/ /
/

Les arbres de jardin

Les arbres de jardin

Les arbres de jardin
© Seán A. O'Hara CC BY 2.0 / Flickr

Choisir un arbre pour son jardin doit être fait avec soin ! Il apporte du volume à votre extérieur et un joli coin d'ombre en été, mais pas seulement...

... il peut également être transgénérationnel !

En fonction de la taille, du sol, ou de l'exposition de votre jardin, certains arbres conviendront mieux que d'autres. On vous ainsi réuni les 70 arbres de jardin les plus courants parmi plus de 110.

Afin de trouver l'arbre de jardin le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou un conifère, au bord de la mer ou à la campagne, à feuillage caduc ou persistant, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbres qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Abricotier

Abricotier
© Malcolm Manners CC BY 2.0 / Flickr

Par sa floraison rosée précoce succédant à celle de l'amandier et par son élégance du printemps jusqu'à l'automne, l'abricotier illumine le verger. Au port naturellement étalé, l'abricotier dépasse rarement les 6 m de hauteur. Sa longévité est comprise entre 40 et 45 ans.

Plantez votre abricotier dans un endroit chaud, exposé au soleil et à l'abri du vent pour qu'il donne les meilleurs fruits.

Albizia

Albizia
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

L'albizia, est un arbre peu exigeant et facile à cultiver, élégant par son feuillage léger très découpé et ses superbes pompons de fleurs soyeuses et colorées. Au jardin, il vous procurera de plus une ombre confortable.

Vous pouvez l'installer en isolé pour son ombre ou son effet décoratif, ou bien le long d'une allée en espaçant suffisamment les pieds. Sa croissance est assez lente, comptez 4 à 5 ans pour obtenir un arbre de 2 m de haut.

Alisier

Alisier
© Ashley Basil CC BY 2.0 / Flickr

L'arbre forme une épaisse couronne atteignant 25 m de haut, jusqu'à 33 m en forêt dense et seulement 15-17 m en clairière. Le tronc de 50 à 65 cm de diamètre à l'âge de 100 ans peut mesurer jusqu'à 1 m de diamètre en situation isolée.

La floraison faiblement odorante paraît en mai-juin sous forme de corymbes terminaux blancs, de 10 cm sur des pédoncules pubescents.

Amandier

Amandier

L'amandier est un arbre de 6 à 12 m de haut pour 6 à 8 m d'envergure qui vit entre 50 et 80 ans. La ramure est épineuse chez les arbres de semis.

L'amandier apprécie les jardins exposés en plein soleil et les terrains pauvres mais profonds, caillouteux, secs et calcaires (5 à 10 % de calcaire actif), même légèrement salés. Il redoute les terrains trop argileux et humides sauf s'il est greffé sur prunier par exemple.

Araucaria

Araucaria

L'araucaria est un conifère à la « peau » couverte de grosses écailles triangulaires lui conférant un aspect reptilien. Il est parfait pour les zones douces et humides du littoral où il ne demande aucun entretien.

Le jeune arbre possède une architecture tout à fait géométrique avec ses rameaux disposés en croix régulièrement étagés et couverts d'écailles y compris sur le tronc.

Arbousier

Arbousier

L'arbousier est un arbre souvent formé de plusieurs troncs atteignant 3 à 4,50 m dans les jardins, jusqu'à 9-15 m à l'état naturel.

L'arbousier tolère jusqu'à -12 ou -15 °C sans que son feuillage soit affecté. Plantez-le de préférence dans un sol acide, bien drainé, au soleil ou à mi-ombre car il accepte parfaitement de pousser à l'ombre de pins. Il tolère aussi le bord de mer.

Aulne

Aulne
© free photos CC BY 2.0 / Flickr

Alnus glutinosa appelé l'aulne glutineux, aulne commun ou vergne mesure jusqu'à 18 m de haut, avec souvent pas plus de 10 m en culture.

L'aulne, ou aune est un arbre typique des bords de rivières. Il permet aussi de restaurer les sols pollués en les fertilisant. Ses feuilles rondes échancrées ou en forme de cœur et ses mini-cônes se reconnaissent aisément.

Bouleau

Bouleau

Le bouleau est l'arbre idéal pour un premier jardin. Non seulement il se plaît dans pratiquement tous les sols, mais il pousse vite ! Ainsi, en 10 ans (c'est peu pour un arbre), il présente déjà une belle silhouette et ressemble à un arbre installé depuis très longtemps.

Butia capitata

Butia capitata
© Gardening in a Minute CC BY-NC 2.0/flickr

L'espèce Butia capitata est la plus massive des Butia, atteignant une hauteur de 3 à 5 m. Son stipe unique est d'abord couvert de la base des anciens pétioles, disposés de façon irrégulière puis présente une surface lisse gris ciment, fortement marquée par les cicatrices annelées. Son diamètre peut atteindre 50 cm.

Il se plaît parfaitement sur la côte méditerranéenne, basque et bretonne voire plus à l'intérieur des terres à condition de lui épargner les froids brutaux, rigoureux et prolongés.

Caroubier

Caroubier

Le caroubier est un arbre au tronc massif typique de Méditerranée. Apprécié pour son ombrage, il est aussi cultivé pour ses fruits, les caroubes, aux usages multiples en cuisine comme en phytothérapie.

Doté d'une longévité remarquable de 500 ans, le caroubier offre une silhouette pittoresque comparable à celle de l'olivier, pourvue d'un tronc court, lisse et massif. Sa couronne arrondie atteint 12 m de haut mais l'arbre se trouve souvent taillé sévèrement en culture, mesurant le plus souvent 5 à 7 m.

Catalpa

Catalpa
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

Le catalpa un arbre très décoratif du printemps à l'automne aussi bien par sa magnifique floraison que par sa fructification étonnante de gros haricots. Ses très grandes feuilles ornementales procurent une ombre épaisse bienvenue et confortable en été.

Ils fleurissent en été en grandes grappes spectaculaires de fleurs le plus souvent blanches tachées de pourpre et de jaune (mais aussi parfois roses chez Catalpa bungei).

Cèdre

Cèdre

Symbole de majesté et de longévité, le cèdre est toujours très décoratif grâce à son feuillage persistant. Son port et sa taille varient en fonction des variétés, lui permettant de s'adapter à tous les jardins !

Arbre d'ornement majestueux, le cèdre est mis en valeur par une situation isolée au centre d'un vaste espace. Mais son port spectaculaire et sa longévité en font aussi un sujet de culture passionnant et apprécié par les amateurs de bonsaï.

Cerisier

Cerisier
© Raphaël Labbé CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le cerisier associe toutes les qualités ! Des fruits savoureux, s'il est d'espèce fruitière, une ravissante et spectaculaire floraison printanière, de magnifiques couleurs d'automne et une belle envergure offrant un agréable ombrage.

Le cerisier se plante généralement en isolé, dans une partie du jardin où il fournira de l'ombre. Les formes plus compactes et les cerisiers acides peuvent être associés à d'autres arbres fruitiers dans un verger.

Chamæcyparis

Chamæcyparis
© Axel Kristinsson CC BY 2.0/Flickr

Les chamaecyparis (prononcer « kamaécipariss ») présentent tous un feuillage aplati, en forme d'écailles de 1 à 5 mm de long, comme chez le traditionnel thuya, feuillage qui dégage une odeur acre quand il est froissé.

Au jardin, selon les ports et dimensions des variétés, on peut apprécier cet arbre en bosquet, en isolé sur la pelouse, en rocaille, en haies, etc. Mais compte tenu de la beauté de ces arbres, c'est en isolé qu'il est conseillé de les planter.

Chamaerops humilis

Chamaerops humilis
© Ettore Balocchi CC BY 2.0 / Flickr

Sa particularité est de former des rejets obliques depuis la souche qui créent une touffe d'environ 3 m en tous sens. Les feuilles palmées adoptent des teintes très variables allant du vert foncé à l'argenté pruiné et sont pourvues d'épines à leur base.

Le palmier nain apprécie une situation chaude et ensoleillée entre 22 et 30 °C mais se montre relativement tolérant. Étant capable d'endurer des tempêtes de neige, il supporte par ailleurs la sécheresse, les courants d'air ainsi que les embruns.

Charme

Charme
© Peter aka anemoneprojectors CC BY-SA 2.0 / Flickr

Ce petit arbre rustique et à feuillage caduc, de la famille des Bétulacées, pousse spontanément en Europe. Il présente des feuilles de 4 à 8 cm de long, dentées et plissées, vert tendre. Son écorce est lisse, brune et rayée de gris, avec des raies verticales.

Au jardin, c'est un arbre qui convient à de nombreuses situations : en bosquet, en isolé sur la pelouse, en bac, en alignement le long d'une allée ou pour séparer et matérialiser des zones différentes, etc.

Chêne

Chêne

Qu'il soit vert ou blanc, à feuillage persistant ou caduc un chêne meuble majestueusement un grand jardin dès qu'il atteint une certaine taille. Il peut s'utiliser aussi bien en isolé qu'en alignement le long d'une allée ou groupé en bosquet.

Plantez le chêne de préférence en automne avant les gelées ; à défaut au printemps, mais il vous faudra alors l'arroser très régulièrement jusqu'à l'entrée de l'hiver.

Citronnier

Citronnier

Le citronnier (Citrus limon) possède une silhouette irrégulière et touffue de 6 m de haut, un feuillage persistant luisant, plus grand et large que celui de l'oranger (6 à 11 cm de long), et de teinte plus claire.

Choisissez un emplacement bien ensoleillé, abrité des courants d'air,des vents dominants et du gel par un mur ou une haie brise-vent si nécessaire.

Cognassier

Cognassier
© Stefano CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Petit arbre vigoureux et facile d'entretien, le cognassier pousse sous tous les climats et sur tous les terrains. Ses fleurs odorantes se transforment en délicieux fruits comestibles de couleur dorée : les coings, surnommés aussi « pommes d'or ».

Le cognassier préfère le soleil, mais c'est un arbre rustique qui peut supporter le gel et des températures allant jusqu'à -25 °C. Il s'adapte à tous les climats et pousse sur tous les sols, c'est pourquoi il est cultivé dans de nombreuses régions du monde. En France, on le trouve partout, surtout dans le Midi où il profite bien du soleil.

Cormier

Cormier

Majestueux et élégant, le cormier (ou sorbier domestique) est un grand arbre qui séduit tant par son feuillage que par ses grappes de jolis petits fruits. Une essence sauvage à installer dans la haie, en alignement ou en arbre isolé.

De croissance très lente, le cormier a une grande longévité puisqu'il peut vivre de 400 à 600 ans. Adulte (lorsqu'il atteint 20 ans), il mesure de 15 à 20 m de hauteur.

Cornouiller

Cornouiller

Petit arbre décoratif à plus d'un titre, le cornouiller a de multiples emplois. C'est de plus une plante très rustique et facile à vivre, qui trouvera forcément une place dans chaque jardin.

Le cornouiller apprécie la fraîcheur, il vaut donc mieux le planter à l'automne. La période idéale va de mi-septembre à début décembre, hors période de gel.

Cyprès

Cyprès

Arbre au port vertical décoratif, s'adaptant parfaitement aux terrains secs et calcaires, le cyprès fait partie des décors méditerranéens, qu'il soit planté en isolé, en groupe de 2 ou 3, en haie coupe-vent ou en alignement élégant bordant les allées.

De taille moyenne ou grande, le cyprès se caractérise le plus souvent par un port conique étroit ou colonnaire très élancé et régulier avec un feuillage dense. La cime est soit effilée soit arrondie et les branches habituellement érigées.

Deutzia

Deutzia

Le deutzia est un arbuste à feuillage caduc, très florifère, et très facile à réussir dans la plupart des jardins. Ses fleurs sont simples ou doubles, généralement blanches ou roses, mais aussi rouges.

Atteignant une envergure de 1,80 × 1 m en 3 ans, il faut lui offrir un emplacement lui permettant de se développer sans difficulté.

Eleagnus

Eleagnus
© Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

En Europe, les éléagnus servent avant tout de plantes d'ornement ou de haie alors qu'en Chine, les vertus culinaires, voire médicinales, des fruits sont recherchées notamment chez les espèces angustifolia, umbellata et multiflora (goumi).

Les éléagnus sont des plantes rustiques et peu exigeantes, qui tolèrent toutes les situations aussi bien l'ombre que le soleil du moins pour les espèces persistantes. On les cultive partout en France.

Épicéa

Épicéa
© OliBac CC BY 2.0 / Flickr

L'épicéa, aux multiples espèces très polymorphes, se plaît dans les jardins d'altitude. Ce conifère, grand arbre jusqu'à 30 m de hauteur ou arbuste nain n'atteignant pas un mètre, est toujours très décoratif grâce à ses aiguilles persistantes.

Vous pouvez planter votre épicéa dans tout type de sol même calcaire, mais il se développe mieux dans les sols acides, profonds et frais.

Érable du Japon

Érable du Japon

Leur silhouette ample et gracieuse et leur feuillage finement ciselé pour certains s'intègrent bien dans des jardins raffinés à l'ambiance zen mais aussi dans tous les petits jardins de ville un peu sophistiqués.

Les érables du Japon se développent bien dans un terrain humifère riche, frais et bien drainé. Un sol argilo-siliceux ou un sol de terre de bruyère plutôt acide conviennent très bien.

Eucalyptus

Eucalyptus

Son joli feuillage persistant et odorant, l'aspect décoratif de son écorce et une taille imposante pour certaines variétés sont les principaux attraits de ce bel arbre d'origine exotique. Peu exigeant, l'eucalyptus s'adapte bien à nos climats méridionaux.

En France, dans les régions méditerranéennes et du littoral atlantique, ils peuvent atteindre de 3 à 30 m de haut avec une croissance rapide.

Figuier

Figuier

Avec ses quelque 750 variétés, le figuier au feuillage tout à fait original peut vivre jusqu'à 300 ans et atteint sa pleine production vers 7 ans.

Le figuier est un arbre robuste qui s'adapte à de nombreuses régions. Cet arbre, de 3 à plus de 10 m de haut en général, apporte une touche méditerranéenne à votre jardin. Assez résistant au froid, il a besoin toutefois d'une exposition ensoleillée.

Frêne

Frêne

Bel arbre vigoureux et rustique au feuillage élégant, le frêne est apprécié en ornement dans un grand jardin pour sa croissance rapide, son agréable floraison parfumée et, pour certaines variétés, les belles couleurs automnales de son feuillage.

Le tronc principal rectiligne, lorsqu'il est planté en alignement, peut atteindre un diamètre de 1 m pour les plus gros et 40 m de haut pour un frêne commun adulte au bout de 20 à 40 ans.

Genévrier

Genévrier
© Laura Camp CC BY-SA 2.0/Flickr

De port et d'aspect très variables selon les espèces, le genévrier est un petit conifère au feuillage décoratif qui peut s'adapter à tous les jardins. Sans entretien particulier, il est rustique et peut s'adapter à toutes les régions de France.

Les genévriers aiment le plein soleil mais peuvent tolérer la mi-ombre. Selon les espèces et variétés, les exigences pour la qualité du sol et les lieux d'exploitation seront différentes. Certaines pousseront mieux dans un sol calcaire et sec tels les Juniperus communis, alors que les Juniperus horizontalis les redouteront.

Ginkgo biloba

Ginkgo biloba

Le ginkgo peut être cultivé en arbre isolé ou en alignement. Son nom populaire d'arbre aux quarante écus prend toute sa signification en automne, en raison de la couleur dorée de ses feuilles en éventail.

Plantez-le en sol léger et riche. Le ginkgo biloba supporte les sols légèrement calcaires mais préfère les sols neutres et argilo-siliceux. Ajoutez si besoin du sable pour alléger les sols lourds et du compost pour les sols pauvres.

Hêtre

Hêtre

Poussant spontanément dans nos forêts, le hêtre est un bel arbre que vous pourrez utiliser dans votre jardin comme arbre décoratif cultivé en isolé ou en aligné pour implanter une agréable haie brise-vue, vous protégeant tout au long de l'année.

Hoheria

Hoheria
© Eric Hunt CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Voici une plante à installer absolument dans les régions côtières ; la blanche floraison estivale de Hoheria étonne, car elle ressemble à celle, toute fraîche, d'un arbuste printanier.

Le port est colonnaire, mais souple, ce qui permet à ce petit arbre de danser sous le vent. Le feuillage est denté et lustré. Soleil ou mi-ombre, sol pas trop riche : il est facile de leur trouver une place. Ils peuvent atteindre 6 à 8 m de haut, mais restent plus souvent à une taille plus raisonnable, entre 4 ou 5 m.

Jacaranda

Jacaranda

L'arbre, de 15 à 20 m de haut, possède une couronne aérée pouvant s'étendre jusqu'à 12 m de diamètre. Le houppier est souvent très ramifié depuis la base et comporte des repousses basales. L'écorce gris brun, d'abord lisse devient rugueuse brun sombre. Sa longévité dépasse rarement 80 ans.

Le flamboyant bleu est essentiellement utilisé pour l'ornement mais il possède un bois jaspé jaunâtre, assez tendre et aromatique qui intéresse les sculpteurs et les ébénistes.

Jujubier

Jujubier
© Yasuaki Kobayashi CC BY 2.0 / Flickr

Il pousse sur les collines sèches, pierreuses et de préférence sur calcaire. Sa croissance est assez lente et son espérance de vie atteint 30 à 40 ans. Sa silhouette tortueuse, ses rameaux retombants au feuillage lustré en font un très bel arbre d'ornement qui peut atteindre 12 m de haut mais plus généralement de 6 à 8 m.

Plantez le jujubier en plein soleil ou dans un endroit lumineux, sur un sol bien drainé, assez léger, voire rocailleux et calcaire, même pauvre. Il peut être installé en bord de mer car il tolère les embruns et les sols salins.

Kaki

Kaki

Le plaqueminier forme un très bel arbre à branches robustes, qui culmine en culture entre 6 et 12 m de haut. Doté d'une croissance lente, son bois dur se couvre d'une épaisse écorce creusée en petits blocs rectangulaires caractéristiques.

Il tolère tous les sols, même calcaires, mais préfère les terres bien drainantes légèrement acides et humifères. Placez-le au soleil, à l'abri des grands vents.

Laurier du Portugal

Laurier du Portugal
© Donaleen CC BY 2.0/Flickr

Parmi les Prunus, le laurier du Portugal se distingue par un feuillage persistant et une croissance assez lente. Mais il devient un bel arbre de petite taille, idéal dans un jardin de ville, ou s'utilise en aussi haie.

Rustique jusqu'à -15 °C environ, l'arbuste préfère les climats moins rigoureux mais s'acclimate toutefois assez bien et reste peu exigeant. Son écorce est gris foncé.

Liquidambar

Liquidambar
© Mariano Nazareno Gonzalez Bettendorff CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Le liquidambar ou copalme d'Amérique est un bel arbre pyramidal aux splendides couleurs d'automne qui convient aux grands comme aux petits jardins. De plus, il est très rustique et ne demande que peu d'entretien.

L'arbre atteint 45 m de haut dans son habitat mais une vingtaine de mètres seulement en culture pour 3 à 5 m d'étalement. Cependant, il existe de nombreux cultivars de dimensions plus modestes qui ne dépassent guère 10 m.

Marronnier d’Inde

Marronnier d’Inde
© Mauricio Mercadante CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Le marronnier d'Inde est un arbre majestueux, familier de nos parcs et de nos avenues, doté d'une spectaculaire floraison parfumée blanc jaune ou rosée. Ses feuilles, vert sombre, brunissent à l'automne avant de chuter.

La silhouette ample du marronnier d'Inde peut dépasser 30 m de haut, mais elle mesure souvent autour de 12 m sur 3-4 m de large. Doté d'une croissance rapide, l'arbre étend une ramure robuste redressée aux extrémités qui porte de gros bourgeons bruns et collants en hiver.

Mélèze

Mélèze

Pour installer une petite touche montagnarde dans votre jardin, plantez un mélèze, joli conifère léger et gracieux aux belles couleurs de printemps et d'automne. De plus, son feuillage caduc ne vous privera pas du soleil l'hiver.

Ce grand arbre à aiguilles caduques pousse assez rapidement les 20 premières années (environ 4 m en 5 ans et 18 à 20 m en 20 ans), plus lentement ensuite. Il peut atteindre 30 à 40 m une fois adulte et vivre plusieurs centaines d'années (jusqu'à 600 ans !).

Mimosa

Mimosa

Il se présente sous forme d'arbre ou d'arbuste, de formes diverses dont quelques espèces rampantes, épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il se caractérise également par une croissance rapide (jusqu'à 0,60 m/an) et une durée de vie relativement courte d'environ 50 ans.

Sa longue floraison pendant l'hiver et son feuillage persistant décoratif toute l'année sont d'un grand intérêt pour tous les jardins des climats doux.

Neem

Neem

L'arbre persistant atteint entre 5 et 20 m de haut et possède une couronne ronde à ovale aux branches très étalées. Son écorce très riche en tanins devient crevassée verticalement prenant une teinte gris brun foncé avec l'âge. Sa longévité est de 200 ans.

Le neem résiste à la chaleur mais pas au froid et s'adapte à tous les sols même légèrement salins. Les sols pierreux, de faible épaisseur, sans contact avec la nappe phréatique ne sont pas un problème. Le neem a même le pouvoir d'améliorer les sols dégradés et appauvris.

Noix de lavage (Sapindus mukorossi)

Noix de lavage (Sapindus mukorossi)
© Dinesh Valke CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Sapindus mukorossi, l'arbre à savon, forme un tronc court et une cime arrondie. Il mesure de 4 à 15 m de haut selon l'endroit où il pousse.

Plantez l'arbre à savon dans un endroit abrité des vents du nord, au soleil et dans un sol bien drainé plutôt acide. L'arbre est originellement assez peu rustique mais il s'est acclimaté dans des régions qui connaissent des gelées jusqu'à -15 °C comme à Strasbourg.

Noyer

Noyer

Le noyer a l'avantage d'être très rustique (jusqu'à -25 °C). Cependant, ses jeunes pousses vertes craignent les gelées printanières. Pour les régions situées au nord, il existe des variétés plus tardives qui évitent ainsi le risque des gelées de printemps.

Sa floraison, au début du printemps, colorera votre jardin grâce à ses jolies fleurs mâles groupées en chatons pendants insérés latéralement sur les rameaux et qui apparaissent avant les feuilles.

Olivier

Olivier
© Jean-Marc Linder CC BY-NC 2.0/Flickr

L'olivier, symbole de la Méditerranée et du soleil, a besoin d'un climat ensoleillé pour produire des olives. Également très décoratif, il trouve sa place aussi bien en bac sur un balcon qu'isolé dans le jardin ou en bordure d'allée.

Bien adapté aux climats chauds et secs, il aime les sols bien drainés, même caillouteux. Un arbre adulte résiste à des températures de -15 °C, voire plus froides, en climat sec et si le sol est bien drainé

Oranger

Oranger

Les premières floraisons débutent vers l'âge de 7 ans à compter du semis mais le greffage permet d'accélérer la mise à fleurs. La longévité d'un verger est de 30 à 40 ans même si l'arbre peut être centenaire.

En France, leur culture demeure assez localisée sur la Côte d'Azur et en Corse. Elle concerne essentiellement la clémentine de Corse, le citron et le bigaradier dont on utilise les fleurs très odorantes pour la distillerie et l'écorce pour la confiserie.

Orme

Orme
© anro CC BY-SA 2.0 / Flickr

La plupart des ormes forment un grand houppier en dôme muni de grosses branches, jusqu'à 40 m de haut en sol profond et bien drainé.

Plantez-le en isolé, en lui laissant suffisamment d'espace pour qu'il puisse s'épanouir. Vous pouvez également créer un bosquet ou une haie.

Palmier chanvre

Palmier chanvre
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

Trachycarpus fortunei, appelé palmier chanvre, palmier chauve, palmier de Chusan ou palmier de Chine est l'un des plus cultivés en zone tempérée du fait de sa résistance importante aux basses températures et de sa croissance rapide.

Ce palmier est idéal pour conférer une ambiance exotique, quelle que soit la région de France où vous habitez. Beaucoup de grands manoirs l'ont adopté pour accompagner une allée ou pour former un bosquet transparent.

Paulownia

Paulownia
© Janet E. Powell CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le Paulownia tomentosa est une espèce chinoise, remarquable par la dimension de ses feuilles en forme de cœur et sa floraison parfumées en épis violets. Cet arbre à la croissance rapide est facile de culture et très rustique.

L'arbre atteint une taille moyenne de 12 à 15 m en tous sens, c'est pourquoi il est souvent planté dans les parcs ou le long des avenues des villes d'Europe méridionale.

Pêcher

Pêcher

C'est dans le Sud que le pêcher se plaira le plus même s'il est possible de le cultiver au Nord en prenant la précaution de le protéger du vent et des gelées.

Le pêcher peut atteindre de 3 à 5 m de hauteur et de 2 à 4 m de large (certaines variétés naines sont cependant plus petites). Il a un port étalé et ses feuilles caduques sont d'un beau vert franc.

Peuplier

Peuplier
© Stephane Mignon CC BY 2.0 / Flickr

Pourquoi pas un peuplier ou une haie de peupliers au fond de votre jardin ? Vous souhaitez cacher rapidement un voisinage ou une perspective qui vous déplaît, le peuplier, grâce à sa croissance rapide et à son port élancé, vous offre une solution élégante.

Souvent observé dans des zones humides ou en bordure de cours d'eau, le peuplier peut pousser dans la plupart des jardins.

Phoenix

Phoenix
© Don Graham CC BY-SA 2.0 / Flickr

L'aspect et la taille du Phoenix varient beaucoup en fonction de l'espèce choisie. Il possède un stipe (qui correspond au tronc), non ramifié, souvent trapu qui est recouvert de la base des anciens pétioles. Sa couronne se compose de nombreuses feuilles.

Préférez le mois d'avril pour planter ou rempoter le Phoenix.

Pittosporum

Pittosporum
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Arbres ou arbustes pouvant atteindre jusqu'à 20 m ou plus dans leurs régions d'origine, les espèces les plus grandes ne dépassent que rarement une dizaine de mètres dans les régions de France aux climats les plus chauds.

Les pittosporums se taillent très facilement ce qui explique leur usage fréquent en haies touffues. Beaucoup supportent les embruns et sont parfaits pour les jardins de bord de mer.

Platane

Platane
© OliBac CC BY 2.0/Flickr

Le platane donne une ombre rafraîchissante en été avec son feuillage dense. Supportant des tailles sévères, vous pourrez lui donner un port très étalé pour protéger une petite cour ou au contraire le laisser déployer son imposant port naturel.

Les platanes peuvent vivre très longtemps (couramment plusieurs centaines d'années et parfois plusieurs millénaires) et atteindre des tailles supérieures à 40 m de haut. Leur croissance est rapide et leur port le plus courant est houppier large.

Poirier

Poirier
© Gary Owens CC BY 2.0 / Flickr

Facile à cultiver, le poirier fait partie des arbres fruitiers les plus populaires. Très rustique, on le retrouve sur tous les continents dans les jardins, en culture pour la production ou même en pot sur les balcons ou terrasses.

Le poirier est un des arbres fruitiers les plus appréciés que ce soit pour ses fruits savoureux ou sa floraison printanière blanche ou légèrement rosée. Son feuillage caduc de couleur vert luisant est touffu et bien dense.

Pommier

Pommier
© F. D. Richards CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le pommier, de la famille des Rosacées, est le fruitier le plus cultivé dans toute l'Europe. Avec sa ramure régulière, sphérique, sa floraison blanc rosé, il est très décoratif. On l'aime pour son aspect ornemental et ses fruits aux nombreuses variétés.

Votre pommier a besoin d'un sol riche, frais, consistant, bien drainé même calcaire mais jamais détrempé. Il aime le soleil direct sans excès.

Prunier

Prunier
© François Philipp CC BY 2.0 / Flickr

Magnifique du printemps à l'automne, le prunier offre ses prunes, mirabelles, quetsches, pruneaux et reines-claudes… Intéressant pour ses fruits savoureux, il est aussi un arbre très ornemental car sa floraison est généreuse dès le début du printemps.

Le prunier est un arbre fruitier de petite taille (3 à 8 m) qui pousse sous tous les climats tempérés et supporte des températures négatives jusqu'à -17 °C.

Robinier

Robinier

Arbre peu exigeant, le robinier a une croissance très rapide, atteignant 13 m à 20 ans. Il est rustique jusqu'à -30 °C et résiste à la sécheresse comme à la pollution.

Le robinier aime le plein soleil, c'est là qu'il fleurit le mieux, mais il supporte aussi la mi-ombre.

Plantez-le à l'abri des vents forts, car son bois est très cassant, évitez notamment les emplacements en bordure maritime.

Sapin

Sapin
© F. D. Richards CC BY-SA 2.0/Flickr

Résistant bien aux maladies, le sapin ne demande que très peu d'entretien une fois planté. Son feuillage persistant, de coloration variable selon les espèces, en fait un élément important de décoration de votre jardin en toutes saisons.

Le sapin a besoin de beaucoup de lumière pour croître et ne se développe pas bien s'il est planté trop serré. Pour les plus grandes tailles, prévoyez 7 à 10 m d'espacement. Pour les variétés de petite taille 1 à 2 m suffiront.

Saule

Saule

Parmi les nombreuses variétés de saules, il y en a forcément une qui s'adaptera à votre jardin. Le saule est très décoratif, qu'il soit de grande taille ou plus petit, en isolé sur une pelouse, près d'une pièce d'eau ou sous forme de haie ou de massif.

Très rustiques pour la plupart, ils poussent rapidement dans n'importe quel type de sol assez frais (excepté Salix alba).

Savonnier

Savonnier
© Emilian Robert Vicol CC BY 2.0/Flickr

Le savonnier est un arbre chinois au joli feuillage composé, à floraison estivale jaune et aux drôles de fruits en forme de vessies.

Le savonnier (Koelreuteria paniculata) est l'espèce la plus fréquente rencontrée dans nos jardins. Elle a l'avantage d'être très rustique et de former un arbre élégant à port étalé de petit gabarit, de 6 à 8 m de haut.

Séquoia

Séquoia
© Sigfrid Lundberg CC BY-SA 2.0 / Flickr

Les séquoias, séquoia géant et séquoia toujours verts, font partie des plus grands arbres au monde dépassant allègrement les 100 m de haut. Ces conifères nord-américains, à vie très longue sont devenus familiers de nos grands parcs.

Le séquoia toujours vert (Sequoia sempervirens) se plaît en climat océanique relativement doux et arrosé (minimum 1 000 mm/an) comme en Bretagne où il existe des parcelles forestières et le long de rivières.

Le séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) bien rustique se plaît dans un climat humide avec des étés chauds et de la neige en hiver.

Sophora

Sophora
© versageek/CC BY-SA 2.0/Flickr

Le genre Sophora regroupe plusieurs espèces d'arbres, d'arbustes et de vivaces. Le sophora du Japon est un arbre décoratif par son feuillage léger rappelant celui du robinier faux-acacia sans les épines, une floraison crème et des gousses en chapelet.

C'est un arbre vigoureux de 8 à 25 m de haut, qui possède une silhouette régulière arrondie, avec de jeunes rameaux facilement reconnaissables en hiver, car l'écorce reste verte piquetée de lenticelles blanchâtres pendant 3 ans.

Sorbier

Sorbier

Ce petit arbre au port conique peut vivre plus de 100 ans et atteindre 12 à 15 m de hauteur sur 6 à 8 m de large environ. Il est très rustique et peut pousser jusqu'à 2 000 m d'altitude. L'écorce du tronc et des grosses branches est grisâtre et lisse.

Que vous le plantiez en isolé, en haie libre ou en alignement, le sorbier des oiseaux est très décoratif.

Sumac de Virginie

Sumac de Virginie
© Kristine Paulus/CC BY 2.0/Flickr

Le sumac de Virginie est assez répandu dans les jardins pour son effet décoratif qui dure de l'été, avec ses fructifications, à une partie de l'hiver, avec les couleurs de son feuillage et ses fruits.

Du fait de sa bonne rusticité (jusqu'à – 20 °C) et de sa résistance à la pollution de l'atmosphère, on peut le cultiver en pleine terre dans de nombreuses régions françaises.

Tamaris

Tamaris
© miluz CC BY 2.0 / Flickr

Rustiques, robustes, décoratifs et ne demandant que peu de soins, les tamaris sont nombreux dans les jardins du Sud ou du littoral atlantique, mais pas seulement. Résistants aux vents et aux embruns, ils permettent de former de charmants massifs et de belles haies libres en bord de mer.

Cultivé en isolé dans un jardin, un tamaris est toujours d'un bel effet et lui donne une touche méditerranéenne. De plus, sa croissance en bonne exposition est rapide, quelle que soit la nature du sol.

Thuya

Thuya

Très rustique et sans exigences particulières quant au sol ou au climat, le thuya est idéal pour implanter de belles haies ou autres structures d'art topiaire, en bac sur une terrasse ou en isolé au jardin.

Plantez-le de préférence à l'automne pour qu'il puisse bénéficier des pluies d'arrière-saison, ou, à défaut, au printemps, en arrosant régulièrement pendant l'été.

Tulipier de Virginie

Tulipier de Virginie
© Nicholas A. Tonelli CC BY 2.0 / Flickr

On reconnaît le tulipier à sa silhouette majestueuse mais aussi à ses feuilles joliment tronquées à la teinte dorée en automne et ses grosses fleurs jaunes. Un impératif : lui accorder la place qu'il mérite ou choisir un cultivar aux dimensions réduites.

Le tulipier de Virginie produit généralement ses premières fleurs à l'âge de 15-20 ans et continue de fleurir pendant deux siècles !

Virgilier

Virgilier
© Kent McFarland CC BY-NC 2.0 / Flickr

Ce petit arbre à feuillage caduc est ornemental autant par ses fleurs blanches que par son feuillage vert tendre. Idéal pour les petits jardins, il ne demande que peu d'entretien et résiste bien au froid.

Au début de l'été, il produit des grappes retombantes de fleurs blanches au parfum de vanille de 20 à 35 cm de long, qui font tout son succès.

Washingtonia

Washingtonia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Les Washingtonia possèdent un tronc unique bien rectiligne pouvant dépasser 20 m de long, à base élargie comme une patte d'éléphant.

Les Washingtonia réclament un climat tempéré chaud avec un fort ensoleillement. Ils s'adaptent à tous les sols même s'ils montrent une préférence pour les sols calcaires.

Trouvez l'arbre de jardin idéal !

Trouvez l'arbre de jardin idéal !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres arbres de jardin : arbre à perruque, asiminier, buis, châtaignier, coronille, cyprès chauve, cyprès de Leyland, noisetier, pistachier, troène...

... et bien plus encore ! 

Affinez votre recherche en fonction de la couleur souhaitée, du besoin en eau ou encore de la hauteur à maturité grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides