/ /
/

Les arbres pour terrasses

Les arbres pour terrasses

Écrit par les experts Ooreka

 

Vous appréciez la nature et vous avez une terrasse ? Aucun problème ! Installez sur votre terrasse des petits arbres en pot qui l'orneront magnifiquement tout en vous offrant un coin ombragé !

Avec l'entretien adéquat, vous pourrez ainsi bénéficier d'une jolie floraison ou de délicieux fruits. On vous a réuni ci-dessous les 41 arbres pour terrasses répertoriés dans notre dictionnaire des plantes !

Afin de trouver l'arbre pour terrasse le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou non, en bord de mer ou en montagne, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour les arbres pour terrasses qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez un arbre d'intérieur à feuillage bleuté ? On les a tous en stock !

Abricotier

Abricotier
© Malcolm Manners CC BY 2.0 / Flickr

Aujourd'hui, la France est reconnue pour ses variétés qualitatives qui s'adaptent bien au climat, notamment au climat méditerranéen.

Pouvant résister à des températures très basses en période hivernale (-25°C pour certaines variétés), on le retrouve volontiers dans des régions situées au nord de la Loire avec une récolte cependant plus aléatoire sur des variétés à floraison tardive.

Albizia

Albizia
© jqmj (Queralt) CC BY-SA 2.0/Flickr

Originaire d'Asie subtropicale, l'albizia aime la chaleur et ne résiste au froid que jusqu'à -10, -15 °C pour de courtes durées et certaines variétés. Le plus souvent, il peut souffrir des -5 à -8 °C. En revanche, il supporte bien un climat sec et ne craint pas les sols salés.

Vous pouvez l'utiliser pour son ombre ou pour décorer vos balcons et terrasses. Sa croissance est assez lente.

Amandier

Amandier
© jean-louis Zimmermann CC BY 2.0 / Flickr

L'amandier, ce symbole de virginité, revêt sa robe de mariée bien avant tout le monde en février-mars. Bel arbre d'ornement, il offre une spectaculaire floraison suivie d'une production de délicieuses amandes douces ou amères !

L'amandier pour terrasse Prunus tenella GARDEN PRICE® a des fleurs roses tardives et des feuilles étroites luisantes de 8 cm de long. Il est auto-fertile. La floraison n'est pas sensible aux gelées. C'est un arbre nain de 1 m de haut pour bac ou pleine terre.

Arbousier

Arbousier

L'arbousier est une plante très facile à cultiver avec une silhouette harmonieuse qui vous gratifie d'une jolie floraison et fructification à l'automne. Il tolère très bien la sécheresse, les embruns et les sols pauvres.

L'arbousier est peu exigeant. Arrosez simplement la première année de la plantation.

Protégez l'espèce Arbutus andrachne du froid pendant les premières années.

Arbre à perruque

Arbre à perruque
© Gromhelm-commonswiki/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Les Cotinus se caractérisent par leurs nombreuses très petites fleurs jaunâtres (ou rosées ou rouges selon les variétés) regroupées en panicules terminales d'environ 15 cm de long.

Il existe de petites variétés de 1,2 m de haut seulement comme Cotinus Young Lady® que vous pouvez installer sur votre terrasse.

Bergamotier

Bergamotier
© Leslie Seaton CC BY 2.0 / Flickr

Le bergamotier est un petit arbre aux fleurs blanches très parfumées et aux fruits comestibles : les bergamotes. Il s'épanouit idéalement sous un climat méditerranéen mais peut également se cultiver en pot dans des régions plus froides.

Il fleurit au printemps et se pare de fleurs blanches à 5 pétales agréablement odorantes.

Bouleau

Bouleau
© S. Rae CC BY 2.0 / Flickr

Le bouleau est également décoratif en hiver, et pas seulement grâce à son écorce lumineuse. Il produit en effet des fleurs mâles, que l'on appelle chatons, dès l'automne, fleurs qu'il conserve tout l'hiver, jusqu'à l'apparition des chatons femelles au printemps, sur le même arbre.

Brahea armata

Brahea armata
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

Palmier aux feuilles en éventail, Brahea armata est surnommé le palmier bleu du Mexique du fait de sa remarquable teinte gris-bleu. D'autres palmiers du genre Brahea sont cultivés en France, ayant tous une bonne rusticité.

Buis

Buis
© H.P. Brinkmann CC BY 2.0/Flickr

Le buis se plaît en terrasse ou sur un balcon aussi bien en ville qu'en campagne, car il supporte bien la pollution. Il ne craint pas le gel ni une sécheresse de courte durée. Il peut donc passer l'hiver dehors. Si vous tenez à le rentrer, placez-le dans un local non chauffé.

Le buis, peu exigeant, ne nécessite pas de soins particuliers, hormis une éventuelle taille de forme régulière, y compris pour les grands sujets.

Cèdre

Cèdre
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Symbole de majesté et de longévité, le cèdre est toujours très décoratif grâce à son feuillage persistant.

Le cèdre du Liban est très peu exigeant quant à ses conditions de culture. Il s'adapte aux sols neutres ou calcaires mais se développe mieux sur des terrains acides. Une exposition ensoleillée, mais pas plein sud, lui conviendra. Il a besoin de lumière pour bien se développer.

Cerisier

Cerisier

Ce très bel arbre offre dès le mois d'avril une floraison généreuse de petites fleurs blanches ou roses, réunies par deux ou en bouquets. Elles apparaissent avant le feuillage et sont annonciatrices de délicieuses cerises pour les espèces fruitières.

Les variétés naines peuvent être cultivées dans un grand bac d'au moins 40 cm de côté. Le cerisier en bac demande un mélange moitié terre de jardin sableuse et moitié terreau pour rosiers.

Chamaerops humilis

Chamaerops humilis
© Maja Dumat CC BY 2.0 / Flickr

Le palmier nain apprécie une situation chaude et ensoleillée entre 22 et 30 °C mais se montre relativement tolérant. Étant capable d'endurer des tempêtes de neige, il supporte par ailleurs la sécheresse, les courants d'air ainsi que les embruns.

On peut le cultiver de très longues années en pot.

Chamæcyparis

Chamæcyparis
© Axel Kristinsson CC BY 2.0/Flickr

Le chamæcyparis est un conifère à feuillage persistant très utilisé dans les jardins. Et pour cause, il offre une grande variété de formes, de dimensions et de couleurs. Botaniquement proche des cyprès, on l'appelle couramment faux cyprès.

Chaque arbre porte des cônes mâles et des cônes femelles à l'extrémité des rameaux. Les cônes, appelés strobiles, sont tout petits, avec des petites pointes. D'abord charnus, avec une inflorescence bleutée, ils deviennent ligneux et plissés au fil des mois.

Chionanthus

Chionanthus

Chionanthus virginicus est une espèce des bois et fourrés humides peuplant une large frange est des États-Unis, allant du Missouri jusqu'à New York et du Texas jusqu'en Floride. Il forme un buisson au port large, arrondi et irrégulier.

Les feuilles simples, opposées d'un vert franc sont velues sur le revers. Elles naissent juste au moment de la floraison pour atteindre 15 à 20 cm de long sur une largeur un peu plus importante que chez Chionanthus retusus, de 6 cm. Les couleurs automnales sont d'un splendide jaune d'or.

Citronnier

Citronnier

Le citronnier est l'agrume le plus cultivé chez le particulier. Son succès vient d'une récolte quasiment continue 8 mois/12 et de son utilisation fréquente en cuisine. Peu rustique, il peut se planter en pot dans les régions aux hivers rigoureux.

Utilisez un terreau pour agrumes contenant une bonne part d'argile (5 à 10 %), et versez 20 cm de mélange drainant au fond du pot (graviers ou billes d'argile).

Clérodendron

Clérodendron

Appartenant à la famille des Lamiacées (anciennement Verbénacées), le clérodendron présente des feuilles opposées, des fleurs tubulaires généralement évasées en extrémité ou bien en coupe, d'où jaillissent remarquablement quatre étamines et un style.

L'espèce himalayenne Clerodendrum bungei ou « clérodendron fétide » possède un port plus buissonnant de 1,80 m en tous sens. Sa touffe est formée de tiges raides, teintées de pourpre au printemps et munies d'un feuillage en forme de cœur mesurant 15 à 20 cm de long.

Coronille

Coronille
© Sébastien Barré CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

La coronille a une floraison très abondante qui dure longtemps, du printemps à l'automne.

Les coronilles, une fois installées, ne demandent pas de soins particuliers. Elles atteignent leur taille adulte au bout de 4 ans.

Cyprès

Cyprès
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

De taille moyenne ou grande, le cyprès se caractérise le plus souvent par un port conique étroit ou colonnaire très élancé et régulier avec un feuillage dense. La cime est soit effilée soit arrondie et les branches habituellement érigées.

En cas de culture en bac, le développement de votre cyprès sera plus limité. Vous devrez simplement veiller à effectuer des apports d'eau et d'engrais réguliers comme pour un jeune plant cultivé en pleine terre.

Eleagnus

Eleagnus
© scott.zona CC BY 2.0 / Flickr

Arbre ou arbuste de haie, à feuillage persistant brillant, l'éléagnus est particulièrement résistant à la sécheresse et aux embruns.

Les éléagnus sont des plantes rustiques et peu exigeantes, qui tolèrent toutes les situations aussi bien l'ombre que le soleil du moins pour les espèces persistantes.

Les éléagnus se plantent en pleine terre ou en bac dans un substrat léger.

Épicéa

Épicéa
© OliBac CC BY 2.0 / Flickr

L'utilisation de l'épicéa est surtout ornementale pour leur joli port et feuillage à aiguilles persistantes. La diversité de leur taille permet d'en planter une variété dans n'importe quel jardin comme d'orner assez rapidement votre terrasse.

L'usage de l'épicéa comme sapin de Noël est ancien, même s'il tend à être remplacé par d'autres espèces moins piquantes.

Eucalyptus

Eucalyptus

Les eucalyptus installés en pots et donc susceptibles d'être mis hors gel en hiver peuvent être cultivés presque partout en France.

Acheté en conteneur, mettez-le en terre de préférence en automne. Si vous décidez de le planter au printemps, un arrosage régulier pendant tout l'été sera impératif.

Genévrier

Genévrier
© Yvan 83 500 CC BY 2.0 / Flickr

De port et d'aspect très variables selon les espèces, le genévrier est un petit conifère au feuillage décoratif. Sans entretien particulier, il est rustique et peut s'adapter à toutes les régions de France.

Les espèces naines peuvent garnir des bordures ou des potées, sur votre terrasse ou dans votre jardin.

Pour une plantation en pot, utilisez un mélange léger et drainant constitué de 1/4 de terreau, 1/4 de terre de jardin, 2/4 de sable de rivière.

Ginkgo biloba

Ginkgo biloba

Le pourpier, petite salade très particulière et rafraîchissante, à la consistance tendre, croquante et épaisse, a un goût acidulé et épicé. Il pousse, sauvage, dans de nombreuses régions, surtout méridionales, mais vous pouvez le cultiver au potager ou sur un terrasse.

Le pourpier est riche en vitamines B, C et E, ainsi qu'en fer. C'est un aliment peu énergétique, apportant peu de calories. Il est riche en oligo-éléments : potassium, magnésium et calcium.

Halesia

Halesia

Encore rare dans les jardins de France, l'halesia, cet arbre robuste et rustique offre une floraison peu ordinaire en avril-mai. Il pousse rapidement et ne demande que peu d'entretien. Son feuillage d'automne est également très décoratif.

Rustique, il supporte des températures basses jusqu'à -15 à -20 °C, mais choisissez un emplacement abrité des vents froids qu'il supporte mal.

Vous pouvez également le cultiver en bac ou en pot sur une terrasse, installé à l'ombre.

If

If
© tomasz przechlewski CC BY 2.0/Flickr

S'adaptant facilement à tous types de conditions de culture, l'if a une longévité exceptionnelle. Acceptant toutes les tailles, c'est un excellent support pour l'art topiaire au même titre que le buis.

Il est très utile pour composer des jardins ordonnés de style « à la française ». Il permet également d'installer des bordures élégantes ainsi que de belles haies persistantes (hautes ou moyennes) toujours denses et faciles à entretenir pour protéger du vent ou servir d'écran. Enfin, il a aussi sa place en bac ou en pot sur une terrasse ou un balcon.

Ipomée

Ipomée
© courambel CC BY-NC 2.0/Flickr

C'est une plante grimpante, annuelle ou vivace, non rustique dans nos régions. Sa tige atteint facilement entre 3 et 6 m. Elle est dite « volubile », car elle est souple et s'enroule autour des supports.

L'ipomée est cultivée en pleine terre, en véranda et en grande potée. Elle peut couvrir de grandes surfaces très rapidement et s'utilise principalement pour garnir en été des treilles, des tonnelles, des clôtures, des balcons, encadrer des fenêtres, décorer des troncs d'arbre ou tout recoin à camoufler.

Mélèze

Mélèze

Il existe des variétés de tailles modestes (voire même naines) qui n'ont pas besoin de beaucoup d'espace pour bien se développer.

Le mélèze étant un conifère, qu'il soit en motte ou en conteneur, plantez-le de préférence au printemps lorsque la terre s'est réchauffée et qu'elle n'est pas trop humide.

Metrosideros

Metrosideros
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

La floraison aux étamines rouge vif paraît en fin d'année si bien que l'on s'en sert d'arbre de Noël dans l'hémisphère sud.

Metrosideros excelsa supporte très bien les embruns et le vent de la côte mais ne tolère que de faibles gelées. Chez nous, sa culture doit se faire en pot car la plante peut y pousser 10-15 ans sans souci. Les jeunes plants sont encore plus sensibles au froid que des plants adultes.

Mimosa

Mimosa

Au plus fort de l'hiver, le mimosa illuminera votre jardin, votre terrasse ou votre véranda grâce à sa floraison d'un jaune éclatant au parfum enivrant. En pleine terre dans le Sud et sur la côte atlantique, ou en bac ailleurs, sa culture est possible partout en France.

Ses fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis, rassemblement de 10 à 200 petites fleurs.

Olivier

Olivier

L'olivier, symbole de la Méditerranée et du soleil, a besoin d'un climat ensoleillé pour produire des olives. Également très décoratif, il trouve sa place aussi bien en bac sur un balcon qu'isolé dans le jardin ou en bordure d'allée.

Il porte des feuilles persistantes allongées et vernissées sur le dessus, d'un joli vert foncé. Sa croissance est lente mais sa longévité et sa vitalité sont exceptionnelles. On le dit immortel !

Osmanthe

Osmanthe
© peganum CC BY-SA 2.0 / Flickr

Petits arbres ou arbustes selon les espèces, les osmanthes appartiennent à la famille des Oleacées et au genre Osmanthus. Tous se caractérisent par un feuillage persistant et une floraison parfumée soit au printemps, soit à l'automne.

Certaines variétés à petites feuilles se prêtent parfaitement à l'art topiaire et les variétés compactes comme Osmanthus x burkwoodii conviennent bien en bac sur une terrasse.

Palmier chanvre

Palmier chanvre
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

Le genre Trachycarpus réunit 6 espèces aux grandes feuilles en éventail, originaires du sud de la Chine et de l'Himalaya si bien qu'elles poussent toutes en climat assez frais.

Ces palmiers se cultivent très bien en bac dans une serre ou en extérieur, dans votre jardin ou sur votre terrasse. Utilisez alors un mélange équilibré de terreau et terre de jardin.

Pandanus

Pandanus

Cet arbre qui se situe entre le palmier et le yucca pousse sur le littoral des zones tropicales indiennes et pacifiques. Prisé pour sa silhouette exotique, le Pandanus offre aussi de nombreux usages dans l'alimentation, la vannerie et la médecine.

L'espèce Pandanus tectorius (syn. P. veitchii) est la plus cultivée pour son usage ornemental, en extérieur ou comme plante d'appartement.

Pêcher

Pêcher

Choisissez pour votre pêcher une exposition en plein soleil. Sachez qu'il faut qu'il soit à l'abri des vents dominants et des gelées à cause de la précocité de la floraison et de son caractère frileux.

C'est dans le sud de la France que le pêcher réussit le mieux. Si vous habitez dans le nord, palissez votre pêcher contre un mur exposé au soleil.

Note : pour les balcons et terrasses, choisissez une variété naine qui a l'avantage d'être compacte. Elles viennent très bien en bac. Elles fleurissent joliment et donnent quelques fruits.

Phoenix

Phoenix
© Bernard DUPONT CC BY-SA 2.0/Flickr

Le Phoenix, selon les espèces et le climat, se cultive en extérieur, en intérieur, en serre froide, en véranda et en terrasse. Il s'utilise ainsi en pleine terre, en pot et en bac soit en isolé, soit en massifs et en alignements. Dans de bonnes conditions de culture, il a une longue durée de vie.

Pittosporum

Pittosporum
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Les variétés naines mesurent environ 1 m de haut et les autres variétés cultivées, non taillées, atteignent couramment jusqu'à 3 à 4 m après une croissance lente. Mais il peut vivre longtemps.

Les variétés les plus petites telles que Pittosporum tobira 'Nana' se cultivent très bien en pots ou en jardinière, dans votre jardin ou sur votre terrasse.

Poirier

Poirier
© Gary Owens CC BY 2.0 / Flickr

Facile à cultiver, le poirier fait partie des arbres fruitiers les plus populaires. Très rustique, on le retrouve sur tous les continents dans les jardins, en culture pour la production ou même en pot sur les balcons ou terrasses.

Si vous avez une terrasse et pas de jardin, choisissez une forme naine (1,5 m en moyenne pour un sujet de 6/7 ans) ou colonnaire qui se cultive facilement en grands pots ou en bacs. Ces formes sont auto-fertiles, résistantes aux maladies et proposent des variétés goûteuses.

Sapin

Sapin
© S. Rae CC BY 2.0 / Flickr

Résistant bien aux maladies, le sapin ne demande que très peu d'entretien une fois planté. Son feuillage persistant, de coloration variable selon les espèces, en fait un élément important de décoration, de votre jardin ou de votre terrasse, en toutes saisons.

En conteneur, vous pouvez le planter toute l'année hors périodes de gel. Toutefois, il reprendra mieux et plus rapidement si vous le plantez de préférence en automne ou, à défaut, au printemps.

Thuya

Thuya

Très rustique et sans exigences particulières quant au sol ou au climat, le thuya est idéal pour implanter de belles haies ou autres structures d'art topiaire, en bac sur une terrasse ou en isolé au jardin.

Gardant ses feuilles, formées d'écailles imbriquées, toute l'année, il permet d'obtenir rapidement un rideau de verdure. C'est un excellent coupe-vent.

Washingtonia

Washingtonia
© Moritz Forster CC BY 2.0 / Flickr

Les Washingtonia sont de grands palmiers mexicains aux feuilles larges palmées vert clair souvent filandreuses.

Ces palmiers se cultivent aussi très bien en bac dans une serre froide ou en extérieur. Utilisez par exemple un mélange de terreau de feuilles bien décomposées et de terreau ordinaire. Drainez bien le fond du pot à l'aide de billes d'argile.

Yucca

Yucca
© russellstreet CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le yucca est une plante du désert qui aime les endroits chauds et secs. Cultivé en extérieur dans les régions chaudes, il développe une floraison impressionnante avec des épis floraux pouvant atteindre 2 mètres.

Il a plusieurs formes, plante vivace, arbuste ou petit arbre, et se cultive au jardin (massif, isolé, bac) ou pour la maison (terrasse, balcon, intérieur).

Trouvez l'arbre pour terrasse idéal !

Trouvez l'arbre pour terrasse idéal !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction de la couleur souhaitée, du besoin en eau ou encore de la hauteur à maturité grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides