Emilia coccinea

Emilia coccinea en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Cucolie écarlate

  • Nom(s) latin(s)

    Emilia coccinea

  • Famille

    Astéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Annuelle
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1 m
  • Largeur à maturité

    30 à 40 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    6 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Rocaille
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Elle est vraiment peu connue et fait partie des découvertes intéressantes à s'autoriser quand on veut renouveler la flore annuelle des massifs, dans un style un peu sauvage. Emilia coccinea s'achète donc en graines pour un semis printanier, s'épanouit en été puis disparaît en automne après avoir dispersé ses graines. Elle aime les températures chaudes pour prospérer et ses graines ne résistent pas aux températures négatives quand elles descendent en dessous de -5 °C.

Cette annuelle est surtout utilisée dans les jardins des pays tropicaux et subtropicaux. Venant d'Afrique où elle se rencontre sur le bord des routes et dans les friches, elle a été introduite dans d'autres contrées de climat similaire, et particulièrement à l'Île Maurice. Sa prédilection pour les friches fait penser au coquelicot mais son allure s'approche beaucoup plus de celle du bleuet annuel.

Ses fines tiges pubescentes montent de 60 cm à 1 m de haut environ. Elles se ramifient en partie terminale pour porter des pompons orange vif à rouge écarlate au sommet. Les fleurs se renouvellent de juin à fin août. Les feuilles alternes sont allongées, vert clair, plus touffues à la base. La plante produit des akènes après la fanaison des fleurs.

Au jardin ou en bac de terrasse et balcon, Emilia coccinea se comporte comme une annuelle facile de culture. Si l'exposition lui plaît, elle produit une abondante floraison. En massif bien drainé et sols sableux, elle s'associe aux graminées comme le stipa et aux autres annuelles sans souci, par exemple aux pavots de Californie, bleuets et nigelles. Sa capacité à pousser sans soins particuliers dans les terrains secs et graveleux la prédispose aux rocailles ornementales quand celles-ci sont bien ensoleillées. Emilia coccinea peut aussi augmenter le nombre des espèces qui investissent les friches et les bords des chemins pour les rendre plus colorés.

Emilia coccinea se trouve souvent sous le nom de cucolie écarlate. Elle entre dans la famille des Astéracées. Plus d'une centaine d'espèces ont été recensées dans le genre Emilia.

Note : la plante aurait des propriétés médicinales, utilisées dans les pays d'Afrique centrale et Afrique de l'Est. Elles serviraient à soigner les affections oculaires, en compresse à la manière de l'eau de Bleuet dans nos contrées. Elle aurait également une action contre les affections pulmonaires. Mais comme les espèces de ce genre sont souvent prises les unes pour les autres, aucune certitude n'est confirmée quant à ces propriétés.

Espèces et variétés de Emilia coccinea

Emilia coccinea

Espèce type

Emilia coccinea Espèce type
  • Floraison : Fleurs orangé vif à rouge écarlate de juin à fin août.
  • Végétation : Feuilles concentrées en partie basse des tiges. Port élancé sur 60 cm à 1 m.
  • Qualités : Allure de petite plante sauvage qui produit beaucoup d'effet pendant la floraison et disparaît ensuite rapidement.

'Scarlet Magic'

Emilia coccinea 'Scarlet Magic'
  • Floraison : Fleurs écarlates et très nombreuses en été.
  • Végétation : Port plus touffu que l'espèce type.
  • Qualités : Cette variété fait grand effet dans un massif ou une bordure de chemin dans un jardin champêtre.

Semis de Emilia coccinea

Semis de <em>Emilia coccinea</em>

Rolf Engstrand/CC BY-SA 3.0/wikimedia

Où la semer ?

Une exposition bien ensoleillée est recommandée. Les terrains bien drainés, sableux ou caillouteux conviennent. Évitez les terrains humides ou qui s'engorgent facilement quand il pleut.

En pot, donnez-lui un terreau standard pour plante fleurie.

Quand semer Emilia coccinea ?

Le semis s'effectue au printemps dans un sol réchauffé.

Comment la semer ?

La plante ne demande pas de technique particulière de semis. On peut semer en sillons très peu profonds (2 à 3 mm) et espacés de 30 cm, ou placer quelques graines dans des petites cuvettes distantes de 30 cm. On recouvre juste de terre une fois les graines en place et on arrose.

Dans les rocailles sèches, ou pour étoffer les massifs d'annuelles, un semis à la volée répartira plus naturellement les graines. Pour améliorer une friche ou une jachère fleurie, on peut aussi mélanger les graines avec celles d'autres annuelles et vivaces utilisées dans ce même but.

En pot et bac de terrasse, il faut éclaircir la plantation une fois les plants levés, car les graines sont en général semées trop serrées et donnent des plants trop nombreux pour la superficie disponible. Éclaircissez en enlevant un plant sur deux environ.

Culture et entretien de Emilia coccinea

Culture et entretien de <em>Emilia coccinea</em>

C T Johansson/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Arrosez en pluie fine après le semis pour que les graines adhèrent à la terre.

Cette annuelle ne demande pas de soins particuliers. Coupez seulement les fleurs fanées quand c'est possible, par exemple si la plante est utilisée en massif ou en bac de terrasse. Cet effleurage favorise une remontée, donc une floraison plus longue.

Maladies, nuisibles et parasites

Emilia coccinea n'est pas sujette aux attaques de parasites.

Multiplication de Emilia coccinea

Multiplication de <em>Emilia coccinea</em>

ninniane/CC BY NC 2.0/Flickr

La plante se ressème seule, ou s'achète en paquets de graines que l'on sème au printemps. La récolte des akènes est difficile, il vaut mieux compter sur le semis naturel dans les régions de climat doux.

Conseils écologiques

Cette annuelle est facile à vivre, mais les conditions de culture sont encore peu testées car on connaît peu la plante ainsi que la nature exacte des sols dans lesquels elle peut pousser le mieux dans nos contrées. Faites des tests vous-mêmes en différents endroits du jardin, toujours en sol poreux ou bien drainé, et observez son développement. C'est le meilleur moyen de trouver l'emplacement qui lui convient.

Un peu d'histoire…

La plante a été décrite en 1839 par George Don. La détermination botanique n'est cependant pas certaine, et de nombreux synonymes peuvent être présentés, comme Emilia flammea ou Cacalia coccinea.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides