Scleranthus uniflorus

Scleranthus uniflorus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Scléranthe

  • Nom(s) latin(s)

    Scleranthus uniflorus

  • Famille

    Caryophyllacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif | Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Étalé ou tapissant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,40 à 0,80 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    3 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le scléranthe (Scleranthus uniflorus) ressemble à une mousse : il en a la texture douce, le port en tapis ras et moutonnant, mais ne fait pas partie de cette famille de plantes. C'est une vivace persistante couramment proposée pour l'ornement des jardins miniatures d'extérieur et des compositions japonisantes, par exemple autour d'un bonsaï. Décoratif toute l'année, il pousse lentement. Cependant, le scléranthe n'est pas une plante d'intérieur pour les mini-jardins zen. Il préfère le grand air car il tient raisonnablement au froid en hiver.

Sa floraison est insignifiante, elle est minuscule, jaune, et ne se remarque quasiment pas. L'attrait principal de cette vivace gazonnante haute de 15 cm environ tient donc à son aspect de mousse, son port couvre-sol et sa couleur.

Le scléranthe (Scleranthus uniflorus) montre un feuillage bien vert, formé de feuilles courtes et drues. Ce feuillage peut sécher quand la plante est soumise aux vents secs ou froids. Sa bonne adaptation aux températures négatives en hiver, jusqu'à -10 °C environ, n'empêche cependant pas le gel d'occasionner aussi des dégâts sur le feuillage qui peut sécher. Mais celui-ci repousse et reverdit dès la fin de l'hiver.

Espèces et variétés de Scleranthus uniflorus

Scleranthus uniflorus

Scleranthus uniflorus
  • Nom commun : Scléranthe
  • Floraison : Minuscules fleurs jaunes en mai-juin.
  • Végétation : Feuillage dru, vert vif, sur une hauteur de 10 à 15-20 cm. La plante s'étale lentement mais sûrement quand les conditions lui plaisent.
  • Qualités : Cette vivace gazonnante habille le sol sous les érables japonais et les plantes taillées des compositions de style asiatique. Décorative toute l'année avec un aspect moutonnant très attractif.

Plantation de scleranthus uniflorus

Plantation de <em>scleranthus uniflorus</em>

Stuart Caie/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

C'est dans les patios que le scléranthe (Scleranthus uniflorus) fait des merveilles, planté en pleine terre quand celle-ci reste fraîche et bien drainée toute l'année. Offrez-lui un sol riche et à tendance acide.

Il se développe au soleil ou dans une ombre légère qui reste lumineuse. Quand il pousse au soleil, il n'aime pas les rayons trop forts de la mi-journée. Un emplacement sous un soleil doux ou tamisé est préférable. Cette particularité empêche d'utiliser cette herbacée rase en plein soleil dans les régions très chaudes.

Dans les jardins contemporains, on peut l'installer entre les joints des dallages, ou sur des rangs séparés par des lignes de larges dalles.

La culture en pot du scléranthe (Scleranthus uniflorus) est tout à fait possible, la plante étant vendue sous cette forme. Un contenant plus large que haut sera alors la meilleure solution. Une auge assez large fait aussi l'affaire, tout comme de grands bacs garnis d'arbustes de terre de bruyère comme les érables japonais et azalées taillées.

Quand planter scleranthus uniflorus ?

Le début du printemps ou l'automne sont les meilleures périodes. Évitez les mois de grosses chaleurs et de grand froid, ainsi que les périodes où il ne pleut pas beaucoup.

Comment le planter ?

Il est souvent conseillé de planter 5 à 9 plants au m² pour former rapidement un tapis, mais une plantation de 3 à 5 pieds est préférable quand on a la patience d'attendre un peu. Le scléranthe se développera plus harmonieusement et les pieds se rejoindront en deux à trois ans sans paraître trop serrés. La division se fera ainsi plus tardivement.

En pleine terre, ajoutez du terreau enrichi. Plantez en conservant le niveau supérieur de la motte au niveau du sol, ce qui n'est pas facile puisque la touffe couvre totalement la surface de la terre.

En pot, un mélange de terreau enrichi en matières organiques et de terre de bruyère fine sera le meilleur substrat de culture. Drainez le fond avec des graviers non calcaires, ou de la pouzzolane, ou des billes d'argile expansée.

Culture et entretien de scleranthus uniflorus

Culture et entretien de <em>scleranthus uniflorus</em>

Selon la région, l'entretien de cette plante rase sera plus ou moins facile. Il est vrai que dans un microclimat doux, sous un ciel assez nuageux en été et en situation abritée, la plante ne demande pas grand-chose et vit de longues années. Ailleurs, il est plus compliqué de réunir de bonnes conditions d'exposition, de nature de sol, de fraîcheur et de protection au gel.

En pleine terre, arrosez régulièrement pendant la première année de plantation, ensuite seulement pendant les périodes de temps sec. Le sol ne doit pas s'assécher sinon la plante se retrouve en stress hydrique.

En pot, effectuez un rempotage quand la plante déborde du contenant. Arrosez régulièrement pendant toute la durée de culture de cette plante.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucune maladie n'a été remarquée sur ce type de vivace, les parasites ne s'y attaquent pas non plus.

Multiplication de scleranthus uniflorus

Multiplication de <em>scleranthus uniflorus</em>

Attendez le rempotage au printemps pour diviser la plante. Vous pourrez ainsi facilement couper des morceaux de ce tapis vert en périphérie de la touffe et les replanter ailleurs.

Conseils écologiques

En dehors des compositions très soignées de petits jardins contemporains ou de style asiatique, cette plante n'est que très peu utilisée, à cause de sa lenteur de croissance et de ses besoins très spécifiques. Mais dans les jardins du littoral sous des ciels nuageux, elle peut aussi orner les jardins d'entrée de maison, les bordures de massifs et d'allées. Testez d'abord avec un ou deux pieds sur une année, si les conditions leur plaisent, vous pourrez en planter d'autres.

Un peu d'histoire…

Le scléranthe (Scleranthus uniflorus) cultivé pour l'ornement vient de Nouvelle-Zélande. D'autres espèces comme Scleranthus annuus et Scleranthus perennis se rencontrent à l'état sauvage en Europe et en Afrique du Nord. S. perennis est très courant en France et en Corse, dans les graviers et milieux rocailleux acides. Scleranthus biflorus est également présent dans la flore alpine.

Note : l'espèce Scleranthus annuus fait partie des Fleurs de Bach, ces élixirs floraux utilisés en médecine naturelle pour retrouver un corps et un esprit sain. Ils ont été inventés par Edward Bach, un médecin homéopathe anglais, à partir de 1930. S. annuus est utilisé pour traiter les troubles liés à l'indécision permanente pouvant conduire à la cyclothymie.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides