Helonias bullata

Helonias bullata en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Œillet des marais

  • Nom(s) latin(s)

    Helonias bullata

  • Famille

    Melanthiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol humide

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Prairie Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cette belle plante est localement abondante dans les zones le long de la côte est des États-Unis. Malgré cela, la plupart des populations existantes ne sont pas protégées et souffrent des menaces directes connues dues à la présence de l'Homme.

L'intérêt populaire pour l'œillet des marais est fort en raison de ses séduisantes grappes rose vif de fleurs printanières qui apparaissent en avril ou début mai et durent jusqu'à la mi-juin.

L'œillet des marais Helonias bullata pousse en grandes stations denses, souvent localisées en prairie humifère, créant un magnifique paysage. Il apprécie tout autant les zones humides boisées marécageuses qui bordent les petits ruisseaux.

Les feuilles sont persistantes, en forme de lance, et parallèles. Pendant l'hiver, les feuilles tournent souvent au brun rougeâtre, mais sont souvent difficiles à voir parce qu'elles reposent à plat, ou légèrement surélevées, directement sur la terre et donc sont souvent cachées par les feuilles mortes. Les feuilles forment une rosette à partir de laquelle pousse une robuste tige creuse. Les feuilles extérieures mesurent environ 2 cm de large, mais les feuilles internes sont bien plus larges.

La tige florale peut se développer jusqu'à une hauteur de 20 à 90 cm pendant la floraison, et jusque 1,50 m au cours de la maturation des graines. L'inflorescence est composée de nombreuses petites fleurs roses avec des étamines lilas.

Après la floraison, le fruit trilobé ressemble à une forme de cœur inversé, chaque lobe du fruit s'ouvre à nouveau en six lobes. Ces lobes libèrent les graines de forme linéaire avec des appendices gras sur chaque extrémité, appelés élaïosomes, lesquels sont mangés par les fourmis. Mais le travail des fourmis permet aussi le transport de certaines graines, il y a donc une dispersion par myrmécochorie.

Conseil : pendant les mois d'hiver, vérifiez l'existence d'un gros bourgeon rond au centre des feuilles, c'est la tête de la fleur de la saison prochaine.

Espèces et variétés de Helonias bullata

Helonias bullata

Helonias bullata
  • Nom commun : Œillet des marais
  • Floraison : Belle inflorescence sur une tige épaisse avec des petites fleurs roses, de parfois 1 m de haut.
  • Végétation : Feuilles vert foncé en début de période de croissance, au printemps, qui se rougissent jusqu'au brun aux abords de l'hiver.
  • Qualités : Très décorative, formant des stations denses, mais c'est une plante qui n'aime pas trop être transplantée (c'est en partie la raison de sa rareté en jardinerie).

Plantation de Helonias bullata

Plantation de <em>Helonias bullata</em>

Kristine Paulus/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

L'œillet des marais préfère les sols pauvres légèrement acides et doit, de préférence, être planté en petits groupes, chaque bulbe étant espacé de 15-20 cm environ de son voisin.

La plante nécessite un habitat saturé en eau, mais pas inondé. L'œillet des marais est souvent associé (en milieu naturel) à des arbres à feuilles persistantes tels que des thuyas, des pins, des mélèzes… L'espèce semble être légèrement tolérante à l'ombre et a besoin de suffisamment de couvert végétal pour réduire la concurrence avec d'autres espèces plus agressives. En culture domestique (et entretenue), il est préférable de l'implanter en pleine lumière.

Idéalement, la plante préfère un environnement où la nappe phréatique se situe à peu près au niveau de la partie supérieure de son système racinaire, mais ne couvrant pas la rosette. Ce n'est pas une plante facile pour son implantation.

Quand planter Helonias bullata ?

Plantez au début du printemps si les gelées nocturnes ne sont pas intenses, dans un sol humide mais susceptible de sécher légèrement.

Comment le planter ?

Enfoncez le rhizome et le bulbe de 10 cm sous la terre (pauvre, pas riche) directement avec la motte de terre de l'important système racinaire.

La culture en pot n'est pas conseillée.

Culture et entretien de Helonias bullata

Culture et entretien de <em>Helonias bullata</em>

Kerry Wixted/CC BY 2.0/Flickr

Surtout pas d'engrais ! L'œillet des marais aime les sols pauvres (ce qui évite une concurrence avec nombre de plantes qui pourraient envahir son territoire).

Désherbez régulièrement afin de laisser les plants sans concurrence envahissante.

Taille de Helonias bullata

Laissez les feuilles brunes pour l'hiver, cela protège le pied. N'enlevez les feuilles mortes qu'au printemps, lorsque la végétation reprend un nouveau cycle.

Les tiges florales seront éliminées en hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

Dans les zones en lisière de bois, les cerfs (et chevreuils) sont susceptibles de manger les fleurs, les feuilles ou les pousses de la plante.

L'œillet des marais craint la pollution, évitez les engrais, y compris ceux qui pourrait atteindre la station de plantation par ruissellement.

Si les fourmis deviennent trop nombreuses, risquant de menacer un plant, douchez les plants abondamment pour les faire partir.

Multiplication de Helonias bullata

Multiplication de <em>Helonias bullata</em>

Kerry Wixted/CC BY 2.0/Flickr

Le rhizome est constitué d'un petit bulbe qui produit de temps en temps des bulbilles. Cette multiplication naturelle végétative permet de faire des divisions des jeunes pousses, car si l'emplacement convient aux bulbilles, ils vont s'enraciner. Il suffira alors d'attendre que le jeune plant prenne un peu de vigueur pour le transplanter ailleurs.

La division des touffes est une opération compliquée et peu pratiquée, surtout que ces plantes ne survivent pas forcément en raison d'une grande sensibilité à être retirées de l'environnement saturé d'eau, mais aussi en raison d'une sous-estimation de la taille de la masse racinaire, sans compter la possibilité d'un échec pour reproduire l'environnement nécessaire.

Conseils écologiques

Très décoratif, l'œillet des marais n'aime que les sols pauvres : si le sol est pollué, vous le découvrirez rapidement !

Récupérez les feuilles mortes et brunes ayant passé l'hiver pour alimenter un composteur.

Un peu d'histoire…

Appelée Swamp Pink en anglais, rappelant la couleur rose de l'inflorescence, il ne faut pas confondre Helonias bullata avec Dianthus superbus, également appelé œillet des marais en français (néanmoins surtout connu comme l'œillet superbe).

L'espèce Helonias bullata souffre de la destruction de l'habitat qui a éradiquée de nombreux sites naturels. Même lorsque la terre où une population est présente est protégée contre le développement des activités humaines, les eaux de ruissellement issues de ce développement sur les terres voisines représentent une grave menace pour cette espèce qui craint les sols trop riches. En outre, la destruction de l'habitat dans le passé a fortement réduit sa variation génétique.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides