/ /
/

Les fleurs de rocaille

Les fleurs de rocaille

Les fleurs de rocaille

Les fleurs de rocaille habillent à merveille tous les terrains pentus ou escarpés, les talus généralement secs mais bien drainés. On les trouve souvent en région montagneuse au milieu d'éboulis ou dans les failles de falaises, mais aussi dans les jardins sur des aménagements adaptés de type pots, murets ou massifs de graviers.

Si la majorité de ces fleurs apprécient une exposition ensoleillée, certaines ont besoin d'ombre et doivent être choisies et placées avec précaution. Voici une sélection de 70 fleurs, arbres à fleurs et plantes à fleurs que vous pourrez installer en rocaille parmi plus de 220.

Afin de trouver la fleur de rocaille la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous habitiez au bord de la mer ou à la campagne, utilisez notre service Trouver une plante. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez une fleur de rocaille jaune ? On les a toutes en stock !

Myosotis

Myosotis

Le myosotis préfère un emplacement ensoleillé dans les régions tempérées ou mi-ombragé dans les régions chaudes. Il décore magnifiquement les massifs, les bordures, les rocailles, mais on peut aussi l'utiliser en potée. Certaines variétés sont idéales en sous-bois.

Il apprécie un sol riche, frais, bien drainé et si possible enrichi d'un fertilisant à base de fumier.

Bacopa

Bacopa
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Plantez le bacopa en pot, en massif ou en rocaille, dans une terre fraîche de préférence, mais surtout riche et bien drainée.

Il apprécie d'être abrité du vent et s'accommode d'une situation mi-ombragée, voire ombragée. Il peut aussi être installé en situation bien ensoleillée, sauf dans le Midi, où il ne supporte pas la chaleur et le dessèchement rapide qu'elle entraîne.

Souci

Souci
© Anna CC BY 2.0/Flickr

Le souci apprécie tous les terrains même pauvres. Il préfère un emplacement ensoleillé et ne craint pas le chaud si le terrain reste frais. Enfin, il craint le gel mais supporte le climat maritime.

En massif, en bordure ou encore en rocaille, cette plante annuelle donne de l'éclat au jardin grâce à sa floraison abondante et prolongée de couleur jaune ou orangée. Ses feuilles sont alternées et satinées de 10 à 15 cm de long.

Perce-neige

Perce-neige

Le perce-neige aime les sols frais, souples, pas trop riches, drainés l'hiver, sans apport de matière organique. Il apprécie tous les types de sols, mais ne tolère pas les sols desséchants en été.

Il est idéal pour décorer une pelouse, car il fait un très joli tapis fleuri durant la période hivernale, mais aussi pour orner le pied des arbres et arbustes. On peut aussi l'utiliser en bordures, en massifs ou en rocaille. Il s'adapte très bien en jardinière à condition de maintenir le substrat humide en été.

Rhododendron

Rhododendron
© Orangeaurochs CC BY 2.0/Flickr

Le rhododendron se plante aussi bien en massif qu'isolé. Il peut constituer une haie, ou habiller un mur. Les rhododendrons nains trouveront leur place dans une rocaille ou en bac.

Pour bien choisir leur emplacement, il faut :

  • éviter absolument la terre calcaire (sauf pour le rhododendron hirsutum) ;
  • éviter les zones inondées et l'eau stagnante ;
  • éviter les courants d'air ;
  • éviter une ombre trop dense, et préférer la mi-ombre.

Potentille

Potentille

Vous pouvez planter une potentille arbustive sur la plupart des sols, pourvu qu'ils soient bien drainés. Un sol pauvre calcaire ou sableux ne l'empêchera pas de croître, mais elle périclitera dans un sol lourd ou fréquemment inondé.

La potentille ligneuse est très rustique, et la plupart des variétés résistent à des températures inférieures à -20 °C (sauf Potentilla thurbery,qui ne résiste que jusqu'à -5 °C) et peuvent même être plantées en altitude.

Cosmos

Cosmos

On peut planter le cosmos en massif, en bordure, en rocaille ou en jardinière.

Il aime un emplacement chaud et très ensoleillé et préfère un sol léger, même pauvre et sec. Il supporte le calcaire.

Le cosmos ne résiste pas au gel.

Arnica

Arnica
© Jim Morefield CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

L'arnica appartient à la famille des Composées ou des Astéracées selon les classements. Originaire des régions tempérées d'Amérique du Nord, d'Asie et d'Europe, elle pousse le plus souvent en altitude, en montagne.

L'arnica est très rustique et se cultive en pleine terre. C'est aussi une plante ornementale pour massifs et rocailles.

Crocus

Crocus

Le crocus aime une exposition ensoleillée voire la mi-ombre pour certaines espèces et à l'abri des vents forts pour les crocus printaniers.

Cette plante à fleurs n'aime pas l'humidité et préfère un sol bien drainé, même calcaire.

On peut planter le crocus en rocailles, en groupes dans des massifs d'arbustes, au pied des arbres en sous-bois, sur une pelouse ou en pots.

Ciste

Ciste
© Muséum de Toulouse CC BY-ND 2.0/Flickr

Plante de garrigue, le ciste pousse dans presque toutes les terres, même si elles sont sèches, caillouteuses et pauvres, à condition que l'eau n'y stagne pas. Il aime le plein soleil et les emplacements chauds et abrités.

Au jardin, vous pouvez les cultiver très facilement en massif, haies libres, bordures, rocailles. Sur une terrasse ou un balcon, ils garnissent parfaitement bacs ou jardinières.

Aster

Aster

Les petites étoiles bleues, blanches, roses ou mauves des asters sont les stars incontestées de l'automne. Cependant, il existe des espèces printanières et estivales au port différent qui permet bien d'autres utilisations.

Les asters possèdent des ports très variés qui permettent de les mettre à l'aise dans n'importe quelles circonstances : en bordure, dans une rocaille, mêlés à des massifs d'arbustes ou dans les plates-bandes.

Gypsophile

Gypsophile

Originaire du pourtour méditerranéen, la gypsophile aime le soleil et la chaleur. Il se rencontre à l'état sauvage sur les terrains rocailleux, par exemple en Grèce ou en Italie

Ses pompons blancs ou roses portés sur des tiges d'une grande finesse rendent cette vivace indispensable dans les jardins de pots, les massifs et les rocailles. La gypsophile allège les compositions ou habille le pied des arbustes avec charme et élégance.

Millepertuis

Millepertuis
© Bob Peterson CC BY-SA 2.0/Flickr

De culture facile et s'adaptant à tout type de terrain en plein soleil ou à la mi-ombre, cette plante arbustive couvrante, à la belle floraison jaune vif, sera très utile pour meubler agréablement dans votre jardin des emplacements ingrats.

L'espèce sauvage (Hypericum perforatum), au port érigé et aux multiples petites fleurs, colonise les friches et talus un peu partout

Lantana

Lantana
© -Merce- CC BY-SA 2.0/Flickr

Cet arbuste à fleurs semi-persistant de la famille de la verveine offre une des floraisons les plus lumineuses de l'été avec ses dégradés de tons jaune orangé, rouge vif ou mauves.

L'intérêt du lantana est de pouvoir s'adapter à tout type d'aménagement.

Plantez le lantana au printemps, lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Osteospermum

Osteospermum

La marguerite du Cap, osteospermum ou dimorphotéca, compte parmi les vivaces le plus longuement fleuries en été… à la condition que le soleil brille, car dans le cas contraire, elle se referme irrémédiablement !

Les variétés les plus petites peuvent prendre place dans une rocaille, constituer une bordure fleurie ou garnir pots et jardinières sur le balcon ou la terrasse. Peu sensibles aux embruns, à l'aise dans des sols sablonneux, les osteospermums donnent d'excellents résultats en bord de mer.

Santoline

Santoline
© Herbolario Allium: www.alliumherbal.com CC BY 2.0/Flickr

Plante de jardin sec, la santoline est utilisée pour former des bordures basses, en rocaille ou en massif, où elle forme de jolies touffes argentées, colorées de jaune tout l'été. Elle convient très bien à la culture en pot ou jardinières. De plus, elle reste décorative tout l'hiver avec son feuillage persistant et on peut utiliser ses fleurs en bouquets secs.

La santoline est très résistante à la sécheresse et se plaît dans tout sol bien drainé. Elle est aussi assez résistante au froid, si elle n'est pas en terrain humide.

Polygala

Polygala

Le polygala à feuilles de myrte ne tolère que des gels à -5 °C et son feuillage grille en dessous de -2 °C. Plantez-le en zone méditerranéenne protégée ou le long du littoral atlantique. Résistant au vent et aux embruns, la Bretagne est un climat qui lui convient bien, en association avec les plantes de terre de bruyère.

Choisissez un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé, protégé des vents du nord. Plantez-le dans tous sols bien drainés, moyennement riches. Certaines variétés peuvent se planter dans une rocaille.

Tanaisie

Tanaisie

La tanaisie est une plante vivace vigoureuse, à tiges dressées formant une touffe dense qui s'étale grâce à ses rhizomes traçants, ce qui en fait une plante précieuse pour garnir rapidement des surfaces importantes.

La tanaisie préfère les sols humifères et frais, mais pousse dans tout sol bien drainé, même pauvre ou sablonneux. Elle supporte le calcaire, mais n'apprécie pas en revanche les terrains très acides.

Elle préfère le plein soleil, mais supporte une ombre légère.

Violette

Violette
© Petit_Louis CC BY 2.0/Flickr

La violette, plante médicinale et comestible, est idéale pour les jardins et jardinières. Selon les variétés, elle offre une floraison hivernale ou printanière aux couleurs très variées : blanc, jaune, orange, rose, mauve, violet, bleu, voire multicolore.

La violette se plante facilement dans les massifs, rocailles, bordures, pots et jardinières.

Primevère

Primevère

La primevère préfère en général un emplacement mi-ombragé et une exposition non brûlante. Elle aime les sols humifères, frais, légers et bien drainés. Si le sol est lourd, ajoutez un peu de sable pour l'alléger.

Selon les variétés, on peut les planter en pleine terre (massif, rocaille, plate-bande, bordure, muret, dallage), en jardinière, en pot, ou autres contenants.

Saule

Saule
© ✿ nicolas_gent ✿ CC BY-ND 2.0/Flickr

Plantez les saules à l'automne, avant les premières gelées de préférence, pour une reprise au printemps ou carrément au printemps, en arrosant ensuite régulièrement les 2 années qui suivent pendant les chaleurs.

Saule de Suisse (Salix helvetica) a des chatons soyeux très décoratifs en mai-juin et les feuilles ont des nervures saillantes pubescentes en dessous. Cet arbrisseau nain mesure 0,60 m de haut sur 0,30 de large. Plante de rocaille, elle aime les sols humide et pousse jusqu'à 2 600 m d'altitude.

Gerbera

Gerbera
© Thangaraj Kumaravel CC BY 2.0/Flickr

Le gerbera n'est pas trop difficile à cultiver, mais il faut absolument lui éviter le froid et le gel.

Il peut s'utiliser en pot, en jardinière, en massif ou en rocaille. Il se plaît dans les régions méditerranéennes mais s'est adapté aux zones plus tempérées. Il ne peut être installé au jardin que dans les régions au climat doux.

Lys

Lys

Le lys préfère une situation ensoleillée ou à la mi-ombre et à l'abri du vent. Il aime presque tous les sols, mais apprécie plus particulièrement les sols bien drainés, légers et riches en humus. De nombreuses variétés de lys redoutent le calcaire, l'excès d'humidité, mais aussi la sécheresse.

On peut l'utiliser en petits groupes pour décorer des massifs ou la rocaille. Ses fleurs très élégantes feront de très beaux bouquets.

Cyclamen

Cyclamen

Le cyclamen une plante géophyte avec un tubercule gardant des réserves pour les périodes de repos où le feuillage disparaît. Certaines espèces possèdent des fleurs parfumées, et l'on peut avoir des floraisons presque chaque mois de l'année selon les espèces.

Plantez le cyclamen botanique à l'ombre ou à mi-ombre, dans un sol bien drainé et humifère. Parce qu'il forme des tapis, il est intéressant de l'utiliser en couvre-sol de sous-bois.

Freesia

Freesia

Le freesia se cultive en pleine terre et en pots, en extérieur, en intérieur ou en serre. Il est beaucoup utilisé en bouquets, mais aussi cultivé en pots, en jardinières, en plates-bandes, en massifs et en rocailles.

Le freesia aime les sols sableux, légers, bien drainés, pas trop riches et frais.

Il apprécie les endroits chauds et ensoleillés, mais peut être planté aussi à la mi-ombre. Évitez toutefois de lui imposer le plein soleil, parfois brûlant, du milieu de journée.

Grenadier

Grenadier
© Golf Bravo1 CC BY 2.0 / Flickr

La variété naine 'Chico' a d'abondantes petites fleurs doubles lumineuses. Les grenades sont petites et rougeâtres. Il s'utilise en pot, rocaille, bonsaï.

L'arbuste est indifférent à la nature du sol, il supporte bien le calcaire ainsi que les sols argileux, pauvres et secs. Cependant, en régions fraîches, offrez-lui un sol bien drainé.

Narcisse

Narcisse

Le narcisse apprécie les situations ensoleillées ou mi-ombragées. Il aime particulièrement les terres argileuses plutôt fraîches.

On peut l'utiliser par petits groupes, en rocailles, sous-bois, massifs, en pot .

Sa floraison est printanière et s'étend de février à mai, selon les espèces. Toutefois, sa durée est relative courte, environ 15 jours.

Yucca

Yucca
© russellstreet CC BY-SA 2.0 / Flickr

Pour un épanouissement optimal, le yucca préfère un sol caillouteux, bien drainé, pas trop léger et une exposition bien ensoleillée, chaude, voire aride.

Toutefois, certaines espèces arrivent à vivre dans tous types de sols ; c'est le cas du yucca elephantipes, du yucca gloriosa et du yucca rigida.

Euphorbe

Euphorbe
© Seán A. O'Hara CC BY 2.0/Flickr

On emploie les euphorbes pour leurs coloris vifs qui permettent d'établir des contrastes marqués au jardin. En massifs, en bordures, en rocailles, elles permettront de mettre en valeur de nombreuses espèces, benoîtes, iris, sedums… ainsi qu'au pied de divers résineux.

La plupart des variétés d'euphorbes résistent au froid jusqu'aux alentours de -15 °C. Il y a quelques exceptions.

Chélidoine

Chélidoine

La chélidoine est une plante sauvage, souvent dédaignée, voire méprisée et traitée en indésirable. Elle n'a pourtant rien à envier aux végétaux plantés au jardin. Son superbe feuillage mat et bleuté, parsemé de fleurs d'or, mérite une place de choix.

Elle pousse sur le bord des chemins, dans les décombres, le long des vieux murs ou à l'orée des bois, souvent dans les endroits humides et ombragés, avec une préférence pour les sols calcaires.

Astrance

Astrance

Vivace et robuste, l'astrance s'impose dans les jardins naturels, un peu sauvages. Elle s'intègre très bien dans les massifs, bordures, rocailles fraîches ou encore aux abords d'une pièce d'eau. Elle est spectaculaire devant une haie sombre de conifères.

Espacez les pieds de 30 à 40 cm. Plantez-les par groupe d'au moins trois dans une rocaille pour obtenir un bel effet de masse.

Cognassier du Japon

Cognassier du Japon

Les cognassiers du Japon comptent quatre espèces rustiques originaires du Japon mais aussi de Chine. Les espèces japonica et speciosa, qui peuplent les forêts de montagne de basse altitude, ont donné naissance à de nombreux hybrides portant le nom de Chaenomeles x superba. Certains cognassiers du Japon peuvent se planter en rocaille :

  • chaenomeles speciosa HOT FIRE® 'Minvesu' ;
  • chaenomeles x superba 'Cameo' ;
  • chaenomeles x superba 'Elly Mossel'.

Iris

Iris

Son abondante floraison offre une belle et rare palette de couleurs. Nécessitant peu de soins, l'iris est très apprécié des jardiniers. Élégant, il s'intègre magnifiquement bien en massif, en rocaille ou en bordure et forme de superbes bouquets.

Les iris bulbeux, moins nombreux, comprennent entre autres les célèbres iris de Hollande et iris reticulata, parfaits pour les rocailles.

Chrysanthème

Chrysanthème

Le chrysanthème à carène (Glebionis carinatum) a des fleurs tricolores ressemblant à des cibles. La floraison a lieu de juin à septembre. Il est idéal en bouquet, potée massif, bordure et rocaille.

Le chrysanthème préfère en emplacement ensoleillé, mais il faut protéger les jeunes plants du soleil brûlant. Il n'apprécie pas les sols acides ou humides. Ils aiment les sols bien drainés et calcaires.

Agave

Agave

Les agaves apprécient les climats chauds, arides et les terres un peu fortes. Pour accroître la résistance au froid, l'eau ne doit pas stagner dans le pot : A. americana résiste à -10 °C dans les conditions d'un froid sec et d'un sol bien drainé, et seulement à -5 °C dans d'autres cas.

Une plantation sur talus ou dans une rocaille facilite le drainage du sol.

Forsythia

Forsythia
© Chris Parfitt CC BY 2.0/Flickr

Forsythia x intermedia, un hybride très apprécié, se décline en de nombreuses variétés très polymorphes.

Forsythia x intermedia 'Minigold' a des fleurs jaune d'or de 4 cm de diamètre en février-mars (avant les feuilles). Son port étalé est bas. Il s'agit d'une variété naine et compacte de 0,60 × 0,80 m. Elle est rustique jusqu'à -15 °C. À cultiver en isolé, en haie basse, rocailles et pour fleurs coupées.

Hosta

Hosta

Plantez l'hosta en bordure ou en couvre-sol, en larges touffes de même ou de différentes variétés. La combinaison de diverses formes de feuilles peut produire de jolis contrastes.

L'hosta aime la fraîcheur : chaleur et sécheresse brûlent sont feuillage, qui se décolore et se racornit.

Les variétés dorées et panachées sont plus vives à la lumière, les bleus sont plus intenses à l'ombre.

Pavot

Pavot

Plante vivace d'environ un mètre de hauteur, le pavot d'Orient (Papaver orientale) possède les plus grosses fleurs de toute cette vaste famille, plus de 20 cm de diamètre pour la variété 'Princess Victoria Louise' par exemple.

C'est une plante rustique (-20 à -30 °C) c'est pourquoi il est l'un des pavots vivaces les plus utilisés pour colorer magnifiquement, jusqu'en milieu d'été, massifs, bordures, talus ou rocailles. Ses touffes au port dressé atteignent couramment plus de 50 cm de diamètre.

Tamaris

Tamaris
© miluz CC BY 2.0 / Flickr

Le tamaris pousse facilement dans tous les sols bien drainés qui ne sont pas trop calcaires ou trop humides. Il apprécie les terrains sablonneux ainsi que les terrains pauvres et secs. Il pousse moins bien en terrain frais et lourd même s'il est bien drainé.

Les embruns ne l'empêchent pas de prospérer. Il a en revanche besoin d'un emplacement très ensoleillé pour bien fleurir.

Spirée

Spirée

Le développement modeste de la spirée du Japon permet de l'installer en massif, en bordure ou en rocaille, ainsi que dans les petits jardins, en association avec d'autres arbustes ou des vivaces. Les variétés à feuillage doré se marieront bien avec des vivaces à la floraison dans les tons rouges ou arbustes à feuillage sombre.

Ses bouquets de fleurs blanches ou roses, en ombelles ou en épis, s'épanouissent de longues semaines au printemps ou en été.

Onagre

Onagre
© majolie46 CC BY-SA 2.0/Flickr

Semez les espèces bisannuelles directement en place, au printemps ou en automne. Éclaircissez à 25 cm après la levée :

  • Plantez les espèces vivaces en godet au printemps ou à l'automne.
  • Implantez-les par 4 ou 5 pieds groupés, en rocaille pour les espèces naines, et contre ou au milieu d'arbustes ou de graminées pour les espèces hautes, qui seront ainsi soutenues.

Hysope

Hysope

Autrefois, largement cultivée dans les jardins en tant que plante aromatique ou médicinale, elle est depuis quelques années un peu oubliée. Elle a pourtant toute sa place dans un carré de plantes aromatiques, comme pour son effet décoratif dans des plates bandes.

Vous pouvez l'installer aussi bien comme plante de rocaille qu'en massif ou en bordures que son feuillage fin et sa magnifique floraison en épis orneront agréablement.

Clématite

Clématite

La clématite fait partie de la famille des Renonculacées. Il existe une grande variété dans les formes et les couleurs. Ses feuilles peuvent être caduques, semi-persistantes ou persistantes.

Selon les espèces, la clématite peut atteindre 1,50 ou 10 m et fleurit au printemps ou en été.

Les clématites herbacées (non grimpantes) sont utilisées en rocaille ou éventuellement en bordure.

Amaryllis

Amaryllis

L'amaryllis se cultive en extérieur toute l'année dans les régions aux hivers doux et aux étés chauds et secs. Il s'utilise en isolé, en massifs, en plates-bandes, en rocailles, en bordure d'un mur exposé plein sud, en pots en véranda et aussi en fleurs coupées.

Campanule

Campanule

La campanule est une ravissante fleur en forme de cloche ou d'étoile. Selon les espèces, sa floraison est printanière ou estivale.

Les campanules peuvent se planter partout dans le jardin : rocaille, massif, isolé, bordure… mais aussi sur les balcons, les terrasses et même à l'intérieur de la maison.

Anémone

Anémone

Le genre Anemone, de la famille des Renonculacées, comprend environ 120 espèces ainsi que de nombreux cultivars couvrant à peu près toute la palette des couleurs. Certaines se plantent en rocaille :

  • anémone des fleuristes (Anemone coronaria) et ses cultivars 'de Caen', 'Sainte-Brigitte' aux diverses variétés ;
  • anémone de Grèce (Anemone blanda) et ses variétés 'Radar', 'White Splendour' ;
  • anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris).

Jacinthe

Jacinthe

La jacinthe se cultive très facilement. Elle est appréciée comme plante d'intérieur pour une floraison hivernale (en culture forcée), ou au jardin pour orner massifs et rocailles au printemps.

Idéalement, la jacinthe pousse dans des sols légers, riches en humus et bien drainés. Les sols normaux ou sableux conviennent aussi.

La jacinthe nécessite une exposition au soleil partiellement ombragée.

Oranger du Mexique

Oranger du Mexique
© Peter Stevens CC BY 2.0/Flickr

L'oranger du Mexique (Choisya ternata) est petit arbuste à fleurs  persistant au feuillage aromatique. Il offre une floraison blanche au délicieux parfum d'agrumes. Facile à cultiver, il supporte la sécheresse et est rustique jusqu'à -10 °C environ.

Selon les régions, le Choisya demande une situation plus ou moins abritée des vents froids. Il pousse en sol léger bien drainé, même un peu calcaire, au soleil ou à mi-ombre.

Gazania

Gazania

La longue floraison de nombreuses variétés (mai à octobre) et leur résistance à la sécheresse les désignent pour des utilisations variées en massifs, rocailles, bacs…

Les gazanias supportent tous les types de sol bien drainé mais préfèrent les sols neutres ou calcaires.

Choisissez une exposition ensoleillée. À l'ombre, les gazanias fleurissent moins et leurs fleurs se referment.

Cœur-de-Marie

Cœur-de-Marie

Le cœur-de-Marie aime un emplacement à la mi-ombre, sans soleil direct.

Il apprécie un sol bien drainé, humifère, neutre ou légèrement alcalin. En terrain sec, le feuillage fane rapidement.

On peut l'utiliser pour décorer des massifs, bordures, rocailles, sous-bois, mais aussi en pot ou en jardinière pour orner les balcons ou les terrasses.

Muflier

Muflier

Peu exigeant sur la nature des sols, le muflier préfère néanmoins une terre drainante se réchauffant vite au printemps. Même des terres calcaires peuvent convenir.

Le muflier s'intègre bien dans des massifs fleuris avec des vivaces, dans les rocailles et aussi dans des pots ou bacs. Il faut tenir compte de la hauteur des variétés choisies.

Gaura

Gaura
© Paul Asman and Jill Lenoble CC BY 2.0/Flickr

Le gaura fait partie de la famille des Onagracées. Il forme un buisson de rameaux souples dont la hauteur varie de 0,60 à 1,50 m selon les variétés et s'il se plaît bien dans son environnement.

C'est en outre une plante à fleurs qui tolère bien les embruns, et qui est donc adaptée au bord de mer. Parfaitement rustique jusqu'à -20 °C, le gaura trouve sa place dans la plupart des jardins.

Coquelicot

Coquelicot

C'est sa fleur solitaire, portée au-dessus de la touffe de feuilles par une fine tige velue de 30 à 80 cm de haut, qui fait le charme du coquelicot. Une corolle de pétales d'un rouge éclatant, avec en son centre un « œil noir » pour l'espèce commune, attire vivement le regard au milieu de son écrin de verdure.

Certaines variétés peuvent être plantées en rocaille :

  • coquelicot sauvage (Papaver rhoeas) ;
  • 'mother of Pearl' ;
  • série Shirley.

Bromelia

Bromelia
© Raul Antonio Alvarez CC BY 2.0/Flickr

Le genre Bromelia appartient à la grande famille des Bromaliacées, des plantes tropicales terrestres, dont la plus populaire est l'ananas, ou épiphytes comme les tillandsias.

Les bromélias comportent une cinquantaine d'espèces vivaces à feuillage persistant et à végétation rhizomateuse ou drageonnante. Ils poussent en larges colonies dans les zones boisées ou rocailleuses d'Amérique centrale, d'Amérique du Sud et des Antilles.

Marguerite

Marguerite

De culture facile, la marguerite est peu exigeante sur la nature du sol et ne demande que du soleil. Sa croissance est rapide, elle fleurit à partir de la deuxième année, au printemps ou en été.

Sa floraison longue et généreuse en fait la plante idéale dans les massifs, les bordures ou les rocailles, mais aussi en touffe isolée, voire au potager pour les fleurs à bouquets. Dans le langage des fleurs, elle symbolise l'innocence et la pureté, mais aussi l'estime, la confiance, l'amour timide et la patience en amour.

Renoncule

Renoncule

La renoncule préfère un endroit légèrement ombragé et à l'abri du vent. Elle souffre des situations trop brûlantes.

La renoncule des jardins est une fleur idéale pour faire des bouquets mais elle excelle aussi dans les massifs, au pied des arbustes, en bordure, rocaille ou potée. Elle s'acclimate donc très bien en pot.

Elle apprécie un sol bien drainé mais pas trop sec et richement amendé en fumier décomposé.

Tulipe

Tulipe

La tulipe aime les endroits en plein soleil sachant que les espèces botaniques supportent bien un emplacement à la mi-ombre. Les tulipes qui ont de longues tiges craignent le vent et les tulipes doubles tardives n'apprécient pas les pluies importantes.

La tulipe préfère un sol léger, bien drainé et aéré. Elle n'apprécie pas les excès d'eau ni le fumier frais.

On peut les utiliser en rocailles, pour les espèces botaniques Kaufmanianna, Fosteriana, Clusiana, Linifolia.

Pensée

Pensée

La pensée se plante facilement dans des contenants (pot, jardinière), sur les balcons, les terrasses et les fenêtres.

Au jardin, les pensées ornent les massifs, les bordures, les murets, les rocailles. Elles font de très jolis tapis fleuris et un excellent couvre-sol.

La pensée préfère une exposition soleil ou mi-ombre dans un sol riche, frais et bien drainé.

Leonotis

Leonotis
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Le leonotis, surnommé crinière de lion ou encore queue de lion, est une plante vivace arbustive originale avec ses longues tiges parcourues de couronnes de fleurs orange fauve durant l'été et jusqu'aux premières gelées.

Le leonotis est une plante spectaculaire qui résiste bien à la sécheresse, se contente souvent d'un sol pauvre et assez peu fragile.

Daphné

Daphné
© Didier CC BY-SA 2.0/Flickr

Plantez les espèces hautes et très rustiques au soleil ou sous une ombre légère dans un emplacement boisé ou abrité, les plantes basses en rocaille ensoleillée.

L'espèce Daphne cneorum, présente en Europe moyenne et méridionale, pousse jusqu'à 2 100 m sur les pelouses et rocailles calcaires et se caractérise par sa forme prostrée et son fin feuillage persistant.

Armoise

Armoise

L'armoise (Artemisia) est une plante de la famille des Astéracées (anciennement Composées), originaire des régions à climat tempéré d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord, et plus particulièrement du bassin méditerranéen. Le genre comprend environ 300 espèces, annuelles ou vivaces, herbacées ou arbustives.

Certaines de ces espèces s'utilisent en rocaille :

  • espèce à feuillage persistant 'Powis Castle" ;
  • espèce à feuillage caduc 'Nana' (Artemisia schmidtiana).

Gentiane

Gentiane

La gentiane, aux fleurs bleu intense, décore merveilleusement les rocailles, les jardinières, mais aussi les massifs. Fleur montagnarde, on la trouve dorénavant dans nos jardins et sur nos balcons et terrasses.

La gentiane préfère une exposition fraîche, en évitant le soleil direct en été. Elle apprécie les sols légers, frais et bien drainés. Le sol doit également être humifère et un peu acide, en particulier pour les espèces à floraison automnale.

Tournesol

Tournesol

Tous les hélianthus préfèrent le plein soleil. Il faut un été long et chaud pour qu'ils fleurissent bien.

Tous les sols, même pauvres, sableux ou rocailleux, conviennent aux hélianthus, à condition qu'ils soient bien drainés. Une terre fraîche, riche et bien meuble, de préférence calcaire, donne toutefois une plus belle floraison.
Ils s'adaptent également très bien aux sols lourds, argileux et humides.

Liseron

Liseron

Le liseron est très florifère, car cette plante se renouvelle en abondance durant plusieurs mois. Cette jolie plante trouve sa place en pot comme en rocaille et ne demande aucun entretien. Contrairement au liseron sauvage, elle n'est pas envahissante.

Le liseron accepte généralement tous les sols, cependant il a une préférence pour les sols légers, frais en été et bien drainés en hiver. Le calcaire est bien accepté.

Myrte

Myrte
© candiru CC BY 2.0/Flickr

Plantez le myrte dans un sol léger, plutôt acide, bien drainé, à exposition ensoleillée et abritée des vents froids. Installez-le par exemple au pied d'un mur plein sud. Dans ces conditions, il peut résister à des gels passagers de -10 °C.

Myrtus communis ssp. tarentina var. 'Vieussan' est une variété naine, à toutes petites feuilles, port étalé, compact et tapissant. Elle se plante en rocaille et a une croissance lente.

Goji

Goji

Le lyciet pousse dans des terres plutôt ingrates sèches à bien drainées. Les sols calcaires riches en minéraux accroissent les qualités du fruit. Il supporte -23 °C mais nécessite 180 jours sans gel pour produire des baies. Plantez-le en plein soleil.

L'arbuste à fleurs très ramifié, de 1 à 3 m en tous sens, émet des rameaux grêles légèrement épineux et retombant sous le poids des fruits.

Callistemon

Callistemon

Les callistemons sont de très beaux arbustes riches en nectar apprécié des abeilles et papillons, capables de pousser en sol pauvre, relativement sec, de tolérer les embruns, le vent et les tailles. Le seul bémol est de choisir les espèces à la rusticité satisfaisante.

Ils poussent en bordure de cours d'eau sur des sols sableux, caillouteux, un peu humifères ou argileux.

Escallonia

Escallonia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Le genre Escallonia comprend une soixantaine d'espèces d'arbustes ou d'arbres, originaires des zones tempérées d'Amérique du Sud et notamment du Chili. L'escallonia pousse sur les côtes maritimes ou parmi les broussailles des coteaux et tolère bien le vent chargé d'embruns.

En revanche, certains sujets peuvent se montrer sensibles à des gels approchant les -10 °C mais ils repartent facilement de la souche. Certains cultivars se montrent plus rustiques que d'autres.

Platycodon

Platycodon

Le platycodon a une croissance assez lente, et il faut compter parfois 2 ans pour obtenir un beau coussin, mais il vit de nombreuses années. Très rustique, il résiste au froid (jusqu'à -20 °C) comme aux fortes chaleurs, ainsi qu'à la plupart des maladies, ce qui en fait une fleur très facile à cultiver, en pleine terre ou en pot.

Le platycodon a sa place en massif, mais aussi en bordure ou en rocaille. Il n'aime pas vraiment la compétition d'espèces plus hautes, entourez les variétés naines de plantes basses.

Serpentaire

Serpentaire
© Muséum de Toulouse CC BY-SA 2.0/Flickr

Choisissez un emplacement chaud au sud, protégé par un mur ou une haie, au soleil ou à mi-ombre, et une terre riche et bien drainée. La serpentaire pousse aussi bien en rocaille sèche qu'à l'ombre d'un bosquet de feuillus.

Le tubercule de la serpentaire se plante en septembre-octobre.

Helicodiceros muscivorus se plante de fin juillet à octobre pendant sa période de repos.

Trouvez la fleur de rocaille idéale !

Trouvez la fleur de rocaille idéale !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres fleurs de rocaille : ajonc, andromède, astilbe, camomille romaine, crocosmia, echeveria, réséda, saxifrage, sceau-de-Salomon, véronique...

... et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides