/ /
/

Les fleurs d'ombre

Les fleurs d'ombre

Vous avez la chance d'avoir un jardin ou un balcon, mais à l'ombre ? Ça ne change (presque) rien ! Bon, difficile de faire la sieste au soleil, c'est sûr, mais rien ne vous empêche d'y mettre des fleurs ! À l'ombre des sous-bois, au pied d'un arbre ou d'un mur, elles se plaisent malgré une faible luminosité. Découvrez les 39 fleurs d'ombre que nous répertorions dans notre dictionnaire des plantes.

Afin de trouver la fleur la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous en vouliez une rouge ou bleue, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez une fleur vivace ? On les a toutes en stock !

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Impatiens (ou impatience)

Impatiens (ou impatience)

La dénomination curieuse des impatiens, plantes de la famille des Balsaminacées, serait due à la façon dont les fruits de certaines espèces libèrent brusquement leurs graines dès leur maturité, en éclatant violemment, ce qui les projette à la ronde.

Ce sont des plantes faciles à cultiver et à entretenir, adaptées aux expositions ombragées ou semi-ombragées, mais offrant beaucoup de lumière.

Pachysandra

Pachysandra
© Kingsbrae Garden/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Le pachysandra est employé depuis longtemps dans les grands jardins de campagne et a connu le succès dans les jardins de ville en Angleterre et en Belgique avant d'être adopté en France.

Son adaptation aux situations ombragées est mise à profit partout où la lumière manque, mais surtout son peu d'exigences au niveau du sol lui donne un sérieux avantage sur beaucoup d'autres espèces couvre-sol.

Sagine

Sagine
© beautifulcataya/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Le genre Sagina comprend une vingtaine d'espèces annuelles et vivaces répandues dans les régions tempérées de l'hémisphère nord.

Ses possibilités d'utilisations sont multiples et variées. Elle apporte une touche de vert, tout en limitant la pousse des mauvaises herbes sous le couvert des arbustes, au pied d'un mur au nord, en bordure d'un massif ombragé, dans les joints d'un dallage ou d'une rocaille fraîche.

Epimède (fleur des elfes)

Epimède (fleur des elfes)

Surnommée la « fleur des elfes », cette petite vivace possède une floraison printanière délicate et de jolies couleurs de feuillage notamment à l'automne. Elle constitue en outre un merveilleux couvre-sol.

Les épimèdes tolèrent tous une situation mi-ombragée à très ombragée sous des arbres à ramure épaisse ou le long de cours d'eau. La plante supporte des températures de l'ordre de -15 à -20 °C voire plus.

Actée

Actée
© photogramma1 CC BY-SA 2.0/Flickr

Cette vivace très rustique des zones humides et ombragées arbore d'élégantes touffes au feuillage découpé de 1 à 2 m de hauteur. La floraison fugace et légère en épis blancs de l'actée est suivie de baies rouges ou blanches très décoratives mais toxiques.

Astrance

Astrance
© Kew/CC BY-NC 2.0/Flickr

Ses petites fleurs en étoile d'une beauté délicate évoquent le cristal, mais ne vous y fiez pas : l'astrance est rustique et robuste, c'est une montagnarde qui ne craint que la sécheresse et se ressème spontanément.

Plante très à la mode ces dernières années, l'astrance est appréciée pour sa longue floraison estivale et ses inflorescences originales qui apportent une note sauvage dans les jardins ombragés.

Gloxinia

Gloxinia

Le gloxinia aime les terreaux légers adaptés à ses racines filiformes, légèrement acides et drainés.

Il a besoin d'ombre ou de mi-ombre. S'il faut lui éviter le soleil, il a néanmoins besoin d'être placé dans un espace clair. Placez votre gloxinia à quelques mètres (2 ou 3 m) d'une fenêtre orientée à l'est.

Bégonia

Bégonia
© Serres Fortier CC BY 2.0 / Flickr

Certains bégonias sont annuels, d'autres vivaces. La plupart ne résistent pas aux températures négatives. Il faut soit les traiter en plantes annuelles et les replanter chaque année, soit les hiverner à l'abri du gel.

Les bégonias tubéreux préfèrent l'ombre.

Hosta

Hosta
© Henryr10/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Apprécié pour ses grosses touffes de feuilles gaufrées en forme de cœur, aux différents tons de bleu, vert, jaune ou panachés, l'hosta est l'une des meilleures plantes pour l'ombre en régions fraîches. Elle s'installe pour de nombreuses années.

Lamier

Lamier

Les lamiers sont des plantes à fleurs couvre-sol de sous bois par excellence. Avec des feuillages colorés, ils égaient les coins sombres.

La particularité botanique est leur fleur à deux lèvres de double couleur. Les tiges sont quadrangulaires et rampantes, les feuilles sont à dominantes semi-persistantes ou caduques sous climats froids.

Bégonia vivace

Bégonia vivace

Begonia grandis ssp. Evansiana est une vivace appartenant à la famille des Begoniacées. D'une souche renflée et comme tuberculeuse, naissent des tiges rameuses, charnues, succulentes, noueuses, articulées, teintées de rouge à chaque nodosité.

C'est une plante magique pour les jardins d'ombre ou de mi-ombre. Les grandes feuilles en cœur, bien vertes, presque phosphorescentes si la plante pousse à l'exposition souhaitée, sont rouge translucide en dessous

Halesia

Halesia
© Cillas/CC BY 3.0/Wikimedia

Plantez votre halesia de préférence dans un terrain profond, légèrement acide et pas trop lourd. Il s'adaptera aussi dans un sol normal ou légèrement calcaire.

Il poussera bien dans une atmosphère humide et en exposition ombragée, mais également en mi-ombre. Toutefois, une fois installé, il supportera des inondations ou sécheresses passagères.

Cyclamen

Cyclamen

Plantez le cyclamen botanique à l'ombre ou à mi-ombre, dans un sol bien drainé et humifère. Parce qu'il forme des tapis, il est intéressant de l'utiliser en couvre-sol de sous-bois.

Plantez le cyclamen botanique pendant la période de repos végétatif, au milieu de l'été, à partir de tubercules.

Pavier blanc

Pavier blanc
© Francis7/CC BY SA 2.5/Wikimedia

Le pavier blanc est un petit marronnier drageonnant, aux délicates panicules dressées à fleurs blanches. Le feuillage ample et découpé offre de jolis coloris au printemps et à l'automne. Sa floraison parfumée attire de nombreux papillons.

Plantez le pavier blanc dans un sol riche, frais, léger, argileux ou tourbeux, mais bien drainé. Il accepte un pH compris entre 6,5 et 10. Il tolère aussi bien le plein soleil, la mi-ombre que l'ombre.

Tricyrtis

Tricyrtis
© TANAKA Juuyoh/CC BY 2.0/Flickr

Le Tricyrtis, ou lis des crapauds, est une vivace qui affectionne les lieux humides et ombragés. Ses tiges fines aux feuilles étagées sont surmontées de petites fleurs étoilées aux pétales tachetés apportant une note exotique au jardin.

Bugle

Bugle
© Roberto Verzo CC BY 2.0/Flickr

La plupart des espèces sont des plantes herbacées très rustiques, poussant dans les zones ombragées et les lieux frais, en lisière de forêt ou dans les prairies humides. Elle est commune en France jusqu'à 2 000 m d'altitude, mais plus rare en région méditerranéenne.

Adonide

Adonide

Selon les espèces, les adonides n'ont pas les mêmes exigences quant aux conditions de culture.

A. amurensis préfère une situation couverte, à la mi-ombre voire à l'ombre, un sol acide, léger et humifère, frais à humide.

Camélia

Camélia

Choisissez une exposition à l'ombre ou la mi-ombre, le camélia ne supportant pas les fortes chaleurs avec un soleil direct en permanence. Utilisez au maximum les ombres portées (grands arbres, haies, murs).

Dans les régions ventées choisissez un emplacement abrité des vents dominants, car sinon la floraison fragile ne durera pas ou même risque d'avorter.

Saxifrage

Saxifrage
© Dieter van Baarle/CC BY 2.0/Flickr

Idéales pour habiller rapidement une rocaille ou un muret, les saxifrages sont de bons couvre-sol à l'ombre, là où d'autres plantes ont du mal à prospérer. Elles se révèlent très précieuses au nord, ou pour habiller le sol entre des buissons ou des arbres, camoufler un remblai, regarnir une portion de gazon régulièrement envahi par la mousse…

Aralia

Aralia
© MAMJODH CC BY 2.0/Flickr

L'aralia affectionne les terres légères, toujours fraîches. En terre trop riche, il produit des branches fines, fragiles et plus sensibles aux gelées sévères.

Évitez de le planter dans les zones trop exposées au vent pour que ses grandes feuilles ne se transforment pas en lambeaux. Il préfère les régions douces, au climat frais et humide.

Astilbe

Astilbe

Vivace et rustique, l'astilbe peut vivre une quinzaine d'années si l'emplacement lui convient, toutefois, les boutons floraux craignent les gelées printanières tardives.

Cultivées à l'ombre et dans un sol frais, les panicules de fleurs sont plus fournies et les couleurs plus vives. Comptez 3 ans avant qu'une touffe d'astilbe soit bien développée.

Cassiope

Cassiope
© Tom Hilton CC BY 2.0/Flickr

Le cassiope apprécie la terre de bruyère, les sols très riches en humus, tourbeux et acides.

Il est nécessaire de le placer dans des endroits frais et humides, mais drainés. Il a besoin d'air, d'ombre ou de mi-ombre. Il supporte le vent. Évitez cependant de le placer à l'ombre des arbres.

Darmera peltata

Darmera peltata
© peganum CC BY-SA 2.0 / Flickr

C'est – presque – le pied dans l'eau que le darmera atteindra un développement maximal. Il apprécie un sol frais en permanence, riche en humus et plutôt lourd. Il préfère les expositions mi-ombragées, voire ombragées.

En région froide, placez-le à l'abri des gelées tardives qui peuvent griller ses fleurs.

Renouée

Renouée
© Florent Lamontagne

Robuste, vigoureuse et facile à vivre, voici les principales caractéristiques de la renouée. Ses épis denses de petites fleurs roses, rouges ou blanches restent épanouis de longs mois, du printemps à l'automne.

On rencontre la renouée dans les lieux frais ou humides.

C'est à l'ombre que les variétés blanches seront les plus belles.

Montia sibirica

Montia sibirica
© Peter Stevens CC BY 2.0/Flickr

Plantez Montia sibirica à l'ombre ou à mi-ombre, en tout sol humifère, plutôt frais.

C'est en sol frais, lourd et argileux qu'il se propage le mieux, jusqu'à devenir envahissant.

Si vous cultivez Montia sibirica en pot, placez ce dernier à mi-ombre ou à l'ombre. Un pot de 20 cm de diamètre convient pour un pied, et un pot de 30 cm pour trois pieds.

Eucomis

Eucomis
© ohio007/CC BY NC SA 2.0/Flickr

L'eucomis est une bulbeuse d'Afrique australe qui arbore de gros épis de fleurs étoilées, surmontés d'une couronne de bractées à la manière de l'ananas. Avec ses longues feuilles rubanées, il constitue des bordures et des massifs insolites.

Hellébore

Hellébore

Les hellébores ornent en hiver votre jardin comme votre terrasse de couleurs vives, car ils ne craignent ni le froid ni l'ombre. C'est pourquoi la rose de Noël peut fleurir même sous la neige de décembre, d'où son nom.

En pot ou en bac, sur un balcon ou une terrasse, installez-les à l'ombre d'un mur, dans des conteneurs nettement plus grands que les plants qui ont besoin d'espace pour se développer.

Pervenche

Pervenche

La pervenche est une plante vivace couvre-sol très robuste adaptée au sous-bois. Elle a le double avantage d'avoir un joli feuillage persistant et une longue floraison estivale. Très peu exigeante, elle se cultive également en pot.

Heuchère

Heuchère
© Patrick Standish CC BY 2.0 / Flickr

Avec l'apparition de nombreux cultivars offrant une grande diversité de feuillages colorés, l'heuchère, qui n'était qu'une plante de vieux jardins, revient en force. À juste titre, car facile de culture, elle égaie les massifs en situations ombragées.

Barbe de bouc

Barbe de bouc

Cette vigoureuse plante vivace, à souche ligneuse forme une touffe buissonnante, dressée et légèrement évasée. De croissance rapide elle atteint de 50 cm à parfois 2 m de hauteur. La barbe de bouc possède de grandes feuilles (20 à 30 cm) découpées, très légères.

Cierge d’argent

Cierge d’argent

Se dressant magnifiquement, le cierge d'argent éclaire les sous-bois à l'ombrage des arbres à feuilles légères.

En regardant de plus près votre cierge d'argent, vous pouvez noter la beauté de ses inflorescences, composées d'un grand nombre de petites fleurs étoilées, de couleur blanche, crème ou rosée en fonction des variétés choisies, qui forment une belle et grande hampe érigée ou parfois arquée.

Bacopa

Bacopa
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Cette plante fleurie destinée aux suspensions et jardinières présente une floraison abondante et durable, blanche, plus rarement bleue ou rose. Peu exigeant, le bacopa compte parmi les rares plantes en pot qui supportent bien une situation ombragée.

Géranium vivace

Géranium vivace

Le géranium vivace est une plante très rustique, facile à cultiver qui pousse partout dans l'Hexagone. Il est idéal pour les massifs, les rocailles et les bordures.

Selon les espèces, le géranium supporte toutes les expositions, du plein soleil, si ce dernier n'est pas trop fort à l'ombre totale. De plus, il s'adapte à tous les types de sols.

Aspérule odorante

Aspérule odorante

L'aspérule odorante s'étale rapidement en beaux tapis de verdure dans les coins ombragés du jardin. Au printemps, elle s'illumine de fleurs blanc pur. C'est le moment de la récolte et du séchage pour profiter de ses senteurs de vanille et de foin coupé.

Clivia

Clivia
© Ezequiel Coelho/CC BY 2.0/Flickr

Le clivia appartient à la famille des Amaryllidacées. Il est originaire d'Afrique du Sud, où il pousse dans des sols humides et ombragés des forêts.

C'est une plante au feuillage persistant, d'une hauteur moyenne comprise entre 0,40 et 0,60 m et d'une largeur pouvant atteindre 0,90 m. Ses larges feuilles vert sombre, vernissées, se développent en éventail.

Pulmonaire

Pulmonaire

Toutes les pulmonaires se développent très bien à l'ombre des sous-bois de feuillus, donc au pied des grands arbres et arbustes de jardin. Elles s'adaptent à la concurrence racinaire dans cette situation, quand le sol n'est pas trop poreux.

Sur beaucoup d'espèces les petites fleurs en entonnoir ont la particularité de s'épanouir rouges ou roses puis de virer au bleu violacé ou au bleu vif.

Sceau-de-Salomon

Sceau-de-Salomon

Jolie plante de sous-bois au port élégant, le Polygonatum est plus connu sous le nom de sceau-de-Salomon. Ses touffes érigées et arquées portent de gracieuses fleurs pendantes qui donnent une touche sauvage et spontanée aux espaces cultivés.

Ligulaire

Ligulaire
© Tracy Anderson CC BY 2.0/Flickr

Appréciée tant pour son ample feuillage, qui forme des touffes imposantes, que pour ses hautes grappes de fleurs jaunes en été, la ligulaire est une vivace luxuriante qui s'impose pour de longues années.

Selon le climat de votre région, installez-la à l'ombre ou à la mi-ombre. Des terrains marécageux, des bords de fossés, un bord d'étang ou de ruisseau font parfaitement son affaire. Dans ces conditions, elle peut prendre des dimensions spectaculaires.

Trouvez la fleur d'ombre idéale !

Trouvez la fleur d'ombre idéale !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction de la couleur souhaitée, du besoin en eau ou encore de la hauteur à maturité grâce à notre service Trouver une plante !

1 commentaire

aziz, le 22/01/2017

j'adore



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides