/ /
/

Les arbres à planter en juillet

Les arbres à planter en juillet

Les arbres à planter en juillet

L'été est plus favorable pour planter certains types d'arbres : selon les espèces, il est même recommandé de faire la plantation au mois de juillet. Voici donc une sélection d'une dizaine d'espèces, parmi lesquelles des communes et quelques originales.

Afin de trouver l'arbre le plus adapté à vos besoins et envies, que vous vouliez un fruitier ou non, dans votre jardin ou sur votre balcon, en pleine terre ou en pot, utilisez notre service Trouver une plante !

Vous êtes paresseux ou très occupé ? Optez pour des arbres qui demandent peu d'entretien. Vous décimez tout végétal que vous approchez ? Adoptez ceux qui n'ont besoin ni d'eau, ni de lumière ! Vous cherchez des arbres au feuillage rouge ? On les a tous en stock !

Beaucarnea

Beaucarnea
© Amante Darmanin CC BY 2.0/Flickr

La silhouette particulière du beaucarnéa, semblable à celle des palmiers avec les feuilles en lanières groupées en haut des troncs lui donne tout son attrait original. On peut rencontrer de beaux spécimens cultivés en zone subtropicale mais aussi en France sur la Côte d'Azur et sur l'île de Madère. Il est le plus souvent commercialisé comme plante d'intérieur.

Brahea armata

Brahea armata
© Alan Harper CC BY-NC 2.0/Flickr

Le tronc vigoureux gris marron du Brahea armata possède un fort diamètre dès la base (4 5 cm) et pousse lentement jusqu'à 6, parfois plus de 10 m de haut. Lorsque les bases foliaires tombent, le stipe devient annelé. La couronne se compose d'une soixantaine de palmes s'étalant sur 3 m de diamètre. Les pétioles d'environ 1 m de long, gris argenté sur le dessous et recouvert d'un duvet brun au revers, sont armés de solides épines crochues jaune clair.

Butia capitata

Butia capitata
© Gardening in a Minute CC BY-NC 2.0/flickr

Le Butia peut se cultiver en pot durant les premières années. En pleine terre, il supporte des climats secs même très ventés et demande beaucoup de soleil, des étés chauds. Il s'adapte à tous les sols secs, caillouteux, profonds et bien drainés et profite d'un arrosage généreux en été.

Carpobrotus

Carpobrotus

Le Carpobrotus se cultive en pleine terre et en pots, en extérieur et en intérieur. Il s'utilise comme plante ornementale en couvre-sol, en massifs, en talus, en rocailles, mais aussi en pots, en jardinières et en suspensions.

Jubaea chilensis

Jubaea chilensis
© Natalie Tapson CC BY-NC-SA 2.0/Flickr

La croissance du Jubaea chilensis est réputée pour être lente, du moins au cours de la première décennie, et sa floraison tardive, puisqu'elle n'intervient que vers l'âge de 40 à 60 ans. En revanche, l'espèce fructifie bien, puisque les deux sexes sont réunis sur un même sujet.

Palmier chanvre

Palmier chanvre
© Leonora Enking CC BY-SA 2.0/Flickr

Ce palmier, même s'il ne possède pas la grâce des palmes du Phoenix, est idéal pour conférer une ambiance exotique, quelle que soit la région de France où vous habitez. Beaucoup de grands manoirs l'ont adopté pour accompagner une allée ou pour former un bosquet transparent. En effet, dès que l'arbre atteint une certaine hauteur, les troncs fins permettent de voir le paysage qui se profile à l'arrière-plan.

Sabal

Sabal
© Megan Hansen CC BY-SA 2.0 / Flickr

Les sabals sont des palmiers de taille très variable, qui vont d'un stipe quasiment inexistant (Sabal minor et S. etonia) à des sujets de plus de 20 m de haut (S. causariarum, S. mauritiiformis). Ils possèdent une longévité importante et sont souvent à croissance lente, excepté chez S. causarium, S. uresana et S. princeps.

Chamaerops humilis

Chamaerops humilis
© Ettore Balocchi CC BY 2.0 / Flickr

La particularité du Chamaerops est de former des rejets obliques depuis la souche qui créent une touffe d'environ 3 m en tous sens. Les feuilles palmées adoptent des teintes très variables allant du vert foncé à l'argenté pruiné et sont pourvues d'épines à leur base. On trouve ainsi différentes variétés de Chamaerops humilis selon les régions possédant différents degrés de rusticité.

Washingtonia

Washingtonia
© Forest and Kim Starr CC BY 2.0 / Flickr

Les Washingtonia sont hermaphrodites et forment de longues inflorescences crème, ramifiées qui dépassent largement des feuilles (pédoncule arqué de 4 m chez Washingtonia filifera et de 2 à 3,60 mchez Washingtonia robusta). Les fleurs sont couleur chair chez Washingtoniafilifera, blanches chez Washingtoniarobusta). Les fruits très nombreux de la taille d'un pois sont de petites drupes noires ovoïdes. Les graines ovoïdes brunes mesurent 0,5 cm.

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Affinez votre recherche en fonction du pH du sol, de l'ensoleillement ou encore du climat de votre région grâce à notre service Trouver une plante !

0 commentaire



Produits


Pour aller plus loin


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides