Chloris

Chloris en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Chloris

  • Nom(s) latin(s)

    Chloris

  • Famille

    Poacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,25 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol sec
  • Densité

    8 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les chloris à l'état sauvage sont répandues dans le monde entier, principalement dans les zones tropicales et subtropicales de l'hémisphère sud.

Ces plantes, plutôt vivaces, poussent en touffes vertes bleutées. Leur attrait réside dans de fines inflorescences terminales, de forme palmée, munies de multiple micro-brosses qui donneront des graines en fin de cycle.

Le feuillage peut être persistant sous les climats doux, à caduc pour les plus froids.

Les chloris peuvent être utilisés en massifs, isolés, mais seront du plus bel effet pour souligner les bordures d'allées grâce à la tenue dressée du feuillage, et à leur floraison quasi permanente (de mai à novembre).

Ce sont des plantes très rustiques, tolérant sans problème des températures négatives jusqu'à -10 °C.

Bon à savoir : en cas de mauvais traitement accidentel subit par la plante, il vous suffira de la couper pratiquement à raz, d'ajouter un peu d'eau et, en moins de dix jours, elle aura retrouvé son éclat.

Espèces et variétés de chloris

Il existe des centaines de variétés cultivées. En voici quelques unes parmi les plus utilisées en Europe.

Chloris distichophylla

Chloris Vert bleuté
  • Feuillage : Vert bleuté
  • Floraison : Fleurs finement palmées, vert brunes.
  • Taille : 0,50 m
  • Qualités : La plus cultivée pour ses qualités esthétiques.

Chloris gayana

Chloris gayana
  • Feuillage : Vert pâle
  • Floraison : Fines fleurs vert pâle, jaunâtre.
  • Taille : Jusqu'à 3 m
  • Qualités : Très utilisée comme plante anti-érosion.

Chloris truncata

Chloris truncata
  • Feuillage : Bleuâtre
  • Floraison : Fleurs dorées en étoiles.
  • Taille : 0,50 m
  • Qualités : Tolère très bien la culture en pot.

Chloris virgata

Chloris virgata
  • Feuillage : Bleuté
  • Floraison : Fleurs dorées.
  • Taille : 0,80 m
  • Qualités : Feuillage rougissant à l'automne.

Plantation des Chloris

Plantation des Chloris

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Où les planter ?

Cette plante étant très tolérante, la plantation peut se faire dans pratiquement toutes les situations, sauf en pleine ombre ou les pieds dans l'eau.

Le pH lui est indifférent, les chloris sont capables de se satisfaire de sols acides, neutres ou alcalins.

Quand planter les chloris ?

Au printemps, après les dernières gelées ou les derniers froids. Une plantation estivale est possible, au détriment de la floraison.

Ces deux options sont valables pour la plantation de végétaux déjà formés, venant de godets ou de pots. Les semis peuvent se faire directement en place dès avril.

Comment les planter ?

Ce sont des végétaux peu demandeurs. Faites un trou du double du volume du pot ou du godet, c'est largement suffisant. Apportez un peu de terre souple au fond de culture. Déposez la plante délicatement en prenant soin de ne pas enterrer le collet, refermez avec la terre enlevée pour faire le trou, arrosez abondamment la première fois.

La densité de plantation se situe à 8 plants au m².

Comment planter les chloris en pot ?

La plantation en pot tout à fait possible, mais doit au préalable passer par l'achat des bonnes variétés. Ainsi ne rempotez pas des Chloris gayana atteignant 3 m de hauteur. Préférez les plus bas et plus trapus, tels que Chloris distichophylla, truncata ou virgata.

Le diamètre de pot idéal est le 5 litres taille basse, mais vous pouvez aller jusqu'à un volume de 7,5 litres pour obtenir une touffe splendide. Vous pouvez grouper dans le même pot 2 à 3 plants pour avoir un résultat visuel immédiat. Le substrat à utiliser sera composé de 1/3 perlite, 1/3 terre végétale, 1/3 sable grossier. Une fois en place, procédez à un arrosage copieux, puis laisser sécher la terre entre 2. Placez vos pots en plein soleil ou mi-ombre, ils fleuriront très rapidement.

Culture et entretien deschloris

Culture et entretien deschloris

Amada44/CC BY 2.0/Wikimedia

En pleine terre

Cette plante ne demande que très peu de soins à part un peu d'eau. Elle a tendance à avoir les feuilles qui sèchent lorsque le sol devient trop sec. Une petite humidité constante est conseillée.

Elle se contente de l'engrais apporté aux autres végétaux, bien qu'un fertilisant légèrement plus dosé en azote (N) lui donne un feuillage plus brillant.

Un paillage est le bienvenu en été pour garder une certaine fraîcheur au sol et bien sûr économiser de l'eau.

En pot

Aucun rempotage n'est nécessaire si l'empotage de départ est fait en pot de 5 litres bas. Si le diamètre de pot est inférieur, vos chloris développant un solide système racinaire se trouveront vite à l'étroit, un rempotage sera nécessaire.

Une fois par mois apportez à vos pots un engrais liquide du type : N6/P3/K3. Ainsi la couleur du feuillage et des fleurs s'en trouvera plus soutenu.

Aucun paillage à prévoir pour les plantes en pots.

Taille des chloris

Afin de garder un bel aspect constant à vos chloris, il est une bonne pratique qui consiste à régulièrement leur ôter les parties sèches, feuilles et inflorescences.

Dans les régions froides, il est préférable de tailler les chloris à l'automne en laissant 5 cm de végétation. Si le gel n'est pas trop fort, les plantes reverdissent au printemps.

Maladies, nuisibles et parasites

Quelques pucerons peuvent venir jouer les trouble-fêtes :

  • si l'infestation est contrôlable, coupez les parties atteintes (c'est la meilleure solution) ;
  • si l'infestation est trop importante, utilisez un insecticide, cela vous débarrassera facilement de ces importuns.

Récolte

Au niveau des inflorescences vieillissantes, les fleurs à l'aspect de microbrosses se transforment en graines. Il suffit de les récolter une fois brunes et sèches, en tirant délicatement sur chaque brin d'inflorescence.

N'attendez pas trop longtemps sinon le vent disséminera les graines aux quatre vents.

Multiplication des chloris

Multiplication des chloris

Harry Rose/CC BY 2.0/Flickr

Le semis est la meilleure solution pour multiplier ou refaire vos plants d'une année sur l'autre.

Semer se fait de différentes façons :

  • directement dans le sol de votre jardin en avril mai pour les régions tempérées ;
  • en godets sous abri à partir de février si chauffage, pour les régions froides.

Note : les graines de cette plante font partie, entre autres, de celles utilisées par pulvérisation en hydroseeding.

Semis en place

Travaillez légèrement votre sol en sillon sur 10 cm de large et de profondeur. En isolé ou en massif, travaillez le sol sur 10 cm de profondeur sur toute la superficie du massif.

Semez en saupoudrant avec vos doigts les graines dans les sillons ou les massifs (sans enfoncer les graines de plus de 5 mm). Cette plante tolérant très bien une forte densité, vous pouvez aller jusqu'à 5 graines pour 10 cm de long.

Semis en godet

Semer en godet est un peu différent, et un peu plus contraignant puisqu'il faudra les planter au jardin par la suite.

Préparez le nombre de godets qui vous est nécessaire, la levée de ces graines étant excellente, il n'est pas nécessaire d'en prévoir plus au cas où… sauf pour en offrir. Utilisez un terreau universel mélangé à un peu de terre végétale (2/3 terreau, 1/3 terre végétale).

Le semis se fait en « poquet », c'est-à-dire que vous mettrez plusieurs graines dans chaque godet (entre 3 et 5 graines). Recouvrez, tassez doucement, arrosez et placez dans un abri chauffé.

Conseils écologiques

Les feuilles et inflorescences coupées au cours de la saison sont très tendres donc très faciles à composter ou à réutiliser comme paillis aux pieds des plantes.

Cette famille de végétaux est très intéressante dans la retenue des sols : son système racinaire solidement ancré est un bon rétenteur de talus.

Un peu d'histoire…

Le nom Chloris vient d'une nymphe de la mythologie grecque associée aux plantes printanières.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides