/ /
/

Les arbres jaunes

Les arbres jaunes

Les arbres jaunes
© Taiga / 123RF

Le jaune, couleur du soleil et de la joie, apportera un magnifique éclat à votre jardin ! Selon que vous appréciez le feuillage rayonnant de l'automne ou que vous préfériez profiter d'une belle floraison lumineuse toute l'année certains arbres seront plus adaptés que d'autres. Faites donc bien votre choix : découvrez ci-dessous plus de 40 arbres jaunes.

Par ailleurs, afin de trouver l'arbre jaune le plus adapté à vos besoins et envies, que vous en vouliez un à port pleureur ou arrondi, à la campagne ou au bord de la mer, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbres qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Érable du Japon

Érable du Japon
© Mark Bolin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Érables du Japon au feuillage jaune

Acer palmatum 'Aureum'

Feuilles jaune doré au printemps et en été, après les fleurs. - Port arrondi ramifié dés la base. Jusqu'à 4 m × 3 m. - Pour petits jardins. À planter en bac, en isolé ou associé à d'autres plantes de terre de bruyère. Ombre ou mi-ombre. Rustique jusqu'à -20 °C.

Acer palmatum 'Orange Dream' (en photo)

Feuillage jaune-orangé au printemps, jaune-vert en été puis rouge-orangé en automne. Grappes de fleurs pourpres en mai-juin. - Port érigé ramifié dés la base de 3 m × 2 m. Branches latérales retombantes aux extrémités. - À planter en bac ou en isolé en pleine terre. Rustique jusqu'à -20 °C.

Érable du Japon à floraison jaune

Acer palmatum 'Viridis'

Feuillage profondément et finement découpé vert clair teinté de rouge orangé flamboyant. Floraison jaune puis fruits rouges, discrets. - Port compact et étalé de taille réduite 2 m × 3 m. - Pour culture en bac. Rustique jusqu'à -20 °C.

If

If
© Axel Kristinsson/CCC BY 2.0/Flickr

Ifs au feuillage jaune et à floraison jaune

Taxus baccata 'Summergold'

Feuillage jaune doré. - Port tapissant, prostré de 0,60 m sur 2 m. - Rustique jusqu'à -15, -20 °C. À éviter en sols trop secs ou trop lourds.

Taxus baccata 'Semperaurea' (en photo)

Feuillage doré surtout en cime. - Port conique large, étalé de 4 m sur 4 m. Croissance lente. - Rustique jusqu'à -15, -20 °C. À éviter en sols trop secs ou trop lourds.

Taxus baccata 'David'

Feuillage doré. Rameaux dressés. - Variété de petite taille. Port fastigié (rameaux orientés vers le sommet) de 2 m sur 1 m. Utilisé en bonsaï. - Rustique jusqu'à -15, -20 °C. À éviter en sols trop secs ou trop lourds.

Kaki

Kaki
© Xocolatl/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Kaki au feuillage jaune et à floraison jaune

Algonquin, kaki de Virginie, persimmon (Diospyros virginiana) (en photo)

Fruits sucrés de 2,5 à 5 cm de diamètre, orange, souvent marqués de rouge pourpre sur un côté, de meilleure qualité que ceux de D. lotus. Entre dans la composition d'une bière, la Persimmon beer. - Arbre caduc de plus de 30 m à l'état naturel, 9 m en culture. Pousses glabres. Écorce brun rougeâtre à noire. Feuilles de 6-14 cm de long sur 4-11 cm de large, vert foncé luisant, jaunes à l'automne. Fleurs mâles de 1 cm, femelles de 1,5 cm, vert jaunâtre en juillet. - Originaire des vallées alluviales de l'est et du centre des États-Unis. Bois d'œuvre apprécié, utilisé pour fabriquer des navettes de métier à tisser. Sert aussi de porte-greffe au kaki mais le pivot racinaire tolère mal la transplantation. Résiste à -25 °C;

Kaki à floraison jaune

Kaki, plaqueminier de Chine (Diospyros kaki)

Fruits de 7 à 10 cm de diamètre orange à rouge, astringents ou pas. - Arbre de 6 à 12 m de haut sur 10 de large. Pousses pubescentes. Écorce épaisse et très foncée, creusée en petits blocs rectangulaires. - Originaire de Chine centrale. Espèce très décorative en automne-hiver. Résiste à de brèves gelées de -18 °C.

Liquidambar

Liquidambar
© F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Liquidambars au feuillage jaune et à floraison jaune 

Liquidambar styraciflua var. 'Golden Sun'

Feuillage jaune clair au printemps puis vert en été. Magnifique rouge carmin pourpré à jaune en automne. - Petit arbre pyramidal de 2,5 à 4 m de haut sur 1 à 2 de large au bout de 10 ans. Jeune bois jaune orangé. - Apprécie les sols profonds et les situations ensoleillées abritées. Excellent pour les petits espaces.

Liquidambar styraciflua var. 'Festival'

Feuilles virant au jaune clair puis au rouge vif de septembre à novembre. - Port élancé atteignant 20-25 m. - Plein soleil ou ombre légère. Croissance plus rapide que le type surtout au début. Couleurs plus vives en sol acide et humide.

Liquidambars à floraison jaune

Liquidambar styraciflua - Espèce type

Feuilles palmées vert sombre luisant, virant au pourpre, rouge foncé, orange à l'automne. - Pyramidal avant de s'arrondir. Atteint 20 m en culture, 40 m dans son habitat. - Soleil ou ombre légère. Originaire de l'est des États-Unis et du Mexique.

Liquidambar styraciflua var. 'Albomarginata'

Feuilles vert gris marginées de crème puis rouge rosé à l'automne. - Pyramidal atteignant 8 m à maturité. - Soleil ou mi-ombre. Croissance moyenne. Excellent pour petits jardins. Diffusé en France par les pépinières Minier en 1993.

Liquidambar styraciflua var. 'Golden Treasure'

Feuilles vertes largement éclaboussées de crème sur la marge. Virent de l'orange mêlé de vert au rouge à l'automne. - 2,5 à 4 m sur 1 à 2 m de large à 10 ans. Atteint 8 m. - Soleil ou mi-ombre. Croissance lente. Obtention australienne datant de 1974.

Liquidambar styraciflua var. 'Rotundiloba'

Feuilles à lobes arrondis, vernissés vert foncé. Superbe coloration automnale rouge orangé à bordeaux. - Port en pyramide étroite. 2,5 à 4 m sur 1 à 2 m de large à 10 ans. Peut dépasser 6 m. - Plein soleil. Apprécie un sol profond. Croissance moyenne. Variété sans fruits, excellente pour petit jardin. Diffusé en France par les pépinières Minier en 2004.

Liquidambar styraciflua var. 'Lane Roberts'

Larges feuilles cramoisi foncé à l'automne. - Forme pyramidale régulière. 4-6 m sur 2-3 m au bout de 10 ans, 10 m maximum. - Obtenu aux États-Unis.

Liquidambar styraciflua var. 'Andrew Hewson'

Feuilles à lobes profondément découpés, vertes puis rouge sombre à orangé dès fin septembre. - Port régulier très pyramidal. 4 à 6 de haut sur 2 à 3 m au bout de 10 ans. Peut atteindre 10 m de haut sur 3-4 m de large. - Plein soleil. Croissance rapide. Apprécie un sol profond.

Liquidambar styraciflua var. 'Aurea' (en photo)

Feuilles profondément découpées, vertes mouchetées de jaune. - 2,5 à 4 m sur 1 à 2 de large à 10 ans. Peut atteindre 10 m. - Soleil ou mi-ombre. Croissance moyenne. Apprécie un sol profond.

Liquidambar styraciflua var. 'Thea'

Feuilles à 5 pointes, pourpre violacé à l'automne. - 4-6 m de haut sur 2 à 3 m de large à 10 ans. Peut atteindre 10 m. - Plein soleil. Croissance moyenne. Obtenu aux Pays-Bas en 1993.

Liquidambar styraciflua var. 'Gumball'

Beau feuillage palmé, rouge orangé vif à l'automne, virant ensuite au pourpre avant de sécher (feuillage marcescent). - Petit arbre formant une boule compacte sur tige. 1,5 à 2,50 m de haut sur 2-3 m de large à 10 ans. - Plein soleil. Croissance moyenne. Petits fruits sphériques noirâtres en automne.

Liquidambar styraciflua var. 'Slender Silhouette'

Belle coloration automnale jaune et rouge vif. - Arbre colonnaire de 4-6 m de haut sur 0, 5 à 1 m de large. Peut dépasser les 10 m avec l'âge, avec un diamètre de 1 à 2 m. - Soleil. Idéal pour marquer le paysage. Croissance rapide. Découvert aux États-Unis par Don Shadow au Tennessee.

Mélèze

Mélèze
© Peter O'Connor aka anemoneprojectors/CC BY-SA 2.0/Flickr

Mélèze au feuillage jaune et à floraison jaune

Mélèze d'Europe (Larix decidua ou europea) (en photo)

Aiguilles en bouquets, vert-clair puis jaune lumineux en automne. Floraison jaune et rouge attractive en avril - Port conique relativement étroit jusqu'à 35 m de haut. Branches étalées, jeunes rameaux retombants. - Rustique jusqu'à -20 °C. En isolé, en haie, alignement.

Mélèzes au feuillage jaune

Mélèze d'Europe pleureur (Larix decidua 'Puli')

Aiguilles vert tendre puis jaune en automne. - Variété à port pleureur avec branches le long du tronc très étroit. Environ 1 à 2 m sur 1 m. - Rustique jusqu'à -20 °C.

Mélèze du Japon 'Stiff Weeping' (Larix kaempferi 'Stiff Weeping')

Aiguilles vert-bleuté puis jaune en automne. - Port pleureur régulier. Environ 2 m sur 1 m. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Résistante au chancre. Adaptée au bord de mer.

Mélèze du Japon (Larix kaempferi)

Aiguilles vert-bleu sur les 2 faces. Jaune doré en automne. Jeunes rameaux rougeâtres. Cônes mûrs en rosette. - Couronne conique et branches horizontales. Croissance rapide lorsqu'il est jeune jusqu'à 30 m. - Très rustique jusqu'à -30 °C. Craint les sols à humidité stagnante ou trop secs. Adapté à climat de bord de mer. En isolé, en haie ou en bosquet. Pour bonsaï également.

Mélèze laricin (Larix laricina)

Aiguilles vert tendre puis plus foncé. Belles couleurs jaunes d'automne. - Port conique assez touffu. Jusqu'à 20 m sur 10 m. Branches dirigées vers le haut. - Très rustique jusqu'à -30 °C. À planter en isolé, en massif en haie.

Metrosideros

Metrosideros
© Akos Kokai/CC BY 2.0/Flickr

Metrosideros au feuillage jaune

Kermadec pohutukawa (Metrosideros kermadecensis) var. 'Variegata'

Arbuste à forme régulière finissant par former un arbre de 6 m de haut. Feuillage panaché de jaune crème. - Fleurit en mai-juin chez nous. - Tolère -4 °C.

Metrosideros à floraison jaune

Arbre de Noël de Nouvelle-Zélande, pohutukawa (Metrosideros excelsa, syn. M. tomentosus) var. 'Aurea'

Arbre de 20 m de haut sur 8 de large. Tronc jusqu'à 2 m de diamètre et branches noueuses ornés de racines aériennes. Feuilles persistantes, coriaces, vert gris, blanches au revers, de 3 à 10 cm de long dur 2-5 de large. - Fleurs jaunes. - Forme apparue à l'état sauvage.

Southern rata (Metrosideros umbellata, syn. M. lucida) var. 'Gold Beacon'

Arbuste ou petit arbre de 15 m. Peut débuter sa vie comme épiphyte. Feuilles étroites jusqu'à 6 cm de long. Croissance lente. Difficile à multiplier. - Fleurs jaune vif. - Issu d'une sélection de semis de 'Aurea'.

Oranger des Osages

Oranger des Osages
© BotBln/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Oranger des Osages au feuillage jaune et à floraison jaune

Oranger des Osages, maclure, bois d'arc (Maclura pomifera, syn. M. aurantiaca, Cudrania pomifera, C. aurantiaca)

Arbre de 12-20 m de haut sur 8 m de large. Feuilles alternes, caduques, vert luisant, plus ternes au revers, jaunes à l'automne. Écorce gris orangé. - Fleurs femelles à pédoncules plus courts que les fleurs mâles, de forme globulaire. Floraison dioïque, jaune, en mai-juin, assez discrète. Fruits de 8-12 cm, vert-jaune, tombant en novembre. Originaire des bords de la Red River aux États-Unis. Latex servant à teinter les tissus. Arbre de collection. Rustique, il résiste aussi à la sécheresse.

Saule

Saule

Saule au feuillage jaune et à floraison jaune

Saule pleureur (Salix alba 'Tristis')

Feuillage abondant vert clair devenant jaune en automne. Chatons jaune clair. - Grand arbre au port pleureur étalé, jusqu'à 20 m de haut × 20 m de large. Rameaux jaune vif en hiver, très souples et retombants. - Rustique jusqu'à -20 °C. En bordure de pièce d'eau, en isolé sur pelouse, ou en grands jardins.

Saules à floraison jaune

'Hakuro Nishiki' ou saule crevette

Feuilles étroites oblongues et dentées vert clair avec taches blanches. Petits chatons jaune-vert. - Port compact arrondi. Hauteur 1,5 m. Jeunes rameaux roses puis jaune crème. - Rustique. À tailler sévèrement au printemps. À planter en massif, en isolé, sur une berge.

Saule pleureur ssp (Salix babylonica) (en photo)

Feuilles sans pétiole. Chatons jaune-verdâtres en mai. - Port étalé pleureur, 15 à 20 m de haut. Rameaux pendants fins et allongés. - Très rustique.

Savonnier

Savonnier
© Emilian Robert Vicol CC BY 2.0/Flickr

Savonnier au feuillage jaune et à floraison jaune

Koelreuteria bipinnata (syn. K. integrifolia)

Arbre de 9 à 20 m de haut à port conique. Grandes feuilles bipennées de 40-60 cm de long, folioles pointues lisses ou peu dentées, vert jaune clair puis jaune profond à l'automne. - Fleurs hermaphrodites, parfumées en juillet-août en panicules de 20-50 cm. Fleurs jaunes maculées de pourpre à la base. Vésicules rosâtres en septembre-octobre. - Originaire du Yunnan jusqu'à 1 800 m d'altitude. Plus sensible au froid (-12 °C), à réserver aux zones du littoral. Longévité 50 à 150 ans. Bonne résistance à la sécheresse, sol frais ou sec.

Savonniers à floraison jaune

Savonnier, arbre aux lanternes, bois de Panama Koelreuteria paniculata

Arbre de 9 à 20 m dans son habitat, de 6 à 8 m en culture sur 4 m de large. 7 à 15 folioles dentelées, pointues vert franc puis jaune d'or orangé à l'automne. Pousses brun cuivré pâle tachetées de lenticelles saillantes. - Panicules de 30 à 45 cm jaunes, en juin-juillet, légèrement odorantes. Fruits sous forme de vésicules vertes puis rosé beige à l'automne qui persistent tout l'hiver. - Petit arbre à fleurs très ornemental. Croissance assez lente. Arbre d'alignement, de petit jardin.

Koelreuteria paniculata 'September' (syn. K. p. 'September Gold') (en photo)

Floraison plus tardive en août-septembre. Panicules plus grandes et ramifiées.

Sophora

Sophora
© Tatters ❀/CC BY 2.0/Flickr

Sophora au feuillage jaune

Sophora du Japon (Sophora japonica, syn. Styphnolobium japonicum)

Arbre caduc de 8 à 25 m de haut sur 10-12 m de diamètre, à port arrondi régulier ou tortueux.

Feuilles composées, de 20 cm, vert moyen puis jaune d'or à l'automne. - Panicules souples de fleurs crème ou rose pâle en août-septembre, sur des sujets adultes. Gousses décoratives. - Arbre d'ombrage de faible envergure et de croissance rapide. Résiste à -30 °C.

Sophoras à floraison jaune

Sophora microphylla SUNKING® 'Hilsop' (en photo)

Arbre persistant à semi-persistant, à rameaux souples pleureurs qui ont tendance à s'entrecroiser. De croissance lente, il atteint 3 m en 10 ans, et jusqu'à 4-6 m. Feuilles vert sombre à très petites folioles arrondies de 6 mm de long sur 3-4 de large. - Fleurs jaune intense de 3 cm de long, en bouquets denses très tôt dès les mois de février-mars, se prolongeant jusqu'en début d'été. Fruits en chapelets persistant sur l'arbre tout l'hiver. - Originaire de Nouvelle-Zélande. Exige un sol acide ou neutre, une exposition ensoleillée. Résiste bien au vent et aux embruns. Parfait en climat doux, océanique ou méditerranéen. Résiste à -12 °C.

Sophora tetraptera

Arbre de 5 à 10 m, demi-pleureur. Feuilles persistantes à semi-persistantes composées de 20 à 30 folioles de 1 à 2 cm de long, vert-de-gris. - Fleurs jaune d'or spectaculaires, de 3-5 cm de long paraissant sur des rameaux presque nus. Corolles peu ouvertes pendantes et calice brun formant une sorte de capuchon. - Pousse le long des cours d'eau ou en lisière de forêt de plaine ou de montagne en Nouvelle-Zélande. Se plaît bien en climat océanique (Bretagne). Résiste à -12/-15 °C.

Sumac de Virginie

Sumac de Virginie
© Kristine Paulus/CC BY 2.0/Flickr

Sumac de Virginie au feuillage jaune 

Sumac de Virginie œil de tigre (Rhus typhina 'Tiger Eyes'® 'Bailtiger' )

Feuillage jaune, orange et rouge à l'automne. Rameaux duvetés bruns. Inflorescences pyramidales plus grandes sur pieds mâles. Panicules de fruits pourpres, ronds et duveteux sur pieds femelles. - Environ 3 m × 2 m. Port érigé étalé, cime arrondie, plus compact. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé ou en groupe, ainsi qu'en association dans des haies libres.

Sumacs de Virginie à floraison jaune

Sumac de Virginie (Rhus typhina)

Feuillage devenant rouge orangé en automne. Panicules de fleurs jaune-vert en juillet-août. Fruits rouge amarante en hiver. - Petit arbre pouvant atteindre 5 m de haut × 6 m de large. Port érigé étalé, cime arrondie. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À cultiver en isolé comme un petit arbre.

Sumac amarante (Rhus typhina 'Dissecta') (en photo)

Feuillage vert devenant rouge orangé en automne. Panicules de fleurs jaune-vert en juillet-août. Fruits rouge amarante persistants une partie de l'hiver. - Port touffu étalé. Environ 2 m × 3 m. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À planter en isolé.

Zelkova

Zelkova
© Ed/CC BY 2.0/Flickr

Zelkova au feuillage jaune et à floraison jaune

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) var. 'Nire' (syn. 'Aki Nire')

Feuillage d'automne jaune. Écorce craquelée laissant voir l'orange sous le gris. - Floraison fin avril et mai. Fleurs mâles jaunes, de 0,4 cm, situées à la base des pousses et les femelles vertes, plus petites, vers l'extrémité. Fruit vert de 0,3 cm. - Apprécié en bonsaï, car l'écorce de l'espèce type reste lisse et grise sur les bonsaïs.

Zelkovas à floraison jaune

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) - Espèce type

Arbre de 20 m et plus à large houppier étalé. Jeunes pousses pourpres. Feuilles de 3 à 5 cm oblongues et dentées, 8 à 12 paires de nervures, vert clair, légèrement rêches dessus et lustrées au revers. Pétiole plus long que chez « carpinifolia ». Teintes flamboyantes, jaune à rouille en automne. Écorce lisse mouchetée d'ocre. - Floraison fin avril et mai. Fleurs mâles jaunes, de 0,4 cm, situées à la base des pousses et les femelles vertes, plus petites, vers l'extrémité. Fruit vert de 0,3 cm. - Originaire du Japon, de Corée et de Taïwan. Résiste à -40 °C. Très bel arbre d'alignement ou de parc. Souvent cultivé en bonsaï. Porte-greffe des ormes européens.

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) var. 'Goshiki'

Feuilles vert clair aux marges piquetées de crème. - Floraison fin avril et mai. Fleurs mâles jaunes, de 0,4 cm, situées à la base des pousses et les femelles vertes, plus petites, vers l'extrémité. Fruit vert de 0,3 cm. - Feuillage lumineux.

Zelkova du Japon, keaki, orme du Japon (Zelkova serrata) var. 'Variegata'

Feuilles panachées de blanc. - Floraison fin avril et mai. Fleurs mâles jaunes, de 0,4 cm, situées à la base des pousses et les femelles vertes, plus petites, vers l'extrémité. Fruit vert de 0,3 cm. - Feuillage lumineux.

Arbre caramel

Arbre caramel
© Old Itch/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arbres caramel au feuillage jaune

Arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum) (en photo)

8 à 10 m de haut. - Port élancé, en pyramide arrondie. - Croissance rapide.

Cercidiphyllum japonicum 'Pendulum'

6 m de haut. - Port pleureur. - Plus petit et port original avec branches souples.

Aulne

Aulne
© urciser / 123RF

Aulne au feuillage jaune

Aulne glutineux, verne ou vernes, vergnes, aulne commun (Alnus glutinosa) var. 'Aurea'

Petit arbre jusqu'à 12 m de haut, ravissant à feuilles dorées au printemps puis vert clair. Pousses orangées. - Chatons mâles orangés à maturité. - Obtenu en 1891. Dépasse rarement 3 m.

Calocèdre

Calocèdre
© Abujoy/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Calocèdre au feuillage jaune

'Aureovariegata'

Vert foncé avec de grandes taches d'un jaune plus ou moins vif. - Un peu moins compact et vigoureux que l'espèce type. - Éclaire les zones ombragées. Arbre de reprise facile qui peut s'utiliser en haie de 2 m et plus (taille facile).

Catalpa

Catalpa
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Catalpas au feuillage jaune

Catalpa bignonioides 'Aurea' (en photo)

Floraison en été moins abondant que chez l'espèce type. - Port étalé, 10 m × 10 m. Grandes feuilles bronze-doré jeunes devenant vert jaune lumineux ensuite. - Cultivé en tige, en isolé pour son ombre ou groupé par 2 ou 3 ou pour des allées.

Catalpa panaché (Catalpa speciosa 'Pulverulenta')

Panicules blancs et crème au centre. - Port étalé jusqu'à 10 m × 10 m. Feuillage lumineux-vert jaune tacheté de blanc crème. - Cultivé en tige, en isolé pour son ombre ou groupé par 2 ou 3 ou pour des allées.

Catalpa de Farges (Catalpa fargesii)

Superbes corymbes de fleurs roses tachetées de marron et jaune à l'intérieur. En mai-juin. - Port étalé 10 m × 10 m. Espèce de grande taille : jusqu'à 15-20 m. Jeunes feuilles couleur bronze avec poils étoilés en dessous. - Cultivé en tige, en isolé pour son ombre ou groupé par 2 ou 3 ou pour des allées.

Cèdre

Cèdre
© Mark Bolin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Cèdres au feuillage jaune

Cedrus doedara 'Golden'

Variété au feuillage vert-jaune. - Port élancé. Variété plus petite de 10 à 12 m de haut sur 5 à 7 de large. - Rustique jusqu'à -17 °C.

Cedrus doedara 'Aurea'

Variété aux jeunes pousses jaune lumineux. - Port élancé léger, branchu à la base. De 20 à 25 m de haut sur 10 à 12 m de large. - Rustique jusqu'à -17 °C. À planter en isolé.

Chamæcyparis

Chamæcyparis
© F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Chamæcyparis au feuillage jaune

Cyprès de Lawson (Chamaecyparis lawsoniana 'Minima Aurea')

0,60 à 0,80 m de hauteur. - Ovale. - Extrémité du feuillage très doré.

Cyprès de Lawson doré (Chamaecyparis lawsoniana 'Stardust')

5 m de hauteur. - Port conique, étroit. - Croissance lente. Fin feuillage jaune.

Cyprès de Nootka doré (Chamaecyparis nootkatensis 'Aurea')

6 à 8 m de hauteur. - Port conique. - Feuillage jaune, virant au jaune-vert.

Cyprès Hinoki nain (Chamaecyparis obtusa 'Tetragona Aurea')

3 à 5 m de hauteur. - Sans flèche. Port tortueux. - Feuillage jaune doré à bronze, d'autant plus au soleil.

Cyprès de Sawara (Chamaecyparis pisifera 'Gold Spangle')

2 m de hauteur. - Port arrondi. - Feuillage jaune lumineux.

Faux cyprès Sawara (Chamaecyparis pisifera 'Filifera') (en photo)

3 m de hauteur. - Port pleureur. - Ramilles filiformes, pendantes. Feuillage vert sombre. Jaune d'or chez 'Filifera Aurea'.

Cornouiller

Cornouiller
© weisserstier/CC BY 2.0/Flickr

Cornouiller à floraison jaune

Cornouiller mâle (Cornus mas)

En février-mars, avant les feuilles, petites fleurs jaune doré réunies en bouquets. Feuilles légèrement gaufrées, un peu laineuses au revers. Rameaux gris-vert à l'écorce écailleuse. Fruits (cornouilles) acidulés, rouges, de 15 à 20 mm de long, comestibles. - Arbuste à port érigé, peu ramifié, de 3 à 7 m de hauteur. - Excellente plante mellifère, très rustique. À utiliser en écran, haie libre ou taillée.

Cyprès

Cyprès
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Cyprès au feuillage jaune

Cyprès doré de Lambert (Cupressus macrocarpa 'Goldcrest')

Feuillage compact et doré, très odorant, virant au bronze l'hiver. Gros cônes femelles. - Variété de taille moyenne (6 à 8 m). Port conique devenant assez large avec l'âge. - Rustique jusqu'à -15 °C. Croissance rapide. À l'aise en bord de mer. En ornement ou en brise-vent. Peut se cultiver en bac et se conduire en topiaire.

Cyprès de Leyland

Cyprès de Leyland
© Mark Bolin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Cyprès de Leyland au feuillage jaune

'Gold Rider' (cyprès de Leyland jaune)

Feuillage persistant jaune lumineux et doré. - Jusqu'à 4 à 5 m de haut sur 1 à 2 m de large environ. - Rustique jusqu'à -25 °C. Pour haies protectrices et occlusives ou en isolé.

Févier d’Amérique

Févier d’Amérique
© Jean Jones/CC BY 2.0/Flickr

Féviers d'Amérique au feuillage jaune

Févier d'Amérique (Gleditsia triacanthos)

Arbre vigoureux de 15 à 25 m de haut sur 8 m de large. Feuillage de fougère vert clair puis jaune d'or à l'automne. - Nombreuses gousses spiralées rougeâtres en été, de 25 cm, brunes et coriaces en hiver. - Port gracile, épines intéressantes pour former une haie défensive. Croissance rapide. Grande rusticité (-40 °C).

Gleditsia triacanthos 'Skyline' (syn. G. t. 'Arrowhead')

Port conique à pyramidal, 15 m de haut sur 5 de large. Feuilles rouge bronze en naissant puis vert sombre, jaune d'or à l'automne. Peu d'épines. - Pas de gousses. - Variété américaine. Très belles couleurs automnales.

Genévrier

Genévrier
© F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Genévriers à feuillage jaune

Juniperus x media 'Gold Star' (en photo)

Feuilles dorées. - Hybride à port étalé de 0,50 m sur 1,50 m. - À utiliser en couvre-sol.

Juniperus pingii 'Hulsdonck Yellow'

Feuilles jaune citron. - Port conique étroit de 1 m sur 0 ,60 m. - Pour bordures, terrasses, potées.

Ginkgo biloba

Ginkgo biloba
© Mark Bolin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ginkgos bilobas au feuillage jaune

Ginkgo doré 'Autumn Gold' (en photo)

Individu mâle. - Arbre isolé, alignement, bosquet. - Feuillage doré dès le mois d'août.

'Pendula'

Individu mâle. - Petits jardins. - Port étalé, branches retombantes. Feuillage doré en automne.

Halesia

Halesia

Halesia au feuillage jaune

Arbre aux cloches d'argent (Halesia carolina)

Nombreuses grappes de fleurs blanches en clochettes en mai (plus petites que celles de Halesia monticola) qui éclosent avant les feuilles. Feuillage jaune en automne. - Arbre à port ouvert, jusqu'à 8 m de haut sur 10 m de large. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. En massif ou en isolé.

Osmanthe

Osmanthe
© Leonora Enking/CC BY-Sa 2.0/Flickr

Osmanthe au feuillage jaune

Osmanthus heterophyllus 'Ogon'

Fleurs blanches et parfumées en octobre novembre. - Cultivar plus compact et feuillage jaune très décoratif. Feuilles très épineuses. - Rustique jusqu'à -17 °C.

Robinier

Robinier
© User:Colin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Robiniers au feuillage jaune

Acacia doré 'Frisia' (en photo)

Floraison rare et peu abondante. - Hauteur : 10-12 m × diamètre 6 à 8 m. Port érigé les premières années, arrondi en vieillissant. Branches peu épineuses, feuilles plus grandes que l'espèce, jaune d'or au printemps, jaune-vert en été et jaune orangé en automne. - Peut être planté en isolé ou en alignement.

'Pink Cascade', syn. 'Casque rouge'

Grappes pendantes rose-pourpre foncé rayé de jaune clair, de 10 à 20 cm de long, en mai-juin. - Hauteur : 4 à 8 m × diamètre 2 à 4 m. Silhouette aérée, cime arrondie. Branches peu épineuses, feuillage vert foncé, belle teinte automnale jaune d'or. - Résiste mieux aux vents que les autres variétés. Plantation en isolé dans un petit jardin. Croissance rapide à l'état jeune arbuste, ralentit par la suite.

Sapin

Sapin

Sapins au feuillage jaune

Sapin du Caucase nain (Abies nordmanniana 'Aurea Nana')

Feuillage jaune pâle. - Port étalé 0,80 m de haut. - En bac en terrasse, en bordure ou dans un massif. Ne pas planter en plein soleil.

Sapin d'Espagne doré (Abies pinsapo 'Aurea')

Beau feuillage jaune doré clair. - Environ 3 m de haut. Port compact. - Pousse très lentement. En bordure, en allées, en rocailles, en isolé ou au milieu d'un massif.

Thuya

Thuya
© F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Thuyas au feuillage jaune

Thuya du Canada (Thuja occidentalis) var. 'Sunkist'

Hauteur 1,50 à 2,80 m × largeur 1 à 1,80 m selon le style de plantation. Port conique, silhouette régulière, pyramidale, plus large à la base. Branches très denses, disposées en éventail et légèrement enroulées. Écorce de couleur brun à brun-rouge qui se desquame en bandes étroites. - Feuillage dense jaune d'or au printemps, puis vert doré, devenant cuivré en automne. - Croissance moyenne. Idéal pour la rocaille ou la culture en bac, mais aussi en massif ou en haie particulièrement originale dans un petit jardin.

Thuya de Chine (Thuja orientalis) var. 'Aurea Nana' (en photo)

Port buissonnant arrondi, compact. 0,80 à 1 m de haut × 0,60 à 0,80 m de large. - Feuillage feuillage vert-jaune, très doré au printemps, devenant bronze en hiver. - Croissance très lente, n'a pas besoin d'être taillé. Variété parfaite pour les rocailles ou en bac, en massif ou en isolé. Adapté aux petits jardins.

Arbre à perruque

Arbre à perruque
© Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Arbre à perruque à floraison jaune

Cotinus Obovatus x 'Grace'

Inflorescences jaunes et petites. - Port buissonnant jusqu'à 6 à 8 m de haut sur 4 à 6 m de large. Larges feuilles bronze-pourpre magnifiques puis rouge fluo en automne. - Rustique jusqu'à -20 °C au moins. À utiliser en massif ou en haies libres. Fleurs à sécher.

Aréca

Aréca
© Alejandro Bayer Tamayo/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arécas à floraison jaune

Aréca (Dypsis lutescens) (en photo)

Feuilles pennées. - Résiste au froid jusqu'à 1 °C. - Port buissonnant.

Palmier à col rouge (Dypsis leptocheilos)

Feuilles pennées. Intéressante base rouge. - Résiste au froid jusqu'à -2 °C. - Multitroncs.

Palmier triangle (Dypsis decaryi)

Départ des feuilles en forme de V. - Résiste au froid jusqu'à -1 °C. - Tige triangulaire.

Butia capitata

Butia capitata
© Materialscientist/CC BY-SA 3.0/wikimedia

Butia capitata à floraison jaune

Palmier abricot (Butia capitata, syn. Butia odorata, Cocos erythrospatha, Syagrus capitata)

Stipe massif jusqu'à 5 m de haut et 0,5 de diamètre, avec bases des pétioles apparentes irrégulières ou surface annelée. Feuilles pennées arquées vert gris ou gris vert, touchant presque le sol. - Espèce monoïque. Inflorescences jaunes à pourpres au bout de 10-15 ans. Fruits orangés de 3 cm comestibles, maturité en octobre. - Originaire des savanes du sud du Brésil, du Paraguay, de l'Uruguay et du nord de l'Argentine. Résiste à -12 °C. Forme élégante à développement moyen.

Cade

Cade
© Rotatebot/CC BY-Sa 3.0/Wikimedia

Cades à floraison jaune

Juniperus oxycedrus (en photo)

Aiguilles fines et vertes avec deux bandes claires parallèles, fruits petits. - Port érigé, habituellement 1 à 2 m de haut. Peut atteindre 4 à 6 m. - Rustique jusque vers -10 °C. En isolé ou en massif.

Juniperus oxycedrus subsp 'Macrocarpa'

Aiguilles plus grandes, jusqu'à 3 cm de long et surtout fruits 2 fois plus gros. - Port buissonnant, jusqu'à 6 m de haut. - Rustique jusque vers -10 °C. En isolé ou en massif.

Caragana

Caragana
© Sten/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Caragana à floraison jaune

Caragana arborescens

2 à 5 m de hauteur. - Floraison spectaculaire.

Carpobrotus

Carpobrotus
© Magnus Manske/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Carpobrotus à floraison jaune

Carpobrotus edulis ou Mesembryanthemum edulis

Grandes fleurs de couleur jaune, avec quelques nuances roses. Elles font entre 5 cm et 12 cm de diamètre. Floraison de mai à juillet. Fruits en forme de figues, charnus. - Port retombant. Il atteint 0,20 m de hauteur. Feuilles à 3 angles égaux, épaisses et étroites, recourbées en forme de griffes, vertes à rouge ; de 8 à 11 cm. Tiges longues, flexibles et grimpantes. - Originaire d'Afrique du Sud, de la région du Cap. Espèce très répandue qui ressemble beaucoup au Carpobrotus acinaciformis, en dehors de la couleur de ses fleurs. Ces deux espèces s'hybrident.

Chamaerops humilis

Chamaerops humilis
© gailhampshire/CC BY 2.0/Flickr

Chamaerops humilis à floraison jaune

Palmier nain, faux doum (Chamaerops humilis)

Forme une touffe de stipes de 3 m en tous sens. Stipe fibreux de 25 cm de diamètre. Feuilles palmées vert clair dessus ou gris bleuté sur les 2 faces, de taille variable (70 cm maxi de diamètre). Pétioles épineux. - Inflorescences très courtes et peu ramifiées jaune vif en fin de printemps, le plus souvent fleurs mâles et femelles sur des pieds distincts. Fruits ovoïdes rouge foncé non comestibles. - Originaire de Méditerranée occidentale. Résiste à -10 /-12 °C. Très peu exigeant. S'utilise en pleine terre ou en bac.

Chêne

Chêne
© je_wyer/CC BY 2.0/Flickr

Chênes à floraison jaune

Chêne-liège (Quercus suber)

Environ 20 m × 20 m. Écorce fournissant le liège. - Rustique jusqu'à -16 °C. Craint le calcaire. - À planter en isolé ou en groupe. Bonne résistance aux incendies.

Chêne kermès (Quercus coccifera)

Espèce arbustive, buissonnante. Environ 1 à 2 m de haut. Petites feuilles vert luisant très piquantes. - Accepte terrains pierreux et calcaires. Soleil, mi-ombre, ombre. Adapté à la sécheresse, au vent et aux embruns. Rustique jusqu'à -12 °C. - Pour massifs, rocailles haies taillées, sous-bois…

Chêne pédonculé (Quercus robur, syn Q. Pedunculata) (en photo)

Croissance plus rapide que le chêne sessile. Environ 35 m × 30 m. - Préfère les sols frais en pleine lumière. Craint les fortes chaleurs. Rustique jusqu'à -28 °C. - Pour parcs et jardins, en isolé ou en alignement.

Eleagnus

Eleagnus
© Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Eleagnus à floraison jaune

Olivier de bohème, chalef à feuilles étroites (Elaeagnus angustifolia) (en photo)

Grand arbuste ou petit arbre de 7 m. Feuilles caduques ou semi-persistantes, étroites très argentée au printemps puis gris vert argenté. - Floraison jaune pâle au parfum sucré, entre avril et juin. - Originaire d'Europe méridionale jusqu'en Chine, naturalisée en Amérique du Nord le long des rivières. Convient en bord de mer. Très rustique (-45 °C). Pour tout terrain ensoleillé. Croissance rapide.

Chalef argenté, baie d'argent (Elaeagnus commutata 'Zempin', syn : E. argentea)

Arbuste caduc de 1 à 4 m de haut formant une cépée. Très beau feuillage argenté et ondulé, lancéolé de 2 à 10 cm de long. Pas d'épine. Attention aux drageons : évitez de travailler le sol autour. - Fleurs jaunes odorantes de 6 à 14 mm de long, en juin-juillet. Fruits comestibles. - Originaire de l'est du Canada, Alaska, nord des États-Unis. Vit dans les steppes sur sol sablonneux ou graveleux sec à humide, souvent calcaire, dans les clairières ou en lisière. Très rustique (-40 °C). Plein soleil.

Elaeagnus umbellata

Grand arbuste caduc ou semi-caduc, à port étalé de 3 à 4,50 m de haut. Grandes feuilles oblongues vert vif à marges ondulées, au revers argenté, jaune pâle à l'automne. - Bouquets de fleurs jaune crème en mai-juin. Fruits rouge clair comestibles, également appréciés par les oiseaux. - Originaire de l'Himalaya, de Chine et du Japon. Résiste à -16 °C. Belle floraison.

Érable de Montpellier

Érable de Montpellier
© Pipi69e/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Érable de Montpellier à floraison jaune

Érable de Montpellier (Acer monspessulanum)

Petites feuilles vertes luisantes et trilobées devenant rouge-orangé en automne. - Espèce de taille moyenne (5 à 10 m de haut maximum). Port dressé puis étalé. - En isolé ou en alignements. Également en haies taillées ou libres.

Ipomée

Ipomée
© Anna/CC BY 2.0/Flickr

Ipomée à floraison jaune

Ipomée Mina lobée, Plume d'Indien (Ipomœa lobata ou Mina lobata)

Fleurs en épis dressés d'une douzaine de fleurs. Coloris qui passe du rouge à l'orange puis au jaune. Ses feuilles ont 3 lobes. - Atteint entre 3 et 5 m de hauteur. - Originaire du Mexique. Elle fleurit de juin à septembre. Espèce originale et très jolie.

Jubaea chilensis

Jubaea chilensis
© File Upload Bot (Magnus Manske) CC BY 2.0/Wikimedia

Jubaea chilensis à floraison jaune

Jubaea chilensis (syn. Jubaea spectabilis, Cocos chilensis)

Stipe lisse, massif jusqu'à 24 m de haut. Palmes pennées vert sombre, en couronne dense. - Floraison monoïque au bout de 40 à 60 ans. Fruits orange contenant une petite noix de coco de 2,5 cm, comestible. - Résiste à -15 °C. Un des plus beaux palmiers des régions tempérées. Croissance assez lente.

Jujubier

Jujubier
© Bùi Thụy Đào Nguyên/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Jujubiers à floraison jaune

Ziziphus jujuba 'Gros fruits jaunes de Provence' (syn. Ziziphus sativa, Z. vulgaris, Z. ziziphus, Rhamnus ziziphus)

Fruits oblongs de 1,5 à 2,5 cm, très sucrés et savoureux. Peuvent se consommer marron et fermes ou flétris (2 saveurs différentes) en septembre-octobre. - Rameaux grêles peu épineux. - Production abondante et régulière. Sensible à la mouche méditerranéenne.

Ziziphus jujuba 'Gros fruits rouges de Provence'

Gros fruits oblongs rouge vif, sucrés, de bonne qualité. - Recherché pour la confiserie.

Ziziphus jujuba à fruits ronds

Gros fruits ronds légèrement acides. - Rameaux épineux. Caduc. - Forme moins connue car s'utilise plus comme porte-greffe.

Ziziphus jujuba 'So'

Fruits ronds au goût similaire à ceux de Provence, mais plus tardifs. - Port compact et rameaux tortueux sans épines. Caduc. - Idéal pour les petits jardins. Sensible à la mouche méditerranéenne.

Ziziphus jujuba 'Lang'

Fruits précoces en forme de poire. Noyau fusiforme. À consommer bien mûrs au stade ferme ou flétri selon votre goût. Apte au séchage. - Port semi-érigé de 3 m de haut. Très peu épineux. - Bénéficie d'une mise à fruits rapide au bout de 1 ou 2 ans.

Ziziphus jujuba 'Li'

Très gros fruits ronds ou ovoïdes, mûrs après 'Lang' mais avant le jujubier de Provence. Peuvent se consommer encore blancs jaunâtres. Très bonne qualité gustative. Noyaux très petits, voire absents. - Arbre vigoureux assez étalé. - Bénéficie d'une mise à fruits rapide au bout de 1 ou 2 ans. Sensible à la mouche méditerranéenne.

Ziziphus jujuba 'Qiyue Xian' (syn. 'Autumn Beauty')

Gros fruits précoces, ronds ou ovales. - Très populaire en Chine. Diffusée par pépiniériste américain Jim Gilbert.

Ziziphus jujuba 'Sherwood'

Gros fruits tardifs, à chair dense de bonne saveur. Apte au séchage. - Port colonnaire, peu épineux, feuilles pendantes. - Provient d'un semis sauvage trouvé en Louisiane, provenant de Chine.

Ziziphus jujuba 'Honey Jar'

Petits fruits très précoces à peau fine et aptes au séchage. Chair ferme, assez juteuse et d'excellente saveur très sucrée. - Faible développement. - Origine chinoise, importée aux États-Unis et rebaptisée. Les jujubes peuvent se manger avant de se colorer de brun.

Jujubier des iguanes (Ziziphus mauritiana) (en photo)

Fruits ronds de 1,2 cm, rouge brun avec un noyau assez gros, jaune et une pulpe douce. Ce fruit appelé « ber » en Inde revêt une grande importance économique. - Arbuste de 4-5 m de haut ou arbre de 12 à 20 m. Rameaux en zigzag très épineux. Les lézards aiment s'y percher. Feuilles rappelant le micocoulier, ovales, vert lustré, tomenteuses dessous. - Pousse en Afrique semi-aride et Méditerranée mais aussi en régions tropicales de l'ouest de l'Asie jusqu'en Inde. Très résistant à la sécheresse, il peut aussi pousser sur sols temporairement inondés.

Mimosa

Mimosa
© Sydney Oats/CC BY-2.0/Flickr

Mimosas à floraison jaune

Mimosa eucalyptus (Acacia saligna) (en photo)

Gros glomérules jaunes soufrés, en feu d'artifice. - Floraison en mars-avril. 4 × 4 m. - Port retombant très décoratif. Peu drageonnant.

Mimosa des 4 saisons (Acacia retinodes)

Petites fleurs très parfumées. Feuilles longues non découpées et persistantes (Phyllodes). - Fleurit presque toute l'année. Arbuste d'environ 3 m de haut. - Assez rustique (jusqu'à -7 °C). En massifs ou haies. Ne drageonne pas.

Mimosa chenille (Acacia longifolia)

Épis floraux de 5 cm de long. Feuillage persistant. Phyllodes, plus ou moins longues selon les variétés. - Floraison de fin de l'hiver au début de l'été. Jusqu'à 4 m de haut. - Résiste jusqu'à -5 °C. Demande un sol bien drainé.

Mimosa des fleuristes (Acacia dealbata)

Grosses et abondantes grappes parfumées. Feuilles découpées bleu-vert persistantes. - Floraison en hiver février-mars. Grand arbre de 3 à 12 m de haut. 20 m dans son habitat naturel. - Ne supporte pas les sols calcaires. Semi rustique jusqu'à -12 °C. Isolé en haies ou en bacs. Attention : grossit vite et drageonne beaucoup. L'étalement de ses racines peut provoquer des dégâts au niveau de votre mur, de votre dallage, etc.

Mimosa de Bailey (Acacia baileyana)

Boules d'or et feuillage bleu-gris persistant. - Fleurit en hiver (janvier février). Grand arbre de 5 à 8 m. - Croissance moyenne. Résiste à -10 °C pour de courtes durées. Port général retombant.

Mimosa poisseux (Acacia howitii)

Petits glomérules jaune citron abondants. Feuillage persistant collant. - Floraison tardive en mars-avril-mai. Jusqu'à 5 m de haut pour 4,5 m de large. - Résiste à -5 /-7 °C. Sols neutres ou peu acides.

Mimosa 'Golden Wattle' (Acacia pycnantha)

Gros glomérules jaune or. Feuillage persistant. - Floraison mars avril. 4 m de haut et plus pour 2,5 m de large. - Ne supporte pas les sols calcaires. Nécessite du sol drainé. Port érigé. Végétation rapide.

Mimosa de Drummond (Acacia drummondii)

Épis jaunes. - Floraison vers mars-avril. Petit arbuste de 1 à 1,50 m. - Adapté à la culture en pots.

Acacia cardiophylla

Fleurs jaune foncé. Feuillage persistant vert bronze. - Floraison très abondante de février à avril. Petit arbre de 3 m. - Assez rustique (jusqu'à -10 °C). Port élégant et retombant.

Acacia motteana ou podalyriifolia

Floraison jaune citron. Joli feuillage bleuté. - L'un des plus précoces : novembre-décembre-janvier. 3,5 m de haut. - Résiste à -5 /-7 °C.

Mimosa spéra (Acacia aspera)

Glomérules jaune vif. Feuilles douces et soyeuses. - Floraison de janvier à mars. Petit mimosa de 1,5 à 2,5 m. - Arbuste buissonnant légèrement retombant, plus large que haut. Résiste à -5 /-7 °C.

Noisetier

Noisetier
© weisserstier/CC BY 2.0/Flickr

Noisetiers à floraison jaune

Noisetier commun, coudrier (Corylus avellana) - Espèce type

Floraison mâle en chatons pendants jaunes en fin d'hiver, avant les feuilles. Fleurs femelles en glomérules à style rouge, en février-mars, sur les rameaux de l'année précédente. Fruits longs ou allongés. - Arbuste à troncs multiples de 2 à 4 m de hauteur à bois souple. Port d'abord dressé, puis retombant avec l'âge. Feuilles larges, cordiformes. - Très rustique. Nourrit les abeilles en hiver. Nombreuses utilisations au jardin (rames, haies, plessis…).

Noisetier doré (Corylus avellana 'Aurea')

Floraison mâle en chatons pendants jaunes en fin d'hiver, avant les feuilles. Fleurs femelles en glomérules à style rouge, en février-mars, sur les rameaux de l'année précédente. Fruits longs ou allongés. - Jeune feuillage doré, devenant verdâtre en été. - Nécessite une situation ensoleillée.

Noisetier tortueux (Corylus avellana 'Contorta') (en photo)

Floraison mâle en chatons pendants jaunes en fin d'hiver, avant les feuilles. Fleurs femelles en glomérules à style rouge, en février-mars, sur les rameaux de l'année précédente. Fruits longs ou allongés. - Port insolite, avec des branches sinueuses et entremêlées, bien visibles après la chute des feuilles à l'automne et durant tout l'hiver. - Produit moins de fruits que les autres espèces, mais de bonne qualité. Croissance lente, se cultive en bonsaï.

Noisetier pleureur (Corylus avellana 'Pendula')

Floraison mâle en chatons pendants jaunes en fin d'hiver, avant les feuilles. Fleurs femelles en glomérules à style rouge, en février-mars, sur les rameaux de l'année précédente. Fruits longs ou allongés. - Arbre pleureur d'une belle envergure. Végétation vigoureuse, grandes feuilles vert foncé. - Supporte très bien la taille. Pour sols frais.

Noisetier à feuilles laciniées, noisetier de Russie (Corylus avellana 'Heterophylla')

Floraison mâle en chatons pendants jaunes en fin d'hiver, avant les feuilles. Fleurs femelles en glomérules à style rouge, en février-mars, sur les rameaux de l'année précédente. Fruits longs ou allongés. - Variété haute de 3 à 5 m et large de 1,50 à 2 m, aux feuilles finement découpées, très élégantes. - Variété la plus indiquée en haie. Le plus fructifère des noisetiers décoratifs.

Noisetier pourpre (Corylus maxima 'Purpurea')

Longs chatons jaunes à la fin de l'hiver. Noisettes rougeâtres, oblongues, excellentes. - Arbuste touffu, vigoureux et productif, jusqu'à 5 m de hauteur. Grandes feuilles pourpre noirâtre au débourrement, puis pourpre foncé devenant ensuite presque noires. - Très beau en haie ou en isolé.

Palmier chanvre

Palmier chanvre
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Palmiers chanvre à floraison jaune

Trachycarpus fortunei (syn. Chamaerops excelsa, Chamaerops fortunei, Trachycarpus excelsus) (en photo)

Stipe couvert de chanvre atteignant 10 m, sur 15-25 cm de diamètre. Feuilles de 70 cm de long, persistantes, palmées, vert sombre, plus claires au revers, formant un jupon persistant durant quelques années. - Pieds mâles et femelles distincts. Floraison jaune vif en grappes de 50-100 cm de long, en mai-juin. - Résiste à -15 voire -18 °C sur de courtes périodes.

Trachycarpus wagnerianus (syn. Trachycarpus fortunei var. wagnerianus)

Espèce plus rare mais intéressante car sa taille naine de 5 m maximum lui confère une plus grande résistance au froid et au vent. Feuilles de 30-40 cm de long très coriaces, vert foncé bordé de blanc. Pétiole entièrement recouvert d'un duvet brun clair. - Pieds mâles et femelles distincts. Floraison jaune vif en grappes de 50-100 cm de long, en mai-juin. - Plus adapté à la culture bac. Considéré par Myron Kimnach (1977) comme une variété de T. fortunei.

Tulipier de Virginie

Tulipier de Virginie
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Tulipiers de Virginie à floraison jaune

Liriodendron tulipifera - Espèce type

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Port colonnaire. 25 m de hauteur pour 15 m de largeur. Elles sont très découpées et tronquées à l'extrémité, formant 4 lobes symétriques et pointus, vert clair brillant à revers glauque. - Nécessite un grand espace. Très rustique (-30 °C).

'Fastigiatum' (syn. 'Arnold')

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Port étroit, tiges dressées vers le tronc. Moins haut que l'espèce. - Silhouette graphique, moins encombrant que l'espèce type (pour jardins de taille moyenne).

'Aureomarginatum' (en photo)

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Feuilles irrégulièrement marginées de jaune d'or. Moins haut que l'espèce. - Feuillage lumineux. Moins encombrant que l'espèce type (pour jardins de taille moyenne).

'Edward Gursztyn'

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Croissance lente. Port sphérique. H < 2 m après 15 ans. Feuillage aux lobes moins marqués. - Pour petits jardins et culture en bac.

Trouvez l'arbre jaune idéal !

Trouvez l'arbre jaune idéal !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction de l'ensoleillement, du climat de votre région ou de la rusticité grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides