/ /
/

Les arbres à planter en septembre

Les arbres à planter en septembre

Écrit par les experts Ooreka
Les arbres à planter en septembre
© Patrick Nouhailler CC BY-SA 2.0/Flickr

L'été est plus favorable pour planter certains types d'arbres : selon les espèces, il est même recommandé de faire la plantation au mois de septembre. Voici donc une sélection d'une vingtaine d'espèces, parmi lesquelles des communes et quelques originales.

Afin de trouver l'arbre le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou non, dans votre jardin ou sur votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante !

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbres qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez des arbres au feuillage rouge ? On les a tous en stock !

Calocèdre

Calocèdre
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Plantez le calocèdre en fin d'été de préférence.

Le calocèdre mesure 30 à 45 m de haut pour une largeur de 2 à 4 m à la base. Sa croissance moyenne lui permet d'atteindre 2,50 à 3 m au bout de 10 ans mais elle peut être beaucoup plus rapide selon les conditions.

Arbousier

Arbousier

L'arbousier peut se semer, se marcotter ou se bouturer. Le plus simple est de prélever des semis naturels.

Cette espèce est pyrophile c'est-à-dire qu'elle montre une forte résistance face au feu. C'est la première à coloniser l'endroit après un incendie grâce à l'émission de rejets de souche.

Buis

Buis

De la famille des Buxacées, et du genre Buxus, la taille de cet arbuste originaire du bassin méditerranéen peut varier de quelques dizaines de centimètres pour les espèces naines à 5 à 15 m de haut pour des représentants pluricentenaires d'autres espèces. Il a une odeur caractéristique.

Albizia

Albizia

Originaire d'Asie subtropicale, l'albizia aime la chaleur et ne résiste au froid que jusqu'à -10, -15 °C pour de courtes durées et certaines variétés. Le plus souvent, il peut souffrir des -5 à -8 °C. En revanche, il supporte bien un climat sec et ne craint pas les sols salés.

Araucaria

Araucaria

Le jeune arbre possède une architecture tout à fait géométrique avec ses rameaux disposés en croix régulièrement étagés et couverts d'écailles y compris sur le tronc. Sa croissance est quasiment nulle pendant quelques années puis de 30 cm par an.

Chamaerops humilis

Chamaerops humilis
© Ettore Balocchi CC BY 2.0 / Flickr

À l'état sauvage, les Chamaerops sont presque acaules (dépourvus de stipe) du fait du broutage des troupeaux, tandis qu'en culture, les stipes mesurent 3-4 m jusqu'à 6-7 m de haut avec un diamètre de 25 cm. Ils présentent à la base des anciens pétioles mêlés à des fibres brunes puis deviennent annelés et gris marron avec le temps. Certains ouvrages distinguent la variété arborescens ou elata qui ne comporte qu'un seul stipe.

Chitalpa

Chitalpa

Ce petit arbre caduc, à croissance rapide, atteint au bout d'une dizaine d'années 7 à 8 m de hauteur pour 3 à 4 m d'étalement.

Conduit en grand buisson, le chitalpa peut s'intégrer à une haie mélangée en compagnie d'essences persistantes pour compenser son feuillage caduc.

Caroubier

Caroubier

Le jeune caroubier et les fleurs ne supportent pas de gel en dessous de -5 °C, l'arbre mature tolère jusqu'à -7 °C. L'arbre est dit thermophile car il exige un été chaud et sec notamment pour fructifier mais il peut survivre en climat doux et abrité. Il tolère bien entendu la sécheresse.

Plantez-le en tout sol bien drainé, en septembre, à exposition ensoleillée ou légèrement ombragée.

Genévrier

Genévrier
© Yvan 83 500 CC BY 2.0 / Flickr

La croissance du genévrier est lente mais il peut vivre très longtemps. Rustique jusqu'à -15 °C, il s'adaptera aux climats les plus rudes de France jusqu'à 1 500 m d'altitude.

En conteneur, plantez le genévrier de préférence en septembre, octobre ou en hiver hors périodes de gel.

Cyprès chauve

Page introuvable
logoOoreka

La page demandée est introuvable.
Veuillez retourner à l'accueil