Chamelaucium uncinatum

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Chamelaucium uncinatum en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Fleur de cire

  • Nom(s) latin(s)

    Chamelaucium uncinatum

  • Famille

    Myrtacées

  • Type(s) de plante

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

    Plante comestible ▶ Aromatiques et condiments

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 2 m
  • Largeur à maturité

    1,50-2 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Sol caillouteux Humus Terreau
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol sec
  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Véranda Serre froide Serre tempérée
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Haie Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'arbuste appartient à la famille des Myrtacées comme l'eucalyptus et le Leptospermum. Le genre Chamaelaucium regroupe 13-14 ou 30 espèces selon les classifications toutes originaires du Sud-ouest australien. L'espèce Chamaelaucium uncinatum se trouve uniquement dans la région de l'Australie Occidentale, peuplant les forêts claires et les landes sablonneuses. C'est une des plus célèbres fleurs australiennes.

La taille de l'arbuste atteint 2-3 m en culture surtout lorsqu'il est palissé contre un mur abrité, et jusqu'à 5 m dans son habitat. Ses feuilles linéaires persistantes vert sombre, de 2 à 4 cm de long dégagent une odeur aromatique lorsqu'on les écrase. Elles sont disposées par paires opposées et possèdent une section transversale triangulaire.

La floraison en grappes légères axillaires apparaît en fin d'hiver vers le mois de février et peut s'étirer jusqu'en juin. Les fleurs en boutons forment de petites sphères rouges. La corolle, de 15 à 20 mm de diamètre, arbore 5 pétales arrondis généralement pâles, d'aspect cireux, bien distants les uns des autres, avec un disque central plus foncé, en forme de coupe hérissée de pointes tout autour. Ce disque présente souvent un centre de couleur vive, rose, violet ou rouge, auréolé de blanc. Les 10 anthères (sacs polliniques) sont rattachées directement aux pointes du disque tandis que le pistil se dresse au cœur de la coupe. Il existe de très nombreux cultivars rarement diffusés en France offrant toutes les nuances de blanc au violet en passant par le grenat.

Les fruits sont des capsules dures contenant de minuscules graines.

La plante est appréciée en Australie et ailleurs en tant que fleurs coupées car celles-ci se conservent plus d'une semaine en vase. Elle est produite en Australie pour cet usage et vendue sous le nom de wax (cire) également aux États-Unis et en Israël.

Le terme Chamelaucium vient certainement du grec khamai, prostré, nain, et de leucos, blanc en référence à la floraison blanche fréquente dans les formes sauvages. Certains pensent que l'étymologie est latine et désigne la coiffure des papes médiévaux – le kamelaukion – réalisée en poils de chameau du grec kamelos. Mais la forme de celle rappelle assez peu la plante… Le nom d'espèce uncinatum signifie en latin « doté d'une pointe en forme de crochet » tel une faux pour évoquer la forme des feuilles.

Variétés de Chamelaucium uncinatum

De nombreux cultivars aux couleurs vives ont été produits alors que dans la nature, les fleurs sont blanches avec différentes nuances de mauve.

Fleur de cire, en anglais : waxflower, Geraldton wax (Chamelaucium uncinatum, syn. Darwinia uncinata)

Espèce type

Fleur de cire, en anglais : waxflower, Geraldton wax (Chamelaucium uncinatum, syn. Darwinia uncinata) Espèce type
  • Végétation : Dans son pays, buisson persistant de 3 à 5 m. Chez nous, ne dépasse pas 2 m. Feuilles linéaires vert sombre de 2 à 4 cm.
  • Fleurs et fruits : Floraison de février à juin blanche ou rose. Corolles très exotiques de 2-3 cm rose pâle.
  • Qualités : Ne tolère aucune gelée. La plante meurt à -3 °C. Très belles fleurs à couper. Pour sols acides.

'Album'

Fleur de cire, en anglais : waxflower, Geraldton wax (Chamelaucium uncinatum, syn. Darwinia uncinata) 'Album'
  • Végétation : Arbuste de 4 m de haut sur 3 de large à feuillage vert sombre.
  • Fleurs et fruits : Fleurs blanc pur avec coupe vert clair.
  • Qualités : Accepte les sols acides à légèrement alcalins.

'Bundara Excelsior'

Chamelaucium uncinatum 'Bundara Excelsior'
  • Végétation : Comme l'espèce type.
  • Fleurs et fruits : Grandes fleurs mauve pâle, à coupe grenat, très attractives, naissant en extrémité de branches pour la plupart.
  • Qualités : Croisement entre 2 formes de C. uncinatum créé en 1977 pour la fleur coupée. Très robuste et florifère, produit jusqu'à 18 kg de fleurs coupées au bout de 3 ans.

'Purple Pride'

Chamelaucium uncinatum 'Purple Pride'
  • Végétation : Arbuste de 1,50 à 2 m en tous sens, à feuillage dense vert clair.
  • Fleurs et fruits : Fleurs rouge pourpre en masse, un peu plus grandes que chez le type.
  • Qualités : Gélif (-1 à -3 °C). Très belle floraison utilisée pour la fleur coupée.

Plantation du Chamelaucium uncinatum

Plantation du <em>Chamelaucium uncinatum</em>

yaruman5/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Où le planter ?

La plante est assez facile à cultiver en climat méditerranéen dans un sol sablonneux neutre à acide, bien drainé et en terrain ensoleillé. Elle apprécie cependant un léger ombrage durant les heures les plus chaudes de la journée. Dans des régions arrosées comme le littoral atlantique, la plante parvient à pousser mais sa durée de vie est réduite. L'arbuste est totalement absent des régions tropicales chaudes et humides.

Comme tenu de sa faible résistance au gel, dans toute autre zone, le Chamelaucium uncinatum doit se cultiver en pot que vous rentrez durant l'hiver en serre froide.

Bon à savoir : en règle générale, les cultivars à fleurs rouge profond ('Purple Pride') ou blanches résistent moins bien au froid que les roses.

Quand planter le Chamelaucium uncinatum ?

Au printemps de préférence.

Comment le planter ?

Creusez une fosse de 40-50 cm en tout sens. Veillez à ce que le sol draine bien ou au besoin ajoutez une bonne pelletée de sable à la terre de remplissage et déposez 10 cm de graviers dans le fond.

Placez la motte de manière à faire affleurer le collet. Rebouchez le trou et versez un bon arrosoir afin de chasser les bulles d'air.

Comment planter le Chamelaucium uncinatum ?

En pot, optez pour un substrat léger pas trop riche et qui draine bien.

Comme beaucoup de plantes australiennes, le Chamelaucium uncinatum ne tolère pas l'excès d'éléments fertilisants. En revanche, vous pourrez conserver la plante de longues années en conteneur du fait de sa faible croissance.

Note : un conteneur en terre nécessite plus d'arrosages qu'un pot en plastique mais les deux conviennent.

Culture et entretien du Chamelaucium uncinatum

Culture et entretien du <em>Chamelaucium uncinatum</em>

Eric Hunt/CC BY NC ND 2.0/Flickr

En intérieur, la plante nécessite une lumière vive pour fleurir.

Arrosez modérément car le principal risque est de faire pourrir les racines. Enfoncez le doigt de quelques centimètres dans le substrat et arrosez uniquement si tout est sec.

Fertilisez les plantes en pot pendant la période de croissance uniquement, avec des engrais à libération lente (engrais organiques ou capsules d'Osmocote par exemple).

Les branches grêles ont tendance à retomber et nécessite un tuteurage à moins de raccourcir régulièrement les rameaux après la floraison.

Lorsque vous rempotez l'arbuste, soit environ tous les 2 ans, choisissez un pot qui possède 2 fois le volume du précédent mais pas plus. Un pot trop grand ne drainerait pas assez bien et augmenterait les risques de pourriture des racines.

Taille duChamelaucium uncinatum

Après la floraison, raccourcissez les rameaux de 1/3 de leur longueur.

Maladies, nuisibles et parasites

La pourriture des racines par des champignons, comme Phytophtora cinnamomi, due à un excès d'arrosage ou à des hivers froids et pluvieux est la principale cause de mortalité. Il n'existe aucun traitement.

Multiplication du Chamelaucium uncinatum

Multiplication du <em>Chamelaucium uncinatum</em>

Eric Hunt/CC BY NC ND 2.0/Flickr

Le semis est assez peu pratiqué car les capsules du Chamelaucium uncinatum ne s'ouvrent qu'à maturité rendant la récolte difficile et la germination est peu fiable. Le bouturage est préconisé.

Bouturage

En juin, pratiquez des boutures herbacées et en fin d'été (août-septembre) des boutures semi-ligneuses.

Prélevez des rameaux de 7,5 à 10 cm coupés juste en dessous d'un nœud. Ôtez les feuilles sur les 2/3 inférieur puis piquez-les dans un substrat sableux placé dans un endroit lumineux et chaud.

Les boutures à talon (munies d'un bout d'écorce à la base) et le trempage dans de l'hormone de bouturage offrent de meilleurs résultats.

Semis

Au printemps, remplissez une terrine avec un mélange de terreau et de sable puis semez les graines en surface. Placez la terrine entre 13 et 18 °C.

Conseils écologiques

Le Chamelaucium uncinatum est un arbuste parfait pour orner les terrains secs, ensoleillés aux hivers doux car il attire les insectes butineurs et réclame très peu de soin.

Un peu d'histoire…

Chamelaucium uncinatum fut décrit et nommé par Johannes Conrad Schauer (1813-1848) en 1844. Ce professeur à l'université de Greifswald s'attacha notamment à décrire les membres de la famille des Myrtacées présents en Australie-Occidentale.

La classification des Myrtacées reste un casse-tête pour les botanistes si bien qu'ils ont créé des « alliances » comme la Chamelaucium Alliance regroupant des genres très proches tels que Chamelaucium, Baeckea, Sannantha, Thryptomene, Verticordia, Homoranthus et Darwinia. Il s'agit d'arbustes petits à moyens munis de petites feuilles contenant des huiles essentielles douces comme chez le Chamelaucium uncinatum ou rappelant l'agrume (Darwinia citriodora). La taille des fleurs à 5 pétales est assez variable allant de quelques millimètres (Micromyrtus et Thryptomene) à 2-3 cm (Leptospermum sp, Chamelaucium). Dans d'autres cas, les fleurs individuelles peuvent être très petites et discrètes, mais sont regroupées et entourées par de grandes bractées colorées, pétaloïdes (par exemple chez certaines espèces de Darwinia). D'autres encore ont des sépales très développés, vivement colorés et ornés de poils (Verticordia sp.).

Les insectes sont les principaux vecteurs de pollinisation dans ce groupe mais les oiseaux sont également attirés par certaines espèces, en particulier par les Darwinia.

La majorité des espèces vivent dans les landes, les forêts parfois clairsemées des zones tempérées et sont absentes des forêts pluviales et des zones arides même si certaines espèces poussent sous les tropiques.

La rusticité des Chamelaucium uncinatum varie non seulement en fonction du climat, mais aussi du clone. La forme à fleurs rose commune est beaucoup plus résistante en zones tempérées et subtropicales que les formes rouge profond. La greffe peut être un moyen d'étendre son aire de culture en choisissant un porte-greffe plus rustique de Chamelaucium ou bien un autre genre comme Darwinia citriodora, Leptospermum petersoni, Kunzea flavescens ou ambigua. Ainsi, Chamelaucium uncinatum se cultive avec succès sur la côte de la Nouvelle-Galles du Sud et le sud-est du Queensland bien que la forme classique à fleurs roses soit beaucoup plus facile à entretenir que les formes à fleurs violettes ou marron.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides