/ /
/

Les arbustes à fleurs blanches

Les arbustes à fleurs blanches

Écrit par les experts Ooreka

Le blanc, couleur du renouveau printanier, apportera à votre jardin une véritable luminosité. Les arbustes à fleurs blanches ont une floraison généreuse et sont souvent très parfumés ! Les fleurs blanches peuvent également revêtir une signification particulière : la pureté (dans le cas de l'aubépine), la perfection (comme la rose) ou l'admiration (pour le camélia)...

Faites donc bien votre choix : on vous a réuni ci-dessous les 70 arbustes à fleurs blanches les plus connus parmi plus de 150. Afin de trouver l'arbuste à fleurs blanches le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou non, exposé au soleil ou à l'ombre, pour un bord de mer ou en montagne, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbustes qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez un arbuste à feuillage bleuté ? On les a tous en stock !

Albizia

Albizia
© Topjabot/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Albizia julibrissin 'Alba'

Fleurs blanc pur, parfumées en juillet-août. - Petit arbre de 4 à 6 m de haut. Feuillage vert clair ressemblant à celui des fougères. - Cultivé en isolé, ou en alignement ou même cultivé en grand buisson. Semi-rustique jusque vers -13 °C.

Amandier

Amandier
© Dalgial/GFDL/Wikimedia

Prunus glandulosa 'Alba Plena'

Manchons de fleurs blanches en pompons en avril-mai. - Pas d'amande. - Buisson de 1 m en tous sens.

Arbousier

Arbousier
© brewbooks/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arbutus unedo

3 à 5 m de hauteur sur 2 à 4 m de large. - Fleurs blanches de septembre à janvier. Fruits de 2 cm de diamètre. - Fructifie 7 ans après le semis. Résiste à -15 °C à l'abri des vents secs et froids.

Arbutus unedo 'Compacta'

3 m en tous sens. - Fleurs blanches. - Très florifère et fructifère dès les premières années. Convient en bac.

Arbutus unedo 'Atlantic'

Forme très compacte de 2 m en tous sens. - Fleurs blanches et gros fruits rouges de 3-4 cm de diamètre. - Idéale en pot ou pour un petit jardin. Création des pépinières Minier.

Arbutus unedo ROSELILY® 'Minlily' cov

Plante compacte et ramifiée jusqu'à 3 m de haut, à très belle écorce brun-rouge. Jeunes rameaux rougeâtres. - Fleurs rose pâle puis blanches en automne. Les fruits se consomment aux premières gelées. - Création 2007 des pépinières Minier. Très fructifère à l'état jeune.

Arbutus andrachne (en photo)

Espèce type - 9-12 m de haut. Feuilles luisantes non dentées quand elles sont adultes. Belle écorce lisse brun rouge s'exfoliant en laissant voir la nouvelle écorce crème ou verte. - Panicules de 5-10 cm de large, à fleurs blanches de mars à mai. Fruits vermillon lisses de 12 mm mûrs en automne. - Originaire de l'est de la méditerranée. Jusqu'à 800 m d'altitude dans les zones arides en été. Résiste à -20 °C.

Arbutus x andrachnoides

Espèce type - Arbre de 6-9 m à très jolie écorce brun rouge comme chez A. andrachne. Feuilles dentées avec pétiole rouge. - Fleurs blanches en fin d'automne jusqu'au printemps. - Introduit de Grèce en Angleterre en 1800. Hybride entre unedo et andrachne. Se greffe parfois sur A. unedo. Résiste à -20 °C.

Arbousier de Californie (Arbutus menziesii)

Espèce type - Arbre de 30 m à l'état naturel, de 6-9 m en culture. Pousse en région humide parmi les séquoias. Feuilles à marges lisses ou dentées, blanches au revers. Belle écorce rose orangé. - Grappes de 7 à 23 cm de long composées de fleurs blanc pur en mai. Fruits lisses abondants très décoratifs, de 1 cm de diamètre. - Originaire d'Amérique (de la Californie à la Colombie-Britannique). Résiste à -12 ou -15 °C.

Aronia

Aronia
© Katja Schulz/CC BY 2.0/Flickr

Aronie rouge, aronie à feuilles d'arbousier (Aronia arbutifolia, syn. Photinia arbutifolia)

Espèce type - Buisson dressé assez diffus, de 2 à 4 m de haut, jusqu'à 6 m. - Feuilles vert clair à vert foncé, luisantes, simples dentées, de 5 à 8 cm de long. Coloration orange rouge à l'automne. - Fleurs blanches à rose pâle, de 1 cm, en avril-mai, groupées en corymbes de 9 à 20 fleurs. Drupes rouges sucrées, de 4 à 7 mm de diamètre, en septembre-octobre. - Peuple les bois et fourrés clairs de l'est des États-Unis depuis le Massachusetts jusqu'au Texas. Résiste à -35 °C. Invasif en France.

Aronia x prunifolia 'Viking' (syn. Aronia x prunifolia 'Viking', A. melanocarpa 'Viking') (en photo)

Hybride et cultivar - Buisson de 2 m en tous sens. Feuillage rouge pourpre à l'automne. - Floraison en mai. Gros fruits noirs. - Variété finlandaise issue d'un croisement entre arbutifolia et melanocarpa.

Aster

Aster
© Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Asters de printemps - Aster tongolensis

Grandes fleurs bleu violacé en mai-juin. - Feuilles étroites, denses. - 0,30-0,40 m de haut sur 45 de large. Pour rocaille, bordure ou massif.

Asters d'été - Œil du Christ (Aster amellus)

Grandes fleurs à ligules (faux pétales) étroites parfumées, de juillet à septembre. - Feuilles lancéolées, soyeuses vert-grisâtre. - Touffe semi-arbustive de 0,30 à 0,60 m de haut sur 0,50 m de large. Pour rocailles ensoleillées.

Grands asters d'automne - Aster de la Nouvelle-Belgique (Aster novi-belgi)

Floraison d'août à octobre. Nombreux cultivars. - Souche assez traçante. Feuilles étroites lustrées, vert foncé. - Sensible à l'oïdium. Renouveler la souche tous les 2-3 ans.

Asters à effet brouillard d'automne - Aster ericoïdes (en photo)

Tiges ramifiées au sommet, portant un nuage de fleurettes blanches, bleuâtres, rosâtres, de septembre à novembre. - Feuilles très fines au sommet des tiges rappelant le feuillage des bruyères. - 0,80 à 1 m de haut sur 0,60 m de large. Utilisées en fleurs coupées.

Asters à effet brouillard d'automne - Aster laterifolius 'Horizontalis'

Petits capitules blancs à cœur jaune puis brunâtre. - Feuillage vert sombre, pourpre à l'automne. 'Prince' et 'Lady-in-Black' sont à feuillages plus sombres. - Touffe horizontale de 0,50 m de haut.

Asters à effet brouillard d'automne - Aster datschii

Nombreux capitules blancs à cœur jaune en août-septembre. - Feuillage vert très fin le long des tiges. - 1,40 m de hauteur.

Aubépine

Aubépine
© Fritz Flohr Reynolds/CC BY-SA 2.0/Flickr

Aubépine à fleurs blanches - Crataegus laevigata 'Plena'

Fleurs doubles, parfumées, blanches, en mai-juin. - Jusqu'à 10 m de hauteur. Feuilles vert très foncé peu découpées. Variété stérile, qui ne porte pas de fruits. - Croissance rapide. Se cultive en arbre d'ombrage ou en haie défensive.

Aubépine à fleurs blanches - Crataegus crus-galli var. inermis (en photo)

Mi-mai, fleurs blanches au parfum désagréable. - Petit arbre de 4 à 8 m, à croissance relativement lente. Feuilles non lobées qui virent au rouge à l'automne. Gros fruits rouge orangé, semblables à de petites pommes sauvages. - Cette variété est sans épines et idéale pour massifs accessibles aux enfants.

Badiane

Badiane
© Finemedia

Illicium verum

Badiane, anis étoilé, fenouil de chine. - Feuillage vert persistant. Floraison blanche parfumée de mai à juillet. - Gélif à -5 °C. Pour sols humifère acides.

Bougainvillier

Bougainvillier

Bougainvillier 'Marie blanc' (en photo)

2 à 3 m - Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

Bougainvillier 'Blush' ou 'Sakura'

2 à 3 m - Blanc nuancé de rose. Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

Buddleia

Buddleia
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Buddleia blanc - Buddleja davidii 'White Profusion'

Espèce et variétés à floraison estivale petites tailles - Très florifère, panicules très odorants. Feuillage caduc. - De 2 à 4 m. De juillet à septembre - Pousse très rapide. Rustique (- 20 °C). Pour haies ou massifs.

Buddleia - Buddleja auriculata*

Espèces à floraison estivale grandes tailles - Panicules blanches. Feuillage persistant. - Floraison parfumée en automne et en hiver. Atteint jusqu'à 6 m de haut. - Réservé aux climats doux. À tailler au printemps.

* Buddleja auriculata est également une espèce à floraison hivernale.

Buddleia - Buddleja asiatica

Espèces à floraison hivernale - Grosses panicules blanches dressées au parfum vanillé. Feuillage persistant. - Port érigé. 3 à 4 m. Floraison de janvier à avril. - À planter à l'abri d'un mur. Branches cassantes.

Caféier

Caféier

Coffea arabica

Feuilles d'un beau vert franc. Floraison blanche en forme d'étoile. Drupes grenat à maturité. - À cultiver de préférence en serre ou véranda. Utilisé pour produire le café arabica.

Calamondin

Calamondin
© Nico Nelson/CC BY 2.0/Flickr

Calamondin, oranger d'appartement (Citrus madurensis) - Espèce type

Feuillage vert. - Rusticité jusqu'à -6 °C. - Pulpe légèrement amère.

Calamondin, oranger d'appartement (Citrus madurensis) var. 'Panaché blanc'

Panaché vert et crème. - Rusticité jusqu'à -4 °C. - Croissance plus lente.

Calamondin, oranger d'appartement (Citrus madurensis) var. 'Variegata'

Feuillage dégradé de crème. - Rusticité jusqu'à -4 °C. - Couleur du fruit orange légèrement bicolore.

Camélia

Camélia
© Toshiyuki IMAI/CC BY-SA 2.0/Flickr

Camélias d'automne issus de C. sasanqua - Camellia sasanqua 'Versicolor' (en photo)

Petites fleurs simples, aux pétales blancs marginés de rose vif, étamines jaunes. Parfumées, de septembre à novembre. - Port buissonnant, dense et érigé. Feuillage vert mat. - Convient bien pour de petites haies.

Camélias japonica et hybrides - Nobilissima

Premier camélia blanc à fleurir après les sasanqua. Fleurs très doubles, blanches aux reflets jaunes. De novembre à février. - Arbuste très vigoureux, aussi large que haut. Feuilles vert foncé brillantes. - En isolé ou associé avec d'autres plantes de terre de bruyère au jardin.

Camélias japonica et hybrides - 'Lily Pons'

Grandes fleurs, simples ou semi-doubles d'un blanc très pur. Pétales incurvés autour d'étamines jaune d'or. De janvier à avril. - Port plutôt érigé. Hauteur 1 m. - À cultiver en isolé ou avec d'autres plantes de terre de bruyère. Également en pot ou en bac sur balcon et terrasses. Ou palissé contre un mur.

Camélias japonica et hybrides - C. x williamsii 'Jury' s Yellow'

Fleurs semi-doubles, blanc crème ornées de pétales chiffonnés, jaune pâle bordé de crème au cœur. De février à avril. - Érigé et compact. Hauteur 1,30 m. - À planter plutôt à l'ombre ou à la mi-ombre. À cultiver en isolé ou avec d'autres plantes de terre de bruyère dans le jardin. Également en pot ou en bac sur balcon et terrasses. Ou palissé contre un mur.

Camélias japonica et hybrides - 'Robert Lasson'

Fleurs moyennes semi-doubles, bicolores, rouges panachées irrégulièrement de blanc, avec un bouquet d'étamines dorées au centre. De janvier à avril. - Arbuste vigoureux au port érigé buissonnant. Feuillage vert foncé brillant. 1 à 2 m de haut. - Rustique jusqu'à -17 °C. Pour massif, haie, isolé, bac.

Camélias à floraison printanière - 'Quintessence'

Petites fleurs simples, blanc rosé, avec un bouquet d'étamines jaune paille, et parfumées. De février à avril. - Hybride au port étalé, presque retombant. Hauteur 50 cm. Croissance lente. - Variété idéale pour culture en pot. Rustique jusqu'à -15 °C.

Camélias à floraison printanière - 'Margaret Davis'

Fleurs de pivoine bicolores, blanches ourlées de rose vif et de carmin. De février à avril. - Vigoureux, de 1 à 1,50 m de haut. Beau feuillage vert foncé luisant. - Une des variétés les plus demandées. Rustique jusqu'à -14 °C. À cultiver en isolé au jardin ou avec d'autres plantes de terre de bruyère. Ou palissé contre un mur.

Cerisier

Cerisier
© Xavier Béjar/CC BY-SA 2.0/Flickr

Cerisier des oiseaux ou merisier (Prunus avium) (en photo)

Bigarreaux : gros fruits sucrés à la chair ferme, croquante, à peau rouge, pourpre ou jaune, à jus incolore ou peu coloré. Guignes : fruits légèrement acidulés, sucrés à maturité, à la chair, molle, parfois presque noire, à jus coloré. Fruits servant à la confection de confitures industrielles et à préparer le kirsch pour les guignes. - Les bigarreautiers atteignent une hauteur de 6 à 8 m. Les guigniers sont des arbres hauts de 8 à 10 m. Bigarreaux ou guignes, sa taille dépend du porte-greffe : + de 10 m (15 à 20 m) pour les greffes sur merisier, 6 à 8 m pour Sainte-Lucie. - À l'origine des variétés de cerises douces. La plupart ne sont pas auto-fertiles et réclament une pollinisation croisée.

Griottier (Prunus cesarus)

Griottes et morelles : petits fruits très acides, à chair molle, à jus coloré. Amarelles : fruits acides, à chair molle, à jus clair. Fruits servant surtout à la confection de confitures, de clafoutis, de tartes ou de liqueurs. Anglaises ou Royales : chair molle, sucrée avec un peu d'acidité, à jus coloré ou clair. Excellentes cerises de table, un peu acidulées mais ne se conservent pas. - Les griottiers et amarelles forment de grands arbrisseaux de 4 à 5 m de haut. Cime en parasol. Peu exigeants et très productifs. Pour les cerisiers produisant les Anglaises : arbres qui atteignent entre 5 et 8 m de hauteur. - À l'origine des variétés de cerises acides. La plupart sont autofertiles et s'hybrident entre eux.

Prunus x subhirtella 'Autumnalis'

Feuillage caduc jaune-orangé en automne. Fleurs semi-doubles blanches qui s'ouvrent par intermittence de novembre à mars. - Entre 4 et 6 m de hauteur. - Sol ordinaire, même calcaire, pas trop sec. Port étalé. Floraison intéressante puisque survient pendant la saison froide.

Bois de Sainte-Lucie ou faux merisier (Prunus mahaleb)

Produit de petits fruits amers, noirs à maturité. Floraison abondante et mellifère de petites fleurs blanches pédonculées très parfumées. - Arbuste ou petit arbre très ramifié à la base, à bois odorant. 10 m de haut adulte. - Espèce présente dans toute l'Europe occidentale. Sol calcaire. Croît dans les fourrés arbustifs, les bois clairs, les coteaux rocailleux et les garrigues. Exposition ensoleillée. Ne craint pas la sécheresse et résiste aussi bien à la chaleur qu'au froid.

Merisier à grappes ou bois puant (Prunus padus)

Produit de belles grappes pendantes, blanches, parfumées, à l'odeur d'amande en mai. Feuillage vert sombre, au revers mat vert bleuté aux nervures latérales saillantes. Devient jaune et rouge en automne. - Port élancé, arrondi, cime assez large aux rameaux retombants, mince écorce d'un brun foncé - gris noirâtre. 10 à 15 m adulte. - Croissance rapide les premières années. Grand arbre qui se plaît au soleil et à l'ombre et en tout sol. Floraison nectarifère butinée par les abeilles.

Cerisier de Virginie (Prunus virginiana)

Feuilles larges, ovales, courbées, à base arrondie et au bord dentelé, vert vif au-dessus et bleu gris-vert au dos qui tourne au violet pourpre en été. Fleurs blanches en grappes retombantes. - Arbuste conique. Tige souvent rampante. Rameaux glabres, vert brunâtre, puis gris-brun. - Arbuste ou petit arbre très ornemental. Fleurs suivies de petites cerises noires, comestibles mais très astringentes, appréciées des oiseaux.

Chèvrefeuille

Chèvrefeuille
© NY State IPM Program at Cornell Univers/CC BY 2.0/Flickr

Chèvrefeuille des jardins (Lonicera caprifolium)

Plante grimpante - Juillet – septembre. - 5 à 6 m - Floraison très parfumée. Rustique jusqu'à -20 °C.

Chèvrefeuille du Japon (Lonicera japonica) (en photo)

Plante grimpante - Juillet à octobre - 6 à 10 m - Feuillage semi-persistant.

Ciste

Ciste
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ciste à feuilles de sauge (Cistus salviifolius)

Fleurs blanches à reflets ivoire en avril-mai. - Assez compact. 1 m × 1 m. Petites feuilles persistantes, arrondies, vert grisâtre, rugueuses. - Assez rustique : -12 à -15 °C. Massifs d'arbustes, talus, couvre-sol.Ciste des Corbières (Cistus x hybridus var. corbariensis)Abondantes fleurs blanches à cœur jaune en avril-mai. - Hybride. Hauteur 0,60 à 0,80 m × largeur 1 m. Feuilles rugueuses, vert sombre, devenant rouge violacé en hiver. Port dense formant un dôme régulier. - Semi-rustique jusqu'à -12 à -15 °C. Emploi en, rocaille, massifs d'arbustes, couvre-sol, mais aussi isolé, bac.

Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis) (en photo)

Petites fleurs blanches en avril-mai. - Arbuste à port érigé. Hauteur 1 à 1,25 m x largeur 0,80 m. Feuilles étroites et allongées, vert sombre. Jeunes pousses collantes, très aromatiques, surtout par temps chaud. - Rusticité : -12 à -15 °C. Massifs d'arbustes, jardins de bord de mer.

Ciste florentin (Cistus x florentinus)

Abondantes petites fleurs blanches en avril-mai. - Petite variété de 1 m × 1 m. Feuilles étroites, vert sombre, aromatiques par temps chaud. Port dense formant une boule régulière. - Supporte la mi-ombre et les embruns. Pour bacs, massifs, terrasses et balcons.

Ciste ladanifère (Cistus ladanifer)

Grandes fleurs blanches à macule marron pourpre, en avril-mai. - Hauteur 2 m et plus × largeur 1 à 1,25 m. Feuilles étroites et longues, vert foncé luisant. Jeunes pousses collantes, très aromatiques, surtout par temps chaud. - Rusticité : -12 à -15 °C. Pousse en sol acide. Pour massifs, allées, haie libre. Espèce dont on récolte les rameaux feuillus pour un usage médicinal et la parfumerie.

Citronnier

Citronnier

Citrus limon 'Euréka' (syn. 'Des Quatre Saisons')

Floraison blanche, rosée sur le revers, très parfumée en mars-avril et août-septembre. - Fruit très juteux et parfumé, utilisé frais ou cuisiné, toute l'année. - Très cultivé en Californie, Australie et Afrique du Sud. Bel arbre peu épineux.

'Meyer'

Floraison blanche et boutons roses en mars-avril et septembre-octobre. - Petit fruit jaune puis orangé à maturité, à peau fine, à saveur plus douce que le citron jaune. Maturité à partir de novembre. - Convient bien en pot car sa croissance est lente. C'est le plus tolérant au froid. Tolère -6 jusqu'à -9 °C si non greffé.

'Malaga'

Fleurs parfumées en mars-avril puis août-septembre. - Gros fruits assez doux, à peau épaisse. Idéal pour confire. - Résiste à -5 ou -6 °C.

'La Valette'

Floraison blanche en été et automne. - Fruit vert acide proche de la lime, sans pépins, qui tombe en jaunissant. - Hybride entre Citrus limon et la lime tahiti (Citrus aurantifolia ou latifolia).

'Menton'

Floraison très parfumée blanche, en mars-avril et septembre. - Très bons citrons parfumés et juteux. - Arbre vigoureux parmi les plus rustiques. Se consomme pour le jus et les fruits frais.

'Fino' (syn. 'Primofiori')

Floraison blanche de mars à septembre. - Fruit moyen à peau mince, juteux, restant longtemps sur les branches. Maturité de décembre à mars. - Très cultivé en Espagne avec 'Verna' pour son haut rendement. Ne pas confondre avec 'Primo fiore' cultivé en Sicile.

Clématite

Clématite
© peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Clématite d'Armand (Clematis armandii)

Clématite du groupe 1 - Petites fleurs blanches et parfumées, de 5 cm de diamètre, dès février dans le Sud. - 5 à 8 m - Feuillage épais et persistant. Moyennement rustique. Peut devenir envahissante.

Clématite des montagnes (Clematis montana)

Clématite du groupe 1 - Nombreuses petites fleurs blanches en mai-juin. 'Mayleen' a une floraison rose foncé au parfum d'œillet en mai-juin et septembre. - 8 à 10 m - Espèce la plus florifère. Plante vigoureuse et rustique. Feuillage caduc, fruits décoratifs.

Clématite florida 'Siedboldii'

Clématite du groupe 2 - De juin à septembre, fleurs originales blanc crème, aux étamines violet foncé à noir, devenant vertes à l'automne. - 2 à 2,50 m - Variété adaptée à la culture en pot. Moyennement rustique.

Clématite flammette (Clematis flammula) (en photo)

Clématite du groupe 3 - Petites fleurs blanches très parfumées, de 1 à 2 cm de diamètre, de juin à août - 5 à 6 m - Feuillage semi-persistant. Fruits plumeux décoratifs.

Cognassier du Japon

Cognassier du Japon
© Leonora Enking/CC ND 2.0/Flickr

Chaenomeles speciosa 'Nivalis' (en photo)

Fleurs blanc pur. - La végétation est de 2 m en tous sens.

Chaenomeles x superba 'Jet Trail'

Profusion de fleurs blanc pur de février à avril. - Port étalé de 0,60 m de haut sur 1,20 m de large. - Peu épineux.

Cornouiller

Cornouiller
© Superior National Forest/CC BY 2.0/Flickr

Cornouiller blanc (Cornus alba 'Sibirica Variegata')

Feuillage vert marginé de blanc crème, pourpre marginé de rose en automne. De la fin du printemps au début de l'été, fleurs blanc crème suivies de fruits blancs. Jeunes rameaux rouge lumineux en hiver. - Petit arbuste très vigoureux à port érigé et ouvert, de 2 m de hauteur. - Croissance rapide. À utiliser en haie libre, massif, talus ou isolé, en grande masse.

Cornouiller des pagodes (Cornus controversa 'Variegata')

Feuillage vert panaché de crème, teinté de rose en automne. En mai, ombelles de fleurs blanc pur suivies de baies bleu foncé. En hiver, branches au graphisme décoratif et jeunes tiges rouge brillant. - Arbre au port étalé caractéristique avec des branches disposées en étages parfaitement horizontaux. Hauteur adulte (à 25 ans) 8 m × largeur 3 à 4 m. - Le seul vrai arbre parmi les cornouillers. Croissance très lente. Très résistant au froid. À utiliser en isolé, sur un fond de haie vert foncé.

Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea 'Winter Flame')

Fleurs blanches très discrètes en mai. Feuillage orange et rouge et petits fruits noirs en automne. Rameaux jaune, orange et rouge vif en hiver. - Arbuste à la ramure large et dressée, de 1,80 à 2 m de hauteur et 1,20 m d'étalement. - À utiliser en haie ou en massif, en grosse masse.

Cornouiller stolonifère (Cornus sericea) (en photo)

Feuillage vert foncé dessus, duveteux dessous, devenant bronze pourpre en automne. Tiges rouge pourpre. En mai, fleurs blanc crème, en cymes aplaties de 3 à 5 cm de diamètre. Petits fruits sphériques blancs en septembre et octobre. - Arbuste au port buissonnant, arrondi et large, s'étalant avec les années. Hauteur 2 m × largeur 4 m. - Plante à croissance rapide qui peut devenir envahissante, les branches s'enracinant facilement au contact du sol. À utiliser en association dans les plates-bandes, en haie, ou pour fixer le sol dans les pentes. 'Flaviramea' est une variété à rameaux jaune-vert.

Cornouiller de Chine (Cornus kousa var. chinensis)

Feuilles caduques vertes et ondulées, devenant pourpres en automne. De mai à juin petites fleurs entourées de 4 grandes bractées blanches. En automne, baies rouges semblables à des fraises sans intérêt gustatif. - Arbuste au port étalé, de 3 à 10 m de haut et 4,50 m de large. Écorce brun-gris qui s'exfolie par plaques chez les sujets adultes. - Variété plus florifère que l'espèce type.

Cotoneaster

Cotoneaster
© Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Cotoneaster franchetii

Feuillage vert bleuté persistant et luisant sur le dessus. Fleurs rose en bouton puis blanches groupées en corymbes (très mellifères) de juin à juillet. Nombreux fruits en septembre octobre. - Port retombant. 3 à 4 m de haut, jusqu'à 5 m. - En haie libre ou en arbuste isolé. Variété particulièrement décorative.

Cotoneaster dammeri (en photo)

Feuillage persistant. - Variété très tapissante de 0,15 à 0,20 m de haut environ. - Très bien pour rocaille ou des talus.

Cotoneaster horizontalis

Petites feuilles vertes puis orangé en automne, caduques. Floraison très mellifère. Nombreux fruits. - Port buissonnant étalé 0,80 m de hauteur × 2 m de largeur. - Très bien pour haie basse, rocailles ou talus.

Cotoneaster lacteus

Feuilles persistant vert profond sur le dessus et grisâtres en dessous. Grappes de fruits rouges. - Port en boule 3 à 4 m en tous sens. - Convient pour haies libres ou taillées.

Cotoneaster suecicus 'Juliette'

Joli feuillage panaché de blanc et de rose, semi-persistant. Nombreux fruits rouges. - Variété à port prostré de 0,30 sur 1 m. Peut être cultivé en tige de 1,2 m de haut. - Très bien pour rocailles ou talus. Également en bac.

Cotoneaster microphylla

Feuillage persistant. - Port rampant, environ 0,50 m de haut, très tapissant. - Très bien pour rocaille ou des talus.

Cotoneaster 'Coral Beauty'

Petites feuilles vert foncé persistantes et luisantes. Très nombreux fruits orangé vif. - Port en forme de dôme 1 m × 2 m. Tiges arquées. - Convient pour haie libre ou taillée, excellent couvre-sol.

Daphné

Daphné
© Orchi/CC BY-SA 3.0/Commons wikimedia

Daphne mezerum f. alba

Fleurs blanches. - Longues feuilles étroites caduques. - Fruits jaunes ou ambrés toxiques. Se reproduit fidèlement de semis. Pour soleil ou ombre légère.

Daphne alpina (en photo)

Fleurs blanches odorantes en avril-juin après les feuilles. - Feuilles caduques de 2-3 cm, soyeuses au début. - Port bas de 20 à 50 cm. Vit dans rochers et montagnes calcaires du Jura, des Alpes, Pyrénées… Idéal en rocaille ou en pot.

Deutzia

Deutzia
© F. D. Richards/ CC BY-SA 2.0/Flickr

Deutzia gracilis (en photo)

Mesure 1 m de hauteur. - Port nain. - Fleurs blanches en mai et juin. Rameaux souples ployant sous le poids des fleurs.

Deutzia x magnifica - Espèce type

2 m de hauteur. - Port érigé. - Fleurs blanches et doubles.

Eleagnus

Eleagnus
© Leo Michels/CC0/Wikimedia

Eléagnus ebbingéi, chalef de Ebbing (Elaeagnus x ebbingei) (en photo)

Arbuste épineux de 2-3 m de haut, capable d'atteindre 6 m, sur 2 de large. Feuillage coriace, persistant, vert foncé à reflets gris sur le dessus, au revers argenté, de 5 à 10 cm de long. - Fleurs en clochettes crème, au parfum de jasmin, en septembre-octobre, mellifères. Fruits rouges comestibles en fin d'hiver. - Obtention hollandaise très courante : hybride entre Elaeagnus macrophylla et pungens. Croissance rapide. Tolère toutes les expositions, les embruns. Craint les fortes gelées à l'état jeune. Résiste à -20 °C. Plante de haie facile, idéale en bord de mer, en isolé, en topiaire, palissée…

Chalef épineux (Elaeagnus pungens 'Maculata')

Arbuste de 2 m en tous sens à feuilles persistantes vert panaché de jaune au centre. - Floraison blanc argenté automnale à parfum pénétrant, mellifère. - Pour tous sols et expositions. Croissance moyenne.

Escallonia

Escallonia

Escallonia rubra var. macrantha

Bouquets serrés de fleurs lumineuses blanches, roses ou cramoisies. - Port vigoureux de 3 m en tous sens, superbe plante de haie. - Grandes feuilles luisantes et succulentes vert foncé. Résiste à -10 °C.

'Iveyi'

Abondante floraison blanche et parfumée en été. - Atteint 3 m en tous sens. Croissance rapide. - Résiste à -15 °C. Serait un hybride entre E. bifida et E. X exoniensis, apparu en pépinière en 1920.

Fraisier

Fraisier
© wikimedia domaine public

'Capron royal' (Fraisier musqué ou Fragaria moschata) (en photo)

Petit fruit de couleur rose foncé, chair blanche, ferme et juteuse. - Récolte de mai à juin. Très vigoureux, bon couvre-sol pour les lieux peu ensoleillés. Les tiges florales dépassent le feuillage (d'où son surnom de fraisier hautbois) puis retombent avec le poids des fruits. - Variété ancienne, productive et rustique. Tolérante à l'ombre, au froid et aux sols humides et très résistante aux maladies.

'Reine des vallées' (Fragaria vesca)

Véritable fraise des bois, petit fruit très parfumé. Pour jardinières et suspensions. - Récolte de mai jusqu'aux gelées. Production régulière. Ne produit pas de stolons. - Productivité faible, mais culture facile.

Framboisier

Framboisier
© Mattivirtala/CC0/Wikimedia

Rudus idæus remontant (bifère) var. Autumn Bliss® 

Rouge foncé, conique, gros calibre (4 à 5 g), excellente qualité. - Juin-juillet puis en septembre jusqu'aux gelées. - Précoce, bonne productivité, vigoureux.

Rudus idæus remontant (bifère) var. 'Fallgold' 

Original par sa couleur jaune, très sucré et aromatique. - Fin juillet-août puis fin septembre jusqu'aux gelées. - Excellent goût, les oiseaux sont moins attirés par les framboises de couleur jaune.

Rudus idæus remontant (bifère) var. 'Héritage' 

Ferme, de calibre moyen, saveur acidulée mais à forte teneur en sucre. - Abondante en août puis septembre jusqu'aux premières gelées. - La référence, facile à cueillir, rustique, adapté à la congélation. Évitez les expositions nord et ombre.

Rudus idæus remontant (bifère) var. 'Sumo' 

Très gros fruit (d'où son nom), sucré, savoureux. - Mi-août puis septembre jusqu'aux premières gelées. - Facile à cultiver, productif.

Rudus idæus remontant (bifère) var. 'Surprise d'automne' 

Petit fruit, jaune presque blanc, saveur douce, sucrée, agréable. - Juin-juillet puis août-septembre jusqu'aux gelées. - Variété ancienne (1866). Productif, vigoureux, très rustique.

Rudus idæus remontant (bifère) var. 'Zeva' 

Gros fruit rouge foncé à violet, très parfumé. - Juin-juillet, puis septembre-octobre jusqu'aux gelées. - Un peu mou, ne supporte pas le transport, peu de palissage.

Rudus idæus remontant (bifère) var. 'Cumberland'

Gros fruits noirs, savoureux. - Production tardive. - Importante production. Disponible principalement au Canada.

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. Glen Ample®

Très gros fruit, ferme, rouge clair, acidulé et parfumé. - Début juillet à mi-août - Bonne conservation, sans épine, idéal pour les jeunes enfants qui ne se blesseront pas.

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. 'Malling Promise'

Gros calibre, rouge, pointu, parfumé, tendre et sucré. - Précoce début juin à début juillet. - Variété très productive. Vigoureux et résistant, supporte les terrains secs.

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. 'Meeker'

Bonne taille, rouge pourpre, ferme, parfumé. - Étalée sur 4 à 5 semaines de mi-juin à fin juillet. - La référence, vigoureux, drageonne facilement, résiste à l'oïdium. À associer avec le 'Zeva' ou l''Héritage'.

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. 'Schoenemann' ou 'Schönemann'

Très gros fruits rouge foncé, parfumé, sucré et acidulé. - Début juillet à mi-août. - Vigoureux, très productif, cueillette facile, cannes assez droites.

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. 'Tulameen'

Gros fruits fermes, coniques, arôme puissant, excellent en bouche. - Fin juin à début août. - Reconnu pour sa qualité gustative, vigueur moyenne, préfère les sols bien drainés.

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. 'Willamette'

Petit fruit, rouge foncé, acidulé et fruité, assez goûteux. - Précoce, mi-juin à mi-juillet. - Facile à cultiver, rustique, résistant, bon rendement, souvent utilisé dans les cultures à grandes échelles

Rudus idæus non-remontant (unifère) var. 'Purple Royalty'

Gros fruits pourpre violet, juteux. - Production tardive. - Vigoureux, cannes rigides, à utiliser plutôt en pâtisserie, alcool et confiture.

Framboisier sauvage 'Calotte'

Fruits comestibles. Précautions sanitaires, écologiques et légales à prendre. - Production en septembre. - Pousse 5 à 10 ans après une coupe de bois, de hêtre en particulier, plein soleil, sol bien drainé.

Fuchsia

Fuchsia
© webbgun/CC BY 2.0/Flickr

'Annabel'

Feuillage caduc. - Hauteur : 0,30 à 0,60 m de hauteur. - Fleurs demi-doubles et doubles. Semi-rustique (jusqu'à -5 °C).

Gattilier

Gattilier
© KENPEI CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Gattilier 'Alba'

Les fleurs sont blanches. - Cette variété peut mesurer jusqu'à 3 m de hauteur.

Gaura

Gaura
© KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Gaura lindheimeri - Espèce type (en photo)

Hauteur : 1 à 1,50 m. - Feuilles spatulées et dentées. - Boutons blanc rosé, fleurs blanches virant au rose en fanant.c

Gaura lindheimeri var. 'Whirling Butterflies'

0,75 m de hauteur. - Feuillage glauque. - Très nombreuses fleurs, avec des sépales rouges. Fleurs blanches.

Glycine

Glycine
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Glycine gracieuse (Wisteria brachybotris 'Shiro Kapitan', syn. Wisteria venusta)

Floraison en mai. - Parfumée et nectarifère. Grappes de 10 à 15 cm de long. - Plus fragile. Seconde floraison en été ou en début d'automne. Hauteur 10 à 15 m.

Hebe

Hebe
© Alan Pascoe/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Hebe albicans - Espèce type (en photo)

Fleurs blanches de juin à août. - Feuillage gris-vert à argenté sur 0,60 m de haut et 1 m de large. Ramure arrondie assez étalée. - Bel arbuste pour petits jardins dans les ambiances de bord de mer.

Hebe buchananii - Espèce type

Fleurs blanches en grappes en mai-juin. - Feuilles vertes bordées de vert clair presque jaune sur 30 cm de hauteur. - Cette espèce est appréciée pour sa petite taille, son port dressé mais d'aspect arrondi et son feuillage décoratif.

Hebe buxifolia, syn H.odora - Espèce type

Fleurs blanches en juin-juillet. - Feuilles semblables à celles du buis, légèrement plus pointues. Ramure atteignant 1 à 1,50 m de haut. - Cette espèce a l'avantage d'être plus résistante au froid que la plupart des véroniques. Elle résiste à -15 °C sur de courtes périodes.

Hebe ochracea - Espèce type

Floraison blanche peu abondante en mai-juin. - Feuillage très original, ressemblant à celui d'un conifère, avec des petites feuilles en écaille sur des tiges souples. - Cet arbuste est très original, avec une teinte vert bronze qui s'associe bien dans les rocailles avec les conifères nains et les vivaces de floraison bleue.

Hebe ochracea var. 'James Stirling'

Floraison blanche en mai-juin. - Ramure atteignant 0,50 m de haut à maturité sur 0,60 m de large. - Feuillage plus doré que le type.

Hebe pinguifolia var. 'Pagei'

Fleurs blanches en mai-juin. - Feuillage glauque tendant vers l'argenté. Port tapissant sur 0,30 m de haut formant un excellent couvre-sol sur 0,90 m de large environ. - L'arbuste est prisé pour la couleur de son feuillage.

Hebe pinguifolia var. 'Sutherland'

Fleurs blanches en mai-juin. - Feuillage gris paraissant argenté, très dense. Port très compact et arrondi sur 0,50 à 1 m de haut et autant de large. - Cette variété est utilisée pour la formation de coussins végétaux, semblables à ceux que l'on réalise avec du buis. Elle doit être régulièrement taillée pour rester touffue sans s'évaser avec la formation de vieux bois.

Hebe vernicosa - Espèce type

Floraison blanche en juin-juillet, en grappes. - Ramure très étalée sur environ 1 à 1,20 m. Plus petites feuilles sont très serrées. - L'arbuste de port dressé mais d'aspect arrondi est un excellent couvre-sol sur 60 cm de haut.

Hibiscus

Hibiscus
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Rose de Chine (Hibiscus rosa-sinensis)

Espèce type (nombreuses variétés) - Arbuste - Fleurs blanches, jaunes, orange, roses, rouges. Feuillage persistant. Rusticité 0 °C. - En pot pour terrasse, véranda, maison.

Hibiscus trionum (en photo)

Annuelle - Fleurs blanches, cœur rouge. Rusticité 0 °C. - Massif.

Hibiscus coccineus

Vivace - Fleurs rouges ou blanches. Feuillage caduc. Rusticité -12 °C. - Massif de pleine terre.

Hortensia

Hortensia

'Annabelle'

Hauteur : 1,50 m. - Multitudes de boules de fleurs blanches de 20 cm de diamètre. - Superbe en massif. Fleurs à sécher.

Hortensia à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia)

1,50 m de hauteur. - Fleur blanche virant au rose. - Arbuste touffu en forme de dôme. Feuillage pourpre à l'automne. Exposition soleil.

Hydrangea petiolaris

7 m de hauteur. - Petites fleurs blanches. - Peut couvrir une façade en quelques années. Peut être exposé au nord. Belle floraison. Supporte mal les tailles trop sévères.

Hydrangea seemanii

4 m de hauteur. - Fleurs en ombelles bombées de 15 cm de diamètre. Couleur crème. - Feuillage persistant.

Semiola®

Hauteur : 3 à 6 m. - Fleurs blanches. - Croisement des deux précédents. Feuillage persistant vert sombre.

Hortensia grimpant

Hortensia grimpant
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Hydrangea anomala petiolaris - Espèce type

8 à 10 m de haut. - Floraison en juin-juillet. Fleurs blanches en ombelles. Les petites fleurs fertiles sont entourées de quelques grandes fleurs stériles à 4 ou 5 sépales. Inflorescences jusqu'à 25 cm de diamètre. - Feuillage caduc. Avant la chute, les feuilles prennent une belle teinte jaune d'or.

Hydrangea anomala ssp petiolaris var. 'Miranda'

6 à 8 m de haut. - Floraison en juin-juillet. Fleurs blanches. - Feuillage caduc. Feuilles panachées or et vert tendre.

Hydrangea serratifolia - Espèce type

2 à 5 m de haut. - Floraison en fin d'été. Petites fleurs blanc crème. - Feuillage persistant. - Feuilles vert foncé.

Pileostegia viburnoides - Espèce type (en photo)

5 à 10 m de haut. - Floraison en septembre-octobre. Fleurs fertiles blanc crème en inflorescences de 10-15 cm. - Feuillage persistant. Feuilles coriaces, vert soutenu, nervurées au revers.

Schizophragma hydrangeoides - Espèce type

6 à 10 m de haut. - Floraison en juillet-août. Floraison en larges cymes plates, de près de 30 cm de diamètre. Minuscules fleurs blanches, légèrement parfumées, entourées de grands sépales blancs. - Feuillage caduc. - Feuilles dentées, vert intense, de 10 à 15 cm de long.

Hoya

Hoya
© epiforums CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Hoya d'Australie (Hoya australis) (en photo)

Fleurs blanches au cœur rouge. Aspect cireux. Environ 15 fleurs par ombelle. Très parfumées. Floraison de septembre à novembre. - Feuilles vert foncé, peuvent être tachetées d'argent, épaisses, ovales. Feuilles de 5 à 7 cm de long et 4 cm de large. Forme arbustive. Grimpante. - Originaire d'Australie orientale. Croissance rapide. Espèce vigoureuse. S'utilise en palissage sur tuteurs.

Hoya bella ou lanceolata

Fleurs blanches au cœur rose violet. Aspect cireux. Environ 10 fleurs par ombelle. Floraison très parfumée quasiment tout au long de l'année. - Petites feuilles vert gris aux nervures brunes, mates, en forme de cœur. Feuilles de 2,5 cm de long et 1,5 cm de large. Port étalé et retombant. Rampante. - Originaire d'Inde et de Birmanie du Sud. Espèce très courante. S'utilise en suspension et en palissage sur un petit treillage. Espèce la plus petite, avec au plus 0,50 m de long et 0,20 m de diamètre.

Hoya aux larges clochettes (Hoya campanulata)

Fleurs blanc nacré, disposées en large coupe ronde. Aspect cireux. Floraison de mars à novembre. - Feuilles vertes, épaisses. Forme liane. - Très belle par la forme de ses fleurs. Vigoureuse. Peut atteindre 2 m de long.

Hoya cireux (Hoya carnosa)

Fleurs blanches ou rose pâle avec un cœur rouge. Aspect cireux. Jusqu'à 30 fleurs par ombelle. Floraison en été et en automne. - Feuilles vert foncé, vernies. Feuilles vert foncé, vernies. Deux variétés ont des feuilles panachées : 'Exotica' avec un centre or et 'Variegata' aux bords crème et parfois rosés. Feuilles de 4,5 cm de long et 2,5 cm de large. Grimpante - Originaire de Chine et du Japon. Espèce la plus répandue et la plus facile à cultiver. Vigoureuse. Ses tiges peuvent atteindre plus de 2 m de long. Croissance très rapide de 0,45 m chaque année. S'utilise en suspension, souvent sur des arceaux.

Hoya caudata

Fleur blanc rose, au cœur rose foncé. Aspect cireux et velu. Fleurs de courte durée, peu parfumées. Environ 8 à 10 fleurs par ombelle. - Grandes feuilles vert foncé avec des traces blanches et roses très originales. Font jusqu'à 18 cm de long et 8 cm de large. Forme arbustive. Grimpante. - Originaire de Thaïlande et de Malaisie. Aspect velu des fleurs assez rare. Vigoureuse. S'utilise beaucoup en suspensions et sur arceaux.

Hoya impérial (Hoya imperialis)

Fleurs géantes, rose pourpre pour la variété 'Pink', rouge foncé pour 'Red' et blanches pour 'White'. Grandes fleurs d'environ 20 cm de diamètre. Aspect cireux. Floraison très parfumée, de juillet à septembre. - Feuilles d'un beau vert, épaisses, allongées. Forme liane. Grimpante. - Originaire de l'Île de Bornéo. Originale et magnifique par la dimension de ses fleurs. Vigoureuse.

Hoya parfumé (Hoya odorata ou cembra)

Fleurs blanc nacré. Aspect cireux. Espèce la plus parfumée, avec un parfum proche de celui du muguet. Floraison de septembre à novembre. - Feuilles vert foncé, épaisses, de 7 cm de long et 3 cm de large. Forme liane. - Originaire des Philippines. Réputée pour son parfum. Vigoureuse.

Hysope

Hysope
© Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

'Albus' (hysope blanche)

Fleurs blanches en épis de juillet à septembre. - Arbuste nain de 0,60 de haut sur 1 m de large. Port étalé bas. Rameaux dressés. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Pour tous sols ensoleillés.

Jasmin

Jasmin
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Jasmin commun ou jasmin officinal (Jasminum officinale)

Jasmin blanc - 6-9 m - Caduc à semi-persistant selon la région. Floraison : juin-septembre. - Grimpant, bac, terrasse, balcon. Petites fleurs très parfumées. Rustique jusqu'à -12 °C.

Jasmin d'Espagne (Jasminum grandiflorum) (en photo)

Jasmin blanc - 6-9 m - Feuillage caduc. Floraison : juin-octobre. - Fleurs grandes et nombreuses. Climat méditerranéen et emplacement abrité. Moins rustique que l'officinal.

Kiwi

Kiwi
© Erutuon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Actinidia deliciosa - Espèce type (en photo)

Liane atteignant 15 m de long, à grandes feuilles velues. - Fleurs femelles crème de 3-4 cm et solitaires. Fleurs mâles plus petites et groupées. - Résiste à -15 °C.

Kiwi arctique (Actinidia kolomikta) - Espèce type

Couvre une surface de 2-3 m² mais peut monter à 5 m. Jeune feuillage pourpré. Limbe finement dentelé, tricolore, panaché de vert, de rose et de blanc, surtout en début de saison. - Sexe souvent méconnu. Fleurs blanc crème ou roses de 1,5 cm, parfumées en juin. Le pied femelle produit de petits fruits comestibles peu sucrés à la mi-septembre, plus petits que les kiwaïs. Production au bout de 2 à 9 ans. - Originaire de Chine (Hubei, Sichuan…), Japon, Corée, Russie (Amour, Sakhaline). Espèce ornementale. Ses couleurs sont plus vives en climat tempéré frais. Protection contre le froid avec un bon paillis. Résiste à -28 °C mais les branches gèlent à -10 °C. Idéal sur un mur nord ou est. Vit environ 100 ans.

Kiwaï (Actinidia arguta) var. 'Issaï'

6 m de haut sur 4 m de large. - Fleurs parfumées à étamines grises. Fruits de la taille d'une grosse cerise à chair douce et sucrée. Récolte précoce, dès septembre. - Résiste à -20 °C. Pollinisé par 'Nostino'.

Kumquat

Kumquat
© KENPEI/CC BY-SA 3.0/Flickr

Kumquat rond ou Marumi (Fortunella japonica) (en photo)

Fruits jaune-orangé et ronds. Striés de vert pour la variété 'Sun Stripe'. - Chair acidulée, peau sucrée. - Arbuste épineux.

Kumquat long ou Nagami (Fortunella margarita)

Fruits longs et ovales à écorce jaune orangé. - Chair acide, peau plus douce. Moins sucré que le précédent. - Arbuste non épineux, plus rustique que le Marumi, croissance plus rapide.

Kumquat 'Fukushu' (Fortunella obovata)

Fruits en forme de poire, orange foncé. - Chair acide et peau sucrée. - Feuilles ovales et arrondies. Arbuste plus résistant au froid.

Lantana

Lantana
© Hideyuki KAMON/CC BY-SA 2.0/Flickr

Lantana montevidensis (syn. sellowiana ou repens)

Couvre-sol - Fleurs lilas de mars aux gelées. Il existe aussi des cultivars blancs et violets. - Parterres ou bordures de massif. - Port rampant ou retombant. Précoce et très florifère. Feuillage vert foncé. Résiste à -6/-7 °C.

Laurier sauce

Laurier sauce
© Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Laurus nobilis

3 à 5 m de hauteur. Silhouette conique ou pyramidale. - Floraison blanche à jaune : avril à juin. - Feuilles possédant une odeur très forte lorsqu'on les froisse.

Laurier-cerise

Laurier-cerise
© Peter Stevens/CC BY 2.0/Flickr

'Otto Luyken' (en photo)

Feuilles lancéolées, oblongues, parfois dentées au sommet. Grosses grappes de fleurs très abondantes (20 cm). - Port érigé, compact. Croissance lente, dépasse rarement 1 m. - Pour bacs, haies basses. À planter à l'abri.

'Mano'

Feuilles arrondies. Belle floraison de panicules blanches s'il n'est pas taillé avant au printemps. Les jeunes pousses sont couleur bronze. - Port buissonnant compact, 2 m de haut maximum. Pousse lentement. - Pour plantation isolée, massifs, etc.

'Gajo' (hybride)

Joli feuillage de feuilles fines, compact. Floraison printanière d'un blanc lumineux. - Petit laurier. Forme compacte. - Convient bien aux petits jardins et pour les topiaires. Peut se développer à l'ombre. Pour haies basses, bacs... Rustique jusqu'à -15 °C.

'Zabeliana'

Feuillage persistant vert foncé luisant. Feuilles ovales étroites et longues. Refleurit très souvent à l'automne. - Petit laurier-cerise trapu à port bas (1 m) très étalé (4 m). - Convient en haies ou massifs bas.

'Herbergii'

Feuillage persistant et dense. Feuilles vert clair luisant, plutôt allongées. Fleurs blanc crème, en avril-mai. Fruits violet foncé à maturité de forme ovoïde. - Variété robuste. Port pyramidal. - Bonne résistance au froid. Convient pour haies taillées basses ou de hauteur moyenne.

'Caucasica'

Grandes feuilles vert foncé vernissées, de forme oblongue. Beaux épis de petites fleurs blanches. Fruits rouges, noircissant à maturité. - Dense et buissonnant. Port progressivement étalé. - Le plus connu des lauriers. Usage courant en haie compacte et persistante.

Laurier-rose

Laurier-rose

Laurier-rose 'Alsace'

Fleurs blanches teintées de rose clair. Très florifère mais peu parfumé. - De juin à octobre dans le Sud ou en véranda. - Vigoureux. Croissance rapide.

Laurier-rose 'Hardy Pink'

Fleurs de couleur rose clair rayé de blanc. Légèrement parfumé. - De juin à octobre dans le Sud ou en véranda. - Demi-nain. Assez rustique.

Laurier-rose 'Petite White' ou 'Isabelle'

Fleurs d'un blanc pur. - De juin à octobre en pleine lumière, terrasse ou véranda - Très adapté à la culture en pot ou en bac.

Laurier-tin

Laurier-tin
© Rotatebot/GFDL/Wikimedia

Viburnum tinus var. 'Macrophyllum'

Boutons roses. Petites fleurs blanches à blanc rosé. - Variété aux plus grosses feuilles. Port compact, dense et très ramifié. Rameaux souples donnant un aspect arrondi à la plante. Fruits légèrement ovoïdes noirs bleutés. - Variété intéressante en bord de mer, car ne craint pas le vent, ni les embruns.

Viburnum tinus var. 'French White'

Variété aux feuilles plus larges que l'espèce type. - Variété à la croissance la plus rapide que l'espèce type.

Viburnum tinus var. 'Compactum'

Port plus compact et taille plus réduite que l'espèce type.

Lavande

Lavande
© Couleur Lavande/CC BY-ND 2.0/Flickr

Lavande vraie ou lavande fine (Lavandula angustifolia)

Forme de petites touffes. Hampes florales courtes, sans ramifications, dont l'aspect est très variable tant par la forme que par la couleur. 'Alba' a des fleurs blanches au parfum intense tandis que 'Munstead' a des fleurs en épis bleus lumineux. - Hauteur en fleur de 0,60 m. Largeur 0,40 m. Floraison en juin-juillet. - Meilleure des lavandes pour la qualité de son huile essentielle. Supporte remarquablement bien le froid. Ses terrains de prédilections se situent à plus de 800 m d'altitude pour atteindre 1 400 m et plus. Les variétés Diva, Rapido et Carla sont résistantes au phytoplasme de Stolbur.

Lilas

Lilas

Syringa vulgaris à fleurs simples var. 'Mont Blanc'

Longues grappes coniques, blanches et très parfumées. - Feuillage assez clair et de densité moyenne. - Fleurs qui tiennent bien en vase.

Syringa vulgaris à fleurs doubles var. 'Madame Lemoine'

Belles fleurs blanches doubles et élancées en cônes groupés par 4 ou 5. Parfum léger. Floraison en avril mai. - Plante vigoureuse et érigée. Peut atteindre 4 m de hauteur et 2,50 m de largeur avec l'âge. Extension par drageonnage. - Planter en isolé ou en haie libre et en plein soleil.

Syringa x prestoniæ 'Holger'

Grandes grappes blanches d'environ 15 cm. Floraison en mai-juin. - Beau feuillage vert foncé. Peut atteindre 1,50 à 2,50 m × 2 m avec l'âge. - Planter en isolé, en haie libre ou en bac. Soleil et mi-ombre.

Lilas des Indes

Lilas des Indes
© KENPEI/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Lagerstrœmia indica var. Kimono®

Une des meilleures variétés blanches aux étamines jaunes, en bouquets compacts. Floraison de juillet à la fin de l'été. - Variété de grande taille, 5 à 7 m de haut, sur une ou plusieurs tiges. Écorce marbrée de teintes vives, dans les rouges. - Peut se conduire en touffe ou en arbre, pour grands jardins.

Lagerstrœmia indica var. India Charm Neige d'été®

Panicules moyens à grands. Fleurs au blanc pur et étamines jaunes. Floraison de juillet à septembre. - Grande végétation, feuilles moyennes allongées vert mât. Formé en touffe et sur tronc. - Pour massifs, haies ou en isolé. Adapté au nord de la Loire.

Lagerstroemia x egolfii 'Acoma'

Gros panicules blancs, à étamines jaunes. - Très robuste résistant aux maladies. - Rustique jusqu'à -20 °C. Fleurit même dans le nord de la France ou l'est.

Liseron

Liseron
© peganum CC BY-SA 2.0/Flickr

Liseron de Turquie (Convolvulus cneorum) (en photo)

Fleur blanche, d'avril à septembre. - 0,60 m de hauteur. - Sous-arbrisseau au port arrondi. Feuillage décoratif vert argenté persistant à semi-persistant.

Belle-de-jour (Convolvulus tricolor)

Fleurs bleues, blanches, roses ou rouges, de l'été jusqu'aux gelées. - 0,30 à 0,40 m de hauteur. - Plante annuelle buissonnante. Idéal en massif, rocaille ou en pot.

Magnolia

Magnolia
© TANAKA Juuyoh (田中十洋)/CC BY 2.0/Flickr

Magnolia de Kobé (Magnolia kobus) (en photo)

Petites fleurs blanches. - Floraison en début de printemps. - Apprécie le calcaire. Bon porte-greffe. Rustique jusqu'à -15°C.

Magnolia de Loebner (Magnolia x loebneri)

Fleurs en étoile, avec 10 à 14 pétales blancs et effilés pour 'Merrill', rose tendre pour 'Léonard Messel'. - Floraison en avril. - Grand hybride qui peut atteindre 10 m, 5 m pour la variété 'Léonard Messel' et 8 m pour la variété 'Merril'. Pour le plein soleil. Fleurs résistant bien aux gelées.

Magnolia étoilé (Magnolia stellata)

Cultivar le plus répandu : 'Waterlily'. Grandes fleurs blanches étoilées aux multiples pétales. - Floraison en mars-avril. - Un des plus petits de la catégorie, environ 2 à 3 m de haut. Pour petits jardins. Assez rustique.

Magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora) cultivar 'Galissonnière'

Grandes fleurs blanches en forme de coupe, très parfumées, mesurant jusqu'à 25 cm de diamètre. - Floraison de juin à septembre. - Arbre rustique de taille moyenne à grande (15 m et plus). Pour grand jardin.

Magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora) cultivar 'Workman'

Fleurs de 12 cm de diamètre, à 10-11 pétales. Feuilles légèrement ondulées. - Floraison d'avril à octobre. - Port compact : 6 m de haut et 5 m de large après 25 ans.

Magnolia à grandes fleurs (Magnolia grandiflora) cultivar 'Anne Pickard'

Fleurs blanches à 22-25 pétales, petites feuilles panachées de crème. - Floraison de juin à septembre. - Port compact. Feuillage panaché. Rustique : supporte jusqu'à -26 °C.

Myrte

Myrte
© Giancarlodessi/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Myrte commun

Fleurs blanches de juillet à septembre, suivies de fruits bleu-noir en automne et hiver. - Hauteur 2 à 3 m × largeur 1,50 m. Feuilles persistantes très aromatiques, vert foncé. - Rusticité : -10 à -12 °C. Pousse en sol acide.

Myrtus communis var. 'Flore Pleno'

Grandes fleurs doubles en abondance de juillet à octobre, suivies de petites baies pruineuses violacées. - Hauteur 3 m × largeur 2 m. Végétation vigoureuse. - Pousse en tous sols.

Myrte de Tarente

Fleurs simples crème suivies de baies noires bleutées. - Hauteur : 1,50 à 2 m × largeur 1,50 m. Espèce plus compacte, petites feuilles serrées le long des tiges. - Tolère bien le calcaire et les sols argileux.

Oranger

Oranger

Navels (Citrus sinensis) var. 'Navels'

Floraison généreuse très parfumée en mars-avril. - Gros fruits juteux à maturité avant Noël. - Très bonne orange de bouche avec peu de pépins.

Navels (Citrus sinensis) var. 'Navelate'

Floraison blanche en mars-avril. - Fruits restant longtemps sur les branches. Maturité de janvier à mars.

Navels (Citrus sinensis) var. 'Naveline'

Floraison blanche en mars-avril. - Très bon fruit de couleur vive. - Importé d'Espagne et du Maroc en hiver, d'Afrique du Sud en été.

Navels (Citrus sinensis) var. 'Washington Navel'

Floraison blanche en mars-avril. - Gros fruits avec un ombilic très prononcé, mûrs en décembre. - Arbre très productif et très cultivé.

'Valencia Late'

Floraison très parfumée blanche, en mars-avril. - Fruits à peau assez fine, sans pépins, très juteux, récoltés d'avril à juillet. - Arbre vigoureux parmi les plus rustiques. Se consomme pour le jus et les fruits frais.

'Salustiana'

Floraison très parfumée blanche, en mars-avril. - Fruit un peu aplati, avec peu de pépins et un jus très doux. Se récolte en Espagne de novembre à avril.

'Maltaise demi-sanguine'

Floraison très parfumée, blanche en mars-avril. - Fruits ronds d'excellente qualité gustative avec reflets rouges sur l'écorce et la pulpe. - Très cultivée en Tunisie. Pulpe très juteuse et acidulée utilisée en frais, jus, cuisine.

'Moro'

Floraison blanche très odorante en mars-avril. - Fruits moyens dont le pourpre violet s'accentue avec la chaleur. Saveur agréable. Maturité en janvier-mars. - Arbre assez vigoureux et épineux originaire de Sicile.

'Variegata Rayée du Brésil'

Fleurs blanches odorantes en mars-avril. - Fruits moyens d'abord rayés de vert et crème puis d'orange et crème. - Feuillage panaché de vert clair et foncé.

Oranger du Mexique

Oranger du Mexique
© Ruth Hartnup/CC BY 2.0/Flickr

Oranger du Mexique (Choisya ternata, syn. Choisya grandiflora)

Arbuste persistant de 1,80 à 3 m de haut, sur 1,50 m de large. Feuillage opposé à 3 folioles vernissé vert plus ou moins clair, aromatique. - Grappes odorantes blanches de mars à mai, remontée à l'automne. - Très beau feuillage vernissé. Floraison parfumée remontante. Résiste à -10 /-15 °C.

Choisya ternata SUNDANCE® 'Lich'

Feuillage jaune doré au printemps puis jaune verdâtre. Port plus compact. - Floraison un peu moindre que chez l'espèce. - Obtention anglaise 1980. Feuillage très lumineux.

Choisya ternata 'Moondance'

Feuillage vert sombre un peu plus large que le type. - Floraison généreuse blanche. - Obtention anglaise de 1992.

Photinia

Photinia
© KENPEI/CC BY6SA 3.0/Flickr

Photinia glabra (en photo)

Jusqu'à 6 m de hauteur. - Feuillage bronze. - Floraison blanc rosé.

Photinia x fraserii 'Red Robin'

Entre 2 et 4 m de hauteur. - Jeunes pousses rouges. - Le plus cultivé.

Pittosporum

Pittosporum
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Pittosporum tobira 'Nana'

Fleurs blanches puis jaune clair, très parfumées. - Port en boule, environ 0,80 m de haut. - Résiste jusqu'à -10 °C. À utiliser en pot ou en bac. À tailler comme un buis.

Pittosporum tobira 'Variegata'

Fleurs blanches puis jaune clair, très odorantes. - Jusqu'à 3 m de haut. Feuilles vertes panachées de crème. - Résiste jusqu'à -10 °C. Résiste bien aux vents, aux embruns à la sécheresse. Tolère les sols calcaires. Idéal à utiliser en haie.

Pittosporum tobira

Fleurs blanches puis jaune clair, très odorantes. Au printemps. - Arbuste à port naturellement en boule. Jusqu'à 10 m de haut. Feuilles vernissées brillantes allongées. - Résiste jusqu'à -10 °C. Résiste bien aux vents, aux embruns à la sécheresse. Tolère les sols calcaires. Idéal en haie.

Pivoine

Pivoine
© F. D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Pivoine de Chine (Paeonia lactiflora) - Espèce type

De la fin du printemps au début de l'été, fleurs parfumées blanches ou rose pâle, garnies d'étamines jaune pâle. - 0,50 à 1,20 m de haut. - Plusieurs fleurs par tige, feuillage teinté de rouge brun, disparaissant tôt (septembre).

Pivoine arbustive (Paeonia suffruticosa)

Grosses fleurs simples ou doubles, blanches, roses rouge, pourpres ou jaunes, parfois parfumées, en avril-mai. - 1,5 à 2,20 m de haut. - Croissance lente, mais grande longévité. Bonne résistance aux températures extrêmes.

Pivoine arbustive 'Hakushin'

En avril, fleur semi-double à double, de 20 à 25 cm de diamètre, blanc pur nuancé de crème rosé au centre. Pétales chiffonnés et très découpés.

Polygala

Polygala
© Marcia Stefani/CC BY 2.0/Flickr

Polygale à feuilles de myrte (Polygala myrtifolia) var. 'White Feathers'

Les fleurs de cette variété sont blanches.

Pommier d’amour

Pommier d’amour
© Jacinta Iluch valero/CC BY-SA 2.0/Flickr

Solanum pseudocapsicum

L'espèce type a des fruits qui passent du vert au rouge en fonction de leur degré de maturité. De nombreuses variétés sont proposées, à fruits jaunes, orange ou rouges, sans dénomination spécifique sur les étiquettes. - Le port touffu de l'arbuste reste décoratif toute l'année, sur 40 à 50 cm de haut environ pour une culture en pot. - Les baies créent une attraction très appréciée en automne.

Potentille

Potentille
© Selso/CC BY 2.5/Wikimedia

Potentilla fruticosa 'Abbotswood'

Fleurs blanches de juin à octobre. - Feuillage vert-bleu caduc. Port buissonnant et érigé, de 1 m de haut par 0,40 m de large. - Rustique à -20 °C au moins. Soleil. Sol léger et pauvre. Pour haies libres.

Pyracantha

Pyracantha

Saphyr®

Aplatis, lumineux, devenant orangés en fin de maturité. Existe en rouge carmin, jaune et orange. - Son port est érigé, vigoureux et son feuillage vert foncé est luisant. - Création de l'INRA (devenu institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement - INRAE - le 1er janvier 2020). Convient pour des haies de taille moyenne ou dans de grands massifs arbustifs.

Dart's Red®

Fruits arrondis, rouge orangé mat. Fructification plus tardive, mais dure beaucoup plus longtemps. - Port érigé et large, feuillage vert sombre, brillant. - Très vigoureux et très résistant au froid. Convient pour les haies plus hautes que Saphir®.

'Soleil d'or'

Remarquable fructification jaune d'or. - Croissance rapide et culture facile. Adapté à toutes les situations. Rameaux teintés de rouge. - Convient en haie ou à palisser contre un mur ou une pergola.

Alexander Pendula®

Fructification peu abondante rouge orangé de septembre aux gelées. - Port rampant ou pleureur s'il est tuteuré. Hauteur 2 à 3 m de haut × 2 à 3 m de large. Longues ramifications se recouvrant entièrement de fleurs blanches en mai. - Variété recommandée pour talus. Moins résistant au froid.

'Golden Glow'

En mai-juin, floraison blanche sur des rameaux épineux. En automne et durant l'hiver, multitude de fruits jaune doré qui décore l'arbuste. - Sans taille, peut atteindre environ 3 m de haut. Végétation vigoureuse et rapide. Port érigé. - Convient bien pour les haies libres ou taillées.

'Mozart rouge'

Nombreuses fleurs blanches au printemps puis fruits rouge écarlate de septembre à décembre. - Végétation très dense. Rameaux peu épineux. Taille adulte : 2 à 3 m. - En haies ou palissé.

'Sparkler'

Grappes de petites fleurs blanches en juin-juillet, suivies de baies rouge orangé en fin d'été, jusqu'en hiver. - Arbuste de taille modeste (1 à 1,50 m × 1,50 m) aux rameaux brun acajou. Petites feuilles vert tendre fortement marginées de blanc crème, puis de rose en automne-hiver. - Rusticité plus faible. À utiliser en isolé ou en massif.

Rhododendron

Rhododendron
© Andrea_44/CC BY 2.0/Flickr

Rhododendron 'Sappho'

1,5 à 3 m de haut. - Blanc avec du pourpre sombre. - Grandes fleurs.

Romarin

Romarin
© Seàn A. O'Hara/CC BY 2.0/Flickr

Romarin officinal (Rosmarinus officinalis) var. 'Albiflorus'

Fleurs blanches. - 1,50 m de hauteur. - Port dressé.

Rosier grimpant

Rosier grimpant
© Manoir de la Boirie/CC BY 2.0/Flickr

'Opalia'

Fleurs d'un blanc pur. Parfumées. - Jusqu'à 4 m de haut. - Très vigoureux. Résistant aux maladies et à la pluie. Très bonne remontée de la floraison en fin de saison.

'Bobbie James'

Fleurs d'un blanc pur. Fleurs en coupe de 3 à 5 cm de diamètre, en bouquets. Parfum musqué. - Jusqu'à 10 m de haut. - Vigoureux et à croissance rapide. Non remontant. Peu sensible aux maladies.

'Kiftsgate'

Fleurs blanches à cœur jaune. Fleurs de 2 à 3 cm de diamètre formant d'imposants bouquets. - Jusqu'à 10 m de haut. - Rameaux longs et pourvus de nombreux aiguillons crochus. Non remontant, mais fruits très décoratifs en automne.

'Seagull'

Fleurs d'un blanc pur. Fleurs mellifères de 2 à 3 cm de diamètre, en bouquets. - Jusqu'à 7 m de haut. - Rameaux avec gros aiguillons rouge foncé. Nombreux fruits décoratifs en automne.

'Wedding Day'

Fleurs blanc pur à cœur jaune. Fleurs simples de 3 à 4 cm de diamètre qui couvrent tout le rosier. - Jusqu'à 8 m de haut. - Importante végétation, avec rameaux porteurs de gros aiguillons rouge foncé. Non remontant. Fruits décoratifs en automne.

Seringat

Seringat
© Frédéric BISSON/CC BY 2.0/Flickr

Philadelphus 'Burfordensis'

Fleurs blanches en juin-juillet, parfumées. - Petite variété de 1,50 à 2 m sur 0,5 à 1 m. Port buissonnant. Branches arquées. - Rustique vers -15 / -20 °C. Pour culture en bac, en pot.

Philadelphus x virginalis 'Natchez'

Grandes fleurs simples en grappes serrées, odeur fruitée. - Hybride de petite taille au port arrondi, 1,50 à 2 m environ. - Rustique jusqu'à -20 °C. En isolé, haie ou massif et bac.

Philadelphus purpureomaculatus 'Belle étoile'

Fleurs blanches très parfumées, avec tache rouge au centre. - Variété compacte de 1,50 à 2 m, avec branches arquées. - Rustique jusqu'à -20 °C. Idéal pour culture en pot ou en bac.

Philadelphus inodorus (en photo)

Fleurs très simples blanches au-dessus de feuillage, sans parfum. - Grandes feuilles vert tendre. Jusqu'à 2 à 4 m de haut. - Rustique jusqu'à vers-20 °C. En isolé, haie ou massif.

Philadelphus grandiflorus

Nombreuses grandes fleurs blanches avec tache rouge à leur base, en mai-juin. Léger parfum d'oranger. - Port érigé. Feuillage vert clair. Jusqu'à 2 à 3 m de hauteur. - Rustique jusqu'à-20 °C. En isolé, haie ou massif et bac.

Philadelphus coronarius

Floraison en grappes blanc crème en juin. Très parfumée. - Port ample de 2 à 4 m. Variété 'Aureus' aux feuilles jaunes et plus petite, 1,50 à 3 m de haut. - Rustique jusqu'à vers-20 °C. En isolé, haie ou massif.

Philadelphus persica 'Bouquet Blanc'

Nombreuses petites fleurs doubles ou semi-doubles, légèrement parfumées, en juin-juillet. - Jusqu'à 2 m de haut sur 1,5 m de large. Branches arquées. - Rustique jusque vers -20 °C. Pour culture en bac, en haies.

Sertingat virginal (Philadelphus x virginalis)

Fleurs doubles blanc pur en bouquets, en juin-juillet. Très parfumées. - Hybride vigoureux. Port dressé jusqu'à 4 m de hauteur sur 2 m de large. - Rustique jusqu'à-20 °C. En isolé, haie ou massif et bac.

Philadelphus x virginalis 'Minnesota Snowflake'

Fleurs très doubles aux pétales allongées. En juin-juillet. - Hybride. Port dressé jusqu'à 5 m de hauteur sur 2 m de large. - Rustique jusqu'à-20 °C. En isolé, haie ou massif et bac.

Philadelphus x lemoinei 'Manteau d'hermine'

Floraison en juin-juillet très parfumée, blanc crème. Très double. - Port buissonnant. Branches arquées. Environ 1 m × 1,50 m. - Rustique vers -15 / -20 °C. Pour culture en bac, en haies.

Spirée

Spirée
© 영철 이/CC BY-SA 2.0/Flickr

Spirée dentelée 'Arguta'

Profusion de petites fleurs blanches s'épanouissant tout le long des tiges en mars-avril. - Hauteur : 1,50 à 2,50 m × diamètre 1,20 à 2 m. Arbuste compact, aux longs rameaux souples, érigés, puis arqués. Feuillage, étroit, aigu, finement denté, vert clair, doré en automne. - Odorante et mellifère. Pour haies fleuries, pot ou bac.

Spirée à feuilles de bouleau Tor Gold® (Spiraea betulifolia)

Floraison massive, en corymbes de petites fleurs blanches en mai-juin. - Hauteur : 0,60 à 0,90 m × diamètre 0,60 à 1 m. Petit arbuste trapu au port arrondi et compact. Feuillage rouge orangé au démarrage, jaune d'or en été et de nouveau orange et pourpre à l'automne. - Croissance lente. Utilisations : devant de massif, bordure, bac et jardinière.

Spiræa prunifolia (en photo)

Grandes fleurs doubles blanches, regroupées en corymbes tout le long des tiges, en avril. - Hauteur × largeur : 1,80 à 2,50 m. Port érigé et arqué. Branches grêles, arquées, peu ramifiées. Feuillage vert foncé, duveteux au revers, rouge orangé en automne. - À planter en isolé ou dans une haie libre.

Spirée de Van Houtte (Spiræa x vanhouttei)

Floraison abondante en ombelles globuleuses blanches, réparties sur toute la longueur des rameaux en mai-juin. - Hauteur : 2 à 3 m × diamètre 1,70 m. Port compact et large. Nombreux rameaux fins et ramifiés, arqués par le poids de la floraison. Feuilles lobées vert sombre dessus, bleuté dessous, virant au jaune à l'automne. - Pour haies fleuries, en isolé ou en massif, en lui laissant sa forme naturelle.

Spirée du Japon (Spiræa japonica)

Fleurs roses ou blanches en corymbes terminaux en juillet et août. - Hauteur : 0,50 à 1 m. Port buissonnant, érigé et compact, plus ou moins arrondi. Feuilles étroites et dentées, rouge cuivré en naissant, devenant vert foncé et vert-gris au revers. - Idéale en haie basse, dans un massif de vivaces ou en grandes bordures. Nombreuses variétés au feuillage clair, doré ou même bronze à rouge.

Sureau noir

Sureau noir
© Joe Decruyenaere/CC BY-SA 2.0/Flickr

Sureau noir (Sambucus nigra) - Espèce type

Feuilles vertes à 5 à 7 folioles. Ombelles de fleurs odorantes d'un blanc crémeux. Grappes de baies rouges puis noires. - Croissance rapide. Port ouvert. Jusqu'à 6 m × 6 m. Rameaux à moelle blanche. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Pour jardin sauvage, en isolé ou pour talus, haies naturelles.

Sureau noir (Sambucus nigra) var. 'Aurea'

Feuillage doré à pétioles rosés. Fleurs crémeuses en juin. Baies rouges. - Croissance rapide. Port ouvert. Jusqu'à 4 m × 4 m. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Pour haies vives, en isolé, contre un mur.

Sambucus caerulea, syn. S. glauca (en photo)

Fleurs blanches en avril-mai. Baies bleu foncé à noires. - Port pyramidal, de 3 à 5 m × 1 à 2 m. - Rustique jusqu'à -18 °C. En isolé ou en haie.

Symphorine

Symphorine

Symphoricarpos x chenaultii

Fleurs blanches à verdâtre. Fruits blanc rosé. - Feuillage au revers bleuté. - Port couvre-sol étalé.

Symphoricarpos microphyllus

Fleurs blanches en mai-juin. Fruits blancs. - Développement moyen sur 1 à 1,20 m de hauteur. - Port dressé pour un petit buisson à intégrer dans un massif mixte.

Symphoricarpos x. doorenbosii - Espèce type

Fleurs blanches. Fruits blancs. - Végétation vigoureuse, idéale en haie champêtre. - Buisson très dense que l'on peut utiliser pour fixer les sols sur les talus.

Symphoricarpos x. doorenbosii var. 'Amethyst'

Floraison blanche. Fructification rose à reflets mauve. - Port dressé. - Buisson de taille moyenne, très décoratif en automne.

Symphoricarpos x. doorenbosii var. 'White Hedge'

Boutons floraux roses et fleurs blanches. Fructification blanche. - Arbuste bien vigoureux, à utiliser aussi en isolé. - Fructification très abondante.

Tamaris

Tamaris
© Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Tamarix ramosissima var. 'Hulsdonk White'

Floraison blanche de juillet à septembre. - Port buissonnant. Jusqu'à 5 m sur 5 m. - Supporte bien les embruns et les vents violents. Supporte aussi les sols secs et pauvres. Rustique jusqu'à -20 °C au moins.

Troène

Troène
© Kid Cowboy/CC BY-SA 2.0/Flickr

Troène commun ou d'Europe (Ligustrum vulgaris 'Atrovirens')

Feuilles assez étroites et longues, semi-persistantes. Floraison blanche odorante. - Port buissonnant, rameaux très érigés, croissance rapide jusqu'à 2,50 m de haut. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. En isolé, en massif, en haies, talus.

Troène de Californie (L. ovalifolium)

Feuillage vert foncé semi-persistant. Panicules de fleurs blanches de juin à août. - Espèce à port en touffe érigé Rustique jusqu'à -20 °C environ. À planter en massif, en association en hautes haies libres ou taillées.

Troène du Texas (Ligustrum texanum)

Feuillage semi-persistant, vert sombre et brillant sur le dessus. Grappes de fleurs blanches parfumées au printemps. Baies noires bleutées en automne. - Port dressé jusqu'à 4 m de haut. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Pour haies libres ou taillées.

Troène musli (Ligustrum Ibota 'Musli Muster')

Feuillage vert gris clair marginé de blanc crème. Grappes de fleurs blanches en début d'été. - Variété à port buissonnant évasé avec branches arquées, jusqu'à 2,50 m de haut. - Rustique jusqu'à -20 °C environ. Pour culture en isolé, en massif, en haie ou en bac.

Troène de Californie 'Aureum' (Ligustrum ovalifolium 'Aureum')

Feuillage semi-persistant vert panaché de jaune-or. Petites grappes de fleurs odorantes blanches de juin à août. - Variété à forme érigée arrondie, à branches souples, jusqu'à 3 m de haut. - Rustique jusqu'à -20 °C environ. Pour haies de taille moyenne, très lumineuse. Ou bien en bac formé en tige ou demi-tige.

Troène de Chine (Ligustrum sinense) (en photo)

Feuillage vert clair dense. Feuilles petites obovales. Floraison très parfumée à odeur de miel. Baies noires. - Espèce de taille moyenne, jusqu'à 2 m de haut. - Très rustique jusqu'à -25 °C. Pour haies libres ou taillées, en massif ou en isolé.

Troène commun ou d'Europe (Ligustrum vulgare)

Feuilles petites obovales vert foncé, semi-persistantes. Floraison odorante de juin à juillet. - Espèce arbustive à port très ramifié et vigoureux jusqu'à 5 m de haut. - Rustique jusqu'à -15 °C au moins. Résiste bien à la pollution. En isolé, en massif, en haies hautes. Bonsaï fiable.

Véronique

Véronique
© Alan Pascoe/CC BY-SA 3.0/Commons wikimedia

Veronica spicata (véronique en épi) - Espèce type

Feuillage vert foncé. - Épis bleus, blancs ou roses. - Résistante. Pour massifs, fleurs coupées, couvre-sol, bordures.

Hebe albicans 'Red Edge' (en photo)

Feuillage dense gris-bleu bordé de pourpre. - Fleurs blanches à boutons rosés. - Décorative par le feuillage et la floraison. Pour massifs, rocailles et culture en pot.

Hebe traversii

Feuillage persistant vert lustré. - Fleurs blanches en été. - Décorative toute l'année. 1 m de haut. Pour massifs d'arbustes.

Yucca

Yucca
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Yucca à feuilles d'aloe (Yucca aloifolia)

Pousse naturellement dans le sable. Résiste à la sécheresse, aux embruns et à des températures minimales de -14°C. - Variétés au feuillage panaché, vert ou rouge. Feuilles rigides se finissant par un aiguillon acéré à l'extrémité. Fleurs regroupées sur une tige centrale de 1 m de haut. 3 m de hauteur. Drageonne facilement. Espèce très sensible aux excès d'humidité.

L'arbre de Josué (Yucca brevifolia)

Ne supporte pas de longues périodes humides, surtout si le sol est mal drainé. Résiste à une température minimale de -12°C et à des températures très élevées. - Tronc ramifié aux branches désordonnées couvertes de touffes de feuilles courtes et raides. Les vieilles feuilles forment une jupe autour du tronc. Attention à ses épines très acérées. - Le plus grand yucca, avec 9 m de hauteur (jusqu'à 18 m). Croissance lente.

Yucca glorieux (Yucca gloriosa)

S'accommode de tous types de sols et d'exposition, même assez ombragée. Toutefois, il sera plus épanoui avec une situation chaude, ensoleillée et un sol drainant. - Tronc simple ou multiple. Feuilles droites, raides, vert foncé, terminées par une épine forte. Fleurs en clochettes, blanc crème légèrement teintées de rouge à l'extérieur qui apparaissent au bout de 5 ans. - Espèce totalement rustique, la plus répandue grâce à sa résistance au froid. Produit de grosses racines charnues. Hauteur et étalement de 2 à 3 m.

Yucca de De Smet (Yucca desmetiana)

Convient parfaitement aux petits jardins. Résiste à une température minimale de -12 °C. - Touffe qui devient assez large après quelques années. Feuilles souples, vert glauque, colorées de pourpre lorsqu'elles sont jeunes. - Petit yucca de 50 cm de hauteur, qui a tendance à se coucher sur le sol, favorisant ainsi le départ de rejets à partir du collet.

Yucca élevé (Yucca elata)

Adapté aux sols sableux instables. Son pied forme un rhizome vertical dans le prolongement du tronc. Résiste à une température minimale de -15 °C. - Tronc non ramifié surmonté d'une couronne de feuilles souples bordées de filaments lorsqu'elles vieillissent. - Yucca arbustif de 2 à 5 m de hauteur. Peut former plusieurs troncs à partir de la base.

Yucca pied d'éléphant (Yucca elephantipes)

S'épanouit dans les climats doux. Prévoir un grand espace bien dégagé dès la plantation. Supporte une situation ombragée, le bord de mer et tous types de sols du moment qu'ils sont drainés. Résiste à une température minimale de -8 °C au sec. Plante facile à vivre en intérieur, où elle se comporte comme une plante verte très résistante. - Feuilles coupantes munies d'un aiguillon terminal. Les feuilles mortes forment une jupe autour des troncs avant de tomber. Floraison en été de grandes panicules de fleurs parfumées. En intérieur, il développe le plus souvent 2 troncs. - Yucca arbustif de 2 à 5 m de hauteur. Peut former plusieurs troncs à partir de la base. Yucca géant, arbre pouvant atteindre 15 m de hauteur lorsqu'il pousse dans son milieu naturel. Résiste très bien à la sécheresse, mais l'arrosage en été favorise sa croissance. En intérieur, il atteint 80 à 95 cm.

Yucca filamenteux (Yucca filamentosa) (en photo)

Ce yucca est un couvre-sol acaule, c'est-à-dire dénué de tronc. Bien adapté aux petits jardins, aux régions froides et humides. Résiste à une température minimale de -20 à -25 °C. - Ce yucca est un couvre-sol acaule, c'est-à-dire dénué de tronc. Bien adapté aux petits jardins, aux régions froides et humides. Résiste à une température minimale de -20 à -25 °C. Feuilles souples, pointues au sommet et filamenteuses en bordure. Certaines variétés ont un feuillage panaché de blanc ou de jaune. Attention à son feuillage acéré. Fleurit dans sa deuxième ou troisième année. - Forme de puissants rhizomes donnant naissance à de nombreux rejets. Atteint 2 à 3 m en extérieur.

Yucca flasque (Yucca flaccida)

Espèce acaule (sans tronc). Résiste à des températures jusqu'à -20 °C, mais craint l'humidité printanière. - Arbuste en forme de rosette composée de longues feuilles molles et lancéolées, d'abord dressées puis pliées en deux, bleu-vert foncé, frangées de fils frisés ou raides. - Espèce très proche du yucca filamentosa. Émet de très nombreux drageons.

Palmier de saint Pierre (Yucca filifera)

Plante cultivée principalement dans les régions méditerranéennes. Résiste à une température minimale de -10 °C. - Feuilles très raides, terminées par une solide épine formant des rosettes de près de 1 m de diamètre. Feuilles garnies de filaments bouclés lorsque la plante est jeune. Hampe florale appliquée contre le tronc avec grandes fleurs blanches à l'odeur légèrement citronnée. - Arbre spectaculaire en forme de candélabre, pouvant atteindre 15 m de hauteur : un des plus gros yuccas. Développe des troncs multiples avec l'âge. Seul yucca dont l'inflorescence est tournée vers le bas chez les sujets anciens. Croissance lente.

Yucca bleu du Mexique (Yucca rigida)

Espèce très robuste, résiste très bien à la sécheresse, au soleil intense ou aux froids rigoureux mais ne supporte pas l'humidité. S'adapte aussi à la culture en pot. - Feuilles rigides, dressées, bleues, terminées par une épine. Les plus vieilles forment une jupe fixée au tronc. Floraison blanc crème. - Assez rare, très proche du yucca rostrata. Arbuste de 3 à 4 m de hauteur. Tronc unique. Croissance assez rapide.

Yucca à bec (Yucca rostrata)

Il apprécie les sols légers et drainés, le plein soleil. Peut être cultivé en pot car ses racines sont peu encombrantes. Résiste à une température minimale de -12 à -15 °C - Nombreuses feuilles raides et terminées par une épine. Floraison spectaculaire qui émerge de la couronne de feuilles sur une hampe de 30 à 70 cm de hauteur. - Arbre succulent, au tronc velu parfois double, pouvant atteindre 5 m de hauteur. Croissance très lente. Doit son nom à la forme de ses fruits en bec d'oiseau. Ceux-ci n'apparaissent que dans son milieu d'origine.

Trouvez l'arbuste à fleurs blanches idéal !

Trouvez l'arbuste à fleurs blanches idéal !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres arbustes à fleurs blanches : adenium, aralia, aucuba, brugmansia, callicarpa, camellia sinensis, crassula ovata, fraise des bois, gaulthérie, rosier buisson...

... et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides