Cérinthe

Cérinthe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cérinthe, Mélinet

  • Nom(s) latin(s)

    Cerinthe

  • Famille

    Borraginacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante grasse, succulente ou cactus

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Étalé ou tapissant
    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    2-3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille Potager
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La cérinthe est une plante annuelle succulente. Elle forme une touffe de 20 à 50 cm de hauteur, aux rameaux ramifiés, étalés ou érigés, dont le feuillage caduc est charnu et grisé. Les feuilles de la grande cérinthe, en forme de cœurs vert vif tachetés de blanc rappellent celles de la pulmonaire. Ce qui est tout à fait normal puisque ces deux plantes appartiennent toutes deux à la famille des Borraginacées.

Elle offre, sur une longue période, de mai à septembre, une très curieuse floraison. Ces fleurs tubulaires, pendantes, de 3,5 cm de longueur, sont enveloppées dans des bractées d'un beau vert bleu lavé de pourpre. Elles diffusent un léger parfum de miel ; nectarifères elles sont visitées par de nombreux insectes. Cette plante doit d'ailleurs son nom du fait qu'elle attire les abeilles. En effet, cérinthe dérive des mots grecs 'Keros', cire et 'Anthos', fleur : « fleur de cire ».

Originaire du bassin méditerranéen (elle pousse spontanément sur l'ile de Malte, au Portugal, en Afrique du Nord mais aussi en Corse, dans le Gard, le Puit de Dôme et autres départements de France), la cérinthe prospère au bord des chemins, dans les champs, les friches, les décombres pierreux. Elle est connue depuis fort longtemps puisque Pline la citait déjà dans son Histoire naturelle. Prescrite dans les pharmacopées traditionnelles pour ses vertus astringentes, vulnéraires et rafraîchissantes, la cérinthe était plus particulièrement réputée pour les propriétés de ses fleurs dans le traitement des inflammations oculaires.

Dans le jardin, les diverses espèces et variétés de cérinthe s'installent dans les massifs et en rocaille mais aussi dans le potager. Elles pourront être accompagnées de soucis, de consoude, de cosmos sulphureux, de gypsophiles… Les fleurs sont de bonne tenue en bouquet, à condition de tremper la base de leurs tiges dans de l'eau chaude avant de les disposer dans un vase.

Espèces et variétés de cérinthe

Il existe une dizaine d'espèces de mélinet, toutes d'origine méditerranéenne mais bien souvent seule la grande cérinthe est cultivée comme fleur ornementale.

Grande cérinthe (Cerinthe major)

Espèce type

Grande cérinthe (Cerinthe major) Espèce type
  • Descriptif : Cette cérinthe offre des tiges érigées garnies d'un feuillage vert vif tacheté de blanc et des fleurs tubulaires, pendantes d'un joli jaune doré, bordées à leur base d'une ligne chocolat ou rouge violacé.
  • Hauteur : 0,20-0,50 m
  • Floraison : Mai-septembre

'Purpurascens' ou 'Atropurpurescens'

Grande cérinthe (Cerinthe major) 'Purpurascens' ou 'Atropurpurescens'
  • Descriptif : Voici certainement la cérinthe que l'on rencontre le plus dans les jardins ! Assez basse avec ses rameaux étalés, cette « cérinthe pourpre » peut prendre près de 40 cm d'envergure. Elle charme par le coloris bleuté de son feuillage, superbement rehaussé par la teinte violette métallisée, des bractées enveloppant des fleurs pourpres.
  • Hauteur : 0,20-0,30 m
  • Floraison : Mai-septembre

'Kiwi Blue'

Grande cérinthe (Cerinthe major) 'Kiwi Blue'
  • Descriptif : Cette variété se distingue de la précédente par sa petite taille.
  • Hauteur : 0,10-0,20 m
  • Floraison : Mai-septembre

'Pride of Gibraltar'

Cérinthe 'Pride of Gibraltar'
  • Descriptif : Cette cérinthe de haute taille offre, un peu plus tard que l'espèce type, une floraison étonnante : ses bractées bleues sont ornées d'une ligne pourpre et ses fleurs violettes sont bordées de blanc.
  • Hauteur : 0,90 m
  • Floraison : Juin-septembre

Mélinet mineur, petit mélinet (Cerinthe minor)

Espèce type

Mélinet mineur, petit mélinet (Cerinthe minor) Espèce type
  • Descriptif : Décrite par Linné en 1753, cette plante sauvage se trouve sur les bords des champs et dans les friches des Alpes méridionales, en altitude (1 300-2 300 m). Elle ressemble à la grande cérinthe mais présente des fleurs jaunes, parfois tachées de pourpre à la base, découpées en 5 dents convergentes.
  • Hauteur : 0,15-0,50 m
  • Floraison : Mai-août

Cérinthe glabre (Cerinthe glabra)

Espèce type

Cérinthe Espèce type
  • Descriptif : Cette espèce poussant spontanément en Europe méridionale ressemble à la petite cérinthe. Elle s'en distingue par des fleurs plus petites (1,2 cm de longueur) et des feuilles basales plus grandes. Il s'agit surtout d'une vivace rustique (elle supporte des températures descendant jusqu'à -28 °C) se comportant comme une bisannuelle.
  • Hauteur : 0,15-0,50 m
  • Floraison : Mai-août

Semis et plantation de la cérinthe

Semis et plantation de la cérinthe

Tracie Hall/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où l'installer ?

La cérinthe pousse dans tout sol à condition que ceux-ci soient suffisamment drainés.

Elle peut s'installer au soleil mais, si cela vous est possible, vous l'installerez de préférence à la mi-ombre lumineuse. En effet, trop d'ombre nuit à la coloration des bractées qui enveloppent ses fleurs… contrairement à la fraîcheur qui l'accentue.

Quand et comment planter la cérinthe ?

Vous trouverez peut-être, chez un horticulteur, des plants de cérinthe. Cette plante étant capable de supporter des températures descendant jusqu'à -5 °C, vous pourrez les installer dans le jardin dès le mois d'avril. Espacez-les alors de 30 cm et veillez à ne pas enterrer le collet.

Quand et comment la semer ?

La cérinthe se sème en février, au chaud, par poquets de cinq graines (préalablement trempées une nuit entière dans de l'eau tiède). La levée se fait généralement en 7 jours.

Rempotez les plants dès que ceux-ci sont manipulables et installez-les en mai à leur emplacement définitif ; en effet, les cérinthes ont un appareil racinaire pivotant et n'apprécient pas d'être déplacées.

Culture et entretien de la cérinthe

Culture et entretien de la cérinthe

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Ne réclamant aucun traitement ni fertilisation pas plus qu'une taille ou un arrosage, la cérinthe est une plante facile, sans entretien.

Maladies, nuisibles et parasites

La cérinthe n'est pas sujette aux maladies ou aux attaques de nuisibles.

Multiplication de la cérinthe

Multiplication de la cérinthe

gailhampshire/CC BY 2.0/Flickr

Les cérinthes propulsent leurs graines (ressemblant à des grains de poivre, noirs, tronqués d'un côté) lorsqu'elles arrivent à maturité, en septembre octobre. Récupérez-les donc sur le sol, aux alentours des plantes. Ou bien laissez-les se ressemer spontanément pour les repiquer dès que vous verrez les plants poindre du sol au printemps.

Conseils écologiques

Glissez la cérinthe dans votre potager, en bordure des légumes ou au pied des arbustes fruitiers. Cette fleur mellifère à la floraison de longue durée attirera nombre d'abeilles et autres auxiliaires qui assureront la bonne pollinisation des cultures.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides