/ /
/

Les fleurs tombantes

Les fleurs tombantes

Écrit par les experts Ooreka

Les fleurs tombantes (ou retombantes) sont choisies la plupart du temps pour garnir les suspensions sur les terrasses et balcons. Leur port peut rapidement habiller l'espace qui lui est dédié et vous donner ainsi une composition végétale très dense. Certains arbres ont également un port retombant qui peut être du plus bel effet au jardin. Tout dépend de ce que vous voulez faire ! On vous a réuni ci-dessous les 16 fleurs tombantes répertoriées dans notre dictionnaire des plantes !

Afin de trouver la fleur tombante la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous vouliez une plante à fleurs roses ou jaunes, dans votre jardin ou sur votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour les fleurs tombantes qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez une fleur rouge ? On les a toutes en stock !

Pétunia

Pétunia

Le pétunia possède des rameaux souples, portant des feuilles duveteuses et collantes. Les fleurs, en forme de trompettes très évasées, disposent d'une grande palette de couleurs vives, mais aussi de teintes plus pastel.

Les pétunias retombants, plus connus sous leurs appellations commerciales Surfinia, Fortunia, etc., sont utilisés soit en couvre-sol, soit pour les bacs et suspensions.

Calibrachoa

Calibrachoa

Proche du pétunia et appartenant à la même famille des Solanacées, le calibrachoa s'en distingue par des fleurs plus petites (3 à 5 cm de diamètre) et un port retombant. Il est aussi plus résistant à la sécheresse et aux intempéries, qui n'abîment pas ses fleurs.

Les fleurs, en forme de petites clochettes, se succèdent sans arrêt de mai aux premières gelées et sont particulièrement abondantes au cœur de l'été.

Lilas des Indes

Lilas des Indes
© Toshihiro Gamo CC BY 2.0/Flickr

Le lilas des Indes (Lagerstrœmia indica), parfois appelé plus justement lilas d'été, est un vigoureux arbuste à fleurs originaire de Chine, appartenant à la famille des Lithracées et au genre Lagerstrœmia.

La variété naine 'Houston' est dotée de fleurs qui s'épanouissent tout au long de l'été aux tons de rouge pastèque. Sa silhouette est retombante. Il s'agit d'une sélection américaine pour culture en bac, terrasse.

Schlumbergera

Schlumbergera

Les schlumbergeras adoptent un port buissonnant puis retombant, souvent assez ample et qui s'étoffe au fil des années jusqu'à devenir très large : l'étalement peut ainsi atteindre environ deux à trois fois sa hauteur qui ne dépasse pas 30 à 35 cm.

Il est conseillé de prendre un pot plus large que haut et assez lourd car le port retombant de cette cactée aux longues tiges épaisses peut faire basculer le pot.

Ipomée

Ipomée
© courambel CC BY-NC 2.0/Flickr

L'ipomée est cultivée en pleine terre, en véranda et en grande potée. Elle peut couvrir de grandes surfaces très rapidement et s'utilise principalement pour garnir en été des treilles, des tonnelles, des clôtures, des balcons, encadrer des fenêtres, décorer des troncs d'arbre ou tout recoin à camoufler.

Utilisée sans tuteur, elle permet de garnir de belles potées retombantes.

Orchidées

Orchidées
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

Variées, insolites et fascinantes, les orchidées ont longtemps été rares et inaccessibles. Elles sont aujourd'hui largement cultivées et proposées à tous les prix. Plusieurs espèces et variétés sont assez faciles à cultiver en appartement.

La fleur des orchidées est composée de 3 sépales et de 3 pétales. Le pétale central appelé labelle a souvent une forme particulière.

Céanothe

Céanothe
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Les céanothes appartiennent à la famille des Rhamnacées comme la bourdaine. Ils comptent une cinquantaine d'espèces originaires de la côte pacifique de l'Amérique du Nord notamment du chaparral californien et des montagnes mexicaines.

Les variétés compactes qui retombent en cascade s'utilisent en couvre-sol, en bac ou pour garnir un talus. Il est possible d'employer le taille-haie pour supprimer les fleurs fanées.

Diascia

Diascia
© European Environment Agency (EEA) CC BY 2.0/Flickr

Le diascia est considéré comme une plante à fleurs annuelle ou une vivace dans les climats doux. Son feuillage persistant ou semi-persistant se compose de petites feuilles vertes droites ou en forme de cœur.

Le diascia se cultive en pleine terre et en pot, en isolé ou mélangé à d'autres espèces. Compte tenu de son port buissonnant, érigé ou retombant, il s'utilise aussi bien en massif, en plate-bande, en couvre-sol, dans une rocaille, en jardinière, en composition ou en suspension.

Hoya

Hoya

Le genre Hoya comprend selon les classifications 200 ou 300 espèces grimpantes ou retombantes.

Originaire d'Inde et de Birmanie du Sud la variété Hoya bella ou lanceolata a des fleurs blanches au cœur rose violet. Il y a environ 10 fleurs par ombelle. Sa floraison est très parfumée quasiment tout au long de l'année. Il est doté de petites feuilles vert gris aux nervures brunes, mates, en forme de cœur. Son port est étalé et retombant. Vous pouvez l'utiliser en suspension et en palissage sur un petit treillage.

Buddleia

Buddleia
© Ed Webster CC BY 2.0/Flickr

Appelé plus communément « l'arbre à papillons », le buddleia offre une floraison abondante aux panicules allant du blanc au rouge en passant par le rose et le violet. Cet arbuste à fleurs convient parfaitement à la plantation en massif, en isolé ou en haie.

Le buddleia apprécie un sol profond et drainé. Il accepte une terre pauvre, calcaire ou crayeuse. Aucun amendement ne lui est nécessaire.

Cytise

Cytise

Parfois surnommé la glycine jaune, le cytise est un petit arbre printanier à grandes grappes jaune d'or tombantes que l'on peut palisser.

D'origine montagnarde, il n'a aucun mal à s'adapter à des climats extrêmes, allant des zones sèches et chaudes de Méditerranée jusqu'au froid littoral islandais battu par le vent. Plantez-le dans tous types de sols drainés, même si le terrain est calcaire.

Forsythia

Forsythia
© Chris Parfitt CC BY 2.0/Flickr

Le forsythia est un des tous premiers arbustes à fleurir au jardin qu'il illumine de son extraordinaire floraison jaune d'or. Très rustique et de croissance rapide, ne demandant que peu d'entretien, c'est une valeur sûre de nos parcs et jardins.

Vous pouvez installer un forsythia dans presque tous les sols, acides, calcaires ou neutres pourvu qu'ils soient frais et humifères. Évitez simplement les terrains trop secs.

Lespedeza

Lespedeza
© 영철 이 CC BY 2.0/Flickr

Lespedeza est un genre végétal qui compte une quarantaine d'espèces d'annuelles, de vivaces, d'arbustes et de sous-arbrisseaux caducs.

Lespedeza thunbergii (espèce type) a des petites fleurs roses assemblées en longs racèmes (grappes), dont la floraison est suivie de gousses aplaties. Sa rusticité est bonne (-15 °C). Dans les régions où il ne gèle pas, il pourra atteindre 2 m de hauteur et 3 m d'étalement. Son port est bien retombant. Il est idéal pour garnir le haut d'un mur ou d'un muret.

Weigélia

Weigélia
© normanack CC BY 2.0/Flickr

Arbuste au port élégant, le weigélia se couvre de fleurs solitaires ou en bouquets à partir du mois de mai. Sa floraison qui présente une large palette de couleurs vives se poursuit souvent jusqu'en juillet et même en septembre pour les variétés remontantes.

Certaines variétés ont leurs rameaux qui ploient sous le poids des fleurs conférant un port retombant.

Styrax

Styrax

En tant qu'arbre à fleurs d'ornement, cultivé le plus souvent en isolé étant donné son aspect très décoratif, on utilise plutôt de nos jours divers cultivars de l'espèce Styrax japonica qui donnent des floraisons plus abondantes avec des fleurs plus grosses et qui peuvent avoir un port différent (nain, tombant, à grosses feuilles…).

Choisissez un emplacement abrité car bien que le styrax soit rustique, il craint les gelées printanières tardives pour ses fleurs et ses jeunes rameaux.

Tamaris

Tamaris
© miluz CC BY 2.0 / Flickr

Bel arbuste à fleurs à la ramure touffue, le tamaris appartient au genre Tamarix qui compte une cinquantaine d'espèces et à la famille des Tamaricacées. Le port peut être buissonnant, arrondi et un peu pleureur.

Au printemps ou en été et en automne, selon les variétés, ses rameaux se couvrent littéralement de petites fleurs, le plus souvent rose pâle (mais aussi plus ou moins foncé), regroupées en grappe d'épis plus ou moins denses, plus ou moins longs et retombants. Elles donnent au tamaris une impression de grande légèreté.

Trouvez la fleur tombante idéale !

Trouvez la fleur tombante idéale !
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides