/ /
/

Les arbustes à planter en mai

Les arbustes à planter en mai

Écrit par les experts Ooreka
Les arbustes à planter en mai

Mai est un des meilleurs mois pour planter des arbustes, avec mars, avril, et octobre, vous avez l'embarras du choix parmi plus de 100 ! Voici donc une sélection d'une cinquantaine d'espèces, parmi lesquelles des communes et quelques originales.

Afin de trouver l'arbuste le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou non, dans votre jardin ou sur votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbustes qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez des arbustes au feuillage bleu ? On les a tous en stock !

Berbéris

Berbéris
© Herry Lawford CC BY 2.0/Flickr

Les jeunes tiges peuvent souffrir des dernières gelées printanières, mais elles seront rapidement remplacées par de nouvelles pousses. Évitez aussi les expositions trop ventées. 

Vous pouvez semer des graines de berbéris dès le mois de mars en pépinière sous serre froide. Repiquez-les en mai.

Bougainvillier

Bougainvillier

Dans le Midi et principalement en région méditerranéenne, les pieds de bougainvilliers peuvent être plantés à la fin du printemps à un emplacement abrité comme le pied d'un mur orienté au sud.

Calliandra

Calliandra
© gailhampshire CC BY 2.0/Flickr

L'arbre aux houppettes réclame beaucoup de chaleur en été. Placez-le en plein soleil ou à mi-ombre selon l'espèce (voir tableau), à l'abri du vent. Il tolère les embruns. En serre, placez-le en pleine lumière mais sans soleil direct.

Plantez-le au printemps de préférence.

Camellia sinensis

Camellia sinensis

On peut le planter au printemps et jusqu'en juin. Plus on va vers l'été et plus il faut être soucieux de l'arrosage. Le jeune arbuste mis en terre ne doit en effet pas souffrir de sécheresse.

Câprier

Câprier

En pleine terre, installez vos plants au printemps mais seulement à partir de début mai. 

Si vous voulez le rempoter, procédez également en mai lorsqu'il aura déjà fait des pousses vigoureuses et que ses racines commenceront à sortir du pot.

Cestrum

Cestrum
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Le cestrum apprécie les terres bien drainées, profondes et fertiles, et il redoute avant tout le calcaire. Compte tenu de sa relative frilosité, il est préférable de l'installer en situation chaude et abritée. On peut le planter en bac, pour hivernage en véranda.

Plantez le cestrum en mai, après les dernières gelées.

Coqueret du Pérou

Coqueret du Pérou

En pot, installez dans un grand contenant, dans un mélange de terre et de terreau, et apportez du compost.

Semez de mars à mi-avril, plantez au jardin quand les gelées ne sont plus à craindre, en mai ou juin.

Cornouiller du Japon

Cornouiller du Japon
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

Il apprécie le plein soleil mais pas les situations trop chaudes. Préférez dans ce cas un emplacement à mi-ombre.

Rustique jusqu'à -15 à -25 °C, il peut être planté dans presque toutes les régions de France.

Corylopsis

Corylopsis
© TANAKA Juuyoh (田中十洋) CC BY 2.0/Flickr

Il se prête aussi bien au palissage contre un mur ensoleillé ou à la plantation dans une rocaille. Ils s'intègrent à merveille dans une haie libre. Plantez-le dans un endroit de passage ou dans une zone qui nécessite une touche lumineuse au printemps.

Cotoneaster

Cotoneaster
© Tim Green CC BY 2.0/Flickr

Vous pouvez planter le cotonéaster dans tout type de sols sauf dans ceux où l'eau stagne. Choisissez un emplacement au soleil de préférence ou, à défaut, à mi-ombre. 

Crassula ovata

Crassula ovata
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Attendez la fin des gelées et les premières chaleurs (généralement fin mai dans le Midi) pour planter Crassula ovata.

Choisissez de l'installer dans un coin abrité, bien drainé, de préférence en pente pour éviter la stagnation d'eau.

Croton

Croton
© daryl_mitchell CC BY-SA 2.0/Flickr

Placez les pots en pleine lumière mais évitez le soleil direct surtout en été. Une exposition lumineuse permet d'avoir de belles couleurs. Un manque de lumière se traduit par une dominance du vert dans le feuillage.

Rempotez au printemps en début de croissance des nouvelles feuilles. 

Cuphea

Cuphea
© Scott Zona CC BY 2.0/Flickr

Mettez en pot ou plantez au printemps, de préférence en mai.

À partir de mai jusqu'à fin septembre, vous pouvez soit sortir votre pot, soit transplanter votre Cuphea en pleine terre. 

Dichroa

Dichroa
© Quinn Dombrowski CC BY-SA 2.0 / Flickr

Si ce sont des arbustes à planter à mi-ombre, ils sont plus vigoureux lorsqu'ils ont quelques heures de soleil dans la journée, à condition que ce ne soit pas celui de midi. 

Planter votre dichroa au printemps ou en automne en pleine terre. 

Drimys

Drimys
© Jason Hollinger CC BY 2.0/Flickr

Semi-rustique (il gèle aux alentours de -10 °C) on ne peut planter le drimys en pleine terre qu'en climat doux, dans le Midi et le littoral ouest. Dans les régions plus froides, cultivez-le en pot à rentrer en serre hors gel en novembre.

Plantez le drimys de préférence au printemps, afin qu'il soit bien raciné avant l'hiver.

Érythrine crête de coq

Érythrine crête de coq
© mauroguanandi CC BY 2.0/Flickr

Plantez l'érythrine crête-de-coq dans toutes terres fertiles bien drainées et humifères de la Côte d'Azur et du littoral atlantique. L'érythrine peut aussi être palissée contre un mur bien exposé au sud dans des régions moins clémentes.Plantez l'érythrine en avril-mai de préférence.

Figuier de Barbarie

Figuier de Barbarie

Vous pouvez le planter en pleine terre en climat doux si les températures ne descendent pas en dessous de -6 °C. Choisissez un versant ensoleillé afin d'assurer un parfait drainage du sol. Il n'apprécie pas les sols trop sableux contrairement à Opuntia stricta.

Forsythia

Forsythia
© Chris Parfitt CC BY 2.0/Flickr

Même s'il est en conteneur, plantez le forsythia en automne (septembre-octobre) ou au printemps (mars-avril-mai) en dehors des épisodes de gel, pour obtenir une meilleure reprise.

Fuchsia

Fuchsia
© Alan Tattersall CC BY 2.0/Flickr

On peut l'utiliser pour décorer les balcons, en suspension pour les variétés retombantes, mais aussi en serre et en intérieur. Les variétés plus rustiques ornent magnifiquement les massifs de plantes vivaces.

On peut les planter en pleine terre, en bacs ou en jardinières, de préférence au printemps après les gelées.

Genêt

Genêt
© stanze CC BY-SA 2.0/Flickr

Vous pouvez planter les grandes variétés en isolé, en allées ou en haies protectrices. Toutes vous donneront de jolis massifs, des rocailles colorées ou pourront entrer dans la composition de haies mixtes.

Genêt d'Espagne

Genêt d'Espagne
© daryl_mitchell CC BY-SA 2.0/Flickr

Exposez-le de préférence en plein soleil pour obtenir une floraison maximale. En mi-ombre, la floraison sera moins importante.

Pour les semis de graines, effectuez-les au printemps en avril ou mai selon votre climat.

Genista

Genista
© Xavier Béjar CC BY-SA 2.0/Flickr

Pour bien fleurir, le Genista a besoin d'une exposition au soleil. Il aime les climats chauds ou tempérés.

Pour les variétés les moins rustiques, si le climat de votre région est trop froid, vous pouvez les cultiver en pot ou bac en les protégeant contre le gel ou en les rentrant durant l'hiver.

Héliotrope

Héliotrope
© Serres Fortier CC BY 2.0/Flickr

Vous pouvez installer l'héliotrope en plate-bande ou en massif, associé ou non à d'autres plantes à fleurs.

Plantez les plants en godets en mai, après la fin des gelées.

Hoheria

Hoheria
© Eric Hunt CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

Originaires de Nouvelle-Zélande, ces grands arbustes ou petits arbres, persistants ou caducs suivant les espèces et les températures hivernales, se plaisent particulièrement bien en climat maritime, sur toute la côte ouest, jusqu'au Cotentin.

Plantez-le de préférence au printemps, afin qu'il ait le temps de former de belles racines avant l'hiver.

Hysope

Hysope

Vous pouvez la cultiver en pot dans un substrat léger et drainé. Choisissez un pot assez grand et haut, l'hysope ayant un système racinaire développé.

Si vous optez pour des semis de graines du commerce en place, opérez en début de printemps (avril-mai) ou en mars sous châssis.

Jasmin

Jasmin
© Maja Dumat CC BY 2.0/Flickr

Le jasmin trouve sa place dans les jardins, en cascade de fleurs pour orner un balcon, dans un bac, ou en plante grimpante sur une pergola. 

On plante les végétaux moyennement rustiques de préférence au printemps, pour qu'ils aient le temps de bien s'enraciner avant l'hiver.

Kalmia

Kalmia
© Nicholas A. Tonelli CC BY 2.0/Flickr

Pour qu'il pousse bien, installez-le dans un sol acide, frais mais bien drainé, de préférence humifère. Si ce n'est pas le cas de votre sol, ajoutez-lui de la terre de bruyère et apportez de la matière organique.

Kumquat

Kumquat

C'est un arbuste que l'on apprécie pour ses qualités ornementales. Il a aussi l'avantage de pouvoir être cultivé en intérieur.

Le kumquat se plante au printemps, lorsque tout risque de gelée est écarté, au pied d'un mur au sud ou en plantation isolée.

Laurier-cerise

Laurier-cerise
© stanze CC BY-SA 2.0/Flickr

Vous pouvez le planter en haie, en massif ou en isolé avec taille en topiaire. Il est possible de cultiver les espèces basses en pot. Choisissez un pot large et profond, percé au fond. Installez une couche de drainage (sable, billes d'argiles, etc.).

Plantez le laurier cerise à l'automne ou au printemps.

Laurier-tin

Laurier-tin
© Ettore Balocchi CC BY 2.0/Flickr

Plantez-le de préférence à l'automne ou au printemps.

En bonne terre, riche et bien drainée, aucun apport n'est nécessaire à la plantation. En climat plutôt frais, paillez le pied les premiers hivers.

Lavande

Lavande

Plantez la lavande au printemps, après les dernières gelées ou bien en automne dans le Midi.

Selon les variétés, la lavande est plus ou moins sensible au froid. En moyenne, elle résiste à des températures entre -12 et -15 °C.

Leonotis

Leonotis
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

Plantez-le dans un sol plutôt riche (argileux), mais bien drainé, en plein soleil. La sous-pente du toit est un bon endroit pour éviter que les racines ne soient exposées à un froid humide durant l'hiver. D'autre part, le mur restitue la chaleur. Plantez le leonotis au printemps (avril-mai) de préférence.

Leucothoé

Leucothoé

En théorie, la plantation peut se faire toute l'année en dehors des périodes de gel et de canicule. Mais en région froide l'hiver, il vaut mieux planter au printemps, dans un sol bien dégelé, voire déjà réchauffé.

Lezpedeza

Lezpedeza
© 영철 이 CC BY 2.0/Flickr

Vous pouvez planter le lespedeza en pleine terre ou en pot. Il a une grosse exigence mais c'est bien la seule : une exposition bien ensoleillée (il peut accepter la mi-ombre mais se montrera moins florifère).

Plantez-le de préférence au printemps et quand les gelées ne sont plus à craindre. 

Pivoine

Pivoine
© Ting Chen CC BY-SA 2.0/Flickr

On peut utiliser les pivoines pour décorer des massifs ou des bordures, en plantation isolée, en haie fleurie ou dans de grands pots. On peut aussi faire de très jolis bouquets de pivoines.

Si les pivoines sont en conteneur vous pouvez les planter jusqu'à fin mai.

Plumbago

Plumbago

La culture en pot pour les terrasses, abords de piscine est très utilisée et permet de mettre sous abri hors gel les plantes l'hiver.

En pleine terre, préférez une plantation de printemps. Drainez les sols lourds à l'aide de sable.

Polygala

Polygala

Choisissez un emplacement ensoleillé ou mi-ombragé, protégé des vents du nord. Plantez-le dans tous sols bien drainés, moyennement riches.

La plantation du polygala a lieur au printemps, après la fin des gelées.

Rhododendron

Rhododendron
© Orangeaurochs CC BY 2.0/Flickr

Le rhododendron se plante toute l'année, en évitant les périodes de gelées et de sécheresse. Vous pouvez le planter même pendant la floraison. La meilleure période est avril ou mai, sauf dans les régions chaudes où le rhododendron se plante en octobre. 

Seringat

Seringat
© Thinkstcok

Vous pouvez le cultiver aussi bien en pleine terre, où il se développera rapidement sans soins particuliers, qu'en bac, surtout pour les variétés de petite taille.

Plantez les plants en conteneur de préférence en automne ou à défaut au printemps.

Véronique

Véronique

La longue floraison de nombreuses variétés (de juin à septembre) et la résistance à la sécheresse les désignent pour des utilisations variées en massifs, rocailles, bacs. 

Plantez les véroniques herbacées en massifs et les véroniques arbustives en massifs et en bordures. 

Zamia

Zamia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Le zamia s'épanouit pleinement à 26 à 28 °C. La température minimale recommandée est de 13 à 15° C. Bien que robuste, la plante est gélive. Ses parties aériennes risquent de mourir dès -2 °C.

Plantez le zamia de préférence au printemps, mais sa plantation reste possible toute l'année tant qu'il ne gèle pas.

Abutilon

Abutilon
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

L'abutilon n'est pas une plante d'appartement, contrairement à ce que certains vendeurs laissent à penser. Dans les régions les plus froides, il faut le cultiver en bac et le rentrer en hiver dans une pièce lumineuse et peu chauffée, une serre ou une véranda froide.Plantez l'abutilon au printemps, en avril-mai.

Ajonc

Ajonc
© Sarah CC BY 2.0/Flickr

Moyennement rustique, de -12 à -15 °C, il ne demande aucun soin particulier et se contente de terrains pauvres pour se développer. 

Vous pouvez le semer au printemps, en godets dans un mélange sableux.

Anisodontea

Anisodontea
© Derek Keats CC BY 2.0/Flickr

La meilleure période pour planter l'arbuste en pleine terre se situe au printemps, dès que les températures nocturnes ne descendent plus sous les 7-8 °C (d'avril à juin selon les régions). Si vous habitez dans la région méditerranéenne, « zone de l'oranger », une plantation de début d'automne est possible.

Lilas

Lilas

Le lilas se plante de septembre à mai, en dehors des périodes de fortes gelées. 

Les plants en container se plantent en automne ou au printemps, vous pourrez ainsi juger de leurs couleur et parfum. Dans le cas d'un arbuste fleuri au moment de la plantation, coupez les fleurs, cela aidera la reprise.

Lilas des Indes

Lilas des Indes
© Toshihiro Gamo CC BY 2.0/Flickr

Pour fleurir, il a besoin de chaleur et d'une bonne exposition au soleil, et pour se développer de façon satisfaisante, d'un sol riche, léger, frais, mais bien drainé, pas ou peu calcaire.

Plantez-le au printemps après les dernières gelées. Et en choisissant de préférence des variétés tardives et plus rustiques.

Liseron

Liseron

Les belles-de-jour se sèment directement en place au début du printemps pour les régions au climat doux, et en mai après les dernières gelées pour les autres régions. 

Magnolia

Magnolia

Le magnolia préfère les situations pas trop chaudes l'été et pas trop humides l'hiver. Dans le nord, vous choisirez une place très abritée. Ses aires de prédilection sont l'Anjou et le Sud-Ouest, en fonction des espèces. Dans le jardin, vous le planterez en isolé ou encore en groupe.

Myrsine africana

Myrsine africana
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

La culture de Myrsine africana est réservée aux régions méditerranéennes et aux côtes de l'Atlantique et de la Manche.

Plantez Myrsine africana au printemps, afin qu'elle soit bien racinée à l'approche de l'hiver.

Myrte

Myrte
© candiru CC BY 2.0/Flickr

Plantez le myrte dans un sol léger, plutôt acide, bien drainé, à exposition ensoleillée et abritée des vents froids. Installez-le par exemple au pied d'un mur plein sud. Dans ces conditions, il peut résister à des gels passagers de -10 °C.

Pandoréa

Pandoréa
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0/Flickr

Le pandoréa préfère une exposition très ensoleillée et chaude, à l'abri du vent. Il apprécie un sol riche et profond, mais on peut aussi le cultiver en pot ou en bac. Dans ce dernier cas, sa taille sera plus modeste.

Plantez le pandoréa en plein terre entre mars et mai.

Pavier blanc

Pavier blanc
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

La pavier blanc fait une excellente plante de bord d'étang grâce à ses drageons qui permettent de maintenir la berge et son allure très originale. Il convient aussi en sous-bois clair ou en lisière.

Trouvez le bon arbuste à planter en mai !

Trouvez le bon arbuste à planter en mai !
© Finemedia

Voici une dizaine d'autres arbustes à planter en mai : ampelaster, azara, callicarpa, dracéna, fatsia japonica, houx, kiwi, lavatère, spirée, tamarillo...

... et bien plus encore ! 

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider

Et vous, vous en dites quoi ?



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides