Franklinia alatamaha

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Franklinia alatamaha en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre de Franklin

  • Nom(s) latin(s)

    Franklinia alatamaha

  • Famille

    Théacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Forme

    Ouvert ou divergeant
    Élancé ou colonnaire
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    2 à 5 m
  • Largeur à maturité

    1,50 à 2,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Cet arbuste originaire des États-Unis, et plus spécifiquement de Géorgie, ressemble à s'y méprendre au camélia par la forme de sa floraison. Celle-ci, blanche et parfumée, offre cinq pétales en coupe évasée au centre desquels un bouquet d'étamines jaune d'or est bien proéminent. Les fleurs apparaissent en fin d'été et tiennent jusqu'en début d'automne.

Les longues feuilles vert moyen à vert sombre du Franklinia alatamaha sont elliptiques et pubescentes au revers. Elles se colorent de rouge, jaune et pourpre en automne avant de tomber. Comme c'est le moment où l'arbuste fleurit, le contraste entre la blancheur des fleurs et le flamboiement des feuilles donne un beau spectacle.

L'arbuste préfère les situations abritées et chaudes, protégées des vents desséchants en été et froids en hiver. Il ne réussit bien en général qu'en région où la température monte beaucoup à la belle saison. Il lui faut en effet un été très chaud pour préparer une abondante floraison.

L'arbre de Franklin (Franklinia alatamaha) offre un port colonnaire quand il produit un seul tronc. Mais il peut aussi présenter plusieurs troncs qui partent depuis la base, et dans ce cas son port s'étale beaucoup plus. Dans ce cas, il devient aussi large que haut, sur environ 4 m.

On connaît encore peu cet arbuste sous nos climats ; il fait figure d'espèce rare. Quand on arrive à réunir les conditions nécessaires pour qu'il se développe bien, il devient un bel atout ornemental en toutes saisons : en hiver on remarque davantage son écorce grise et nervurée, en été sa ramure porte un feuillage ample et en automne les fleurs s'épanouissent sur un feuillage qui change de tonalités. On peut le planter en isolé pour mieux le mettre en valeur, ou lui associer des plantes vivaces de terrain acide.

L'espèce est rustique jusqu'à -15 °C. Sa croissance est assez lente.

Espèces et variétés de Franklinia alatamaha

Une seule espèce est recensée, elle se se rencontre plus à l'état sauvage et que rarement en culture. On peut par contre la découvrir dans certains jardins botaniques.

Franklinia alatamaha

 Franklinia alatamaha
  • Floraison : Floraison parfumée en septembre-octobre. Grosses fleurs blanches ouvertes sur un bouquet d'étamines jaune doré.
  • Végétation : Hauteur de 4 à 5 m environ. Port conique ou arrondi et évasé. Feuillage large et elliptique.
  • Qualités : Très bel arbuste de collection, à chouchouter quand on a la chance de pouvoir lui offrir de bonnes conditions de culture.

Plantation de Franklinia alatamaha

Plantation de <em>Franklinia alatamaha</em>

Wendy Cutler/CC BY 2.0/Flickr

Où le planter ?

Un terrain bien drainé et un emplacement abrité des vents lui conviennent. Comme la chaleur estivale est une condition pour qu'il fleurisse en fin d'été, il peut se cultiver dans un patio, un jardin clos, un endroit où le soleil est bien présent de juin à octobre.

Les sols frais et acides sont conseillés, comme pour toute la famille des Théacées dont il fait partie. Toutes ces conditions sont assez difficiles à réunir, en particulier un sol frais et bien drainé en situation chaude et ensoleillée, mais on peut trouver des microclimats favorables, par exemple en Limousin où le sol présente également une bonne acidité.

Il est déconseillé de le cultiver en pot, car l'arbre de Franklin est sensible à un champignon pathogène du sol (Phytophthora cinnamoni) qui se développe davantage dans ce type de culture.

Quand planter l'arbre de Franklin ?

La plantation au printemps est recommandée, ou en automne mais toutefois en évitant de le faire en début de floraison pour ne pas contrarier cette dernière.

Comment le planter ?

Arrosez la motte pour bien l'humidifier avant la plantation. Creusez un trou assez profond pour bien ameublir le sol tout autour des racines. Ajoutez du terreau de feuilles à la terre en place si elle n'est pas assez riche. Arrosez aussitôt la plantation terminée.

Culture et entretien de Franklinia alatamaha

Culture et entretien de <em>Franklinia alatamaha</em>

sandy richard/CC BY NC 2.0/Flickr

Paillez le pied de l'arbuste après la plantation pour maintenir le sol frais et arrosez régulièrement pendant la reprise.

Arrosez ensuite si les pluies sont insuffisantes, en particulier en été.

Apportez du terreau de feuilles au pied en début de printemps.

Taille de l'arbre de Franklin

Quand tailler ?

La taille s'effectue si nécessaire après la floraison, mais comme la croissance est lente, cette taille est inutile dans la plupart des cas.

Comment tailler ?

Un simple raccourcissement des tiges pour équilibrer la ramure se fait avec un sécateur aux lames bien affûtées et nettoyées.

Maladies, nuisibles et parasites

En dehors du champignon du sol qui peut sévir également sur les rhododendrons, bruyères et azalées, aucune maladie et aucun parasite ne sont recensés.

Multiplication de Franklinia alatamaha

Multiplication de <em>Franklinia alatamaha</em>

Scott Zona/CC BY NC 2.0/Flickr

La multiplication de l'arbre de Franklin n'est pas très bien connue. On peut essayer le bouturage, comme pour un camélia, avec un tronçon de tige de l'année prélevé en août. On coupe la base en biais que l'on trempe ensuite dans de la poudre d'hormone de bouturage avant de planter le tronçon dans un mélange de sable et de terreau. La bouture doit être conservée dans une atmosphère assez humide mais en gardant un substrat aéré.

La récolte des capsules fructifères en fin d'automne donne des graines que l'on peut aussi planter dans un terreau léger, régulièrement arrosé et maintenu au chaud.

Conseils écologiques

Le bon drainage du sol, particulièrement en hiver, est une condition impérative pour réussir la culture de Franklinia alatamaha. Faites des amendements si nécessaire, avec de la pouzzolane broyée, afin d'alléger la texture du sol, et apportez du compost maison chaque année en automne, puis du terreau de feuilles bien décomposé en début de printemps.

Un peu d'histoire…

L'arbuste a été découvert au milieu du XVIIIe siècle, dans une seule région des États-Unis. Mais son habitat naturel a progressivement disparu avec les défrichements dus à la conquête du territoire par les migrants. Il a failli disparaître et aujourd'hui reste une essence très méconnue et rare en culture. Son nom est un hommage à Benjamin Franklin, physicien et homme politique américain du XVIIIe siècle, et l'un des cinq auteurs de la Déclaration de l'Indépendance des États-Unis. Il indique également le nom de la rivière Alatahama située dans la région où il fut découvert.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
michel daniel lys

paysagiste, formateur, auteur | humeur de jardinier

Expert

christophe chateau

plombier | cch plomberie eurl

Expert

BM
bâtir moins cher

vente en ligne de matériel électrique, chauffage | www.batirmoinscher.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides