/ /
/

Les plantes à fleurs à tailler en mars

Les plantes à fleurs à tailler en mars

Les plantes à fleurs à tailler en mars

En mars, une quarantaine de plantes à fleurs peuvent être taillées : vous les trouverez ci-dessous, parmi lesquelles des communes et quelques originales.

Pour savoir exactement comment procéder ou avoir de précieux conseils sur l'entretien, reportez-vous à la fiche plante associée.

Si vous comptez également en planter, il vous faut choisir des plantes adaptées à vos besoins et envies, que vous vouliez les cultiver dans votre jardin ou sur votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante.

Agastache

Agastache
© Anna CC BY 2.0/Flickr

Attendez fin mars avant de rabattre la touffe sèche au ras du sol : les branches basses de l'agastache protégeront la souche du froid. La division de souche se pratique au printemps, après la taille des tiges.

Amaryllis

Amaryllis

L'amaryllis ne demande pas beaucoup d'entretien. Il suffit juste de couper les fleurs et les feuilles fanées, pour obtenir plus tard une belle floraison.

Rabattez légèrement la plante après les premières gelées.

Anthémis

Anthémis

En mars, taillez les pieds d'Anthemis frutescens pour redonner une forme compacte et cette espèce refleurissant généreusement, il faudra tailler les fleurs fanées au fur et à mesure. Rabattez les plantes à 10 cm pour les vivaces.

Ballote

Ballote

L'entretien en pleine terre et en pot se limite à la taille de la ballote pour lui conserver un port bien compact. Taillez court à la fin de l'hiver. La ballote s'accommode parfaitement de la taille même sévère.

Beschornéria

Beschornéria
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

Le beschornéria se taille fin mars et au printemps. Les feuilles mortes ou abîmées doivent être coupées. Vous devez également séparer les rejets pour sa multiplication.

Bignone du Chili

Bignone du Chili

Taillez les sujets qui sont cultivés en pleine terre pour leur redonner de la vigueur. Taillez en fin d'hiver, avant le redémarrage de la végétation. Ne taillez jamais en cas de gelées ou de forte chaleur.

Bignone rose

Bignone rose
© Jesús Cabrera CC BY 2.0/Flickr

Taillez votre bignone rose en début ou fin d'hiver et une seconde fois en cours d'été si la plante se développe trop. Coupez les bouquets fanés afin que d'autres boutons se reforment.

Bruyère commune

Bruyère commune
© free photos CC BY 2.0/Flickr

Taillez-la chaque année après la floraison. Rabattez les rameaux une fois défleuris, avec une cisaille à 2 cm environ au-dessus de la pousse de l'année précédente (sans toucher au vieux bois).

Centranthe (fausse valériane)

Centranthe (fausse valériane)
© Wendy Cutler CC BY 2.0 / Flickr

Chaque printemps, à la sortie de l'hiver, taillez court pour favoriser la ramification. En mars, rabattez votre centranthe à 10 cm du sol. Les fois suivantes, supprimez les tiges fanées, et coupez les branches dégingandées de moitié.

Clérodendron

Clérodendron

Chez C. trichotomum, la seule taille consiste à dégager le centre de la touffe pour y faire pénétrer la lumière, en fin d'hiver (mars). Pour l'espèce bungei, rabattez complètement les tiges en mars tous les ans ou bien seulement tous les 2-3 ans si le gel n'affecte pas les tiges. Avec une taille annuelle, la touffe fleurit à 1 m de hauteur au lieu de 1,80 m.

Cuphea

Cuphea
© Scott Zona CC BY 2.0/Flickr

Rabattez les tiges de votre cuphea d'un peu plus de 1/3 de leur longueur, à la fin de l'hiver. Cela favorisera leur ramification.

Delphinium

Delphinium

Si vous souhaitez récolter des graines, laissez une hampe par pied (de plus de 2 ans), pas plus.

En revanche, ne taillez pas sévèrement après la seconde floraison pour éviter que l'eau et l'humidité ne pénètrent dans les tiges creuses, provoquant le pourrissement des touffes.

Quant aux variétés annuelles, laissez-les grainer pour bénéficier de semis spontanés.

Dichroa

Dichroa
© Quinn Dombrowski CC BY-SA 2.0 / Flickr

La taille n'est pas nécessaire. Vous pouvez cependant éliminer les branches grêles ou mortes et rectifier le port si les rameaux sont désordonnés ou trop « mous » en les rabattant de moitié.

Vous devez procéder en mars.

Echeveria

Echeveria

Vous pouvez réaliser une taille dite de reformation pour éviter que la plante ne perde son aspect compact en vieillissant. Pour cela, en dehors de l'hiver, taillez les feuilles abîmées situées en bas de la plante. Agissez avec modération, ne supprimez pas trop de feuilles vertes et évitez de blesser la plante.

Epimède (fleur des elfes)

Epimède (fleur des elfes)

L'epimède ne nécessite aucune taille vous pouvez vous contenter de supprimer les feuilles abîmées par le froid. Elle peut vivre des dizaines d'années, tolérant la sécheresse estivale aussi bien que les grands froids.

Fuchsia

Fuchsia
© Alan Tattersall CC BY 2.0/Flickr

Pincer le fuchsia lui permet de se ramifier et de devenir plus vigoureux. Pincez à la main entre les ongles du pouce et de l'index.Note : vous pouvez utiliser les rameaux coupés pour en faire des boutures.

Gaura

Gaura
© Paul Asman and Jill Lenoble CC BY 2.0/Flickr

Le gaura est une plante facile au jardin. Pour augmenter le nombre de fleurs, prenez simplement l'habitude de supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure, en coupant avec un sécateur l'ensemble de la tige portant les fleurs fanées.

Guimauve

Guimauve
© Eva the Weaver CC BY-NC-SA 2.0 / Flickr

La taille s'effectue en mars-avril.

Il suffit de rabattre le feuillage de l'année précédente, à 2 ou 3 cm de la base.

Helenium

Helenium

Vous pouvez aisser les variétés à floraison tardive en place tout l'hiver, elles attireront les oiseaux. Rabattez tout au printemps à 10-15 cm du sol pour laisser la place aux nouvelles pousses.

Heptacodium

Heptacodium
© Kristine Paulus CC BY 2.0/Flickr

La taille n'est pas nécessaire, mais si vous souhaitez la pratiquer, agissez en mars.

Cet arbuste, ou petit arbre prend de lui-même une forme élégante. Si vous désirez lui conférer un port compact, taillez en fin d'hiver. Vous pouvez alors éliminer jusqu'à la moitié de la hauteur des rameaux.

Hibiscus

Hibiscus
© SurFeRGiRL30 CC BY 2.0/Flickr

Taillez Hibiscus rosa-sinensis à la sortie de l'hiver pour reformer la plante et maintenir la hauteur souhaitée. La taille peut être sévère si besoin, elle favorisera alors de nouvelles pousses vigoureuses qui fleuriront rapidement.

On ne taille pas les autres types car les vivaces sont rabattues l'hiver et les annuelles meurent.

Hoheria

Hoheria
© Eric Hunt CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

En principe, il n'est pas nécessaire de tailler ces arbustes, sauf si des parties sont à éradiquer, car abîmées par le gel.

Si vous souhaitez contenir l'arbuste, agissez légèrement en mars ou avril. Ne coupez jamais plus du tiers d'une branche.

Hysope

Hysope

La taille de l'hysope n'est pas indispensable. Toutefois, vous pouvez l'effectuer pour augmenter la floraison ou le nombre de nouvelles sommités à récolter.

Lamier

Lamier

Lamium purpureum est astringente, sudorifique, diurétique, purgatif et styptique. Une petite taille de nettoyage peut se faire au printemps mais elle n'est pas indispensable.

Leonotis

Leonotis
© Bri Weldon CC BY 2.0/Flickr

L'arrosage est inutile lorsque le leonotis est bien installé en pleine terre. Après la floraison ou en mars-avril, rabattez les tiges assez bas afin que les nouvelles tiges partent bien de la base.

Millepertuis

Millepertuis
© Bob Peterson CC BY-SA 2.0/Flickr

Vous taillerez les espèces caduques au printemps avant la reprise de la végétation en mars-avril.

Rabattez à la cisaille les espèces naines de façon à maintenir un tapis bien dense au sol.

Paulownia

Paulownia
© Janet E. Powell CC BY-SA 2.0 / Flickr

Taillez en hiver. Il est préférable d'éviter d'effectuer de grosses coupes qui peinent à cicatriser et sont la proie de champignons lignivores. Coupez les branches gênantes inférieures à 5 cm de diamètre, pour remonter le houppier par exemple.

Pavier blanc

Pavier blanc
© Wendy Cutler CC BY 2.0/Flickr

Taillez simplement les branches gênantes. Le pavier blanc renouvelle ses branches par la formation de nouveaux drageons.

Phalaenopsis

Phalaenopsis

Attendez la fin de la floraison pour tailler.

À l'aide d'un sécateur, recoupez le pédoncule floral près de la base de la plante, au-dessus d'un nœud (renflement ou ramification).

Plumbago

Plumbago

La taille est faite assez courte en fin d'hiver pour relancer de nouvelles pousses florifères. Et des tailles régulières en cours de floraison favoriseront aussi des pousses à fleurs.

Poinsettia

Poinsettia
© U.S. Department of Agriculture CC BY 2.0/Flickr

Retaillez l'extrémité des tiges dégarnies, sur la partie qui portait les bractées colorées, soit 10 cm environ. Attendez que de nouvelles pousses apparaissent pour recommencer les arrosages et les apports d'engrais.

Rosier grimpant

Rosier grimpant

La taille du rosier liane est inutile. Il couvre le support naturellement, et ses branches s'allongent et se ramifient d'une année sur l'autre pour fleurir toujours davantage, sans intervention de votre part. Si vous devez jouer du sécateur, c'est juste pour supprimer des rameaux gênants.

Rosier paysager

Rosier paysager

C'est l'énorme avantage de ces rosiers : ils n'exigent aucune taille annuelle ! On les laisse pousser à leur guise, les rameaux les plus vieux séchant au fur et à mesure, remplacés par de nouveaux.

La taille des rosiers paysagers s'effectue courant mars, après les dernières fortes gelées. La montée de sève printanière est alors bénéfique pour provoquer le développement de nouveaux et nombreux rameaux.

Rosier tige et pleureur

Rosier tige et pleureur

La taille des rosiers tiges ou pleureurs s'effectue courant mars, après les dernières fortes gelées.

La taille des rosiers tiges est la même que celle des rosiers buissons, mais simplement à hauteur d'homme. Elle vise à discipliner la ramure de l'arbuste pour qu'il conserve une forme harmonieuse au sommet du tronc. Il ne faut pas laisser le rosier prendre trop d'envergure par rapport à son tronc.

Santoline

Santoline
© Herbolario Allium: www.alliumherbal.com CC BY 2.0/Flickr

Pour rester compacte, la santoline a besoin d'être taillée régulièrement. Coupez les inflorescences fanées dès qu'elles ne sont plus décoratives en raccourcissant la touffe. Elle supporte très bien les tailles répétées.

Sauge ornementale

Sauge ornementale

La plupart des sauges, herbacées comme arbustives, supportent des tailles drastiques, à faire au début du printemps. Ne taillez jamais vos sauges avant l'hiver. Attendez la fin mars ou le début d'avril.

Savonnier

Savonnier
© Emilian Robert Vicol CC BY 2.0/Flickr

La taille de formation est assez délicate car le savonnier ne forme pas de flèche et les branches taillées ont tendance à sécher à cause du retrait de sève. Relevez simplement le houppier en favorisant les branches dressées et en supprimant les plus basses à leur départ. Supprimez les bois morts ou malades.

Le savonnier ne tolère pas de grosses coupes qui engendrent la pourriture du bois.

Tillandsia

Tillandsia

Coupez l'inflorescence à sa base, lorsqu'elle a séché après la floraison.

Éliminez au fur et à mesure les feuilles abîmées.

Véronique

Véronique

Pour les véroniques vivaces, éliminez si nécessaire en cours de culture les fleurs fanées. Laissez les tiges sèches en hiver et éliminez-les au printemps.

Verveine de Buenos-Aires

Verveine de Buenos-Aires

La verveine de Buenos-Aires est moyennement rustique et tolère des températures hivernales avoisinant les -10 °C. Si vous habitez une région aux hivers rudes, rabattez les touffes fin novembre.

Quelles plantes à fleurs tailler en mars ?

Quelles plantes à fleurs tailler en mars ?
© Finemedia

Voici d'autres plantes à fleurs à tailler en mars : alcathea, echinops, hydrocotyle vulgaris… et bien plus encore !

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides