Œnanthe

Œnanthe en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Oenanthe fistuleuse

  • Nom(s) latin(s)

    Oenanthe fistulosa

  • Famille

    Apiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau) | Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Récolte

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Oenanthe, dans la famille des Apiacées, pousse pour la plupart des espèces dans un sol humide, dans les marais, les fossés ou près de berges de petits plans d'eau.

Plusieurs des espèces d'Oenanthe sont extrêmement toxiques , le poison actif étant l'énanthotoxine. La plus notable d'entre elles est O. crocata, qui vit dans des sols humides et marécageux, et ressemble à du céleri avec des racines ressemblant à de grandes carottes blanches. Les feuilles peuvent être consommées en toute sécurité par le bétail, mais les tiges, et surtout les racines riches en glucides sont beaucoup plus toxiques. Les animaux familiers qui mangent les feuilles peuvent manger les racines lorsque celles-ci sont exposées au soleil (en grande partie déterrées), mais une seule racine est suffisante pour tuer une vache, et des décès humains sont également connus. O. crocata est considérée comme particulièrement dangereuse en raison de sa similitude avec plusieurs plantes comestibles.

À l'inverse, une espèce telle que O. javanica, communément connue comme le céleri chinois ou persil japonais, est comestible et cultivée dans plusieurs pays de l'Est de l'Asie, ainsi qu'en Italie et en Inde, où la nouvelle pousse de printemps est savourée comme un légume. L'origine géographique de O. javanica est initialement l'île de Java, mais elle est répandue un peu partout de nos jours. Les feuilles ressemblent aux frondes d'une fougère dont le gris-vert est ponctué de rose aux extrémités. Il est préférable d'éliminer les fleurs pour conserver un beau feuillage.

L'espèce la plus communément disponible en France est Oenanthe fistulosa, originaire d'Europe (avec la Corse incluse pour la France) et d'Asie. C'est une plante herbacée vivace des habitats humides ou mouillés, généralement dans les zones d'inondation hivernales : prairies et pâturages dans les plaines inondables, rivières, marais et fossés, ruisseaux, canaux, lacs et étangs. Cette plante déploie des tiges creuses finement cannelées de 30 à 100 cm de haut. Les feuilles sont formées d'un pétiole et de folioles creuses. La floraison, qui débute en juin et se termine en septembre, provoque des inflorescences en ombelle longuement pédonculées aux extrémités des tiges. Seules les fleurs du centre sont fertiles.

Les œnanthes se reproduisent par graines, et se propagent par stolons.

Espèces d'Oenanthe

Œnanthe fistulosa

Œnanthe fistulosa
  • Nom commun : Œnanthe fistuleuse
  • Floraison : Fleurs blanches regroupées en ombelle.
  • Végétation : D'une hauteur de près de 1 m, elle est grande, avec de nombreuses ramifications des folioles.
  • Qualités : Bonne plante épuratrice en bassin, sans danger d'intoxication si bien préparée.

Œnanthe aquatica

Œnanthe aquatica
  • Nom commun : Œnanthe aquatique
  • Floraison : Idem.
  • Végétation : Branches ramifiées, vertes, sur une tige haute, creuse.
  • Qualités : Épuratrice, elle peut être totalement immergée sur de courtes périodes.

Œnanthe javanica

Œnanthe javanica
  • Nom commun : Œnanthe de Java, céleri chinois, persil japonais
  • Floraison : Idem.
  • Végétation : Idem.
  • Qualités : Comestible, avec précaution.

Plantation de l’œnanthe

Plantation de l’œnanthe

Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Où la planter ?

Une zone humide, temporairement inondée ou immergée de 10 cm sous l'eau près d'une berge, constituera un biotope valable pour l'œnanthe fistuleuse.

Elle préfère l'exposition en plein soleil, mais supporte la mi-ombre (cela ralentit toutefois sa vitesse de croissance).

Le substrat doit être riche, surtout en éléments nutritifs comme l'azote (nitrates).

Quand planter l’œnanthe ?

Le début de la croissance est assez précoce, une plantation en fin d'hiver ou au début du printemps permet d'obtenir une floraison dès juin.

Comment la planter ?

Si l'exploitation des graines reste envisageable, il vaut mieux replanter une plantule avec ses stolons sous juste 2-3 cm de substrat (voir quasiment en surface du substrat) dans une zone humide, ou l'immerger de 5-10 cm sous la surface d'un petit plan d'eau.

Culture et entretien de l’œnanthe

Culture et entretien de l’œnanthe

Aroche/CC BY-SA 2.5/Wikimedia

Comme de nombreuses plantes de zone humide, voire semi-immergée, l'entretien est restreint, se limitant à circonscrire la zone de propagation stolonifère.

Taille de l’œnanthe

Lorsque la floraison débute, si on veut conserver un beau feuillage, il convient d'éliminer les grappes de fleurs sur les côtés pour ne laisser que celles les plus au centre.

Au début de l'hiver, rabattre les grandes tiges, le feuillage étant caduc.

Maladies, nuisibles et parasites

Peu sensible aux attaques.

Récolte

Les feuilles présentent un intérêt pour le bétail, mais toujours avec prudence avec les œnanthes ! Récoltez-les jeunes.

Multiplication de l’œnanthe

Multiplication de l’œnanthe

Llez/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Si la propagation naturelle se fait via les graines (qui se déposent juste à la surface du substrat), la méthode la plus simple pour multiplier une œnanthe se limite à prélever une partie de la plante avec son stolon souterrain puis de replanter ailleurs.

Conseils écologiques

Lorsque la plantation est réalisée en immersion partielle, les racines sont d'excellentes consommatrices de produits azotés, les nitrates. Utilisez l’œnanthe fistuleuse en lagunage pour un bassin de jardin.

Un peu d'histoire…

Oenanthe est dérivé du grec oinos (vin) et anthos (fleur), qualifiant l'odeur de vin dégagé par les fleurs.

L'espèce Oenanthe fistulosa est protégée en France, inscrite sur la Liste rouge européenne de l'IUCN, et insérée dans la liste des espèces végétales protégées en région Rhône-Alpes.

L'espèce (à éviter !) Œnanthe crocata est une plante neurotoxique utilisée pour le meurtre rituel de personnes âgées dans l'ancienne Sardaigne phénicienne. Lorsque des personnes étaient incapables de subvenir à leurs besoins, elles étaient intoxiquées avec cette herbe, puis poussées d'un rocher élevé ou battues à mort. Les criminels ont également été exécutés de cette façon.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides