/ /
/

Les plantes d'intérieur

Les plantes d'intérieur

Les plantes d'intérieur
© Muuto

Vous souhaitez donner une touche de vert à votre logement ? Vous aimez l'effet apaisant des plantes dans votre quotidien ? Nous aussi. On vous a donc réuni ci-dessous les 70 plantes d'intérieur les plus courantes parmi plus de 150.

Afin de trouver la plante d'intérieur la plus adaptée à vos besoins et envies, que vous vouliez un arbuste en pot ou une plante verte, qu'elle soit exposée au soleil ou à l'ombre, pour votre cuisine ou votre chambre, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour les plantes d'intérieur qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez un plante d'intérieur à feuillage bleuté ? On les a toutes en stock !

Adenium

Adenium
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

On peut hiverner la plante entre 10 et 15 °C sans eau jusqu'à ce que les boutons ou les premières feuilles se forment. Arrosez ensuite avec parcimonie dès que vous sentez au toucher que la base du tronc se ramollit.

En zone tropicale, l'Adenium accepte un arrosage constant et ne marque pas de repos. Il est alors important de ne pas lui infliger de stress hydrique qui a pour conséquence de faire mourir les radicelles. La reprise d'un arrosage copieux conduirait alors au pourrissement des racines.

Ficus

Ficus
© kornyeyeva / 123RF

Le ficus a plus ou moins besoin d'eau selon sa variété cultivée. Toutefois, l'été toutes les espèces ont besoin d'eau.

Faites un apport d'engrais liquide ordinaire uniquement en période de croissance (entre le mois de mai et le mois de septembre), tous les 15 jours.

Nettoyez régulièrement et délicatement les feuilles de ficus avec une éponge. Les variétés aux feuilles duveteuses comme Ficus benghalensis se nettoient de préférence avec un vaporisateur.

Agave

Agave

L'agave, comme la plupart des plantes succulentes (ou grasses), peut se cultiver en pot que l'on rentre si nécessaire durant l'hiver. Choisissez un large pot en terre cuite et placez des tessons de poterie au fond, afin de favoriser la circulation de l'eau et de l'air dans le substrat.

Choisissez un emplacement ensoleillé, mais prenez garde aux coups de soleil lorsque vous sortez la plante au printemps. Installez une ombrière temporaire ou déplacez les pots progressivement vers le plein soleil afin d'éviter les brunissures irrémédiables du feuillage.

Chlorophytum

Chlorophytum

Le chlorophytum est facile à cultiver. Cependant, quelques gestes peuvent se révéler indispensables pour le maintenir en bonne santé :

  • Le chlorophytum apprécie une exposition lumineuse, mais sans soleil direct, surtout pour les variétés panachées. Si vous sortez vos potées ou si vous le cultivez à l'extérieur, installez-le à la mi-ombre, voire à l'ombre.
  • Une température de 18 °C est idéale, au-delà, il faut bassiner le feuillage qui a tendance à se dessécher. En hiver, maintenez-le plutôt à une température de 7 à 10 °C.

Dieffenbachia

Dieffenbachia
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

L'entretien, le rempotage, l'arrosage ou encore l'exposition rendront votre dieffenbachia encore plus beau :

  • Un arrosage régulier, mais modéré est nécessaire.
  • Les feuilles doivent être nettoyées assez souvent avec une éponge humide pour éviter l'accumulation de poussière.

Compte tenu de ses propriétés dépolluantes, le dieffenbachia peut être idéalement placé à proximité d'ordinateurs ou d'autres appareils électroniques.

Anthurium

Anthurium

L'anthurium est facile à cultiver, toutefois, quelques règles sont à respecter pour qu'il soit superbe toute l'année :

  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure, pour stimuler la remontée de la floraison. Attendez pour cela que leurs tiges soient desséchées.
  • Lavez soigneusement les feuilles avec une éponge humide.
  • Pulvérisez régulièrement le feuillage avec de l'eau non calcaire (eau de pluie de préférence) durant l'hiver, car l'air est beaucoup moins humide avec le chauffage.

Guzmania

Guzmania

Le guzmania apprécie d'avoir son feuillage bassiné tous les jours si possible, car la plante absorbe beaucoup d'eau par son feuillage.

Arrosez en veillant à ce que le terreau reste toujours humide mais non trempé. Les racines redoutent trop d'eau. Par contre, maintenez de l'eau dans la rosette (à l'exception de la période de floraison).

Placez votre guzmania dans une cuisine ou une salle de bain, deux pièces qui lui conviennent particulièrement bien avec ses feuilles qui absorbent l'eau en suspension.

Cordyline

Cordyline
© Sean A. O'Hara/CC BY 2.0/Flickr

Offrez à la cordyline un endroit bien lumineux : soleil pour les variétés vertes, lumière tamisée pour les variétés colorées. Arrosez régulièrement en été pour garder le pied frais mais surtout pas détrempé.

En hiver, un bon arrosage une fois par semaine suffit. Vous pouvez l'installer dans une soucoupe garnie de billes d'argile pour lui donner l'humidité dont elle a absolument besoin pour bien vivre.

Surfacez sur 5 ou 6 cm chaque année.

Rempotez tous les 3 à 4 ans.

Bon à savoir : une Cordyline fruticosa peut atteindre 1,50 m en intérieur.

Calathea

Calathea

Nettoyez régulièrement votre calathea, car ses feuilles retiennent la poussière. Dépoussiérez-le 1 fois par semaine, à l'aide d'un plumeau, de haut en bas et sur les deux faces de son feuillage. Utilisez une éponge humide que vous rincerez souvent, si la poussière s'est incrustée.

Rempotez votre plante chaque année dans un pot plus grand, aux mois de juin ou juillet, car le calathea épuise vite son compost.

Arachide

Arachide

L'arachide a besoin d'humidité dans ses premières années. Ensuite elle supporte bien les périodes sèches. Arrosez une fois par semaine, sans laisser l'eau détremper le sol ou stagner dans une coupelle.

Rentrez vos pots en hiver, s'il fait moins de 0 °C. Protégez avec un voile d'hivernage et maintenez-le jusqu'au début du printemps, si les températures sont fraîches la nuit.

Pour la culture en pot, luttez préventivement contre les acariens.

Bambou

Bambou

Pour bien pousser, la plupart des espèces de bambou ont besoin d'eau et de chaleur. Cependant, certaines variétés résistent bien à des températures très basses (pouvant atteindre -20 °C) ainsi qu'à un peu de sécheresse.

Pour une culture en bac ou container :

  • Arrosez chaque fois que la terre du container est sèche.
  • Ajoutez 2 fois par an de l'engrais.

Aneth

Aneth

La culture et l'entretien de l'aneth sont faciles.

  • Coupez les feuilles régulièrement, avant la floraison, car ce sont elles qui parfument les plats cuisinés.
  • Arrosez surtout en été quand il fait très chaud.
  • Sarclez et binez pour aérer la terre.
  • Paillez au pied pour garder la fraîcheur du sol.
  • Pour éviter les semis spontanés, coupez les fleurs au fur et à mesure de leur apparition.

Bananier

Bananier

Si vous placez votre bananier en intérieur, en pot :

  • Pendant sa période végétative, qui s'étend généralement de mi-octobre à mi-janvier, réduisez les arrosages, laissez le terreau sécher sur plusieurs centimètres avant de bien réhydrater le terreau.
  • En appartement, installez le pot dans une soucoupe pleine de billes d'argile maintenues humides.

Ananas

Ananas

Arrosez l'ananas en veillant à bien humidifier le mélange de terre. L'arrosage doit être modéré du printemps à l'automne et faible en période d'hiver. Attendez que la surface soit à nouveau sèche sur plusieurs centimètres avant de procéder au nouvel arrosage.

L'ananas ayant besoin de beaucoup d'humidité, n'hésitez pas à parfois le bassiner. Évitez d'utiliser de l'eau calcaire.

Faites un apport d'engrais liquide ordinaire tous les 15 jours tout au long de l'année, car l'ananas ne connaît pas de période fixe de repos.

Baobab

Baobab
© Lip Kee CC BY-SA 2.0/Flickr

Privilégiez l'arrosage du baobab durant la saison estivale où les branches portent les feuilles que vous pouvez même vaporiser. Un excès d'eau se détecte par le jaunissement du feuillage. Grâce à son tronc succulent, un manque d'arrosage n'est bien entendu pas un problème. Attendez que le sol sèche sur 1 ou 2 cm de profondeur avant d'arroser à nouveau.

Placez le baobab en extérieur tant que les températures nocturnes ne descendent pas en dessous de 15 °C.

Asparagus

Asparagus
© Serres Fortier CC BY 2.0 / Flickr

Il y a trois choses à retenir pour obtenir un bel asparagus :

  • Installez-le dans un endroit lumineux.
  • Ne le laissez pas sécher.
  • Maintenez-le dans une pièce fraîche (entre 8 et 15 °C minimum en hiver).

Basilic

Basilic

L'arrosage du basilic est primordial :

  • Arrosez quotidiennement s'il fait chaud, sans toutefois noyer les racines ou mouiller les feuilles.
  • Lors de fortes chaleurs, ombrez légèrement.
  • Ne laissez pas le sol s'assécher entre 2 arrosages, maintenez le sol légèrement humide.

Le basilic ne supporte pas le froid, il meurt dès que la température est inférieure à 10 °C.

Beaucarnea

Beaucarnea
© Amante Darmanin CC BY 2.0/Flickr

Laisser sécher la terre entre deux arrosages. Arrosez la plante très faiblement en hiver. Apportez chaque mois un engrais dilué pour plantes vertes, uniquement au printemps et en été. Les excès d'eau font pourrir d'abord les racines puis le tronc.

Les feuilles persistantes ont tendance à devenir poussiéreuses. En été, douchez la plante en extérieur. En hiver, dépoussiérez les feuilles à l'aide d'une éponge humide ou d'une bombe spéciale plantes vertes.

Bégonia

Bégonia

Le bégonia a besoin de beaucoup de lumière, mais craint les rayons forts du soleil. Installez-le sur un rebord de fenêtre à l'est ou à l'ouest, à une température de 18 °C environ, à l'abri des courants d'air.

En période de croissance (à partir d'avril), arrosez deux fois par semaine, de façon que le substrat reste humide, mais pas détrempé. Ne vaporisez pas, cela favorise l'apparition de l'oïdium. Diminuez les arrosages durant la floraison.

Bromelia

Bromelia
© Raul Antonio Alvarez CC BY 2.0/Flickr

Pour la culture en pot, utilisez de l'eau non calcaire à température ambiante. Si votre eau du robinet a un pH supérieur à 7, neutralisez le calcaire en plaçant de la tourbe un à deux jours dans un seau d'eau ou récupérez de l'eau de pluie.

Pendant la période de végétation, de mars à octobre, arrosez régulièrement le bromélia en laissant sécher la surface du substrat entre deux arrosages.

Caféier

Caféier
© Malcolm Manners CC BY 2.0/Flickr

Au printemps, arrosez-le régulièrement, dès mars-avril, en période de reprise végétative.

En été, arrosez tous les 3-4 jours. Le terreau doit être maintenu frais mais sans excès d'eau. Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe (risque de pourriture des racines).

Attention aux atmosphères trop sèches qui font noircir les pointes des feuilles. Pulvérisez régulièrement son feuillage, surtout l'été, avec de l'eau à température ambiante et non calcaire (sinon il peut développer des taches brunes sur les feuilles).

Calebasse

Calebasse

Contrôlez les mauvaises herbes autour des plants afin que le feuillage soit bien aéré. Cela évite la transmission de maladies.

Arrosez copieusement après de fortes chaleurs en évitant de mouiller le feuillage.

Aidez les pousses à s'accrocher au fur et à mesure de leur développement.

Campanule

Campanule

La campanule ne demande pas d'entretien particulier.

  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour stimuler une remontée de la floraison.
  • Il est possible d'apporter du compost au printemps pour obtenir une floraison plus abondante.
  • Arrosez copieusement le soir en cas de sécheresse prolongée.

Canna

Canna

En pot, arrosez au moins 2 fois par semaine d'avril à septembre. Apportez une fois par mois de l'engrais azoté pour le développement du feuillage.

Supprimez les fleurs fanées pour prolonger la floraison et permettre au rhizome de grossir. Chaque tige ne donne que deux ou trois épis floraux. Quand elle a fini de fleurir, elle va sécher et ne fleurira plus.

Si vous avez assez de place dans la maison, vous pouvez rentrer vos cannas cultivés en pot ou en bac, ils fleuriront alors tout l'hiver s'ils ont suffisamment de lumière et de chaleur.

Cerfeuil

Cerfeuil
© andreasbalzer CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

Le cerfeuil est facile à cultiver :

  • Binez et sarclez régulièrement.
  • Arrosez en cas de sécheresse pour maintenir une terre fraîche.
  • Pour éviter les semis spontanés, coupez les hampes florales, cela stimule aussi la plante qui développe plus de feuillage.
  • Rentrez le cerfeuil cultivé en pot à l'abri à la fin de l'été.

Chamaerops humilis

Chamaerops humilis
© Ettore Balocchi CC BY 2.0 / Flickr

Arrosez copieusement les premières années et en été afin de favoriser sa reprise. Attendez cependant que le terreau sèche sur 2 cm avant d'arroser à nouveau.

En automne, au nord de la Loire, rentrez le palmier en serre ou dans la maison et n'oubliez pas de l'habituer progressivement au soleil lorsque vous le ressortirez au printemps.

Rempotez les palmiers nains en pot tous les 3 ans ou effectuez un surfaçage annuel.

Cocotier

Cocotier

Brumisez le feuillage plusieurs fois par jour et placez le pot sur un lit épais de graviers bien humides. Procédez le matin ou le soir, quand le soleil n'est plus chaud. L'eau au soleil peut en effet créer un « effet loupe » qui occasionne des brûlures sur le feuillage.

Faites un apport d'engrais pour plantes vertes ou pour agrumes pendant l'été, que vous mélangerez de façon très concentrée à votre eau d'arrosage.

Sortez votre pot pendant les mois chauds pour que le cocotier s'aère.

Crassula

Crassula
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Arrosez-les régulièrement en été, légèrement au printemps et en automne, en évitant de faire stagner de l'eau dans la soucoupe.

En automne, diminuez les apports d'eau de façon que le substrat sèche presque entièrement entre 2 arrosages.

En jardin d'hiver, à faible température, n'arrosez pas plus d'une fois par mois. Les crassulas peuvent se passer d'arrosage pendant plusieurs semaines. Si votre plante manque d'eau de façon trop prolongée, les feuilles vont se ramollir et pendre.

Curcuma

Curcuma

Maintenez le substrat humide pendant toute la saison de végétation allant du printemps jusqu'à l'automne et n'hésitez pas à brumiser le feuillage en atmosphère sèche.

Fertilisez le curcuma 1 fois par mois avec un engrais liquide pour géraniums pendant la saison végétative. Un manque de phosphore peut compromettre la floraison.

Cessez d'arroser vers septembre, dès que les feuilles commencent à jaunir afin que la plante entre en repos.

Cycas

Cycas

Pour une culture en pot, n'effectuez un rempotage que tous les 3 à 4 ans au printemps, car le cycas n'apprécie pas trop cette opération.

Placez votre plant à un emplacement suffisamment lumineux, et si possible avec un peu de soleil direct.

Éliminez régulièrement les feuilles qui sèchent à la base du stipe.

Enfin, vaporisez de temps en temps le feuillage, surtout à l'intérieur si l'atmosphère est sèche et pour éliminer la poussière.

Cyclamen

Cyclamen

La culture en pot et en intérieur requiert de ne pas imposer des températures élevées à ce cyclamen : idéalement il lui faut entre 12 et 15 °C. Il ne faut pas d'exposition directe au soleil.

Les soins à apporter pendant la floraison :

  • Arrosez sans détremper : l'excès d'eau lui est très préjudiciable.
  • Enlevez les fleurs fanées et les feuilles qui peuvent sécher. Cela ce fait facilement à la main en exerçant une légère torsion des tiges.
  • Apportez un peu d'engrais soluble pour plantes fleuries lors de l'arrosage.

Eucalyptus

Eucalyptus
© Pete The Poet CC BY-NC 2.0/Flickr

Les eucalyptus installés en pots et donc susceptibles d'être mis hors gel en hiver peuvent être cultivés presque partout en France.

Arrosez régulièrement tout en laissant le substrat sécher entre deux apports d'eau. Diminuez ces apports en hiver de façon à juste éviter un dessèchement prolongé du substrat.

Taillez l'eucalyptus en pot régulièrement afin de contenir la forme et de prolonger le feuillage juvénile décoratif.

Euphorbe

Euphorbe
© Seán A. O'Hara CC BY 2.0/Flickr

Du fait de ce grand polymorphisme, on les emploie aussi bien en extérieur au jardin en massifs qu'en potée en intérieur.

Contrôlez la culture de vos euphorbes car livrées à elles-mêmes elles auraient tendance à devenir envahissantes.

Vous pouvez récolter des hampes fleuries d'euphorbes pendant la durée de la floraison pour les intégrer dans des bouquets composés.

Freesia

Freesia

Arrosez modérément mais régulièrement le freesia. Il n'aime pas l'humidité qui fait pourrir son bulbe, mais ne doit pas manquer d'eau pour autant. Intensifiez les arrosages dès que les boutons floraux apparaissent. Diminuez les arrosages lorsque les fleurs se fanent, puis laissez sécher complètement.

Faites un apport d'engrais liquide pour bulbes ou pour plantes fleuries tous les 15 jours, dès que les boutons floraux apparaissent et tant que les feuilles restent vertes.

Fuchsia

Fuchsia
© Alan Tattersall CC BY 2.0/Flickr

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l'apparition d'autres fleurs.

Rempotez au printemps lorsque le pot devient trop étroit pour votre fuchsia mais sans choisir un pot top grand.

Arrosez très régulièrement, surtout en cas de fortes chaleurs et paillez le pied pour conserver l'humidité du sol.

En hiver, rentrez les espèces non rustiques dans un lieu frais et abrité. Les plants en pleine terre peuvent être déterrés et plantés en pot, après avoir été rabattus, afin de passer l'hiver à l'abri.

Gerbera

Gerbera
© Thangaraj Kumaravel CC BY 2.0/Flickr

Rustique dans le sud de la France, le gerbera doit être protégé du froid et du gel dans les autres régions. L'idéal est de rentrer le pot ou la jardinière dans une véranda pendant la saison froide et de le ressortir au jardin à la mi-mai.

Rempotez votre plante tous les 2 ans, de préférence au printemps. Un gerbera dont les feuilles deviennent de plus en plus petites doit être vite rempoté.

Gingembre

Gingembre
© Fabio Gismondi CC BY-NC-SA 2 / Flickr

Arrosez seulement quand la terre est sèche pendant les semaines qui suivent la plantation. L'arrosage sera plus fréquent quand les feuilles auront 10 ou 20 cm, mais la terre ne doit jamais être détrempée.

Comme le gingembre officinal a besoin d'humidité ambiante, posez des coupelles d'eau tout autour du pot.

Maintenez le mieux possible une chaleur constante, entre 20 et 25 °C.

Goji

Goji

Lycium barbarum, probablement natif du Bassin méditerranéen, se trouve aujourd'hui largement cultivé en Méditerranée, dans les zones chaudes d'Asie centrale et d'Asie du Sud-ouest, ainsi qu'en Amérique du Nord et Australie.

Les Lycium ont des feuilles simples réunies en menues rosettes le long des rameaux souvent très épineux.

En pot, arrosez-la 3 fois par semaine en été, 1 fois en hiver.

Apportez une pelletée de compost à l'automne.

Hibiscus

Hibiscus
© SurFeRGiRL30 CC BY 2.0/Flickr

Avec la culture en bac, soyez très vigilant sur l'arrosage en évitant les excès et ne mettez pas de soucoupe sous les pots. Les besoins seront beaucoup plus importants en périodes chaudes avec les longues journées estivales, alors qu'en hiver et selon le mode d'hivernage les arrosages resteront modérés.

Sous abri en atmosphère sèche, vaporisez le feuillage régulièrement et aérez les locaux.

Des apports de fertilisants sont nécessaires pendant la période de floraison. Utilisez des engrais liquides organiques dilués à l'eau d'arrosage tous les 15 jours. Évitez l'eau trop calcaire, préférez l'eau de pluie récupérée.

Hoya

Hoya

Arrosez modérément le hoya avec une eau non calcaire. Veillez à laisser sécher la surface de la terre sur 1 cm d'épaisseur avant de renouveler l'arrosage. Diminuez l'arrosage pendant la période de repos (octobre à mars).

En été, bassinez le feuillage avec de l'eau douce et tiède, sans toutefois mouiller les fleurs ou les boutons.

Nettoyez régulièrement le hoya avec un chiffon humide qui accrochera la poussière.

Attention : ne noyez surtout pas votre hoya, car c'est une plante qui ne boit pas beaucoup, comme toutes les plantes dont le feuillage est charnu.

Impatiens (ou impatience)

Impatiens (ou impatience)

Les impatiens ont besoin d'une bonne luminosité pour se développer. Mais ils ne supportent pas une exposition directe au soleil.

La température de la pièce ne doit pas descendre en dessous de 10 °C en hiver. Il faut aussi leur éviter les courants d'air.

Maintenez leur substrat humide, mais sans excès. En période de croissance, arrosez-les plus abondamment mais laissez le substrat se ressuyer (éliminer l'excès d'eau) entre deux apports d'eau. En hiver, diminuez les arrosages sans laisser la motte se dessécher complètement.

Jacaranda

Jacaranda

Placez le pot en lumière vive, exposé au sud, durant un minimum de 3-4 h par jour. Placez-le de préférence dans une pièce à 16 °C durant la période hivernale afin de lui imposer une période de repos. Maintenez la plante en pot toujours au-dessus de 7 °C.

Réduisez fortement l'arrosage une fois que l'arbre a perdu ses feuilles tout en veillant à maintenir la motte légèrement humide.

En période de croissance, ajoutez un engrais organique tous les 15 jours. Vaporisez le feuillage par fortes chaleurs pour éviter l'araignée rouge.

Jacinthe

Jacinthe

Arrosez légèrement, car un excès d'humidité peut faire pourrir le bulbe.

Pendant la floraison de la jacinthe en pot, tant que la plante a des feuilles, maintenez le terreau humide et apportez de l'engrais.

Attention : n'oubliez pas que le bulbe de jacinthe est toxique. Il peut provoquer chez l'homme des démangeaisons urticantes voire des troubles gastro-intestinaux. Il est donc recommandé de prévoir des gants.

Kumquat

Kumquat

Maintenez le substrat humide pour la culture en intérieur mais sans laisser stagner l'eau dans la coupelle.

Apportez-lui de l'engrais spécial pour agrumes, tous les quinze jours, pendant la période de croissance (du printemps à l'automne).

L'hiver :

  • Arrosez modérément en laissant sécher la terre en profondeur.
  • Rentrez-le à l'abri et maintenez-le idéalement à une température comprise entre 8 et 10 °C.

Lantana

Lantana
© -Merce- CC BY-SA 2.0/Flickr

Le lantana résiste à la sécheresse, au vent sec et à la pollution. Il est peu sensible aux maladies.

N'hésitez pas à pincer les tiges au début de la croissance pour les faire ramifier.

Arrosez copieusement pendant l'allongement des tiges, 1 à 2 fois par semaine, puis maintenez un sol légèrement humide.

Rentrez le pot dans une véranda dès que le froid s'annonce ou recouvrez-le d'un voile d'hivernage.

Lierre

Lierre

Le lierre aime l'humidité, mais se contente de peu d'arrosage pendant sa croissance. Il est inutile de l'arroser en hiver.

Dans un bac ou un pot, le lierre, plante dépolluante, assainit l'atmosphère en absorbant vapeurs de benzène (dues aux gaz échappement, colles, peintures, moquettes, etc.), de formaldéhyde ou formol (provenant de divers produits ménagers, et matériaux, etc.) ainsi que du trichloréthylène, xylène.

Muguet

Muguet

La culture et l'entretien du muguet sont simples.

  • Le muguet a besoin d'eau : maintenez le sol humide. Arrosez-le en été. Veillez à ne pas laisser la terre se dessécher.
  • Aérez l'espace de plantation d'une année à l'autre si nécessaire, en supprimant quelques plants amoindris.

Orchidées

Orchidées
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

Arrosez-les de préférence avec de l'eau de pluie ou de l'eau non calcaire. Apportez un engrais spécial orchidées toutes les 2 semaines pendant la période de croissance.

Les phalaenopsis fleurissent en continu. Les horticulteurs recommandent de poser un glaçon chaque semaine au cœur de la plante pour favoriser la floraison.

Oseille

Oseille
© FarOutFlora CC BY 2.0/Flickr

L'oseille est facile d'entretien :

  • Supprimez les tiges portant des fleurs pour favoriser le développement des feuilles.
  • Apportez du compost décomposé ou de l'engrais au printemps.
  • Arrosez régulièrement en cas de fortes chaleurs. Pour la culture en pot, arrosez 3 ou 4 fois par semaine.

Pachira

Pachira
© mcgarrett88/CC BY 2.0/Flickr

Surveillez les arrosages. Le pachira ne doit pas manquer d'eau. Cependant, un excès d'eau peut lui nuire, videz systématiquement la soucoupe et laissez sécher le substrat entre 2 arrosages.

Utilisez un engrais dilué pour plantes vertes chaque semaine d'avril à septembre et une fois par mois en hiver.

Rempotez la plante chaque année, de préférence au printemps.

Papyrus

Papyrus
© Maja Dumat/CC BY 2.0/Flickr

En intérieur, le papyrus est exigeant :

  • Veillez d'abord à ce que la réserve d'eau ne soit jamais vide, car un stress hydrique pourrait entraîner un dessèchement de la plante, voire sa mort.
  • Brumisez régulièrement la plante pour éviter le dessèchement de l'extrémité des bractées, peu esthétique. Placez le pot sur un grand plateau muni de billes d'argile et rempli d'eau, cela créera une atmosphère un peu plus humide autour de lui.

Passiflore

Passiflore

Les espèces gélives seront cultivées à l'intérieur dans une pièce très éclairée et maintenue hors gel.

Apportez chaque année au printemps un engrais équilibré ou un seau de compost bien décomposé par pied.

Rempotez les passiflores cultivées en pot au printemps, tous les 2 ou 3 ans. Choisissez un pot légèrement plus grand et un terreau bien drainant.

Patate douce décorative

Patate douce décorative

Les variétés décoratives de patate douce apprécieront un apport d'engrais liquide azoté (plantes vertes) tous les 15 jours.

Arrosez régulièrement, tous les jours ou tous les deux jours, les plantes en pot selon la température.

La patate douce ne supporte pas le gel, aussi les variétés décoratives sont elles généralement renouvelées chaque année. Mais vous pouvez aussi les hiverner sous forme de bouture, à conserver à la lumière et au chaud (18 °C) pendant l'hiver et à planter au retour de la chaleur.

Persil

Persil
© Anna CC BY 2.0/Flickr

Le persil est très facile à cultiver :

  • Fertilisez avec un engrais minéral à la fin de l'automne ou au début du printemps.
  • Le persil est rustique, toutefois en cas de grands froids, prévoyez de couvrir le persil d'une cloche pour aider à la récolte (il s'affaissera moins et sera plus présentable).
  • Arrosez régulièrement pour obtenir une terre humide.

Phalaenopsis

Phalaenopsis

Installez la plante dans une pièce bien éclairée et sans soleil direct en été.

Les phalaenopsis aiment une bonne humidité ambiante. Ils se plaisent dans les pièces où l'atmosphère n'est pas trop sèche comme la cuisine ou la salle de bain. Ailleurs, regroupez-les ensemble sur un plateau recouvert de billes d'argile et pulvérisez régulièrement avec de l'eau minérale ou de l'eau de pluie.

Le phalaenopsis déteste avoir les pieds humides. L'excès d'eau combiné aux températures trop froides provoque un ramollissement des feuilles et une pourriture de la plante.

Dépoussiérez les feuilles à l'aide d'un chiffon humide une fois par semaine.

Philodendron

Philodendron

Apportez de l'engrais à votre philodendron, une dose pour plantes vertes, une fois par mois, de mars à septembre.

Arrosez-le bien pendant sa période de croissance (mais sans le noyer non plus !).

L'hiver, modérez les arrosages, attendez que le terreau sèche avant de lui donner à nouveau de l'eau. L'été, vérifiez régulièrement votre Philodendron selloum qui se montre un peu plus gourmand en eau que les autres.

Tous apprécient une brumisation régulière car ce sont des plantes qui ont besoin d'un bon taux d'humidité.

Phoenix

Phoenix
© Don Graham CC BY-SA 2.0 / Flickr

Pensez à aérer la pièce où réside le Phoenix, notamment lorsqu'il fait plus de 21 °C.

Faites un apport d'engrais liquide ordinaire tous les 15 jours pendant la période de croissance (mai à septembre).

Bassinez au printemps et en été avec de l'eau tiède.

Les sujets en pots se rempotent tous les 2 ou 3 ans, dans des pots d'environ 5 cm de diamètre en plus. L'espèce Phoenix canariensis peut être rempotée plus souvent. Pour un sujet arrivé à maturité, il suffit de surfacer sur 4 cm environ de profondeur.

Pittosporum

Pittosporum
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Les pittosporums ont besoin de beaucoup de luminosité avec plusieurs heures de soleil quotidiennes.

Au printemps :

  • Apportez un peu d'engrais liquide 2 fois par mois en période de croissance jusqu'à l'automne.
  • C'est également la période ou vous pouvez rempoter si nécessaire. N'oubliez pas de maintenir un bon drainage.

En été :

  • La température d'une pièce d'appartement lui conviendra.
  • Vous pouvez également sortir votre pot sur une terrasse ou un balcon. Arrosez régulièrement de façon à ce que le substrat reste légèrement humide (2 à 3 fois par semaine).

Poinsettia

Poinsettia
© U.S. Department of Agriculture CC BY 2.0/Flickr

Ne laissez pas la terre du pot devenir trop sèche. Arrosez la plante modérément sans arroser le feuillage et sans laisser d'eau stagnante dans la soucoupe. Utilisez de l'eau tiède ou à température ambiante mais pas d'eau trop froide.

Apportez chaque mois un engrais dilué pour plantes fleuries.

Note : attention aux excès d'eau qui feront chuter les feuilles.

Pommier d’amour

Pommier d’amour

Conservez le pommier d'amour dans une pièce peu chauffée pour que les fruits tiennent plus longtemps et que la plante se porte bien. En effet, bien que frileux, cet arbuste a aussi besoin d'une période plus fraîche dans l'année.

Si les baies tombent et les feuilles sèchent, bassinez le pot pour réhumidifier la motte. C'est souvent le cas quand le chauffage est allumé car cet air ambiant très sec finit aussi par dessécher les mottes. Reprenez les arrosages réguliers ensuite et éloignez le pot des radiateurs ou de la source de chauffage.

Potentille

Potentille

Faites un apport d'engrais liquide tous les 15 jours d'avril à début octobre pour stimuler la croissance.

Pendant les périodes de forte chaleur, arrosez tous les 2 ou 3 jours les potée placées en plein soleil.

En dehors de ces périodes, un arrosage par semaine suffit. En hiver, un arrosage par mois ou tous les 15 jours évite que le froid ne dessèche la plante. Enfin, rempotez tous les 2 ou 3 ans, seulement en renouvelant une partie du substrat.

Primevère

Primevère

La primevère d'intérieur, cultivée en pot ou en jardinière, doit être arrosée plus souvent que celle placée en pleine terre, afin de maintenir le substrat humide.

Apportez tous les 15 jours un engrais organique.

En hiver, il est nécessaire de maintenir les espèces fragiles à l'abri des intempéries jusqu'à la fin des gelées. Placez-les dans un endroit frais et lumineux. Les espèces plus résistantes se contenteront d'un paillage.

Schefflera

Schefflera

Certains gestes effectués régulièrement peuvent largement contribuer à le maintenir en bonne santé :

  • Arrosez lorsque la terre est sèche, mais pas abondamment et de préférence avec de l'eau à température ambiante.
  • Brumisez régulièrement le feuillage, pour améliorer la qualité des feuilles et éviter leur dessèchement.
  • Nettoyez environ toutes les 2 semaines ses feuilles avec une éponge humide.

Spathiphyllum

Spathiphyllum

Le spathiphyllum est une plante avide d'eau. Arrosez-la en toute saison, 2 à 3 fois par semaine en été et 1 fois par semaine en hiver. En cas de fortes chaleurs, surveillez l´humidité de la terre (avec votre doigt) et arrosez en conséquence.

Le spathiphyllum aime la lumière vive, pour une bonne croissance et un feuillage au vert bien vif, placez-le près d'une fenêtre. En hiver, s'il manque de lumière, déplacez le pot dans un endroit plus lumineux.

Conseil : la partie du feuillage recevant la lumière se développe plus harmonieusement que celle dans l'ombre. Pour un bel équilibre, tourner le pot de temps en temps.

Stevia

Stevia

Arrosez lorsque la terre sèche en surface.

Surfacez avec du compost fin juin, paillez.

Fin octobre, rentrez le pot dans une serre froide ou une pièce très lumineuse, non chauffée, la température idéale en hiver étant de 5 à 10 °C. Vous pouvez conserver ce pot en intérieur, en pièce très lumineuse peu chauffée, mais la plante sera plus belle, et plus saine, si elle prend des vacances en extérieur, de mai à octobre.

Ne laissez surtout pas vos plants fleurir, cela les affaiblit.

Taro

Taro
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Dès que les températures descendent en dessous de 10 °C, la croissance cesse. Les feuilles gèlent à partir de -2 °C. Paillez la souche avec éventuellement une feuille plastique au-dessus afin de la préserver de l'excès d'humidité.

L'autre option consiste à rentrer le pot et de continuer à arroser tant que les feuilles persistent ou bien de sortir le corme de terre puis de le conserver entre 15 et 17 °C, dans une boîte fermée emplie de sable ou de tourbe sèche. Surveillez l'état du corme de temps à autre.

Tillandsia

Tillandsia

Le tillandsia est une plante facile à cultiver, qui s'adapte bien à son environnement.

Arrosez fréquemment et modérément, en vaporisant de l'eau sur les deux faces des feuilles ou trempez et ressortez aussitôt la plante dans un récipient. Utilisez de l'eau tiède et non calcaire.

Aérez bien votre pièce et sortez le tillandsia à l'extérieur en été, mais sans l'exposer directement aux rayons brûlants du soleil. En fonction des régions, il peut être sorti entre mai et septembre ; cela le tonifiera.

Vigne vierge

Vigne vierge
© manfred.d CC BY 2.0/Flickr

Arrosez suffisamment durant le premier été. Par la suite, l'arrosage est généralement superflu en pleine terre.

Si la plante peine à grandir dans son pot, apportez de l'engrais pour plantes vertes pendant la période de croissance, mais généralement la plante se montre plutôt vigoureuse.

N'hésitez pas à pincer régulièrement les tiges pour les faire ramifier.

Yucca

Yucca
© russellstreet CC BY-SA 2.0 / Flickr

Le yucca en pot nécessite un peu plus d'attention, mais reste une plante facile à vivre. C'est une plante très tolérante qui supporte les écarts de température entre 5 et 30 °C, l'idéal se situant entre 15 et 18 °C.

Maintenez le substrat humide en arrosant légèrement tous les 10 jours en hiver et 2 fois par semaine en été. Laissez bien sécher la motte entre 2 arrosages, sinon vous risquez de voir vos feuilles blanchir et pourrir.

Tout au long de l'année, il est important de dépoussiérer les feuilles. Brumisez de l'eau non calcaire sur le feuillage du yucca par temps sec ou passez une éponge humide sur les limbes.

Zamioculcas

Zamioculcas
© Gardening in a Minute/CC BY-NC 2.0/Flickr

Dans une pièce chauffée, arrosez environ une fois par semaine en hiver et tous les 3 jours en été. La motte doit se dessécher légèrement entre 2 arrosages. Si le bulbe commence à noircir, cessez les arrosages immédiatement pendant 2 semaines. Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe.

Fertilisez une fois par mois entre mars et septembre, avec un engrais pour plantes vertes ou utilisez des capsules d'engrais à libération lente.

Supprimez les folioles jaunies ou noircies afin de conserver une belle apparence à votre plante. Coupez à la base les feuilles desséchées ou affaissées qui nuisent à la silhouette de la plante.

Trouvez la plante d'intérieur idéale

Trouvez la plante d'intérieur idéale
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres plantes d'intérieur : alocasia, cattleya, echeveria, epiphyllum, figuier de barbarie, pothos, saxifrage, schlumbergera, stéphanotis, tradescantia...

... et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction de la couleur souhaitée, du besoin en eau ou encore de la hauteur à maturité grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides