Dyckia

Dyckia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Dyckia

  • Nom(s) latin(s)

    Dyckia

  • Famille

    Broméliacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 1 m
  • Largeur à maturité

    0,20 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    15 à 20 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Véranda Serre froide Serre chaude Serre tempérée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le dyckia, originaire des régions très chaudes d'Amérique du Sud (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay), appartient aux broméliacées terrestres de type xérophyte. Il pousse naturellement sur le sol et dans des rochers et développe des épines coriaces pour se protéger des animaux.

C'est une plante vivace, dite succulente, au feuillage persistant en touffes ou rosettes denses. Ses feuilles allongées et coriaces portent des épines en crochet et des écailles blanc argenté sur le revers. Elles sont le plus souvent d'un vert plus ou moins foncé, mais il existe des espèces moins courantes aux tons rouges. Le dyckia fleurit au printemps. Ses fleurs orange ou jaunes apparaissent sur des hampes qui poussent à côté de la rosette et jamais au centre. Cela lui permet de ne pas mourir après la floraison, comme c'est le cas pour une majeure partie des broméliacées.

Le dyckia n'est pas rustique. Dans nos régions, les espèces les plus courantes se cultivent en intérieur, en serre et véranda et s'utilisent en pots.

C'est une plante d'un entretien facile qui peut vivre de nombreuses années. Il faut juste faire attention à ses épines en la maniant.

Espèces de dyckia

Le genre Dyckia comprend plus d'une centaine d'espèces et de nombreux cultivars et hybrides. Le tableau ci-dessous présente les 3 espèces d'intérieur les plus cultivées et répandues dans les jardineries.

Dyckia brevifolia ou sulphurea

 Dyckia brevifolia ou sulphurea
  • Feuillage : Vert moyen avec des rayures blanc argenté sur le dessous. Feuilles charnues, triangulaires, avec de petites épines blanches aux pointes noires en crochet. Environ 10 cm de long et 2 cm de large.
  • Fleurs : Orange vif. Rares et petites (environ 1 cm), en forme de tubes, sur de longues hampes de 0,60 m de long.
  • Qualités : Espèce à croissance moyenne ou lente.

Dyckia fosteriana

 Dyckia fosteriana
  • Feuillage : Gris tournant au bronze au soleil. Feuilles raides, courbées, brillantes, avec de petites épines en crochet. 25 cm de long et 2 cm de large.
  • Fleurs : Jaune orangé. 2,5 cm, en forme de cloches, sur des hampes de 25 cm de long environ.
  • Qualités : Il existe de très nombreux cultivars, issus de cette espèce. Espèce à croissance lente.

Dyckia remotiflora

 Dyckia remotiflora
  • Feuillage : Vert foncé. Feuilles allongées et pointues, brillantes, coriaces avec des épines dures.
  • Fleurs : Orange foncé. 3 cm environ, en forme de tubes, sur des hampes florales pouvant atteindre 1 m.
  • Qualités : L'espèce en grandissant devient plus large que haute.

Plantation du dyckia

Plantation du dyckia

BotBln/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où planter le dyckia ?

Le dyckia apprécie les sols très drainants et sablonneux qui sèchent rapidement. Préparez des mélanges composés à parts égales de terreau, de terre de jardin et de sable grossier.

Le dyckia aime la lumière, le soleil, la chaleur et supporte la sécheresse. Il se comporte comme une plante grasse ou une cactée. Une exposition au sud lui convient parfaitement dans un intérieur. Cela favorise la coloration de son feuillage. Il peut néanmoins être placé à la mi-ombre.

Il supporte le chauffage l'hiver et une température élevée qui ne doit pas descendre en dessous de 10 °C.

Quand planter le dyckia ?

Empotez le dyckia au printemps.

Comment planter le dyckia ?

Choisissez de préférence des pots larges en haut et pas trop profonds, de 14 cm environ de diamètre. Mettez une couche épaisse de gravier ou de tessons de grès au fond, afin de faciliter le drainage. Remplissez le pot avec une partie du mélange adapté.

Placez le dyckia bien au centre. Comblez avec le reste du mélange. Tassez bien et arrosez modérément.

Culture et entretien du dyckia

Culture et entretien du dyckia

Cillas/GFDL/Wikimedia

L'entretien du dyckia est facile.

N'oubliez pas que c'est une plante de zones arides et chaudes. Arrosez-le modérément en été, en laissant le mélange sécher entre deux arrosages. En hiver, arrosez légèrement, une seule fois par mois. Adaptez la fréquence de l'arrosage à la chaleur de votre pièce. Dans tous les cas, ne noyez jamais la plante qui finira par pourrir avec un excès d'eau et ne laissez jamais d'eau stagner dans la soucoupe.

Faites un apport d'engrais liquide ordinaire une fois par mois pendant toute la période de croissance, à l'exception de l'hiver.

En été, sortez vos pots à l'extérieur jusqu'à l'automne. Placez-les de façon très progressive au soleil. Une plante aérée devient plus résistante et moins sujette à la pourriture du collet et des racines.

Bon à savoir : procédez de façon très progressive, notamment pour les jeunes plants qui pourraient souffrir d'insolation lorsqu'on les expose au soleil brûlant après un hiver passé en intérieur.

Rempotez au printemps, lorsque les rosettes débordent du pot. Prenez garde à ne pas casser les feuilles en manipulant la plante.

Attention : manipulez avec précaution et portez des gants, car les épines du dyckia sont coriaces.

Taille du dyckia

Pas de taille nécessaire.

Maladies, nuisibles et parasites

Le dyclia est plutôt résistant aux maladies et aux insectes. Surveillez cependant l'apparition éventuelle de cochenilles farineuses. Enlevez-les à l'aide d'un coton ou d'un coton-tige imbibé d'alcool dénaturé ou bien d'eau savonneuse. Rincez à l'eau claire.

Évitez impérativement les arrosages abondants qui provoquent la pourriture du collet et la mort de la plante.

Multiplication du dyckia

Multiplication du dyckia

Cillas/GFDL/Wikimedia

Le dyckia se multiplie au printemps très facilement par division des rejets ou bien par semis.

Division des rejets

  • Prélevez les rejets produits par la plante à sa base. Choisissez des rejets faisant 10 cm de diamètre et coupez-les avec un couteau tranchant et désinfecté. Laissez-les sécher 2 ou 3 jours avant de les repiquer.
  • Préparez des godets remplis du mélange adapté et placez les rejets individuellement dans chacun des godets. Arrosez très modérément.
  • Placez les godets à une lumière moyenne, et évitez le soleil direct. Laissez les rosettes s'enraciner et former de nouvelles pousses.
  • Cultivez comme un sujet adulte et changez de pot uniquement lorsque la rosette couvre tout le pot.

Semis

Le semis doit se faire à chaud, en utilisant des graines très fraîches.

  • Préparez une caissette à semis remplie d'un mélange bien drainant ; 2/3 de tourbe et 1/3 de sable grossier.
  • Semez les graines en surface. Appuyez légèrement sans les enfouir profondément et humidifiez légèrement.
  • Couvrez la caissette d'un sachet de plastique transparent ou utilisez une caissette à semis chauffante.
  • Placez la caissette dans un endroit chaud, entre 24 °C et 27 °C, à une température constante. Au bout de 2 semaines environ les graines vont germer.
  • Lorsque les plantules ont 3 ou 4 feuilles, retirez le plastique ou ouvrez progressivement le couvercle sur 1 semaine et laissez entrer l'air. Une fois bien découvert, arrosez modérément et faites un apport d'engrais.
  • Lorsque les plantules ont 6 feuilles et plus, placez-les dans des pots individuels et cultivez-les comme des sujets adultes.

Conseils écologiques

Pour maximiser l'aération de votre plante, incorporez de la vermiculite au mélange terreux.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides