Herniaria glabra

Herniaria glabra en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Herniaire glabre

  • Nom(s) latin(s)

    Herniaria glabra

  • Famille

    Caryophyllacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace Annuelle Bisannuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    < 0,15 m
  • Largeur à maturité

    30 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Marcottage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Herniaria regroupe environ 33 espèces de bisannuelles ou vivaces tapissantes, présentes sur une vaste zone couvrant l'Eurasie, l'Afrique et incluant les îles Canaries. En France, les deux espèces glabra et hirsuta sont présentes globalement dans tout le pays : Herniaria glabra n'est plus signalée à l'est de l'Île-de-France, tandis que Herniaria hirsuta aurait disparu en Haute-Saône et dans les Landes (sa présence est à confirmer dans l'Oise, le Lot et Garonne et en Ariège).

Herniaria glabra et Herniaria hirsuta sont des espèces pionnières peuplant les zones alluviales. Elles se retrouvent aussi dans les milieux secondaires anthropisés tels que les revêtements de dalles ou les gazons ras : l'herniaire glabre colonise des zones d'alluvions brutes, alors que l'herniaire velue est plus spécialement observée au sein de pavements ou de gazons. Ces plantes font partie de la famille des Caryophyllacées tout comme l'œillet.

L'espèce Herniaria glabra est présente dans les lieux incultes plutôt sablonneux, les friches mais aussi dans les champs. Elle est appréciée dans les jardins en tant que couvre-sol du fait de sa rapidité d'installation et sa facilité de culture.

La végétation vert clair ne dépasse guère 2 à 5 cm de haut et s'étend sur 30 cm grâce à des rameaux grêles couchés très ramifiés, de 5 à 20 cm de long. Elle émane de racines grêles ou peu épaisses dépourvues de réserves. Les rameaux sont glabres ou glabrescents, ce qui signifie que les poils tombent avec le temps. Les petites feuilles elliptiques ou lancéolées sont glabres ou velues.

La floraison paraît de mai à septembre. Les fleurs vert jaunâtre de moins de 1 mm forment des glomérules disposés en grappes le long de petits rameaux peu feuillés, les ramuscules. Le surnom de « millegraine » vient de l'apparence granuleuse de ces glomérules. L'espèce possède à la fois des fleurs mâles, femelles et hermaphrodites. L'ovaire unique donne un fruit sec ovoïde de 1 à 1,3 mm, terminé par une courte pointe, un peu plus long que le calice persistant. Il contient une seule graine noire luisante de 0,4 mm, ovale et aplatie, dispersée par le vent. La plante est autogame mais la pollinisation s'effectue également par les insectes, plus précisément par les mouches, les hyménoptères et coléoptères.

Espèces et variétés d'herniaire

Herniaria glabra

Herniaria glabra
  • Nom commun : Herniaire glabre, turquette, herniole, millegraine
  • Végétation : Annuelle ou vivace tapissante caduque. Petites feuilles sessiles elliptiques ou lancéolées, opposées à la base, puis alternes, de 3 à 8 mm.
  • Fleurs et fruits : Fleurs verdâtres de 1 mm groupées en glomérules le long des tiges. Fruits secs ovoïdes de 1 à 1,3 mm, plus longs que le calice.
  • Qualités : Présente dans presque toute l'Europe, en Asie occidentale et boréale et en Afrique du Nord aux étages collinéens et montagnards. Plante médicinale, utilisée en ornement.

Herniaria hirsuta

Herniaria hirsuta
  • Nom commun : Herniaire velue
  • Végétation : Les tiges et feuilles densément velues ont un aspect grisâtre. Certaines populations sont peu velues.
  • Fleurs et fruits : Glomérules moins denses, opposés aux feuilles et plus courts qu'elles. Calice pubescent aux sépales lancéolés terminés par une soie. Fruits aussi longs que le calice.
  • Qualités : Tolère une luminosité moins intense, mais nécessite un sol plus riche en nutriments que <em>glabra</em>. Espèce apparue au XVIe siècle en Suisse.

Plantation de Herniaria glabra

Plantation de <em>Herniaria glabra</em>

Stefan.Iefnaer/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

Plantez-la dans tout sol léger même peu profond, à pH neutre ou légèrement acide, moyennement fertile, bien drainé. Les sols incultes, graveleux, les rochers, sont des milieux qui lui conviennent bien. L'espèce est très rustique et supporte la sécheresse mais elle exige un ensoleillement intense.

Quand planter Herniaria glabra ?

Au printemps.

Comment la planter ?

Aérez le sol en l'allégeant si nécessaire avec du sable ou du gravier. Herniaria glabra peut servir à mettre en valeur de petits bulbes type crocus, iris nains, tulipes botaniques ou à verdir les jardins de dalles.

Elle peut se cultiver dans un pot pour couvrir la terre et mettre en valeur d'autres plantations.

Culture et entretien de Herniaria glabra

Culture et entretien de <em>Herniaria glabra</em>

Franz Xaver/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosez pour assurer la reprise, puis de façon occasionnelle si le feuillage venait à sécher.

La plante se comporte parfois en annuelle mais se ressème facilement si le milieu reste favorable.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun nuisible connu.

Multiplication de Herniaria glabra

Multiplication de <em>Herniaria glabra</em>

AnRo0002/CC0/Wikimedia

Marcottage

Herniaria glabra se multiplie naturellement par marcottage en produisant des racines sur les tiges rampantes que l'on peut facilement séparer du pied-mère.

Elle possède également une stratégie dite rudérale, c'est-à-dire qu'elle présente un cycle de vie court, croissance rapide et effort reproductif important.

Semis

En février-mars, semez directement en pleine terre car l'herniaire est une espèce pionnière qui s'implante facilement si le sol n'est pas trop riche en matière organique ou nutriments.

En revanche, le sol ne doit pas subir de traitements herbicides, d'épandage d'engrais ou autres produits chimiques.

Conseils écologiques

L'herniaire est une plante médicinale, réputée notamment pour guérir les hernies d'où nom Herniaria.

L'herniaire glabre est employée comme diurétique actif, antispasmodique et astringent. La plante contient des saponosides triterpéniques, des flavonoïdes et des coumarines.

Note : l’herniaire glabre n’est pas protégée en France sauf dans l'Ain ; au niveau européen, elle fait partie de la Liste rouge des espèces menacées (UICN, 2012). Ces espèces, présentes de manière sporadique en Suisse, sont par exemple protégées dans les cantons de Genève et Vaud.

Un peu d'histoire…

Le terme Herniaria vient du latin hernia, qui signifie « hernie », pour indiquer que la plante était utilisée pour soigner les hernies intestinales.

Le nom d'espèce glabra signifie « glabre » (c'est-à-dire sans poil), pour la différencier de la herniaire ciliée (Herniaria ciliolata) qui pousse exclusivement sur les sables maritimes.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides