Phlomis

Phlomis en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Sauge de Jérusalem

  • Nom(s) latin(s)

    Phlomis

  • Famille

    Lamiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    1 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le Phlomis est une plante herbacée appartenant à la famille des Lamiacées, la même famille que les sauges. Son habitat naturel se situe sur les montagnes de Turquie, bassin méditerranéen, Asie.

Ce genre comprend une centaine d'espèces de plantes vivaces. Ce sont des plantes aromatiques, décoratives, au feuillage grisâtre, signe de résistance à la sécheresse. Surnommés « sauges de Jérusalem », le Phlomis est utilisé en tant que plante à fleurs ornementale.

Au jardin, il a la forme d'un vigoureux buisson au feuillage épais constitué de feuilles moyennes, opposées simples. Buissonnant, il est d'une hauteur égale à son envergure, soit en moyenne 1,50 m × 1,50 m.

De juin à septembre, il produit une abondante floraison offrant de nombreux coloris selon les espèces : blanc, jaune du plus pâle au plus soutenu, rose, mauve, pourpre. Les variantes de jaunes sont les plus nombreuses. Les fleurs verticillées sont groupées en anneaux étagés sur les tiges anguleuses très droites.

Cet arbuste à une résistance peu commune à la sécheresse tant au sol que dans l'air. La présence de poils absorbants sur les feuilles limite l'évapotranspiration et augmente la résistance à la sécheresse de l'air. Les Phlomis résistent à des températures négatives variant, en fonction de l'espèce, de -15 à -25 °C.

Espèces et variétés de Phlomis

Phlomis grandiflora

Phlomis Jaunes
  • Fleurs : Jaunes
  • Feuillage : Vert-gris
  • Qualités : Espèce arbustive. Longues hampes florales.

Phlomis fruticosa

Phlomis fruticosa
  • Fleurs : Jaunes
  • Feuillage : Vert-gris
  • Qualités : Espèce arbustive, buissonnante.

Phlomis russeliana

Phlomis russeliana
  • Fleurs : Blanches
  • Feuillage : Vert
  • Qualités : Espèce herbacée. Feuilles en forme de cœur.

Phlomis purpurea

Phlomis purpurea
  • Fleurs : Roses
  • Feuillage : Vert très gris
  • Qualités : Espèce arbustive. Couleurs des fleurs tranchant sur le feuillage.

Phlomis lanata

Phlomis lanata
  • Fleurs : Jaunes
  • Feuillage : Vert à dominante gris
  • Qualités : Espèce herbacée, basse, très compacte.

Phlomis bovei

Phlomis bovei
  • Fleurs : Roses et blanches
  • Feuillage : Vert-gris
  • Qualités : Espèce herbacée. Boule compacte naturelle.

Plantation du Phlomis

Plantation du <em>Phlomis</em>

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Ce sont des plantes à réserver aux parties sèches et plein soleil du jardin. Un mélange avec des graminées sera d'un bel effet. Le système racinaire des Phlomis couplé à leur résistance au manque d'eau en font une plante parfaite pour les talus.

Il est également tout à fait possible de planter ces végétaux dans les ronds-points, bien souvent dépourvus d'arrosage.

Le type de sol le plus adapté est composé de terre végétale légère, sable, cailloux ou graviers pour 1/3 chacun. Le pH obtenu avec ce mélange sera calcaire à neutre ce qui ira parfaitement à vos plantes. Si votre terrain n'est pas très drainant, apportez copieusement quelques pelletées de graviers lors de la mise en terre.

Quand planter le Phlomis ?

Septembre, octobre, novembre, sont les mois plus propices à la plantation. Toutefois, une plantation printanière reste possible. Protégez légèrement du froid le premier hiver en paillant les plantes au niveau du feuillage.

Comment le planter ?

Aucune précaution particulière n'est à prendre au moment de la plantation. Il n'est pas besoin d'enrichir le sol. Comme tous les végétaux un trou de bon diamètre accélérera le démarrage des plantes. Refermez après la plantation avec la terre en place. Faites un premier arrosage copieux, puis parcimonieux par la suite.

Attention : évitez de planter dans un sol asphyxiant, c'est-à-dire un sol ne drainant pas l'eau quelle soit de pluie ou d'arrosage, laissant les racines macérer ce qui entraîne très rapidement de gros problèmes de dépérissement des plantes.

Culture et entretien des Phlomis

Culture et entretien des <em>Phlomis</em>

Swallowtail Garden Seeds/CC BY 2.0/Flickr

La culture est simple : plus vous oublierez vos plants de Phlomis, mieux ils se porteront !

Le Phlomis nécessite très peu d'eau et aucun fertilisant, les feuilles persistantes de ces plantes tombent et se régénèrent sans arrêt créant de ce fait un paillage naturel, empêchant la pousse de mauvaises herbes.

La floraison débute en juin se termine en septembre. Ensuite, les Phlomis se couvrent de fruits verts très décoratifs à laisser sur la plante ou à ôter.

Taille des Phlomis

Ces plantes ne se taillent pas, mais se rabattent de moitié en fin d'hiver pour les variétés arbustives. Pour les variétés plus herbacées, rabattez les plantes à la même période à 10 cm du sol.

Un nettoyage des fleurs fanées peut se faire durant la période de floraison et à l'automne, mais cela vous privera des fruits verts globuleux décoratifs apparaissant par la suite.

Maladies, nuisibles et parasites

Les cicadelles sont les seuls prédateurs des Phlomis mais de façon assez marginale tout de même. Les moyens de lutte écologiques, assez inexistants, à moins d'avoir une grande quantité de mantes religieuses au jardin.

Le meilleur traitement est l'huile de Nim, appliquée à heures fraîches en prenant soin de bien pulvériser les 2 surfaces des feuilles. De plus, cette huile n'a aucune incidence sur les insectes utiles.

Multiplication de Phlomis

Multiplication de <em>Phlomis</em>

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Division

Les Phlomis de taille adulte peuvent être divisés au niveau de la touffe. Cette technique très simple se pratique en mars-avril, les éclats repartent pratiquement aussitôt. Il est possible d'empoter les éclats et de les cultiver quelques mois en pots, ou de les replanter directement en terre.

Bouturage

Le bouturage des parties herbacées non fleuries est le plus courant car il permet d'obtenir un grand nombre de plants. La réussite à l'enracinement est très bonne à condition de limiter l'humidité. Profiter des bois rabattus en fin d'hiver pour bouturer les Phlomis, ainsi il sera possible d'avoir les premières fleurs en fin d'été.

Semis

Le semis se fait souvent spontanément au pied de la plante mère. Le jeunes pousses se reconnaissent à leurs feuilles tomentosées.

Les graines de Phlomis sont assez grosses, germent facilement. Il est aisé de semer en caissettes au printemps, les graines récoltées à l'automne ou au moment du rabattage des plants. La germination se fait en quelques semaines, 4 en principe. Le repiquage des plants en godets dans un mélange très drainant de type 50 % perlite, 50 % terreau grossier. Arrosez peu.

Conseils écologiques

Du Phlomis est tiré une huile essentielle tonifiante, soignant les problèmes respiratoires.

Très attractive des abeilles et papillons, éviter les pulvérisations de pesticides trop proches afin de ne pas leur nuire.

Un peu d'histoire…

Leur nom vient du grec phlomos, qui désignait autrefois les molènes, allusion aux plantes à feuilles cotonneuses.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides