basses. Très rustique. Fructifie rarement. Tolère le calcaire.

Osmanthus heterophyllus 'Myrtifolius'

Fleurs blanches et parfumées en octobre novembre. - Cultivar compact (3 m) à croissance lente. Petites feuilles entières. - Pour haies basses, topiaires ou en bac.

Osmanthus delavayi

Fleurs blanches en avril. - Touffes de 2 m de hauteur et 2 m ou plus de large. Feuilles ovales de 2 cm environ. - Pousse en terrains calcaires.

Osmanthus decorus

Grappes de fleurs blanches au printemps. Fruits ovoïdes pourpre foncé semblables à de petites prunes. - Port étalé, hauteur 2 à 3 m × 4 m (plus large que haut). Longues feuilles oblongues, longues et étroites. - En isolé, massif ou haie.

Osmanthus decorus 'Angustifolius'

Grappes de fleurs blanches au printemps. Fruits ovoïdes pourpre foncé semblables à de petites prunes. - Cultivar compact de 1 m de hauteur, avec feuilles plus petites et étroites. - Pour haies basses et bacs.

Pamplemoussier

Pamplemoussier
© 澎湖小雲雀/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Pamplemousse blanc

Chair croquante et juteuse, blanche ou jaune. Divisée en une douzaine de quartiers. Le 'Marsh d'Israël' et le 'Blond' ont une chair bien jaune. - Acidulé, plus ou moins sucré, un peu amer. Le 'Royal sans pépins' est doux et sucré. Le 'Marsh d'Israël' a une légère amertume. - Aspect bien jaune de la peau. Forme plutôt ronde aux extrémités aplaties. Il a peu de pépins.

Pamplemousse rosé

Croquante et juteuse, rose ou rouge clair. Le 'Thompson', le 'Shambar' ou le 'Pink Marsh' ont une chair bien rose. Le 'Ruby' a une chair rouge. - Sucré, délicatement acidulé, bien parfumé, moins amer que le pamplemousse blanc. Le 'Ruby' est très sucré. Le 'Red Blush' est sucré et très juteux. - Aspect jaune vif et parfois un peu rosé de la peau.

Pamplemousse sanguin

Croquante et juteuse, rouge vif. Le 'Burgundy' et le 'Star ruby' ont une chair rouge foncé. - Plus sucré, délicatement acidulé, bien parfumé. - Aspect jaune vif et parfois un peu rosé de la peau.

Pamplemousse pomelo

Croquante et juteuse, chair blanche ou rose. Divisée en quartiers charnus, moins réguliers que le pamplemousse blanc. - Sucré et parfumé. - Aspect plus large de la base du fruit. Possède une pulpe ferme, granuleuse, avec quelques filaments.

Pittosporum

Pittosporum
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Pittosporum tobira 'Variegata'

Fleurs blanches puis jaune clair, très odorantes. - Jusqu'à 3 m de haut. Feuilles vertes panachées de crème. - Résiste jusqu'à -10 °C. Résiste bien aux vents, aux embruns à la sécheresse. Tolère les sols calcaires. Idéal à utiliser en haie.

Poirier

Poirier
© bulbocode909/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

'Saint-Jean vert'

Petits fruits à chair blanche, fine, sucrée et juteuse. C'est le fruit des confiseurs. - Poire d'été des plus précoces : fin juin - début juillet. À cueillir plutôt verte. À consommer fraîche ou à cuire. Ne se conserve pas. - Arbre peu vigoureux mais très productif. Formes libres ne nécessitant que peu d'entretien.

'Docteur Jules Guyot'

Gros fruits jaunes à chair tendre et fine. - Mûrit à la mi-août (juillet dans le Sud). Se conserve mal. - Vigueur moyenne. Très productif. Mise à fruit rapide. Auto-fertile.

'Beurré Giffard'

Fruit de taille moyenne, chair fine. - Mûrit en juillet. - Arbre peu vigoureux mais très fertile.

'Clapp's Favourite'

Gros fruit. - Mûrit à partir du 15 août. À cueillir tôt pour lui éviter de blettir. - Bonnes vigueur et fertilité. Peut se cultiver en fuseau et en pyramide.

'Williams bon chrétien'

Gros fruit, chair fine. - Mûrit en août. - Très résistant aux maladies. Toutes formes. Autofertile.

'William Rouge'

Gros fruit très juteux. - Mûrit fin août. - Bonne résistance aux maladies. Autofertile.

'Beurré Hardy'

Bonne qualité, chair fine. - Mûrit en fin septembre - début octobre. - Vigoureux et très fertile, mais lent à entrer en production. En haute tige, espalier ou pyramide. Adapté en Île-de-France.

'Louise Bonne d'Avranches'

Chair blanche juteuse et parfumée. Assez grosse. - Mûrit en fin septembre - début octobre. - Toutes régions. Vigoureux et fertile. Préfère les sols aérés et sains.

'Duchesse d'Angoulême'

Très grosse, très juteuse, chair grossière. - D'octobre à mi-décembre. - Vigoureux et fertile à l'abri des vents. En fuseau, pyramide ou espalier.

'Conférence'

Taille moyenne, allongée. Chair fondante, juteuse, sucrée et parfumée. - Mûrit fin octobre. - Moyennement vigoureux mais très fertile. Autofertile.

'Beurré d'Hardenpont'

Très grosse, chair très fine et parfumée. Une des meilleures poires (à ensacher). - Mûrit de novembre à février. - Poirier sensible à la tavelure. Très vigoureux. Se cultive en espalier.

'Comtesse de Paris'

Taille moyenne, chair fine et juteuse. - Mûrit en novembre – décembre. - Moyennement vigoureux, fertile. Toutes formes.

'Passe-Crassane'

Grosse poire. Chair fondante et juteuse (à ensacher). - Mûrit en février - mars. - Moyennement vigoureux, très fertile. En formes courtes.

'Doyenné d'Alençon'

Taille moyenne, chair juteuse. - Mûrit de janvier à mars. Floraison très précoce. - Vigoureux, très fertile. En espalier.

'Olivier de Serres'

Taille moyenne. Chair fine sucrée acidulée. - Mûrit de janvier à avril. - Moyennement vigoureux, fertilité irrégulière. Formes en espalier ou fuseau. Bien exposer à l'est.

'Bergamote Esperen'

Grosse poire sucrée et légèrement acidulée. - Mûrit en avril - mai. - Vigoureux, fertile si âgé. Toutes formes naines.

Pommier

Pommier
© Michel Momal CC BY 2.0 / Flickr

Garden Sun Red®

Gros fruit rouge, juteux excellent. Fleurs blanc-rosé puis blanches. - Récolte en octobre. Se conserve jusqu'en mars. - Variété rustique. Jusqu'à 1,5 m de hauteur maximum. Peut se cultiver en pot.

'Belle de Boskoop'

Gros fruits verts, tachetés de rouge. Chair douce, très parfumée. Pomme à cuire par excellence. - Récolte seconde quinzaine d'octobre. Consommable de décembre à fin février. - Arbre vigoureux et bien équilibré, idéal en haute tige. Pollinisée par 'Reine des Reinettes'.

'Cox Orange Pippin'

Fruit de calibre moyen, légèrement rouge sur la partie au soleil. Excellente qualité, chair fondante et sucrée. - Récolte fin septembre. Consommable d'octobre à janvier. - Arbre peu vigoureux. Convient aux formes palissées. Peu rustique, Doit être réservé au sud de la Loire. Bon pollinisateur. Pollinisé par 'Reine des Reinettes'.

'Golden Delicious'

Fruit d'un beau jaune uni. Chair très croquante, sucrée, légèrement anisée. - Récolte en octobre. Consommable tout l'hiver. - Arbre de bonne vigueur, assez érigé. À réserver au nord de la France. Excellent pollinisateur.

'Calville blanc d'hiver'

Gros fruits (peu nombreux) côtelés, couleur vert pâle. Longtemps considérée comme « la meilleure des pommes ». - Récolte en octobre. Consommable en décembre et janvier. - Ensacher systématiquement les fruits. Cultiver en cordon ou en espalier.

'Reinette clochard'

Fruit jaune doré rugueux. Chair ferme douce et juteuse, très agréable au goût. - Récolte fin octobre. Consommable de fin novembre à mars. - Fertile et vigoureux. Se cultive dans l'ouest de la France. Formes semi-libres ou en haute-tige.

'Reinette grise du Canada'

Gros fruit à chair souple. Idéal pour les pommes au four. - Récolte courant octobre. Consommable de décembre à mars. - Arbre peu vigoureux. Formes palissées. Sensible au chancre. Pollinisé par 'Reine des Reinettes'.

Delbarestivale®

Gros fruit rouge lavé de jaune. Une des meilleures pommes précoces. - Récolte fin août. Consommable jusqu'à fin septembre. - Pollinisé par Delbard Jubilé®, Royal Gala®. Sensible à l'alternance (ne produit abondamment qu'une année sur deux).

'Reine des Reinettes'

Fruit jaune teinté de rouge orangé. Saveur exquise, chair croquante. - Récolte début septembre. Consommable jusqu'à fin octobre. - Bonne pollinisatrice. Culture facile et productive dans toutes les régions. Toutes formes.

Delbard Jubilé®

Fruit exceptionnel par la richesse et la subtilité de son parfum. Excellente pomme à cuire. - Récolte en octobre. Consommation jusqu'en février. - Peu sensible aux maladies. Convient aux formes palissées. Pollinisé par 'Reine des Reinettes'.

Royal Gala®

Fruit rouge vif sur toute la face exposée au soleil. - Récolte de fin septembre à mi-octobre. Consommable jusqu'à mi-février. - Arbre très productif à cultiver en forme libre.

Robinier

Robinier

Robinier faux acacia

Fleurs blanches très parfumées en mai-juin, réunies en grappes pendantes de 15 à 25 cm de long. - Hauteur : 20 m × diamètre 10 m. Port en colonne large, couronne arrondie et lâche. Jeunes rameaux épineux. Feuilles composées, pennées, jusqu'à 30 cm de long, vert soutenu, bleuté au revers. - Fleurs comestibles, souvent dégustées en beignets, et très prisées par les abeilles.

Robinia pseudoacacia var. 'Pyramidalis'

Floraison blanche, rare et peu abondante. - Hauteur : 12 à 15 m × diamètre 3 m. Forme en colonne étroite. Branches érigées peu épineuses. Feuilles vert foncé virant au jaune à l'automne. - Peut être planté en isolé ou en alignement.

Robinia pseudoacacia var. Acacia tortueux nain (Twisty Baby®, syn. Lace Lady®)

Ne fleurit que rarement. Fleurs blanches, en grappes compactes, en avril-mai. - Hauteur : 4 à 5 m × diamètre 3 à 4 m. Développement compact. Nombreuses branches fines, tortueuses, peu épineuses, aux feuilles frisées vert foncé, se teintant de jaune à l'automne. - En isolé dans un petit jardin ou en bac. Branches particulièrement décoratives en hiver. Croissance très rapide. Non drageonnant.

Sabal

Sabal
© Mmcknight4/PublicDomain/Wikimedia

Sabal minor (syn. Sabal minor var. louisiana, Sabal adansonii, Sabal minima, Chamaerops louisiana, Brahea minima…)

Palmier pratiquement acaule. La base des pétioles forme un motif en croisillon sur tout le stipe. Palmes de 1,50 à 2 m de large, avec une côte centrale quasi absente, ce qui divise la feuille en deux. - Inflorescence dressée, crème, ressemblant à un épi et deux fois plus longue que les feuilles. - Originaire du sud-est des États-Unis, depuis la Caroline du Nord et de l'Arkansas jusqu'au nord-est du Mexique, dans des lieux plutôt humides (marécages). Pousse en compagnie de Sabal etonia. Le plus rustique des sabals (-15 °C, voire -20 °C).

Chou palmiste, palmetto (Sabal palmetto, syn. Sabal parviflora, Sabal bahamensis, Corypha palmetto, Inodes palmetto) (en photo)

Stipe d'environ 30 cm de diamètre et de 20 m de haut. En France, le plus grand fait 7 m. Conserve la base des pétioles en croisillons sur tout le stipe. Couronne de 15 à 30 feuilles vert bleuté, glauque en dessous, plus larges (1 m) que longues et très costapalmées. Pétiole fin atteignant 2 m. - Inflorescences arquées et très ramifiées, plus longues que la couronne, entre avril et août. Grappes compactes de petits fruits ronds et noirs, comestibles (farineux) en hiver. Graines de 0,7 cm. Fleurit vers 10 ans. - Originaire de la côte sud de la Caroline du Nord jusqu'en Floride et présent aux Bahamas et à Cuba, même dans des lieux humides (bord de mer ou rivière). Résiste à -10 °C et aux embruns. Apprécie les sols calcaires ou neutres. Se cultive aussi en pot.

Sabal etonia

Palmier le plus souvent acaule, parfois avec un stipe de 2 m. Feuilles fortement costapalmées, arquées et très coriaces, avec beaucoup de fils entre les segments. Pétiole plus longs et fins que chez Sabal minor. - Inflorescence verticale au début, de la longueur des feuilles, très ramifiée et à nombreuses fleurs. Graines de 0,5 cm, très difficiles à faire germer. - Originaire de la côte est de la Floride, à Etonia scrub, en zone assez sèche et sableuse, sous les pins. Résiste à -10 °C et moins. Croissance très lente.

Sophora

Sophora
© versageek/CC BY-SA 2.0/Flickr

Sophora du Japon (Sophora japonica, syn. Styphnolobium japonicum) 

Arbre caduc de 8 à 25 m de haut sur 10-12 m de diamètre, à port arrondi régulier ou tortueux. Feuilles composées, de 20 cm, vert moyen puis jaune d'or à l'automne. - Panicules souples de fleurs crème ou rose pâle en août-septembre, sur des sujets adultes. Gousses décoratives. - Arbre d'ombrage de faible envergure et de croissance rapide. Résiste à -30 °C.

Sophora pleureur (Sophora japonica 'Pendula')

Arbre ne dépassant pas 6-7 m de haut sur 3-4 m de diamètre. Greffé sur tige à 2,50 m de haut, sa ramure d'abord régulière se développe en cascade de feuillage léger avec l'âge. - Floraison sporadique tous les 3 à 5 ans, côté soleil et à un âge avancé. - Convient aux jardins moyens. Croissance lente les premières années. Exige un sol profond. Sensible au gel tardif. Supporte bien la taille. Arbre pittoresque.

Sophora japonica 'Dot'

Arbre greffé de 2-3 m de large muni d'un feuillage crispé très original et d'une ramure légèrement tortueuse. - Fleurit rarement. - Croissance lente. Conseillé pour les petits jardins bien qu'il puisse devenir assez haut.

Sorbier

Sorbier

Sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia)

Longues feuilles découpées en folioles, vert foncé puis rouge orangé en automne. Floraison blanche, odeur forte désagréable à partir de mai. Fruits rouges. - Croissance lente. Port pyramidal jusqu'à 12 à 15 m de hauteur. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Sorbier pleureur (Sorbus aucuparia 'Pendula')

Feuillage jaune-rouge en automne. Fleurs blanches en corymbe. Fruits rouge orangé. - Branches retombantes, port pleureur. Environ 6 m de haut × 7 m de large. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Sorbus aucuparia 'Golden Wonder'

Feuillage jaune-rouge en automne. Fleurs blanches en corymbe. Fruits jaunes. - Variété compacte jusqu'à 5 m × 3 m. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Sorbier fastigié (Sorbus aucuparia 'Fastigiata')

Feuillage brun doré à l'automne. Fleurs blanches en corymbe. Fruits jaunes à l'automne restant longtemps, car boudés par les oiseaux. - Variété hybride de 3-4 m × 1-2 m à 10 ans. Jusqu'à 15 × 5 m. Port étroit et dressé. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Sorbus aucuparia hybrida 'White Wax'

Floraison fin de printemps-début d'été. Fruits blancs. - Variété hybride de 2-5 m × 2-3 m à 10 ans. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Sorbier des oiseleurs 'Autumn Spire' (Sorbus aucuparia 'Autumn Spire')

Fleurs blanches de mai à juin. Fruits orangés en automne. - Forme compacte colonnaire jusqu'à 4 m × 1 m. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Sorbier commixta du Japon (Sorbus commixta)

Superbe feuillage rouge automnal. Corymbes blancs. Fruits rouge orangé. - 3-5 m × 2-3 m à 10 ans. Jusqu'à 15 m de hauteur. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Alisier blanc (Sorbus aria)

Feuilles simples vertes dessus et blanc feutré en dessous, virant au rouge orangé en automne. Nombreuses fleurs blanches au printemps. Fruits rouges (alises). - Jusqu'à 15 m de hauteur environ. - Convient pour les sols calcaires. Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Cormier (Sorbus domestica)

Fleurs blanches plus grosses et parfumées à partir d'avril. Fruits plus gros jaune-marron en forme de petites poires. - Grand arbre à croissance lente, 10 m au bout de 20 ans. Jusqu'à 20 m de hauteur. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé, en haie ou en alignement.

Tamaris

Tamaris
© Mauricio Mercadante/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Tamarix ramosissima var. 'Hulsdonk White'

Floraison blanche de juillet à septembre. - Port buissonnant. Jusqu'à 5 m sur 5 m. - Supporte bien les embruns et les vents violents. Supporte aussi les sols secs et pauvres. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Troène

Troène

Troène commun ou d'Europe (Ligustrum vulgaris 'Atrovirens')

Feuilles assez étroites et longues, semi-persistantes. Floraison blanche odorante. - Port buissonnant, rameaux très érigés, croissance rapide jusqu'à 2,50 m de haut. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. En isolé, en massif, en haies, talus.

Troène du Japon (Ligustrum lucidum)

Feuillage vert moyen à nervures rougeâtres, semi-persistant. Grappes de fleurs blanches parfumées de juin à août. - Espèce de grande taille jusqu'à 10 m de haut et plus. Peut se cultiver en arbre. - Sol normal ou humifère. Rustique jusqu'à -15 °C environ. Peut être cultivé en arbre isolé, également pour haies libres ou taillées.

Troène de Californie (L. ovalifolium)

Feuillage vert foncé semi-persistant. Panicules de fleurs blanches de juin à août. - Espèce à port en touffe érigé jusqu'à 5 m de haut. - Rustique jusqu'à -20 °C environ. À planter en massif, en association en hautes haies libres ou taillées.

Troène du Texas (Ligustrum texanum)

Feuillage semi-persistant, vert sombre et brillant sur le dessus. Grappes de fleurs blanches parfumées au printemps. Baies noires bleutées en automne. - Port dressé jusqu'à 4 m de haut. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Pour haies libres ou taillées.

Troène musli (Ligustrum Ibota 'Musli Muster')

Feuillage vert gris clair marginé de blanc crème. Grappes de fleurs blanches en début d'été. - Variété à port buissonnant évasé avec branches arquées, jusqu'à 2,50 m de haut. - Rustique jusqu'à -20 °C environ. Pour culture en isolé, en massif, en haie ou en bac.

Troène de Californie 'Aureum' (Ligustrum ovalifolium 'Aureum')

Feuillage semi-persistant vert panaché de jaune-or. Petites grappes de fleurs odorantes blanches de juin à août. - Variété à forme érigée arrondie, à branches souples, jusqu'à 3 m de haut. - Rustique jusqu'à -20 °C environ. Pour haies de taille moyenne, très lumineuse. Ou bien en bac formé en tige ou demi-tige.

Virgilier

Virgilier
© romana klee/CC BY-SA 2.0/Flickr

Virgilier (Cladrastis lutea syn. Cladrastis kentukea)

8 à 12 m de hauteur. - Son port est arrondi. - Floraison de fin de printemps.

Washingtonia

Washingtonia
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Washingtonia filifera (en photo)

Stipe épais de 6 à 18 m à l'aspect crevassé gris marron jusqu'à 80 cm de diamètre. Couronne de 4,50 m composée de 30 grandes feuilles palmées, vert grisâtre brillant avec plus de 60 segments plissés filandreux. Pétioles à fines épines. - Inflorescences arquées jusqu'à 4 m de long en été. Fleurs très nombreuses couleur chair. Petits fruits très nombreux. - Croît dans les oasis et canyons des zones désertiques, dans les crevasses à flanc de coteaux, parfois en compagnie de Washingtonia robusta. Plus résistant à la sécheresse que Washingtonia robusta et un peu plus rustique (-8/-10 °C). Croissance rapide.

Washingtonia robusta (syn. W. sonorae, W. thurstonii, W. vuylstekeana)

Stipe mince et gracile, crevassé au sommet, grisâtre, jusqu'à 24 m de haut pour 25 cm de diamètre. Couronne de 3 m. Feuilles brillantes vert vif moins plissées, presque circulaires. Pétioles à dents orange marron bien visibles. - Inflorescences arquées entre 2 et 3,60 m de long, en été. Fleurs très nombreuses blanches. Petits fruits très nombreux. - Croît au fond des canyons en compagnie de Brahea brandegeei, parfois de Bahea armata et Washingtonia filifera. Croissance encore plus rapide que Washingtonia filifera. Résiste à -8 °C.

Yucca

Yucca

Yucca à feuilles d'aloe (Yucca aloifolia)

Pousse naturellement dans le sable. Résiste à la sécheresse, aux embruns et à des températures minimales de -14°C. - Variétés au feuillage panaché, vert ou rouge. Feuilles rigides se finissant par un aiguillon acéré à l'extrémité. Fleurs regroupées sur une tige centrale de 1 m de haut. 3 m de hauteur. Drageonne facilement. Espèce très sensible aux excès d'humidité.

L'arbre de Josué (Yucca brevifolia)

Ne supporte pas de longues périodes humides, surtout si le sol est mal drainé. Résiste à une température minimale de -12°C et à des températures très élevées. - Tronc ramifié aux branches désordonnées couvertes de touffes de feuilles courtes et raides. Les vieilles feuilles forment une jupe autour du tronc. Attention à ses épines très acérées. - Le plus grand yucca, avec 9 m de hauteur (jusqu'à 18 m). Croissance lente.

Yucca glorieux (Yucca gloriosa)

S'accommode de tous types de sols et d'exposition, même assez ombragée. Toutefois, il sera plus épanoui avec une situation chaude, ensoleillée et un sol drainant. - Tronc simple ou multiple. Feuilles droites, raides, vert foncé, terminées par une épine forte. Fleurs en clochettes, blanc crème légèrement teintées de rouge à l'extérieur qui apparaissent au bout de 5 ans. - Espèce totalement rustique, la plus répandue grâce à sa résistance au froid. Produit de grosses racines charnues. Hauteur et étalement de 2 à 3 m.

Yucca pied d'éléphant (Yucca elephantipes)

S'épanouit dans les climats doux. Prévoir un grand espace bien dégagé dès la plantation. Supporte une situation ombragée, le bord de mer et tous types de sols du moment qu'ils sont drainés. Résiste à une température minimale de -8 °C au sec. Plante facile à vivre en intérieur, où elle se comporte comme une plante verte très résistante. - Feuilles coupantes munies d'un aiguillon terminal. Les feuilles mortes forment une jupe autour des troncs avant de tomber. Floraison en été de grandes panicules de fleurs parfumées. En intérieur, il développe le plus souvent 2 troncs. - Yucca arbustif de 2 à 5 m de hauteur. Peut former plusieurs troncs à partir de la base. Yucca géant, arbre pouvant atteindre 15 m de hauteur lorsqu'il pousse dans son milieu naturel. Résiste très bien à la sécheresse, mais l'arrosage en été favorise sa croissance. En intérieur, il atteint 80 à 95 cm.

Palmier de saint Pierre (Yucca filifera)

Plante cultivée principalement dans les régions méditerranéennes. Résiste à une température minimale de -10 °C. - Feuilles très raides, terminées par une solide épine formant des rosettes de près de 1 m de diamètre. Feuilles garnies de filaments bouclés lorsque la plante est jeune. Hampe florale appliquée contre le tronc avec grandes fleurs blanches à l'odeur légèrement citronnée. - Arbre spectaculaire en forme de candélabre, pouvant atteindre 15 m de hauteur : un des plus gros yuccas. Développe des troncs multiples avec l'âge. Seul yucca dont l'inflorescence est tournée vers le bas chez les sujets anciens. Croissance lente.

Yucca à bec (Yucca rostrata)

Il apprécie les sols légers et drainés, le plein soleil. Peut être cultivé en pot car ses racines sont peu encombrantes. Résiste à une température minimale de -12 à -15 °C - Nombreuses feuilles raides et terminées par une épine. Floraison spectaculaire qui émerge de la couronne de feuilles sur une hampe de 30 à 70 cm de hauteur. - Arbre succulent, au tronc velu parfois double, pouvant atteindre 5 m de hauteur. Croissance très lente. Doit son nom à la forme de ses fruits en bec d'oiseau. Ceux-ci n'apparaissent que dans son milieu d'origine.

Trouvez l'arbre blanc idéal !

Trouvez l'arbre blanc idéal !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction de l'ensoleillement, du climat de votre région ou de la rusticité grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides