Rumex hydrolapathum

Rumex hydrolapathum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Patience d'eau

  • Nom(s) latin(s)

    Rumex hydrolapathum

  • Famille

    Polygonacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Herbes et graminées

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau) | Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1,50 à 2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

La patience aquatique, Rumex hydrolapathum, est une herbacée vivace originaire des marais d'eau douce d'Eurasie, Europe et Asie occidentale. Cette espèce ne se rencontrait naturellement qu'en Europe avant. Son aire géographique s'est étendue. La frontière sud-ouest s'étend le long de la bordure nord des Pyrénées. La frontière orientale est déterminée par la Volga. La limite nord se situe à un maximum de 62 ° de latitude nord. Dans le sud, la zone de distribution se termine dans la vallée du Pô, dans le nord de la péninsule des Balkans et le nord des côtes de la mer Noire. En Amérique du Nord, la patience d'eau commence à être recensée.

Facilement visible fleurie avec ses 1,50 à 2 m de hauteur, la patience d'eau prend 2 ans pour atteindre sa taille maximale. Elle pousse au bord des lacs et des rivières, et de la mer aussi. Elle est généralement proche de la rive de la ligne d'eau ou croissant en eau peu profonde.

Bon à savoir : Rumex hydrolapathum est l'un des très rares organismes décaploïde (polyploïdie), contenant deux cents chromosomes individuels !

Au cours de sa première année, la patience d'eau a une rosette de feuilles, de longs pétioles glabres avec des lames de feuilles lancéolées jusqu'à 80 cm de longueur. Durant cette première année, les feuilles basales sont rétrécies à la base du pétiole. Les feuilles ont des bords lisses et sont généralement sans rides. Ces feuilles sont grandes et coniques aux deux extrémités, leurs nervures latérales sont perpendiculaires à la nervure centrale. Dans les années suivantes, la patience d'eau produit une tige florale debout, non ramifiée, jusqu'à la base de l'inflorescence.

La tige est dure, rainurée, verte quand Rumex hydrolapathum est jeune, mais tourne au rougeâtre avec l'âge. Les feuilles de plus en plus nombreuses sur la tige sont alternes, cambrées et diminuent en taille vers l'apex de la tige. L'inflorescence est un composé racémique. Les nombreuses petites fleurs sont régulières, avec des périanthes composés de deux à trois verticilles, la spire extérieure s'étale et la spire intérieure couvre les fruits en développement. Les fleurs sont rougeâtres pendant la période de juillet à août, plus larges en haut en forme de toupie. Elles passent à une couleur plus foncée juste avant la maturation. Il y a six étamines, trois carpelles soudés et trois styles. La plante est hermaphrodite. Le fruit est un akène triangulaire-ovale, d'abord vert puis virant au brun.

Espèces de Rumex hydrolapathum

Patience d'eau (Rumex hydrolapathum)

 Patience d'eau (Rumex hydrolapathum)
  • Floraison : Longue floraison, parfois de mai à septembre.
  • Végétation : Facilement 1,50 m de haut, certaines témoignent d'une hauteur possible à 3 m !
  • Qualités : Plante utilisée pour diverses parties : racines, feuilles, fruits.

Rumex aquaticus

 Rumex aquaticus
  • Floraison : En fin de printemps et une partie de l'été.
  • Végétation : Plus petit, mais à peine, avec une hauteur jusque 1,80 m.
  • Qualités : Idem.

Plantation de Rumex hydrolapathum

Plantation de <em>Rumex hydrolapathum</em>

BerndH/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où le planter ?

Poussant au bord des lacs, rivières ou fossés, même en eau peu profonde, la plantation se fait sur les sols humides à très humides, souvent inondés, avec un substrat modérément riche, boueux, graveleux, sableux ou limoneux, si possible basique à neutre. La zone de culture typique est le rivage immédiat où les espèces oscillent entre immersion et émersion, à hauteur de la surface de l'eau, comme c'est le cas des roselières.

Conseil de plantation : Rumex hydrolapathum pousse souvent avec des espèces de roseaux, tels que, entre autres, la glycérie aquatique (Glyceria maxima), le rubanier d'eau (Sparganium erectum), des acores (Acorus calamus) et le scirpe aquatique (Typha latifolia).

Quand planter Rumex hydrolapathum ?

Plantez au début du printemps ; il lui faut 2 ans pour atteindre sa pleine mesure.

Comment le planter ?

Cette plante vivace à rhizome se plante dans un substrat souple, quelques centimètres en dessous de la surface.

Culture et entretien de Rumex hydrolapathum

Culture et entretien de <em>Rumex hydrolapathum</em>

BerndH/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les plantes de roselières ne demandent pas d'entretien notable, sauf être taillées pour éviter de devenir envahissantes.

Rumex hydrolapathum est une plante caduque, enlevez une majorité des parties mortes avant l'hiver.

Aucune mesure à prévoir pour l'hivernage : cette vivace rustique supporte facilement les climats nordiques.

Maladies, nuisibles et parasites

Rumex hydrolapathum est une plante très résistante.

Multiplication de Rumex hydrolapathum

Multiplication de <em>Rumex hydrolapathum</em>

Karelj/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La patience d'eau, rhizomateuse, se propage par voie végétative : une division de la souche suffit sur des plantes matures (plus de 2 ans) pour multiplier.

Conseils écologiques

Plusieurs espèces de Rumex sont cultivées comme plantes potagères pour leurs feuilles comestibles. Des parties de plantes contiennent beaucoup d'acide oxalique (qui donne une saveur acide de citron), qui est nocif pour tout le monde en quantités importantes, en particulier pour les individus avec une insuffisance rénale.

Après la cuisson, la part de l'acide oxalique diminue sensiblement et la plante peut être consommée, semblable à de l'épinard cuit.

Mise en garde : les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux ou l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières avec cette plante dans leur alimentation, car elle peut aggraver leur état.

Les graines séchées sont utilisées comme des épices, une fois écrasées, mais la récolte est fastidieuse en raison de la petite taille de la graine (5 mm environ).

L'espèce a des avantages médicaux, l'extrait de racines (rhizomes) permet de traiter l'indigestion et la diarrhée. Les feuilles aident à traiter des ulcères dans la zone des yeux.

Un peu d'histoire…

Le taxon synonyme Lapathum aquaticum, connu sous le nom de patience aquatique, est invalide.

Rumex hydrolapathum s'hybride facilement avec une autre espèce, Rumex aquaticus, plus orientale, lorsque les deux plantes occupent le même espace.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides