Cosmidium

Cosmidium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cosmidium, Philippine

  • Nom(s) latin(s)

    Cosmidium burridgeanum

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,30 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    6 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Par la taille de ses fleurs et leur coloris très vif, le cosmidium (Cosmidium burridgeanum) est souvent confondu avec le coréopsis. Il porte d'ailleurs le surnom de « faux-coréopsis ». Comme ce dernier, il pousse dans les mêmes lieux, à la même exposition bien ensoleillée et affectionne les sols très bien drainés.

On peut néanmoins le reconnaître à la coloration homogène des fleurs : celles-ci s'ouvrent sur un cœur pourpre, ont les pétales pourpre foncé aux trois quarts et bordés de jaune. Cette belle homogénéité permet de créer de grandes plates-bandes le long des murs et des allées, et des massifs pimpants. La hauteur régulière des tiges atteignant toutes 40 à 50 cm est également une caractéristique du cosmidium. Le feuillage reste fin, léger et élégant.

Cette annuelle se sème au printemps, directement en place (un véritable avantage pour le jardinier). Les fleurs se renouvellent ensuite pendant tout l'été.

Sa facilité de culture convient à tous les jardiniers, débutants ou non, et aux enfants qui peuvent ainsi avoir leur petit carré de fleurs près de leurs jeux, pour en cueillir quelques-unes quand ils veulent confectionner des bouquets. Un sol bien drainé est la seule condition à sa réussite.

Le cosmidium (Cosmidium burridgeanum) constitue un atout pour embellir les massifs citadins autant que les potées et bacs de terrasse. Dans les jardins un peu plus grands, il donne une allure champêtre aux larges massifs de fond de parcelle. Le semer aux alentours de la maison permet aussi de profiter au quotidien de ses couleurs vives, quand on aime les teintes chaudes et les compositions toniques.

La plante s'associe avec d'autres annuelles et vivaces de même hauteur, plutôt dans les coloris unis jaune pâle ou rose tendre de manière à créer un contraste assez doux. L'association avec des cosmos se fait avec des variétés de faible hauteur (Cosmos sulfureus nains), ou avec des variétés traditionnelles mais en plaçant ces dernières en fond de massif. Des touffes de graminées telles que le stipa (Stipa tenuissima) ou l'imperata (Imperata cylindrica 'Red Baron') placées entre quelques pieds de cosmidium regroupés allègent la composition.

Espèces et variétés de cosmidium

Une seule espèce est actuellement proposée en culture, disponible en sachets de graines. Cosmidium burridgeanum est originaire du Texas. Parfois on trouve la plante sous le nom de Cosmidium 'Philippine' ou simplement Philippine.

Cosmidium burridgeanum

Cosmidium burridgeanum
  • Floraison : Les fleurs pourpres bordées de jaune se renouvellent en juillet-août et jusqu'à mi-septembre.
  • Végétation : Les touffes de 40 à 50 cm de haut sont à la fois légères par leur feuillage et denses par la multitude de fleurs épanouies.
  • Qualités : Plante annuelle simple à cultiver, idéale dans les massifs et jardins champêtres.

Semis du cosmidium

Semis du cosmidium

© Horticolor – Lyon

Où le semer ?

Le cosmidium pousse en situation bien ensoleillée. Un sol ordinaire convient très bien. S'il est un peu plus riche, la floraison sera plus abondante. Le principal critère à respecter est son excellent drainage.

Quand semer le cosmidium ?

Le semis en place se fait dans un sol réchauffé, en mars-avril.

Pour avancer la floraison, un semis en serre fin février-début mars donne des plants que l'on installera au jardin ou en pot dès la fin des gelées.

Comment le semer ?

Pour de grandes plates-bandes au jardin, tracez des sillons distants de 40 à 50 cm avec le manche d'un outil sur un sol bien ratissé. Semez en ligne et recouvrez de terre. Arrosez en pluie très fine aussitôt. Pour que le semis ne soit pas trop dense, mélangez les graines avec des cosses de sarrasin ou du sable.

En bordure, faites un seul rang, en massif, semez plutôt en groupes de quelques graines éparpillées à la volée. Vous enlèverez les plants les plus grêles si le semis est trop dense. On laisse un plant vigoureux tous les 30 à 40 cm environ.

Comment semer le cosmidium en pot ?

En pot ou en bac, semez une toute petite poignée de graines sous 0,5 cm de terre, tassez légèrement avec le plat de la main et arrosez en pluie fine. Éclaircissez à la levée des plants. Le pot doit au minimum faire 40 cm de diamètre.

Culture et entretien du cosmidium

L'entretien du cosmidium reste très simple. Arrosez régulièrement s'il ne pleut pas pour faire lever les graines et favoriser la croissance des plants. Ensuite, arrosez quand il fait chaud, sans engorger le terrain. Préférez un arrosage le soir ou le matin très tôt.

Dans les massifs des petits jardins et sur les cultures de balcons et terrasses, coupez les fleurs fanées au fur et à mesure, ou du moins en partie pour garder un aspect uni et attrayant.

En fin de saison, rabattez l'ensemble de la touffe au ras du sol.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite n'est à déplorer, ni aucune maladie.

Multiplication du cosmidium

Récupérer les graines est assez fastidieux, un semis avec des graines achetées dans le commerce s'avère plus facile. La plante se ressème dans les grandes plates-bandes si le rabattage intervient seulement après la montée en graine des capitules fanés, entre la mi-septembre et la mi-octobre.

Conseils écologiques

Évitez les sols lourds qui se réchauffent lentement au printemps puis s'assèchent en été et se craquellent. Si vous voulez absolument cultiver cette plante avec ce type de sol, amendez-le avec de la pouzzolane broyée et apportez une bonne couche de compost en automne pour modifier la structure et faciliter la formation du complexe argilo-humique favorable aux plantes et au drainage.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides