/ /
/

Les fleurs jaunes

Les fleurs jaunes

Vous voulez faire des compositions esthétiques dans votre jardin ou sur votre balcon ? Ou faire passer un message peut-être…

Une fleur jaune peut signifier l'infidélité, la jalousie (si vous offrez une rose), autant que l'érotisme amoureux (dans le cas d'une orchidée), voire l'amour désespéré (si c'est une tulipe). Faites donc bien votre choix : on vous a réuni ci-dessous les 70 fleurs jaunes les plus connues parmi plus de 230.

Par ailleurs, afin de trouver la fleur la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous en vouliez une parfumée ou non, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des plantes qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez les plantes qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière !

Aconit

Aconit
© Andrea Schieber CC BY-SA 2.0 / Flickr

Aconit septentrional (Aconitum lycoctonum subsp. lycotonum)

Grandes fleurs en grappes jaune pâle, crème ou violettes (ivoire pour 'Ivorine'). Capuchons étroits. Floraison précoce en juin-juillet. - Les fleurs sont plus grandes et plus claires dans les climats frais et humides pour la variété 'Ivorine'.

Anthore ou aconit des Alpes (Aconitum anthora)

Fleurs jaune pâle dominant. Floraison en été d'août à octobre. - Plante érigée de 0,50 à 1 m. - Très peu toxique.

Agave

Agave
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Agave colorata

Rosette dense à feuilles glauques pruineuses de 80-100 cm, marquées par les empreintes des autres feuilles. Marge très ondulée munie d'épines crochues, rouge foncé à rouge vif sur les jeunes feuilles puis beiges. - Floraison au bout de 15 ans en grande panicule jaune à orangée de 3,50 m. - Côte Ouest du Mexique. Résiste à -7 °C. Belle coloration des jeunes feuilles.

Agave à cou de cygne (Agave attenuata)

Forme un tronc ramifié de 1,50 m de haut portant des rosettes vert pâle. Feuilles souples non épineuses de 50-70 cm de long. - Épi en cou de cygne de 3 m paraissant au printemps et en été, couvert de fleurs jaune verdâtre. - Résiste à -7 °C. La variété 'Nerva' est à feuilles glauques. Espèce très décorative.

Agave de Couès (Agave parryi) (en photo)

Rosette presque sphérique de 60 cm de diamètre. Feuilles grises, larges, bordées ou non d'épines espacées brun orangé, crochues. - Panicules de 4,50 m à bouquets de fleurs jaunes ou orange pâle. - Vient des montagnes arides d'Arizona et Mexique. Bonne rusticité (-12 °C). La variété A. p. var. huachucensis est plus grande.

Agave féroce (Agave ferox)

Rosette jusqu'à 1,20 m de diamètre, à très larges feuilles vert sombre brillantes, bordées d'épines triangulaires de 35 mm et terminées par un aiguillon de 8 cm. - Inflorescence de 9 m de haut, en panicules jaunes. - Résiste à -7 °C.

Agave victoria reginae

Rosette sphérique de 60 cm ressemblant à un artichaut. Feuilles vert sombre bordées et striées de blanc. - Inflorescence jaune-vert de 3,50 m au bout de 20 ans. - Originaire du Mexique. Tolère de légères gelées. Se multiplie par semis uniquement.

Agave des buveurs (Agave potatorum)

Rosette très symétrique de 80 cm de diamètre. Feuilles larges de 20 cm, vert bleuté mat, fortement crochues (épines tourmentées brun orangé). Jeunes feuilles extérieures rougeâtres. - Épis de 4,50 m. Fleurs jaune verdâtre. - Centre du Mexique. On en tire une boisson alcoolisée. Résiste à -8 °C bien au sec. Il existe de nombreuses variantes à cette espèce.

Ancolie

Ancolie
© F.D. Richards/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ancolie jaune (Aquilegia chrysantha) (en photo)

Fleurs jaunes qui fleurissent de mai à juin.

Ancolie du Canada (Aquilegia canadensis)

Floraison jaune et rouge. - Feuilles de fougères et fleurs pendantes.

Aquilegia cultorum

La floraison débute en mai et se termine en juin.

Anthurium

Anthurium

Anthurium andreanum

Espèce superbe à grandes spathes d'une dizaine de centimètres environ.

Arachide

Arachide

Cacahuète de Valence ('Valencia')

Port érigé. Ses branches sont plus courtes que la tige principale qui porte aussi des fleurs. - Leurs gousses contiennent le plus souvent 3 petites graines, de couleur blanche, jaune ou rouge. Leur goût est plus sucré. Sont vendues avec leurs gousses et se consomment très bien bouillies. - Variété la plus ancienne et la plus cultivée avec la 'Virginia'. Son cycle végétatif est court, 3 mois et plus (entre 90 jours et 110 jours).

Cacahuète Runner ('Runner')

Belles graines de couleur jaune. Sont principalement utilisées pour l'apéritif et aussi pour le beurre d'arachide. - Variété la plus cultivée aux États-Unis. La création de la 'Florunner' dans les années 1970 a favorisé la consommation de cette catégorie.

Cacahuète d'Espagne ('Spanish')

Leurs gousses sont plus petites. Sont le plus souvent utilisées pour les confiseries, le beurre et l'huile d'arachide. - Variété dite précoce qui est récoltée 20 jours avant les autres variétés. Son cycle végétatif est court, 3 mois et plus (entre 90 jours et 110 jours). Variété contenant le plus d'huile.

Armoise

Armoise
© Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Armoise romaine, petite absinthe (Artemisia pontica)

En été, longs épis réunissant de petits capitules floraux jaune grisâtre. - Port dressé et buissonnant, feuillage aromatique, gris-vert, très finement découpé. Plante rhizomateuse de 0,50 m de hauteur, s'étalant rapidement. - Excellent couvre-sol, peut se montrer envahissante en terrain favorable. Tolère un sol argileux. Très résistante au froid.

'Powis Castle'

Fleurs jaunes et argentées, insignifiantes, en été. - Vivace à souche ligneuse et port en boule, à la croissance rapide. Touffe dense et compacte de 0,80 à 1 m de hauteur et autant de largeur. Feuillage aromatique, finement découpé, de couleur gris argenté. - Moyennement rustique, jusqu'à -7/-10 °C. Idéale pour les jardins blancs et les jardins de gravier, rocailles et bordures. Se cultive aussi en pot.

Absinthe (Artemisia absinthium)

Panicules composés de grappes de minuscules fleurs jaunes en été. - Vigoureux arbrisseau au port buissonnant, jusqu'à 1 m de haut. Tiges ramifiées et très feuillées, de couleur argentée. Feuilles soyeuses, gris-vert dessus et presque blanc dessous, finement découpées, aromatiques. - C'est la plante qui a servi à fabriquer la liqueur d'absinthe jusqu'au XXe siècle. Rustique, se ressemant facilement, peut devenir envahissante. À installer en massif, jardin de gravier.

Estragon français (Artemisia dracunculus)

Panicules de petites fleurs vert-jaune en été, graines stériles. - Vivace herbacée au port buissonnant, d'abord dressé jusqu'à 1 m de haut, puis étalé. Feuilles vertes, lancéolées, longues et étroites, à la saveur anisée. - Semi-rustique, à protéger dans les régions aux hivers rudes. Ne pas confondre avec l'estragon de Russie, fertile mais nettement moins savoureux.

Aurone, armoise citronnelle (Artemisia abrotanum)

Capitules denses gris-jaune en août-septembre. - Arbuste érigé de 1 m de hauteur, à feuilles finement découpées, vert dessus, gris dessous, sentant l'absinthe et le citron. - À planter en massif, comme écrin pour des plantes plus colorées. Utilisée dans les sachets de senteur contre les mites.

'Valerie Finnis' (Artemisia ludoviciana) (en photo)

En juin-juillet, petites panicules aux nombreuses fleurs d'un blanc laineux en bouton, devenant jaune-brun ensuite. - Port buissonnant formant une touffe souple et compacte, de 0,40 à 0,50 m de haut, qui s'étale assez vite. Feuilles gris argenté, longues et étroites, aux bords crantés en zigzag. - À planter en massif sec, avec des lavandes et des romarins, ou en couvre-sol. Résistante à la sécheresse.

'Nana' (Artemisia schmidtiana)

Petites fleurs en épis de couleur jaune pâle en juin-juillet. - Variété naine au port en coussin, formant une boule argentée de 0,08 à 0,15 m de haut × 0,30 m de large. Feuillage aromatique très finement et profondément découpé, soyeux au toucher. - Parfaite en rocaille, bordure, potées, jardin de gravier.

Arnica

Arnica

Arnique aux feuilles étroites, arnique alpine (A. angustifolia ou alpina)

Ses feuilles sont étroites et longues, d'où son appellation. Elles sont recouvertes de petits poils courts. - Floraison en juillet-août. Fleur unique de 3,5 cm à 5 cm de large. Légèrement retombante. Couleur jaune. - Plus petite que l'espèce montana, elle mesure entre 10 cm et 40 cm de hauteur. - Originaire d'Amérique du Nord et d'Eurasie, sur les parois rocheuses et abritées des grandes collines. Espèce protégée en Finlande.

Arnique américaine (A. chamissonis)

Feuilles semblables à l'espèce montana. - Floraison en juin-juillet. Fleurs semblables à l'espèce montana. Couleur jaune d'or. - Originaire d'Amérique du Nord. Elle se cultive davantage en plaines. La variété 'foliosa' équivaut à l'espèce montana et est aussi utilisée pour ses propriétés thérapeutiques. Elle est plus facile à cultiver et plus productive que l'espèce montana.

Arnique aux feuilles en cœur (A. cordifolia)

Feuilles au bout pointu, dentées sur les bords et en forme de cœur, d'où son appellation. - Fleur unique ou fleurs groupées. Couleur jaune d'or. - Sa tige atteint 50 cm de hauteur. - Originaire d'Amérique du Nord, de l'Alaska à la Californie. Elle s'utilise comme plante ornementale dans les jardins.

Arnique des collines (A. fulgens)

Feuilles ovales et en forme de lance, avec des filaments laineux. Elles peuvent atteindre 12 cm de longueur. - Fleur unique ou fleurs groupées. Couleur jaune. - Sa tige varie entre 10 cm et 60 cm de hauteur. - Originaire des régions herbeuses d'Amérique du Nord. Elle est utilisée comme plante ornementale dans les jardins.

Arnique des montagnes, tabac des Vosges, plantain des Alpes (A. montana)

Feuilles velues, ovales, avec de longues nervures saillantes. Elles sont regroupées à la base et disposées en rosette. - Floraison en juin-juillet. Elles ressemblent à une marguerite. Couleur jaune orangé. Diamètre entre 6 cm et 8 cm. - La plante fait 30 cm de hauteur. - Espèce la plus connue. On la trouve en Europe et plus particulièrement en France dans les Vosges, les Pyrénées et le Massif central. C'est une plante médicinale, qui s'utilise aussi comme plante ornementale dans les jardins.

Arnique double (A. sororia)

Feuilles disposées par paires, en forme de lance. Elles peuvent atteindre 14 cm de longueur. - Floraison d'une à cinq fleurs. Couleur jaune. - Le rhizome peut produire deux tiges d'une hauteur de 10 cm à 50 cm. - Originaire de l'ouest de l'Amérique du Nord.

Arum

Arum
© beautifulcataya/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Arum maculé (Zantedeschia albomaculata)

La floraison a lieu au début de l'été. - Port semi-érigé.

Arums hybrides Elliottiana (Zantedeschia elliottiana) (en photo)

Très belles fleurs. Idéal pour la culture en pot.

Belle de nuit

Belle de nuit
© Ettore Balocchi/CC BY 2.0/Flickr

Belle de nuit (Mirabilis jalapa)

Hauteur de 0;80 à 1 m. La floraison peut être jaune, rouge, blanc, orange ou rose.

Bignone

Bignone

Campsis radicans (Bignone de Virginie, trompette de Jéricho)

De juillet à octobre, cymes terminales composées de bouquets de 4 à 12 longues fleurs en trompette jaunes, orange ou rouges, selon les variétés. - Grande vigueur, feuillage caduc, vert foncé, feuilles pennées à folioles dentées. - Origine sud-est des États-Unis. Plus rustique (jusqu'à -15 à -20 °C), mais moins spectaculaire que C. grandiflora. S'attache seule au support.

Tecoma capensis (Bignone du Cap) (en photo)

En fin d'été et automne, grappes de fleurs tubulaires étroites, de 8 cm de longueur, orange à écarlate. - Arbuste érigé, faiblement grimpant. Feuillage lustré, vert sombre, persistant en climat doux, caduc en limite de zone de rusticité. - Non rustique. À palisser sur le support.

Bougainvillier

Bougainvillier
© Citizen59/CC BY-SA 2.0/Flickr

'Marie jaune'

Non rustique, ne supporte pas les températures négatives.

Buddleia

Buddleia
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Buddleia jaune (Buddleja x weyeriana 'Sungold') (en photo)

Feuillage caduc. - De 2 à 3 m. Fleurit de juin à octobre (ou novembre). - Variété autostérile. Résiste aux embruns, à la sécheresse et au calcaire. Pour haies fleuries.

Buddleia globuleux (Buddleja globosa)

Capitules arrondis jaune orangé au parfum de miel. Feuillage persistant. - Fleurit en mai, juin. Atteint jusqu'à 4 m. - Port érigé. Rustique jusqu'à -15 °C. Pour jardins du midi ou de la côte Atlantique.

Capucine

Capucine
© Badly Drawn Dad/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Capucine hybride de Lobb

Longues tiges pouvant atteindre 5 m de hauteur. Fleurs simples de couleur jaune, orange ou rouge. Floraison de juin à octobre. - Plante vigoureuse et très florifère.

Capucine des canaris (Tropaeolum peregrinum) (en photo)

Floraison de juin à octobre. - Rustique jusqu'à -5 °C.

Capucine tricolore Tropaeolum tricolor

Fleurs tricolores : rouge, vert et jaune. Floraison de février à fin avril, début mai.

Race Tom Pouce

Fleurs de couleur rouge, orange ou jaune. Floraison de juin à octobre. - Touffes basses, compactes.

Capucine naine à fleurs simples 'Peach Melba'

Fleurs en trompette jaunes, orange. Feuillage panaché de blanc. Floraison de juin à octobre. - Comestible au goût poivré.

Capucine naines à fleurs doubles 'Globe'

Couleurs : rose, jaune, rouge. Floraison de juin à août. - Rustique.

Chrysanthème

Chrysanthème

'Lollipop'

Petits pompons légèrement aplatis, à cœur foncé. D'août à novembre. Existe en jaune, rose ou pourpre. - 0,60 à 0,80 m. - Massif, bac.

'Mary Stocker'

Fleurs simples aux pétales jaune rosé passant à l'abricot orangé avec l'âge. D'août à novembre. - 0,70 m. - Massif, bouquets.

'Goldmarianne' (en photo)

Fleurs semi-doubles jaune d'or lumineux, de juillet à octobre. - 0,70 à 0,90 m. - Massif, bordure.

'Apollo'

Fleurs semi-doubles rouge bronze à centre jaune, en octobre-novembre. - 0,75 m. - Très rustique. Massifs, bouquet, potée.

Chrysanthème comestible (Glebionis coronarium)

Gros capitules jaunes ou blancs, de juin à septembre. - 0,30 à 1 m. - Bouquet, potée, massif. Fleurs et feuilles se consomment crues ou cuites.

Chrysanthème des moissons (Glebionis segetum)

Fleurs jaune d'or, en capitules larges, solitaires, de mai à octobre. - 0,20 à 0,60 m. - Massif, bouquets.

Clématite

Clématite
© scott.zona/CC BY 2.0/Flickr

Clématite fausse-vigne (Clematis viticella)

Nombreuses petites fleurs campanulées bleues, pourpres ou rouge rosé, avec des anthères jaune pâle, de juin à août. - 3 m - La clématite des débutants : facile à cultiver, supporte le vent, jamais malade.

Clivia

Clivia
© John/CC BY-NC 2.0/Flickr

Clivia caulescens

Au printemps, fleurs tubulaires pendantes, rouge orangé, puis jaune bordé de vert. - Grande plante qui atteint jusqu'à 1 m en fleur. - Originaire du nord de l'Afrique du Sud.

Clivia gardenii

Fleurs tubulaires pendantes orange-jaune, puis bordées de vert, en automne et hiver. - L'espèce atteint une hauteur de 0,40 à 0,70 m. - Ne pas laisser trop sécher.

Clivia miniata variété Citrina (en photo)

Porte des fleurs jaunes. Plus vigoureuse que l'espèce type. Assez rare.

Clivia miniata Daruma Grp.

Plante très compacte avec des feuilles persistantes larges et courtes. Né au Japon.

Consoude

Consoude
© Peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Consoude à grandes fleurs (Symphytum grandiflorum)

Floraison de mai à juin. - 0,40 m. - Fleurs jaune pâle.

Cosmos

Cosmos
© mauroguanandi/CC BY 2.0/Flickr

Cosmos bipenné (Cosmos bipinnatus) race Sonata

Différents coloris. - 0,50 m - Variété naine pour culture en pots.

Cosmos sulfureux (Cosmos sulphureus) (en photo)

Petites fleurs jaunes, orange ou rouges de la mi-juin à novembre. - 0,40 à 1,20 m - Longue floraison.

Cosmos sulfureux (Cosmos sulphureus) var. 'Flashes' et 'Diablo'

Nombreuses fleurs semi-doubles jaunes et orangées.

Crocus

Crocus
© Carrie Eberhardt/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Crocus vernus

Floraison de mars à avril. - 0,15 m. - Grosses fleurs odorantes. Nombreuses variétés aux couleurs très variées : 'Pickwik' à fleurs violettes striées de blanc ; 'Jeanne d'Arc' à fleurs blanches ; 'Grand jaune' à fleurs jaunes, etc.

Crocus ancyrensis (en photo)

De février à mars. - 0,05 à 0,10 m. - 'Golden Bunch' présente des fleurs jaune d'or.

Crocus sieberi

Fleurs tricolores violet, blanc et jaune pour la variété 'Tricolor'.

Curcuma

Curcuma
© VanLap Hoàng/CC BY 2.0/Flickr

Curcuma elata

Plante de 60 cm dont les fleurs apparaissent avant les feuilles au printemps. Bractées pourpres ou rose vif et fleur jaune éclatant. - Rare chez nous.

Curcuma petiolata 'Variegata'

Feuilles panachées de crème et fleurs jaunes, blanches ou violettes surmontées de bractées rose vif. Nervures pourpres.

Cytise

Cytise

Cytise alpin, aubour des Alpes, cytise écossais (Laburnum alpinum) - Espèce type

Petit arbre dressé puis étalé, de 8 m de haut. Écorce lisse, gris foncé, fissurée avec l'âge. Pousses pubescentes et rameaux glabres, souples, verts. Feuilles glabres vernissées, de 10 à 15 cm, vert profond sur le dessus, plus clair au revers, à pétiole plus long que chez anagyroides.

Cytise alpin, aubour des Alpes, cytise écossais (Laburnum alpinum) var. 'Pendulum'

Arbre greffé à 2 m ou 2,50 m, aux branches pleureuses assez raides. - Grappes odorantes de 20 à 30 cm de long, jaune clair, en mai-juin. - Croissance lente. Idéal dans un petit jardin.

Cytise pluie d'or, cytise de Waterer (Laburnum x watereri) - Espèce type

Arbre de 4 à 8 m de hauteur, à feuilles vert sombre. - Fleurs très parfumées, jaune vif, en grappes denses de 45 cm de long. - Croisement obtenu en 1864.

Cytise pluie d'or, cytise de Waterer (Laburnum x watereri) var. 'Vossii'

Arbre de 2,50 à 3 m de haut sur 1,50 à 2 m de large. - Grappes atteignant 60 cm de longueur, de la couleur du bouton d'or. - Le plus commun des cytises. Idéal en isolé ou pour garnir une arche.

Cytise pluie d'or, cytise de Waterer (Laburnum x watereri) var. 'Alford's Weeping'

Petit arbre pleureur. - Floraison assez clairsemée enfouie dans le feuillage, fleurs jaune citron griffées de rouge. - Cultivar assez rare.

Dahlia

Dahlia

Dahlias Cactus

Grosses fleurs doubles de 10 à 25 cm de diamètre, avec des pétales fins et pointus. - 0,90 à 1,40 m environ. - Nombreux coloris possibles. Idéal pour les massifs, les bordures et les bouquets.

Dahlias pompons (en photo)

Fleurs en forme de boule et aux pétales en forme de nids d'abeille. - 1 à 1,20 m. - Fort rendement.

Eleagnus

Eleagnus

Elaeagnus x ebbingei 'Gilt Edge'

Arbuste épineux en dôme, jusqu'à 3 m de haut sur 1,50 m de large. Feuilles persistantes vert glauque marginées de jaune citron. - Perd ses feuilles en climat très froid. Éclaire les coins sombres. Pour massif, haie, en isolé.

Olivier de bohème, chalef à feuilles étroites (Elaeagnus angustifolia)

Grand arbuste ou petit arbre de 7 m. Feuilles caduques ou semi-persistantes, étroites très argentée au printemps puis gris vert argenté. - Floraison jaune pâle au parfum sucré, entre avril et juin. - Originaire d'Europe méridionale jusqu'en Chine, naturalisée en Amérique du Nord le long des rivières. Convient en bord de mer. Très rustique (-45 °C). Pour tout terrain ensoleillé. Croissance rapide.

Chalef argenté, baie d'argent (Elaeagnus commutata 'Zempin', syn : E. argentea)

Arbuste caduc de 1 à 4 m de haut formant une cépée. Très beau feuillage argenté et ondulé, lancéolé de 2 à 10 cm de long.Pas d'épine. Attention aux drageons : évitez de travailler le sol autour. - Fleurs jaunes odorantes de 6 à 14 mm de long, en juin-juillet. Fruits comestibles. - Originaire de l'est du Canada, Alaska, nord des États-Unis. Vit dans les steppes sur sol sablonneux ou graveleux sec à humide, souvent calcaire, dans les clairières ou en lisière. Très rustique (-40 °C). Plein soleil.

Elaeagnus umbellata

Grand arbuste caduc ou semi-caduc, à port étalé de 3 à 4,50 m de haut. Grandes feuilles oblongues vert vif à marges ondulées, au revers argenté, jaune pâle à l'automne. - Bouquets de fleurs jaune crème en mai-juin. Fruits rouge clair comestibles, également appréciés par les oiseaux. - Originaire de l'Himalaya, de Chine et du Japon. Résiste à -16 °C. Belle floraison.

Euphorbe

Euphorbe

Euphorbia x 'Copton Ash'

Petites inflorescences jaunes, nombreuses. - Port arrondi en coussin de 0,25 m de haut sur 0,50 m de large. Feuillage bleu argenté fin et caduc. - Vivace. Rustique jusqu'à -15 °C.

Euphorbe des vallons (Euphorbia characias)

Grosses inflorescences cylindriques vert-jaune taché de brun. Floraison prolongée de mars à juin. - Port vigoureux dressé jusqu'à 1,2 m de haut. Feuilles vert-bleuté allongées. Feuillage persistant. - Vivace. Rustique jusqu'à -15 °C.

Euphorbia characias 'Forescate'

Masse dense de fleurs vert-jaunâtre clair avec taches brunes. Floraison d'avril à juillet. - Arbuste au port ouvert dressé de 1 m sur 1 m. Feuilles étroites persistantes bleutées. - Vivace. Préfère les sols modérément humides. Rustique jusqu'à -15 °C.

Euphorbia 'Redwing'

Têtes florales rouges en hiver puis jaune-verdâtre à l'épanouissement. Floraison de mars à mai. - Port buissonnant. Variété nouvelle plus compacte de 0,50 m sur 0,40 m. - Vivace. Rustique jusqu'à -15 °C.

Euphorbia cornigera 'Goldener Turm'

Longue floraison jaune citron, qui dure de mai à septembre. - Port buissonnant de 1,20 m sur 0,80 m. Feuillage caduc. Vivace. Rustique jusqu'à -15 °C.

Euphorbia myrsinites

Longue floraison jaune-vert vif devenant rose en fin d'été. Floraison de mai à septembre. - Toute petite variété. Souche centrale ligneuse, rameaux dressés. Port étalé de 0,10 m sur 0,20 m. Feuilles persistantes, pointues, charnues, de couleur glauque. - Vivace, à installer en sol modérément humide. Rustique jusqu'à -15 °C.

Euphorbe douce (Euphorbia dulcis)

Inflorescences jaune-vert de mai à juillet. - Touffe dense dressée. De 0,50 m sur 0,50 m. Feuillage caduc vert bronze. Se colore en rouge-orangé ou jaune doré en automne. - Vivace rhizomateuse. Rustique jusqu'à -15 °C. Pour massifs couvre-sol.

Euphorbe rigide (Euphorbia rigida)

Fleurs jaune-verdâtre devenant rouges par la suite. Floraison de mars à juin. - Port dressé puis étalé de 0,50 sur 0,60 m. Feuillage persistant. - Vivace pour massifs couvre-sol. Rustique jusqu'à -15 °C. 

Euphorbe des marais (Euphorbia palustris)

Inflorescences jaune clair en avril et mai. - Touffe dense avec rameaux dressés de 0,90 m sur 0,90 m. Longues feuilles étroites vert lumineux, devenant jaune-orangé en automne. - Vivace drageonnante. Rustique jusqu'à -15 °C.

Forsythia

Forsythia

Forsythia x intermedia 'Beatrix Farrand'

Grandes fleurs jaune-vif, de diamètre 6 cm, groupées par 2 ou 3, en février-mars (avant les feuilles). - Port dressé puis étalé de 1,50 à 1,80 m × 1,5 à 1,8 m. Branches nombreuses et bien ramifiées. - Rustique jusqu'à -15 °C. À cultiver en isolé, en haie et pour fleurs coupées.

Forsythia x intermedia 'Lynwood'

Grandes fleurs jaune clair au printemps (après les feuilles). Très florifère. - Port compact et vigoureux jusqu'à 3 × 3 m. Feuillage ovale vert vif (avant la floraison). - Rustique jusqu'à -25 °C. Pour massifs et haies taillées ou non.

Forsythia x intermedia Week-End®

Abondante floraison jaune d'or très précoce en mars. - Variété récente. Port très compact 2 à 3 m sur 2 m. - Très rustique, robuste, peu exigeant. Pour massifs, haies, isolé. Pour soleil, mi-ombre.

Forsythia viridissima 'Citrus Swizzle'

Fleurs jaunes en mars-avril (avant les feuilles). - Variété naine à port dressé de 0,50 × 0,15 à 0,50 m. Feuilles dentées vertes panachées de blanc, caduques à semi-persistantes. - Rustique jusqu'à -15 °C. À cultiver en haies basses, talus ou massifs.

Forsythia x intermedia 'Marée d'Or'

Abondante floraison jaune-citron, précoce. - Port rampant. Variété naine 0,60 de haut sur 1,2 m. Très ramifié et compact. Feuillage vert caduc. - Rustique jusqu'à -15 °C. Pour culture en pot, en bac ou couvre-sol.

Forsythia x intermedia 'Minigold'

Fleurs jaune d'or de 4 cm de diamètre en février-mars (avant les feuilles). - Port étalé bas. Variété naine et compacte de 0,60 × 0,80 m compacte. - Rustique jusqu'à -15 °C. À cultiver en isolé, en haie basse, rocailles et pour fleurs coupées.

Forsythia koreana 'Kumsun'

Abondante floraison jaune. - Port souple de 1,2 m de haut seulement. Étonnant feuillage finement réticulé de vert et de jaune. - Rustique jusqu'à -20 °C. Pour petits jardins. Usage en massif, isolé, terrasse au soleil.

Freesia

Freesia

Freesia x hybrida ou x kewensis var. 'Aurore'

Bouton d'or à gorge jaune clair.

Freesia x hybrida ou x kewensis var. 'Buttercup' (en photo)

Fleurs jaune vif.

Freesia x hybrida ou x kewensis var. 'Leitchlinii'

Fleurs jaune poussin avec des tâches jaune vif.

Freesia x hybrida ou x kewensis var. 'Red Line'

Fleurs rouge-orangé à gorge jaune.

Freesia x hybrida ou x kewensis var. 'Rosalind'

Fleurs roses à gorge jaune.

Freesia refracta

Fleur jaune-vert, jaune-blanc. Floraison au printemps. - Atteint 0,5 m. - Floraison très parfumée. Espèce très utilisée pour l'hybridation.

Gazania

Gazania
© © Horticolor – Lyon

Gazania rigens var. 'Day Break F1'

En mélange ou en coloris séparés : orange, jaune, rouge rayyé, tigré, etc. - Le diamètre des fleurs est de 7 à 10 cm. - Hauteur : 20 cm.

Gazania rigens var. 'Kiss F1' (en photo)

En mélange ou en coloris séparés : blanc, jaune amélioré, jaune flammé, orange, orange flammé, bronze, rose, rouge givré, et givré en mélange. - Diamètre de 8 cm. - Hauteur : 15 cm.

Gazania rigens var. 'Big Kiss F1'

Jaune flammé, blanc flammé. - 12 cm de diamètre - Hauteur : 10 à 20 cm.

Gazania rigens var. 'Gazoo'

En mélange ou en coloris séparés : vanille clair, jaune clair, jaune avec anneau, orange avec anneau, orange clair, rouge avec anneau. 10 à 12 cm de diamètre. - Rocailles, massifs. Hauteur : 15 à 20 cm.

Gelsemium

Gelsemium

Jasmin de Caroline (Gelsemium sempervirens) - Espèce type

Fleurs jaune vif orangé. Floraison juin-juillet. - 3 à 6 m de hauteur. - Non rustique.

Jasmin de Caroline (Gelsemium sempervirens) var. 'Margarita'

Fleurs jaune clair. Floraison juin-juillet. - 4 m de hauteur. - Rustique jusqu'à -4 °C.

Jasmin des marais (Gelsemium rankinii) - Espèce type

Fleurs jaune vif. Floraison août-septembre. - 3 à 6 m. - Non rustique.

Jasmin des marais (Gelsemium rankinii) G. 'Double Shot'

Fleurs jaune vif. Floraison juin-septembre. - 5 m. - Non rustique.

Gelsemium elegans

Fleur jaune clair. Floraison juillet-août. - 5 à 7 m. - Non rustique.

Gentiane

Gentiane
© Joan Simon/CC BY-SA 2.0/Flickr

Gentiane jaune, grande gentiane (Gentiana lutea)

La floraison a lieu en été. - Port dressé. Vit dans les prairies jusqu'à 2 000 m. Sa racine est utilisée pour la fabrication d'alcool.

Gerbera

Gerbera
© Thangaraj Kumaravel CC BY 2.0/Flickr

Gerbera viridifolia

Feuilles très variables de taille et de forme. - Fleurs solitaires, petits capitules. Petites fleurs ligulées blanches à extrémité jaunâtre. Hampe florale de 45 cm.

Gingembre

Gingembre
© Fabio Gismondi CC BY-NC-SA 2 / Flickr

Gingembre mioga (Zingiber mioga)

Plante rhizomateuse à cultiver au jardin. - Peu connu chez nous, incontournable de la cuisine japonaise, où l'on consomme rhizome, jeunes pousses, et fleurs de cette espèce. - On le cultive pour sa rusticité et ses qualités gustatives.

Grenadier

Grenadier
© Finemedia

'Luteum Plenum'

Fleurs doubles jaune pâle. - Ne fructifie pas ou très peu. - Floraison originale.

Hibiscus

Hibiscus
© Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Rose de Chine (Hibiscus rosa-sinensis)

Fleurs blanches, jaunes, orange, roses, rouges. Feuillage persistant. Rusticité 0 °C. - En pot pour terrasse, véranda, maison.

Hoya

Hoya
© Engeser/CC BY-SA 3.0/Commons wikimedia

Hoya cumingiana (en photo)

Fleurs jaunes au cœur rouge. Aspect cireux. Environ 7 à 10 fleurs par ombelle. Parfum qui ressemble à un mélange d'agrumes et de coco. Floraison en été. - Petites feuilles vert clair, très épaisses et rondes. Elles poussent très rapprochées les unes des autres. Forme arbustive. Grimpante. - Originaire des Philippines. Originale par sa floraison impressionnante et la forme de ses feuilles. Vigoureuse. S'utilise en suspensions et sur treillage.

Hoya aux nombreuses fleurs (Hoya multiflora)

Fleurs blanches devenant jaunes en mûrissant. Presque toujours en fleurs. Peu parfumée. - Feuilles vert foncé, longues, de 15 cm de long et 7 cm de large. Forme arbustive. Grimpante. - Originaire de Malaga. S'utilise en pot sans tuteur ni armature. Intéressante pour la longueur de sa floraison.

Ipomée

Ipomée
© Bernard DUPONT/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ipomée Mina lobée, Plume d'Indien (Ipomœa lobata ou Mina lobata)

Fleurs en épis dressés d'une douzaine de fleurs. Coloris qui passe du rouge à l'orange puis au jaune. Ses feuilles ont 3 lobes. - Atteint entre 3 et 5 m de hauteur. - Atteint entre 3 et 5 m de hauteur.

Iris

Iris

Iris danfordiae (en photo)

Fleurs jaune vif piqueté de brun au centre, de fin janvier à mars. - 0,10 m de haut. - Pour rocailles, bordures, sous des arbres ou arbustes caducs, en pots et jardinières.

Iris de Hollande (Iris x hollandica)

Fleurs bleues ou violet pâle (mais aussi jaunes, blanches, roses ou bronze), avec une trace orange sur les sépales. Floraison en mai-juin. - Hauteur 0,50 à 0,60 m. Longues feuilles étroites et effilées. Chaque tige porte 2 fleurs qui se succèdent. - À planter au soleil. Pour massifs, bordures, jardinières, fleurs à couper.

Iris des marais (Iris pseudoacorus)

Fleurs jaunes marquées de brun. - Touffe vigoureuse, jusqu'à 1,80 m de haut. Feuillage linéaire, vert bleuté, parfois panaché. - Supporte d'avoir les pieds dans l'eau toute l'année, au soleil. Plante de berge, peut se cultiver au jardin, en terre humide.

Jacinthe

Jacinthe
© fdecomite/CC BY 2.0/Flickr

Jacinthe d'Orient (Hyacinthus orientalis)

Hauteur de 15 à 25 cm. Simple ou grappe. Blanches, jaunes, roses, rouges ou différentes teintes de bleu. - Soleil, mi-ombre. - Extérieur ou intérieur en culture forcée. Idéal en massif.

Jasmin

Jasmin
© ekenitr/CC BY-NC 2.0/Flickr

Jasmin d'hiver (Jasminum nudiflorum) (en photo)

6 à 9 m de hauteur. - Feuillage caduc. Floraison : décembre-avril. - Bac, ou guidé sur treillage, couvre-sol. Très rustique, jusqu'à 15 °C.

Jasmin jaune, jasmin en buisson (Jasminum fruticans)

Feuillage persistant à semi-persistant selon les régions. Floraison : avril-juin. - Massif arbustif. Inodore. Moyennement rustique, jusqu'à -5 °C.

Jasmin d'Italie (Jasminum humile)

1 à 4 m de hauteur. - Feuillage persistant à semi-persistant selon climat. Floraison : juin-juillet. Idéal pour haie fleurie. Souvent inodore. Bonne rusticité, jusqu'à -10 °C.

Jasmin de Wallich (Jasminum humile f. wallichianum)

Feuillage caduc à semi-persistant. Floraison : avril à septembre selon les régions. Fleurs jaunes. - Grimpant : idéal pour murs, tonnelles, pergolas, grillages. Doit être palissé. Peut être cultivé en bac. Rustique jusqu'à -15 °C.

Lantana

Lantana

Lantana camara 'Jaune Carpet'

Gros capitules d'un jaune éclatant. - Recouvre les parterres ou borde les massifs. - Résiste à -4 °C.

Lantana camara 'Cream Pearl'

Capitules rose pâle nuancé de jaune. - Atteint jusqu'à 50 cm de haut. - Feuillage vert clair à odeur de thym. Résiste à -4 °C.

Lantana camara 'Confetti'

Capitules jaune orange virant au saumoné. - 50 à 60 cm de haut. Grandes vasques ou second plan de massif. - Résiste à -4 °C.

Lantana camara 'Cochenille'

Pompons denses multicolores jaune orangé, orange, rouge et violet. - 50 à 60 cm de haut. Massif en second plan ou bordure. - Variété proche de 'Confetti'. Résiste à -4 °C.

Lantana camara 'Framboisine'

Gros capitules de fleurettes colorées de rose, jaune et blanc, de mai aux gelées. - 60 à 90 cm de haut en pleine terre ou gros conteneur. Massif en second plan. - Croissance vigoureuse sous climat chaud. Lui donner la forme souhaitée avant la floraison.

Laurier-rose

Laurier-rose
© Anja Disseldorp/CC BY 2.0/Flickr

'Mrs Roeding'

Fleurs triples, diamètre 4 à 5 cm, couleur saumonée mêlée de jaune. - De juin à octobre dans le Sud ou en véranda. - Port lâche à rameaux étalés, peut servir de couvre-sol. Magnifique en groupe et même isolé.

'Luteum Plenum'

Fleurs doubles à triples, diamètre 5 cm, en forme de cornet et aux pétales dentelés. Couleur jaune pâle un peu crème à la base. - De juin à octobre dans le Sud ou en véranda. - Très florifère. Bonne résistance au froid.

'Ile de Capri' (en photo)

Fleurs jaune clair avec cœur plus vif. - De juin à octobre dans le Sud ou en véranda. - Aime les terres fraîches. Très florifère.

Lin

Lin
© Tim Waters/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Lin jaune (Linum flavum)

Floraison d'avril à mai. En rocaille sèche. Rustique jusqu'à -15 °C.

Lotus

Lotus
© John/CC BY NC/ Flickr

Lotus sacré 'Alba grandiflora' (Nelumbo nucifera 'Alba grandiflora')

Grandes fleurs simples aux pétales blancs et aux étamines jaune d'or. - De grand développement, il peut atteindre 2 m de hauteur, avec des feuilles de 50 cm de large. - Une variété « classique » avec ses fleurs d'un blanc pur. À réserver aux grands bassins.

Lotus jaune (Nelumbo lutea) (en photo)

Grandes fleurs simples de couleur jaune paille, au centre d'un jaune plus soutenu, se développant bien au-dessus du feuillage. - Grand développement, les touffes peuvent atteindre 1 m de hauteur. - Parmi les plus grands lotus, à réserver à un grand bassin.

Lotus sacré 'Pink and Yellow' (Nelumbo nucifera 'Pink and Yellow')

Fleurs semi-doubles dont les pétales présentent un dégradé original, du centre jaune au bord rose. - Variété naine, pour la terrasse et les petits bassins. - Son petit développement se conjugue à une grande facilité de culture et un caractère très florifère.

Lupin

Lupin
© The Marmot/CC BY 2.0/Flickr

Lupin jaune (Lupinus luteus) (en photo)

Plante comestible et fourragère.

Lupin en arbre (Lupinus arboreus)

Blanc, jaune ou lilas - Rustique jusqu'à -10 °C.

Magnolia

Magnolia
© Diana Beideman/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Magnolia dénudé (Magnolia denudata)

Cultivar le plus connu : 'Yellow River' à la belle floraison jaune citron. - Floraison en mars-avril. - Arbre rustique (-25 °C). Port pyramidal. 5 à 10 m.

Marguerite

Marguerite
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

'Broadway Lights'

Fleur jaune beurre à l'ouverture, passant au crème en vieillissant, puis au blanc à maturité. En pleine floraison, les trois couleurs cohabitent sur la même plante. - Hauteur : 0,50 à 0,70 m. Plante compacte et rustique.

Millepertuis

Millepertuis
© Bob Peterson CC BY-SA 2.0/Flickr

Hypericum olympicum f. uniflorum

Fleurs jaune pâle en juin-juillet. - Hauteur : 20 cm. Feuillage gris-bleu caduc. - Arbustif. Très florifère.

Hypericum calycinum

Grosses fleurs dorées de juin à octobre. - Hauteur : 30 à 40 cm. Feuillage persistant et coriace. Touffe arrondie. - Arbustif. Souche vigoureuse qui s'étale par ses stolons. Enracinement profond. Parfait pour les talus et en couvre-sol.

Hypericum x moserianum 'Tricolor'

Floraison tardive de juillet à septembre. - 0,50 m de haut. Feuillage panaché de crème, de rose et de vert. - Arbustif. Variété moins vigoureuse.

'Hidcote'

Floraison longue de juillet à octobre. - Hauteur 1,50 m. Feuillage persistant ou semi-persistant. - Arbustif. Silhouette arrondie. Un des plus beaux millepertuis.

Hypericum x inodorum

Floraison de juillet à novembre. Très florifère. - Hauteur jusqu'à 1 m. Feuillage vert foncé caduc, et aromatique. 'Elstead' : variété à gros fruits rouges en même temps que les fleurs. - Arbustif. Un des plus robustes et des plus florifères.

'Sunburst' (Hypericum frondosum)

Très florifère de juin à septembre. Grandes fleurs aux longues étamines. - Hauteur : 0,80 m. Beau feuillage glauque, caduc ou semi-persistant. - Arbustif. Silhouette arrondie et dense.

Mimosa

Mimosa

Mimosa eucalyptus (Acacia saligna)

Gros glomérules jaunes soufrés, en feu d'artifice. - Floraison mars-avril. 4 × 4 m. - Port retombant très décoratif. Peu drageonnant.

Mimosa des 4 saisons (Acacia retinodes)

Petites fleurs très parfumées. Feuilles longues non découpées et persistantes (Phyllodes). - Fleurit presque toute l'année. Arbuste d'environ 3 m de haut. - Assez rustique (jusqu'à -7 °C). En massifs ou haies. Ne drageonne pas.

Mimosa chenille (Acacia longifolia)

Épis floraux de 5 cm de long. Feuillage persistant. Phyllodes, plus ou moins longues selon les variétés. - Floraison de fin de l'hiver au début de l'été. Jusqu'à 4 m de haut. - Résiste jusqu'à -5 °C. Demande un sol bien drainé.

Mimosa des fleuristes (Acacia dealbata)

Grosses et abondantes grappes parfumées. Feuilles découpées bleu-vert persistantes. - Floraison en hiver février-mars. Grand arbre de 3 à 12 m de haut. 20 m dans son habitat naturel. - Ne supporte pas les sols calcaires. Semi rustique jusqu'à -12 °C. Isolé en haies ou en bacs. Attention : grossit vite et drageonne beaucoup. L'étalement de ses racines peut provoquer des dégâts au niveau de votre mur, de votre dallage, etc.

Mimosa de Bailey (Acacia baileyana)

Boules d'or et feuillage bleu-gris persistant. - Fleurit en hiver (janvier février). Grand arbre de 5 à 8 m. - Croissance moyenne. Résiste à -10 °C pour de courtes durées. Port général retombant.

Mimosa poisseux (Acacia howitii)

Petits glomérules jaune citron abondants. Feuillage persistant collant. Floraison tardive en mars-avril-mai. Jusqu'à 5 m de haut pour 4,5 m de large. - Résiste à -5 /-7 °C. Sols neutres ou peu acides.

Mimosa 'Golden Wattle' (Acacia pycnantha)

Gros glomérules jaune or. Feuillage persistant. - Floraison mars avril. 4 m de haut et plus pour 2,5 m de large. - Ne supporte pas les sols calcaires. Nécessite du sol drainé. Port érigé. Végétation rapide.

Mimosa de Drummond (Acacia drummondii)

Épis jaunes. - Floraison vers mars-avril. Petit arbuste de 1 à 1,50 m. - Adapté à la culture en pots.

Acacia cardiophylla

Fleurs jaune foncé. Feuillage persistant vert bronze. - Floraison très abondante de février à avril. Petit arbre de 3 m. - Assez rustique (jusqu'à -10 °C). Port élégant et retombant.

Acacia motteana ou podalyriifolia

Floraison jaune citron. Joli feuillage bleuté. - L'un des plus précoces : novembre-décembre-janvier. 3,5 m de haut. Résiste à -5 /-7 °C.

Mimosa spéra (Acacia aspera)

Glomérules jaune vif. Feuilles douces et soyeuses. - Floraison de janvier à mars. Petit mimosa de 1,5 à 2,5 m. - Arbuste buissonnant légèrement retombant, plus large que haut. Résiste à -5 /-7 °C.

Callistemon

Callistemon
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Callistemon pityoides (syn. Callistemon sieberi)

Une des plus petites espèces du genre à l'état sauvage (60 cm) mais qui atteint 3 m en culture. Feuillage dense et court de 12 à 25 mm de long. - Écouvillons jaune citron. - Pousse en montagne jusqu'à 1800 m dans le Sud-est australien. Une des plus rustiques (-16 °C).

Callistemon pallidus (syn. Melaleuca pallida) (en photo)

Arbuste de 2 à 5 m. Écorce gris brun en lanières fissurées. Feuilles de 3 à 7 cm de long sur 9 à 15 mm de large. Pousses soyeuses gris orangé. - Écouvillon de 3 à 7 cm de long sur 3,5 de diamètre, crème à jaune vert du printemps à l'été. Il en existe à fleurs roses. - Peuple la zone est de l'Australie jusqu'en Tasmanie. Tolère les inondations temporaires. Très florifère. Bonne rusticité (-11/-14 °C, zone de l'olivier).

Moutarde

Moutarde
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0/Flickr

Moutarde blanche (Sinapis alba)

Graines, feuilles, fleurs. - Excellent engrais vert. - Pousse rapide. Graines douces.

Moutarde noire (Brassica nigra)

Graines, feuilles, fleurs. - Bon engrais vert. - Graines piquantes.

Moutarde des champs (Sinapis arvensis)

Feuilles et fleurs. - À laisser vagabonder, pour attirer les papillons. - Particulièrement mellifère.

Narcisse

Narcisse
© Vix/CC BY-NC 2.0/Flickr

Narcisse cyclamen (Narcissus cyclamineus)

Floraison en février. - Narcisse miniature. Fleurs jaunes à la longue couronne penchée.

Narcisse trompette

Floraison en mars et avril. - Fleurs solitaires, très toxiques dans l'ensemble, couronne aussi longue que le périanthe. Fleurs jaunes, parfois bicolores (jaune foncé et jaune clair).

Narcisse à grande couronne

Floraison en mars. - Fleurs simples ou doubles. Fleurs jaunes, blanches ou orangées avec une couronne jaune ou blanche.

Narcisse tazetta

Février à mai. - Parfumée mais toxique (sucer juste une tige de cette fleur peut déclencher de violents troubles digestifs et cardiaques chez les enfants). Fleurs groupées à plusieurs sur la tige (de 3-4 à 20, selon leur taille), couronne jaune, blanche ou légèrement orangée avec une corolle jaune ou blanche. Nécessite une couverture en hiver.

Narcisse triandus

Floraison d'avril à mai. - Belle floraison parfumée. Fleurs blanches ou jaunes, groupées par 2 à 6 sur une tige, tépales réfléchis et couronne courte. Longue durée en vase. Très toxique (elle peut entraîner la mort des humains et des animaux domestiques en cas d'ingestion).

Nénuphar

Nénuphar
© TANAKA Juuyoh/CC BY 2.0/Flickr

Nénuphar nain 'Rubra' (Nymphaea pygmaea 'Rubra')

Petites feuilles (8 cm de diamètre), vertes maculées de pourpre. Faible développement. - Très petites fleurs (5 cm de diamètre), rose carminé au cœur jaune d'or. - Un nénuphar nain adapté à la culture en bac sur la terrasse et à une profondeur de bassin ne dépassant pas 40 cm. Il existe aussi en blanc ('Alba') et en jaune 'Helvola'). 

Nénuphar 'Odorata Sulphurea Grandiflora' (Nymphaea 'Odorata Sulphurea Grandiflora') (en photo)

Grandes feuilles (de 16 à 20 cm de diamètre) maculées de pourpre. - Grandes fleurs (14 cm de diamètre) jaune paille, doubles et très odorantes. - Agréablement parfumé. L'une des espèces sélectionnées par Claude Monet pour ses bassins de Giverny.

Nénuphar jaune, jaunet d'eau (Nuphar lutea)

Feuilles cordiformes, de taille moyenne (15 cm de diamètre), plus ou moins flottantes. Croissance très rapide. - Petites fleurs solitaires (5 cm de diamètre), émergeant au-dessus de l'eau, jaune d'or. Épanouies en juillet-août. Odeur alcoolisée. - Un cousin des nénuphars hybrides, moins esthétique, mais encore plus rustique et fleurissant même à la mi-ombre.

Onagre

Onagre

Œnothera biennis

Grosses fleurs jaune clair s'épanouissant à la tombée de la nuit, de juin à octobre. - Espèce bisannuelle. Hauteur : 1,20 m jusqu'à 1,50 m. - Pour massifs, en association avec d'autres plantes.

DoŒnothère de Lamarck (Œnothera glazioviana)

Fleurs parfumées, jaune citron à sépales rouges, plus grandes que celles d'Œ. biennis, avec un style qui dépasse longuement les étamines. Floraison de juin à octobre. - Espèce bisannuelle. Hauteur : 0,70 à 1,40 m. Tige rougeâtre, portant de nombreuses feuilles lancéolées. - Pour massifs en association avec d'autres plantes.

Oenothera fruticosa ssp. glauca

Fleurs en coupelle jaunes, boutons légèrement rouges. De juin à août. - Forme des coussins tapissants. Hauteur 0,50 m. Feuilles vertes bleutées. - Très rustique (jusqu'à -20 °C et plus), supporte la sécheresse. Pour massifs, bordures, couvre-sol.

Oenothera fruticosa 'Erica Robin'

Fleurs jaune vif et boutons orange. - Hauteur : 0,60 cm. - Pour massifs, bordures ou couvre-sol.

Oenothera fruticosa 'Sonnenwende' (en photo)

Fleurs jaune vif. - Tiges et feuillage pourpres. Hauteur 0,60 m. - Pour massifs, bordures ou couvre-sol.

Oenothera stricta 'Sulphurea'

De juillet à septembre, grandes fleurs parfumées et nocturnes, rouge vif en bouton, s'épanouissant jaune pâle, et se teintant de rose corail avant de faner, le lendemain. - Hauteur : 1 à 1,50 m. Port buissonnant. Tiges ligneuses à la base, colorées de rouge, portant un feuillage ondulé, étroit, vert foncé. - Pour massifs, bordures ou couvre-sol.

Œnothera macrocarpa

Grosses fleurs jaune d'or, avec le calice ponctué de rouge, qui s'épanouissent durant la journée. De juin à octobre. - Hauteur : 0,15 à 0,20 m x 0,50 m. Touffe rampante, vigoureuse, feuilles vert glauque. - Pour rocailles, murets.

'African Sun'

Jaune vif. - Plante tapissante. 0,30 m de haut × 0,50 m de large. - Pour rocailles et potées.

Orchidées

Orchidées
© Stefano/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Cymbidium

Feuilles rubanées. - Grandes fleurs cireuses jusqu'à 10 cm. - Facile à cultiver.

Oncidium

Feuilles rubanées. - Pluie de petites fleurs dorées. - De 10 à 25 °C.

Osteospermum

Osteospermum

'Serenity Sunset Magic'

Les grandes fleurs de cette série présentent des coloris exceptionnels, qui évoluent au fur et à mesure de leur épanouissement : du rose à la teinte pêche ; du blanc au jaune beurre… - La série est assez compacte, ne dépassant pas 0,25 à 0,30 m de hauteur et de largeur. - La floraison est longue, avec des teintes particulièrement originales, qui ne se rencontrent que rarement chez les autres espèces.

'Flower Power Double'

Les petites fleurs tubulaires du centre de la marguerite sont exceptionnellement grandes et très nombreuses, formant un ensemble foisonnant. La floraison se poursuit de mai à octobre. - La touffe de feuille atteint 0,35 à 0,40 m en hauteur et en largeur. - Le premier osteospermum à fleurs doubles (la série Flower Power® se décline en variétés simples et doubles). Les fleurs doubles existent en blanc, rose pâle, pourpre et jaune clair.

Passiflore

Passiflore
© amy_buthod/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Passiflora lutea

Fleurs jaunes. - Fruits rouge brun. - 5 à 7 m - Rustique jusqu'à -10 °C.

Pavot

Pavot

Pavot d'Islande (Papaver nudicaule)

Floraison parfumée de mai-juin à septembre, coloris jaune, orange, rouge, rose et blanc. - Touffe de feuilles bleutées très découpées. Hauteur : 0,30 à 0,40 m. - Généralement cultivé comme une annuelle ou une bisannuelle. Éphémère, n'apprécie pas les étés chauds. Rusticité jusqu'à -20 °C.

Pavot alpin (Papaver alpinum) (en photo)

Petite fleur en coupe d'environ 3 cm de diamètre, blanche, rose ou jaune, de juin à juillet. - Rosette de feuilles velues, vert gris. Hauteur : 0,20 m, largeur : 0,15 m. - Éphémère, mais se ressème bien. N'apprécie pas les étés chauds. Pour les rocailles ou les plates-bandes.

Phalaenopsis

Phalaenopsis
© FutoMaki/CC BY-NC 2.0/Flickr

Phalaenopsis cône de cerf (Phalaenopsis cornu-servi)

Indonésie. - Jaune ou vert tacheté de rouge brun. 4 cm. - Pédoncule de 10 à 40 cm.

Phalaenopsis à grandes fleurs

Horticole. - Blanc, rose, violet, jaune ou orangé. De 4 à 10 cm. - Une seule hampe florale de 40 à 80 cm.

Phalaenopsis multiflora

Horticole. - Blanc, rose, violet, jaune ou orangé. De 3 à 6 cm. - Souvent 2 pédoncules ramifiés.

Pivoine

Pivoine
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Pivoine jaune (Paeonia delavayi f. lutea) (en photo)

En mai, petites fleurs simples retombantes, jaunes, au parfum de lis. - 1 à 1,80 m. - Tolère le calcaire. Touffe drageonnante qui s'étale avec le temps.

Pivoine arbustive (Paeonia suffruticosa)

Grosses fleurs simples ou doubles, blanches, roses rouge, pourpres ou jaunes, parfois parfumées, en avril-mai. - 1,5 à 2,20 m. - Croissance lente, mais grande longévité. Bonne résistance aux températures extrêmes.

Poinsettia

Poinsettia
© Ava Babili/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Euhorbia pulcherrima 'Lemon Snow'

Jaune pastel. - Plante d'intérieur. - Fleurit en hiver en jours courts de novembre à mars. Culture facile.

Renoncule

Renoncule
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

Accolade

Floraison : avril-juillet. - Idéale en pot.

Mignonette

Floraison : avril-juillet. - Variété naine. Idéale en potée.

Ficaire (Ranunculus ficaria) (en photo)

Floraison : mars-avril. - Tapissante : donne de beaux tapis jaunes. Les fleurs se ferment par temps couvert. Plante toxique.

Bouton-d'or (Ranunculus acris)

Floraison : mai à septembre. - Pousse dans les prairies et les lieux ombragés. Aime les sols riches en azote.

Renoncule à feuilles d'aconit (Ranunculus aconitifolius)

Floraison : mai-juin. - Pousse dans les forêts et broussailles.

Rhododendron

Rhododendron
© Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Rhododendron yak 'Golden Torch'

Boutons de couleur saumon donnant des fleurs jaunes. - Particulièrement florifère.

Rosier grimpant

Rosier grimpant
© Eran Finkle/CC BY 2.0/Flickr

'Mermaid'

Fleurs jaunes évoluant vers l'ivoire. Fleurs simples de 12 à 15 cm de diamètre. Léger parfum. - 6 m. - Croissance lente mais vigoureuse. Rameaux très épineux. Bonne remontée de la floraison. Frileux.

'Golden Shower' (en photo)

Fleur jaune canari. Fleurs de 8 à 10 cm de diamètre, en bouquets. Parfum citronné. - 3 m. - Rameaux très ramifiés et peu épineux. Remontant et résistant aux maladies.

Saule

Saule

'Hakuro Nishiki' ou saule crevette

Feuilles étroites oblongues et dentées vert clair avec taches blanches. Petits chatons jaune-vert. - Port compact arrondi. Hauteur 1,5 m. Jeunes rameaux roses puis jaune crème. - Rustique. À tailler sévèrement au printemps. À planter en massif, en isolé, sur une berge.

Saule noir (Salix nigra)

Longues feuilles étroites. Chatons effilés brun luisant ou jaunâtre. - Originaire d'Amérique du Nord. Port étalé jusqu'à 12 m de haut. Écorce brun foncé lisse puis marqué de cannelures profondes. - Aime les sites humides et ensoleillés. Tolère des inondations saisonnières.

Saule pleureur (Salix alba 'Tristis')

Feuillage abondant vert clair devenant jaune en automne. Chatons jaune clair. - Grand arbre au port pleureur étalé, jusqu'à 20 m de haut × 20 m de large. Rameaux jaune vif en hiver, très souples et retombants. - Rustique jusqu'à -20 °C. En bordure de pièce d'eau, en isolé sur pelouse, ou en grands jardins.

Saule pleureur ssp (Salix babylonica) (en photo)

Feuilles sans pétiole. Chatons jaune-verdâtres en mai. - Port étalé pleureur, 15 à 20 m de haut. Rameaux pendants fins et allongés. - Très rustique.

Souci

Souci
© Anna/CC BY 2.0/Flickr

'Estérel' double varié

Grosses fleurs doubles orange et jaunes. Floraison : juillet à octobre. - 0,50 m. - Massif, potée, terrasse, balcon, potager.

'Calypso'

Fleurs doubles orange, jaunes au centre noir. Floraison : mai à octobre. - 0,25 m. - Bordure, massif, jardinière.

'Fiesta gitana'

Fleurs doubles jaunes et orange. Floraison : avril à juillet. - 0,20 m. - Bordure, massif, jardinière.

Tillandsia

Tillandsia
© James Ho/CC BY-SA 2.0/Flickr

Tillandsia ionantha(en photo)

Feuilles changeant de couleur lorsque la plante fleurit. Elles passent du vert au fuchsia, rouge et orange. Petite taille. - Bractées violettes. Petites fleurs jaunes avec un pistil blanc. Culture en suspensions inclinées ou en terrarium. - Originaire du sud du Mexique et du Nicaragua. Porte des racines aériennes. Forme beaucoup de rejets. Espèce qui a énormément de variétés et d'hybrides.

Filles de l'air, Mousse espagnole, Barbe de vieillard (Tillandsia usneoides)

Minuscules feuilles en écailles, argent grisé, qui recouvrent les tiges très fines. Ont l'aspect de cheveux emmêlés. - Rares petites fleurs, vertes et jaunes. Ne se cultive pas en pot, mais sur écorce ou liège. - Originaire du sud des États-Unis et d'Amérique centrale. Porte des racines aériennes. Ressemble aux lichens. Suspendue aux branches des arbres ou de rochers, dans son milieu naturel.

Tournesol

Tournesol
© Dwight Sipler/CC BY 2.0/Flickr

Helianthus decapetalus

Capitules de 5 à 8 cm de diamètre, à fleurons rayonnants jaunes et fleurons centraux jaune-brun, en septembre et octobre. - Plante vigoureuse et buissonnante de 1,50 m de hauteur. Feuilles ovales, dentées et rugueuses, de 10-20 cm de long, lisses dessus et tapissées de poils rugueux dessous. - Ne drageonne pas.

Soleil, tournesol (Helianthus annuus)

Capitules de 5 à 40 cm de diamètre, jaunes au cœur brun, en août-septembre. - Hauteur : 1,70 à 4 m. Tige pubescente non ramifiée, feuilles ovales, cordiformes et dentées de 10 à 40 cm de long, vert moyen à foncé. - C'est le tournesol commun, à partir duquel de nombreuses variétés ont été créées. Parfait pour une haie temporaire, un coupe-vent.

'Russian Giant'

Énormes fleurs simples, jaunes à cœur foncé, de 30 cm de diamètre. - Grandes tiges vigoureuses, de 2 à 3 m de haut, ne nécessitant pas de tuteurage. - Variété précoce à croissance rapide, à cultiver contre une clôture, ou un mur. Grosses graines comestibles.

'Giant Sungold' (en photo)

Nombreuses fleurs doubles en forme de pompon de couleur jaune orangé, de 15 à 20 cm de diamètre, d'une grande longévité. - Tiges ramifiées et vigoureuses de 1,50 à 2 m de hauteur. - Planter en fond de jardin ou comme écran. Excellente fleur coupée.

'Big Smile'

Fleurs simples, jaune vif à centre foncé de 5 à 10 cm de diamètre, de juillet à octobre. - Hauteur : 0,40 m. - Très précoce. Pour massifs ou potées.

'Sunspot'

Fleur simple jaune d'or à centre foncé, jusqu'à 30 cm de diamètre, de juillet à octobre. - Touffes érigées de 0,40 à 0,60 m de hauteur. - Idéal en massif bas, plate-bande, grande potée et fleur à bouquet. Les oiseaux se régalent des graines.

'Music Box'

Fleurs simples en mélange de couleurs, jaune, crème et acajou, de 10 à 12 cm de diamètre. - Hauteur : 0,70 m.

Tulipe

Tulipe
© rachelgreenbelt/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Tulipe hybride de Kaufmanniana

Mars-avril. - Grandes fleurs aux longs pétales qui s'ouvrent en forme d'étoile. Feuilles souvent striées de brun.

Tulipe hybride de Greigii

Floraison en avril. - Tulipe très rustique (-15 °C). Fleurs de grande taille. Feuilles striées de brun, parfois mouchetées.

Tulipe hybride de Fosteriana (Tulipa fosteriana)

La floraison a lieu en mai. - Grande fleur robuste, souvent de couleur jaune ou rouge. Feuilles étroites, parfois tachetées ou veinées.

Tulipe de l'écluse, tulipe de Perse, tulipe radis (Tulipa clusiana) (en photo)

Floraison en avril. - Fleurs petites aux pétales effilés, blanches ou jaunes, rouges à l'extérieur.

Tulipa acuminata

Floraison en avril. - Très grandes fleurs aux pétales étroits et pointus.

Tulipe des bois (Tulipa sylvestris)

Fin mars. - Fleurs parfumées. Tulipe simple hâtive Floraison début avril. - Fleurs aux coloris vifs.

Tulipe double hâtive

Mi-avril. - Fleurs globuleuses.

Tulipe à fleurs de lis

Floraison en mai. - Belle silhouette, idéale en bouquet.

Tulipier de Virginie

Tulipier de Virginie
© Kew on Flickr/CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

Liriodendron tulipifera - Espèce type

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Port colonnaire. 25 m de hauteur pour 15 m de largeur. Elles sont très découpées et tronquées à l'extrémité, formant 4 lobes symétriques et pointus, vert clair brillant à revers glauque. - Nécessite un grand espace. Très rustique (-30 °C).

Liriodendron tulipifera var. 'Fastigiatum' (syn. 'Arnold')

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Port étroit, tiges dressées vers le tronc. Moins haut que l'espèce. - Silhouette graphique, moins encombrant que l'espèce type (pour jardins de taille moyenne).

Liriodendron tulipifera var. 'Aureomarginatum'

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Feuilles irrégulièrement marginées de jaune d'or. Moins haut que l'espèce. - Feuillage lumineux. Moins encombrant que l'espèce type (pour jardins de taille moyenne).

Liriodendron tulipifera var. 'Edward Gursztyn'

Fleurs jaunes en forme de coupe de 6 à 7 cm de diamètre. D'avril à juin, après la mise à feuilles. Restent décoratives pendant plus d'un mois. Solitaires et parfumées. - Croissance lente. Port sphérique. H < 2 m après 15 ans. Feuillage aux lobes moins marqués. - Pour petits jardins et culture en bac.

Liriodendron chinensis (tulipier chinois)

Mêmes fleurs mais plus petites que le tulipier de Virginie. - Moins haut que le tulipier de Virginie. H : 15 m. - Moins encombrant que le tulipier de Virginie. Moins rustique, parties aériennes atteintes à -12 °C.

Trouvez la fleur jaune idéale !

Trouvez la fleur jaune idéale !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres fleurs jaunes : chélidoine, chèvrefeuille, cycas, cœur-de-Marie, delphinium, digitale, mahonia, pensée, potentille, tanaisie...

... et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides