Lagurus ovatus

Lagurus ovatus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Lagure, Lagure ovale, Gros minet

  • Nom(s) latin(s)

    Lagurus ovatus

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,15 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    25 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette plante herbacée est assez commune sur les régions littorales d'Europe. Lagurus ovatus est le seul représentant de l'espèce Lagurus. Ses surnoms sont nombreux, entre autres : « gros minet », « queue de lièvre » pour ne citer que les 2 plus utilisés. Les friches de bord de mer, dunes, font partie de son habitat d'origine. Les touffes sont vertes, dressées, d’où émergent de nombreux épillets ovoïdes blanc argenté d'un bel effet.

La culture des Lagurus permet d'avoir une plante originale, fort décorative au jardin, du fait d'arrosage, alors que dans son habitat naturel elle peut prendre un aspect sec en été à cause du manque d'eau. Son utilisation est multiple, en pot c'est une belle touffe verte aux épis dressés pouvant être mélangée à des fleurs de saison. Il est possible d'en semer à la volée quelques graines dans un gazon, ou de l'utiliser en massifs bas, bordures, pieds de grands végétaux ou isolé ça et la.

Décoratif, « gros minet » est très utilisé par les fleuristes dans la confection de bouquets.

Espèce de Lagurus ovatus

Lagurus ovatus

Lagurus ovatus
  • Nom commun : Lagure ovale
  • Surnoms : Gros minet, queue de lapin
  • Feuillage : Vert compact et dressé, en touffe.
  • Qualités : Fleurs de longue durée. Se ressème naturellement.

Plantation de Lagurus ovatus

Plantation de <em>Lagurus ovatus</em>

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

La plantation peut se faire n'importe où dans le jardin, avec une préférence pour les zones ensoleillées plutôt sèches, sans quoi la qualité et quantité de fleurs s'en ressentira.

La qualité du sol n'est pas fondamentale du moment qu'il n'est pas argileux. Un pH neutre, ou alcalin sera un plus. Une rocaille drainante est son habitat favori.

Quand planter Lagurus ovatus ?

Repiquage et plantation des godets achetés se font au printemps, avril-mai pour une floraison estivale.

Comment le planter ?

En pleine terre, la densité peut être forte suivant l'effet désiré : jusqu'à 25 pieds/m².

En pot, prévoyez 3 godets par pot de 5 litres, entre 5 et 7 godets pour les jardinières ou bacs, à placer à l'extérieur bien sûr.

Culture et entretien des Lagurus ovatus

Culture et entretien des <em>Lagurus ovatus</em>

Franco Folini/CC BY-SA 2.0/Flickr

Les arrosages doivent être parcimonieux, autant en pots que pour les plants du jardin. Le pire ennemi de Lagurus ovatus est l'excès d'eau. Le paillage, qui retient l'humidité, est ainsi à bannir.

Nul besoin de fertiliser ces plantes, elles se contentent de peu.

Un désherbage manuel autour des touffes est conseillé en cas de besoin. Cela permet d'éviter l'asphyxie de cette plante sans grande résistance par rapport à certaines adventices coriaces. Dans tous les cas, n'utilisez pas de désherbant chimique.

Taille de Lagurus ovatus

Ces plantes ne se taillent pas, ne se rabattent pas durant leur période de vie annuelle. Elles sèchent d'elles-mêmes dès les premiers froids.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucune maladie à signaler sur cette plante, du moment qu'elle ne reçoit pas d'eau en excès. Sans quoi des risques de pourritures sont à prévoir.

Aucun insecte n'attaque les lagures, leurs seuls vrais prédateurs sont les escargots et limaces. Contre eux, de manière biologique, épandez autour des touffes de Lagurus tout ce qui peut empêcher ces gastéropodes de ramper. Marc de café, sable, coquilles d'œufs, aiguilles de pin…

Suivant la situation géographique, attention aux lapins, ce sont des amateurs de Lagurus !!!

Récolte

La récolte de fleurs de Lagurus ovatus se fait sans problème de juillet à octobre, afin de composer des bouquets verts ou secs.

Le séchage des fleurs se fait tête en bas. Et pour améliorer la tenue dans le temps de vos bouquets secs, pulvériser un voile de laque pour les cheveux directement sur les épis, ainsi ils gardent leur bel aspect fin et léger.

Multiplication des Lagurus ovatus

Multiplication des <em>Lagurus ovatus</em>

Donald Hobern/CC BY 2.0/Flickr

Il existe un seul et unique mode de reproduction des lagures : le semis. Il est enfantin à réaliser.

Dans les régions tempérées, le semis est fait directement en place au printemps. Que ce soit pour les pots ou pour la décoration du jardin. Dehors, il vous suffit de disperser quelques graines où vous le désirez, en ligne pour les bordures, en poquets pour les massifs. Si vous aviez des Lagurus dans votre jardin l'année précédente, les graines issues des plants morts durant l'hiver germeront d'elles-mêmes.

Il est également possible de faire un semis à l'automne sous abri, pour un repiquage des plants en avril ayant l'avantage de donner une floraison très précoce.

Conseils écologiques

Récoltez les graines des épis de Lagurus ovatus, ainsi vous obtiendrez de nouveaux plants très facilement et gratuitement l'année suivante. Les graines se conservent à l'air ambiant 2 ans.

Un peu d'histoire…

Originaire des régions maritimes Européennes, les lagures se sont naturalisées par la suite en Angleterre, Écosse, Irlande, puis en Amérique du Nord. À présent, cette graminée est présente sur tous les continents, avec une prédilection pour les bords de mer.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides