Arbre de feu du Chili

Arbre de feu du Chili en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Arbre de feu du Chili

  • Nom(s) latin(s)

    Embothrium coccineum

  • Famille

    Protéacées

  • Type(s) de plante

    Arbre ▶ Arbre feuillu

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante comestible ▶ Autres plantes médicinales

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Semi-persistant Caduc
  • Forme

    Conique ou pyramidal
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    5 à 10 m
  • Largeur à maturité

    2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    0,5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bosquet ou forêt Massif ou bordure Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Embothrium compte 8 espèces d'arbres ou arbustes persistants natifs du sud du Chili et d'Argentine au sein de la cordillère des Andes. L'espèce Embothrium coccineum, surnommée « l'arbre de feu du Chili » ou encore « buisson de feu du Chili » est la seule qui soit cultivée en raison de sa floraison époustouflante écarlate. Cependant, cette appellation viendrait du fait que l'arbre est une espèce pionnière qui s'installe rapidement après un feu.

Elle pousse sur une vaste étendue partant de la côte jusqu'à la limite de l'étage montagnard, et ce dans la moitié sud du Chili, soit de la VIIe à la XIIe région y compris sur l'île de Navarino à l'extrême sud de la Terre de Feu en Patagonie (cf note). Sa limite supérieure correspond à des zones où la neige tombe occasionnellement sur de courtes périodes. Sinon, il couvre abondamment les montagnes côtières culminant à 2 000 m d'altitude. Finalement, on le trouve dans des zones assez différentes où les pluies sont quasi permanentes jusqu'à des zones où les précipitations comprises entre 400 à 800 mm sont concentrées sur l'hiver comportant rarement 3 à 5 mois sans pluie. Il se trouve exposé au nord, soit face au soleil dans l'hémisphère sud, et parfois sous une ombre légère.

La famille des Protéacées est connue pour caractériser la flore sud-africaine et australienne notamment à travers les genres Protea, Leucadendron, Banksia, etc. Seuls les 2 genres Embothrium et Lomatia sont natifs du continent sud-américain.

L'arbre de feu du Chili à port compact très ramifié mesure autour de 5-6 m, dépassant rarement 10 m en culture. Les plus gros sujets mesurent 15 m avec un diamètre de tige de 50 cm. Le tronc trapu présente une écorce grise striée horizontalement. La ramure dressée assez flexible se pare d'un beau feuillage lustré vert bleuté à vert sombre capable de mesurer 15 cm de long. Le limbe étroit, arrondi au sommet présente des bords lisses plus ou moins ondulés et une nervure centrale claire. Les feuilles alternes sont pourvues d'un pétiole très court et de stipules. Contrairement à leur apparence, elles ne sont ni coriaces ni succulentes. Le feuillage tombe lorsque les températures descendent en dessous de -7 °C.

La floraison s'annonce vers les mois de mai-juin sous nos latitudes, et s'échelonne entre septembre et mars dans l'hémisphère sud selon la longueur des hivers. Elle se concentre plutôt vers le sommet de l'arbre et forme de spectaculaires corymbes de fleurs tubulaires écarlates parfois jaune pâle, munies de pédoncules aussi longs que la corolle. Chaque fleur mesure de 3 à 5 cm de long. Les boutons très allongés et renflés à l'extrémité s'ouvrent en faisant éclater les 4 tépales (sépales pétaloïdes). Ces derniers se divisent sur la moitié de leur longueur et vrillent pour laisser apparaître le pistil accompagné de 4 étamines courtes soudées à l'extrémité de la corolle.

Les fleurs sont bien entendu nectarifères et attisent l'appétit des oiseaux tels que le colibri à bec en faucille (Eutoxeres aquila) et l'élénie à cimier blanc (Elaenia albiceps) dans son habitat.

Les fruits sont des follicules ligneux de 6-8 cm terminés par le long pistil. Jaune rougeâtre, ils finissent par brunir et se lignifier avant de s'ouvrir par une fente latérale. Ils contiennent une dizaine de graines ailées de 3 cm.

La plante est dite comestible et son écorce possède des usages médicinaux. L'infusion de ses feuilles et rameaux s'emploie pour traiter les névralgies, les douleurs de dents, les affections des glandes et s'utilisent comme purgatif et cicatrisant. Le bois d'une belle teinte rose clair et facile à travailler est apprécié en sculpture pour la confection d'objets d'art ou d'ustensiles de cuisine. Les semences servent à colorer la laine en jaune clair tandis que les fleurs bouillies avec la betterave donnent une couleur rougeâtre.

Le terme Embothrium vient du grec bothrion, expression qui signifie « dans une fosse » en référence à l'ovaire qui se trouve enfoncé dans un disque. Coccineum se traduit par « écarlate » en latin.

Note : le Chili est divisé en 12 zones climatiques du nord au sud qui permettent de comprendre les exigences de la flore. L'altitude où pousse l'Embothrium dépend de sa position par rapport à l'équateur : au niveau de Vilches Bajo situé dans la région VII, il apparaît entre 600 et 800 m d'altitude et seulement entre 400 et 700 m à Punta Arenas (région XII).

Variétés d'Embothrium

Arbre de feu, noms chiliens : notro, ciruelillo, fosforito (Embothrium coccineum, syn. E. lanceolatum, E. coccineum f. lanceolatum)

Espèce type

Arbre de feu, noms chiliens : notro, ciruelillo, fosforito (Embothrium coccineum, syn. E. lanceolatum, E. coccineum f. lanceolatum) Espèce type
  • Végétation : Arbre à port dressé de 5 à 15 m de haut sur 5 de large. Écorce lisse grise piquetée de lenticelles qui s'écaille en vieillissant. Feuilles alternes, persistantes ou caduques selon les températures. Limbes lancéolés ou elliptiques de 4 à 12 cm de long sur 1 à 2 de large, vert intense à glauques sur le dessus, plus clairs au revers.
  • Fleurs et fruits : Cymes de fleurs tubulaires écarlates, orange ou parfois jaunes, articulées au niveau du pédoncule en mai-juin. Follicules bruns de 6-8 cm à graines ailées.
  • Qualités : Originaire des forêts du Chili et d'Argentine sur la chaîne andine jusqu'à la Terre de Feu, entre 0 et 1 500 m d'altitude. Se plaît le long de la côte atlantique suffisamment arrosée l'été. Résiste à -10 °C sur de courtes périodes.

'Norquinco Valley'

Arbre de feu, noms chiliens : notro, ciruelillo, fosforito (Embothrium coccineum, syn. E. lanceolatum, E. coccineum f. lanceolatum) 'Norquinco Valley'
  • Végétation : Feuilles un peu plus larges que chez l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Fleurs orange vif en mai.
  • Qualités : Pousse sur les pentes de la vallée de Norquinco en Argentine. Un peu plus rustique que l'espèce type.

'Lanceolatum'

Arbre de feu, noms chiliens : notro, ciruelillo, fosforito (Embothrium coccineum, syn. E. lanceolatum, E. coccineum f. lanceolatum) 'Lanceolatum'
  • Végétation : Feuilles longues et étroites.
  • Fleurs et fruits : Fleurs rouges.
  • Qualités : Résiste à -12 voire -15 °C avec une protection.

'Inca Flame'

Arbre de feu, noms chiliens : notro, ciruelillo, fosforito (Embothrium coccineum, syn. E. lanceolatum, E. coccineum f. lanceolatum) 'Inca Flame'
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Inflorescence beaucoup plus dense de fleurs pourpre orangé.
  • Qualités : Résiste seulement à -7 °C. À mettre en situation ombragée et abritée du froid et du vent.

Embothrium coccineum f. andina

Arbre de feu du Chili  Embothrium coccineum f. andina
  • Végétation : Arbuste ne dépassant pas 1,20 m. Feuillage vert gris.
  • Fleurs et fruits : Floraison vermillon.
  • Qualités : Pousse uniquement dans les zones d'altitude très arrosées, jusqu'à la limite de la forêt. Résiste à -15 voire -20 °C (zone 7, 6b). Tolère 1 à 8 mois de neige.

Plantation de l'arbre de feu du Chili

Plantation de l'arbre de feu du Chili

123RF/kongxinzhu

Où le planter ?

Cet arbre n'apprécie guère les excès de chaleurs en été et les froids trop rudes c'est pourquoi on le trouve plus aisément le long de la côte atlantique, notamment en Bretagne, au Pays Basque où il bénéficie d'été frais et assez humides. Il est apprécié comme arbre d'ornement au Chili bien sûr mais aussi aux États-Unis et en Grande-Bretagne jusqu'aux îles Féroé.

Il aime les sols profonds frais et bien drainés sablonneux ou humifères, voire tourbeux (à tendance acide). Plantez-le à mi-ombre en sous-bois si les étés sont brûlants sinon un emplacement dégagé lui convient bien.

Choisissez un endroit abrité des vents secs et froids. La proximité d'un étang lui ait favorable à condition que les racines ne soient pas noyées en hiver.

Quand planter l'arbre de feu du Chili ?

Au printemps de préférence.

Comment le planter ?

Faites un apport de tourbe ou de compost et veillez à ce que le sol soit bien drainé notamment en hiver.

Culture et entretien de l'arbre de feu du Chili

Culture et entretien de l'arbre de feu du Chili

Protégez les jeunes plants avec un copieux paillage durant l'hiver.

Arrosez régulièrement pendant la période estivale en cas de sécheresse.

Évitez l'apport de phosphore que les membres de la famille apprécient peu. Apportez plutôt du sang desséché si vous voulez fertiliser le sol ou bien du compost mûr.

Taille de l'arbre de feu du Chili

Il est inutile de tailler l'arbre de feu du Chili, si ce n'est pour ôter le bois mort.

Maladies, nuisibles et parasites

Les acariens de type araignées rouges s'attaquent au feuillage lorsque l'air est trop sec. Aspergez le feuillage ou créez une ambiance humide autour, avec la proximité d'un bassin par exemple.

Multiplication de l'arbre de feu du Chili

Multiplication de l'arbre de feu du Chili

Semis

Au printemps, semez les graines au chaud dans une terrine remplie d'un substrat léger. Enterrez légèrement les graines et maintenez humide.

La floraison s'annonce sur des plants âgés d'une dizaine d'années.

Bouturage

En août, réalisez des boutures aoûtées.

Conseils écologiques

Au Chili et en Argentine, le bétail ainsi que plusieurs espèces animales indigènes comme le huemul (cerf du sud andin) se nourrissent de ses feuilles. Ses fleurs sont une source de nourriture importante pour les oiseaux comme la perruche appelée conure magellanique (Enicognathus ferrugineus), la phrygile de Patagonie (Phrygilus patagonicus) et l'élénie à cimier blanc (Elaenia albiceps). Les fruits sont également consommés par les oiseaux et rongeurs tandis que les graines sont grignotées par des chenilles.

L'arbre de feu du Chili est une essence pionnière qui s'installe rapidement après un feu, – certainement une adaptation due à la présence des nombreux volcans de la « ceinture de feu » – ou après un glissement de terrain.

Un peu d'histoire…

Embothrium coccineum fut décrit en 1775 par le naturaliste allemand Johann Reinhold Forster (1729-1798) et par son fils Georg Forst (1771-1857) qui firent tous deux partie du second voyage de James Cook à travers l'océan Pacifique.

L'arbre de feu du Chili ne forme pas des forêts pures mais il se mêle à différentes formations végétales caducifoliées ou sempervirentes au sein de forêts humides ou sèches du matorral (cf note) comprenant des Nothofagus (faux hêtre de l'hémisphère sud), Podocarpus, Drymis ou encore parmi des forêts de résineux de style Araucaria araucana, Pilgerodendron uviferum ou Fiztroya cupressoides. Comme eux, il apprécie les atmosphères humides et des climats relativement doux même s'il pousse en altitude. En fait, il est une espèce commune dans les forêts humides dominées par le coihue (Nothofagus dombeyi), le hua-huan (Laureliopsis philippiana), le maniú femelle (Saxegothea conspicua) et le Weinmannia trichosperma, dans les forêts mésophiles dominées par Nothofagus dombeyi et Austrocedrus chilensis et dans les forêts xériques de transition vers la steppe avec Nothofagus antarctica, Austrocedrus chilensis, Maytenus boaria, et Weinmannia trichosperma.

L'Embothrium coccineum peut être admiré particulièrement dans les réserves nationales de Los Ruiles (région VII), de Malalcahuello (région IX) et de Manihuales (région XI). Sinon, il se trouve au nord depuis la province de Linares au Chili (35° S) et depuis le lac Ñorquinco en Argentine (39° S). Il atteint au sud le 55° parallèle de la Terre de Feu, s'avance à l'ouest jusqu'à l'île Chiloé (73° 50' de longitude ouest) et à l'est jusqu'à la steppe argentine au 71° de longitude ouest.

Note : le matorral chilien possède un climat méditerranéen et se caractérise entre autres par diverses plantes endémiques de type Nothofagus, coco du Chili, Acacia caven, Peumus boldo, Puya, Chusquea… Cette région représente 5 % du biome méditerranéen du globe.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides