Stromanthe

Stromanthe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Stromanthe

  • Nom(s) latin(s)

    Stromanthe

  • Famille

    Marantacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
    Ombre
  • Utilisation intérieure

    Entrée Salon/Cuisine Chambre
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le stromanthe est originaire d'Amérique du Sud, principalement des zones tropicales de ce continent.

Le stromanthe est une plante d'intérieur ayant un port dressé. Son feuillage est souvent composé de trois couleurs, deux tons de vert, un ton rougeâtre ou violacé. Son aspect attire le regard par la forme et la coloration originales. Les nouvelles pousses issues de racines rhizomateuses sortent du sol, d'où leur croissance en touffe.

Ces plantes, assez faciles à cultiver, ne supportent pas une température inférieure à 10 °C.

Comme bien des plantes de la famille des Marantacées, il règne une certaine confusion dans les genres, les stromanthe étant la plupart du temps nommés à tort calathea ou maranta. Il est vrai que leur ressemblance est à s'y méprendre, cependant elles n'ont pas les mêmes besoins.

Note : le nom de cette plante, stromanthe, vient du grec « stroma » (lit) et « anthos » (fleurs).

Espèces et variétés de stromanthe

Stromanthe sanguinea

Stromanthe sanguinea
  • Port : Dressé 0,90 à 1,20 m
  • Feuillage : Vert foncé, blanc, rouge, très attractif.
  • Floraison : Floraison en panicules roses.

Stromanthe amabilis

Stromanthe amabilis
  • Port : Dressé 0,50 m
  • Feuillage : Vert clair, vert foncé, marbré à la face inférieure.
  • Floraison : Fleurs vertes sans grand attrait.

Stromanthe thalia

Stromanthe Dressé 1 m
  • Port : Dressé 1 m
  • Feuillage : Vert foncé face inférieure rouge violacée.
  • Floraison : Floraison en panicules rouge sang.

Stromanthe jacquinii

Stromanthe jacquinii
  • Port : Dressé 1 m
  • Feuillage : Vert clair et foncé, traces violacées.
  • Floraison : Floraison en grappes orange.

Plantation du stromanthe

Plantation du stromanthe

Fab5669/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où les planter ?

Plantez le stromanthe dans un pot de forte capacité, plutôt large que haut, car son développement se fait en largeur. En effet, les racines rhizomateuses se propagent à l'horizontale, remontant à la surface pour faire une nouvelle tige. Une culture en coupe de fort diamètre est un plus.

Ces plantes ne supportent pas les rayons directs du soleil, même si une position bien lumineuse est conseillée. Les stromanthe ont besoin d'un environnement à bonne hygrométrie, d'un substrat léger et humide.

Attention : ces plantes sont inaptes à l'extérieur.

Quand planter le stromanthe ?

La période idéale de plantation est le printemps, pour avoir rapidement de nouveaux et beaux plants, mais une plantation automnale est tout à fait possible. Votre stromanthe durant la période hivernale aura principalement une croissance racinaire, et sera alors prêt pour une « explosion » foliaire dès la remontée des températures.

Comment les planter ?

Choisissez un joli pot de belle taille, n'ayez pas peur de prendre 3 fois le diamètre du pot original.

Disposez au fond un drainage constitué de vieux tessons de pots cassés ou gravier, galets. Préparez un substrat léger, drainant à base de :

  • 3/4 de terreau pour plantes vertes de qualité, ayant si possible un engrais à diffusion lente incorporé, car nos amis les stromanthe sont assez friands de fertilisants pour leur croissance mais aussi pour la couleur de leur feuillage.
  • 1/4 de sable pour éviter la rétention d'eau. Les terreaux du commerce ne sont pas toujours suffisamment drainants.

Le bon pH est neutre, bien que les stromanthe tolèrent une légère acidité comme une légère alcalinité.

Culture et entretien des Stromanthe

Culture et entretien des Stromanthe

Patrice78500/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Une fois rempoté, un gros arrosage s'impose, l'idéal étant de gorger en eau le substrat pour la première fois. Pour cela, pratiquez cet arrosage à l'extérieur pour laisser évacuer librement l'excès d'eau.

Par la suite, un apport d'eau léger mais fréquent sera suffisant. Ne pas oublier que cette plante à besoin d'un certain taux d'hygrométrie, qui peut être suffisant une bonne partie de l'année mais devenir trop bas en période hivernale lorsque les habitations sont chauffées. Pour éviter cela, laissez de l'eau stagner dans un récipient à proximité d'une source de chaleur. Cela libérera l'humidité nécessaire par évaporation de l'eau. Les grandes feuilles apprécient également d'être bassinées ou lavées avec une éponge humide.

Fertilisez avec un engrais liquide du commerce adapté aux plantes vertes de février à octobre. Évitez la fertilisation sur substrat sec, cela peut causer des brûlures aux jeunes pousses en préparation.

La floraison en panicules spectaculaires se fait d'avril à juin. Les fleurs sortent du sommet d'une tige de l'année, et durent plus d'un mois. Les couleurs sont toujours très vives, quelle que soit la couleur.

Conseil : évitez de déplacer vos Stromanthe, cela réduit les chances de floraison.

Attention :

  • Il vous faudra patienter 2 à 3 ans avant la première floraison.
  • Ne paillez pas et ne disposez pas de galets décoratifs à la surface des pots, cela empêcherait le bon développement des nouvelles pousses.

Taille du stromanthe

Il n'y a pas de taille à faire sur ces plantes, mais une fois par an un nettoyage des feuilles sèches, chétives, jaunes. Coupez à même la surface du pot, cela incitera le développement des nouvelles pousses. Effectuez cette opération en hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Après la multiplication, en cas de sur-arrosage, les plants de stromathe peuvent se mettre à jaunir et à pourrir. Si ces symptômes sont avancés, il est préférable de détruire les plants infectés. En début d'attaque, il est possible de traiter avec un fongicide systémique anti-botrytis.

Lorsque l'atmosphère est trop sèche, un développement d'acariens est possible. Les symptômes sont une perte de luisance du feuillage, de fines toiles entre les pétioles et à la face inférieure des feuilles. Si vous disposez d'une loupe, vous pourrez voir ces araignées minuscules. La parade réside dans une augmentation de l'hygrométrie, un traitement acaricide, et des brumisations plus fréquentes du feuillage pour éviter ce genre de nuisance.

Multiplication du stromanthe

Multiplication du stromanthe

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

La multiplication se fait par division de touffe sur plantes âgées, juste avant la reprise végétative, idéalement en avril.

Prélevez avec un sécateur un ou plusieurs morceaux de rhizome comportant au minimum 3 feuilles. Empotez dans un substrat identique à celui utilisé pour le rempotage en prenant soin de bien enterrer les racines.

Positionnez ces nouveaux plants à un emplacement ombragé et chaud. Brumisez le feuillage chaque jour et arrosez modérément.

La reprise des jeunes plants sera rapide au niveau racinaire. Lorsque le volume de racines sera bien développé, les jeunes pousses sortiront rapidement, et vous obtiendrez de nouveaux plants touffus, fidèles à la plante mère.

Conseils écologiques

Fabriquez vous-même votre propre compost à base de feuilles sèches, tontes de gazon, pelures de légumes et de fruits. Ce sera le meilleur terreau de rempotage une fois bien composté, c'est à dire après 9 mois.

Brumisez le feuillage avec de l'eau de pluie afin d'éviter les traces de calcaire.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides