Anthurium

Anthurium en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Anthurium, Anthure Flamant rose, Langue de Feu

  • Nom(s) latin(s)

    Anthurium

  • Famille

    Aracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen , à vaporiser
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre
  • Utilisation intérieure

    Salon/Cuisine Chambre Véranda
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

L'anthurium est une superbe plante exotique qui fait partie de la famille des Aracées tout comme l'arum.

Il possède de grandes feuilles oblongues de couleur vert foncé et vernissées. Sa floraison se présente sous forme de longues spathes brillantes en forme de cœur et d'un spadice central jaune.

Il est idéal comme plante d'intérieur.

Attention : c'est une plante toxique et sa sève est urticante.

Espèces d’anthurium

On distingue plusieurs espèces d’anthurium qui fleurissent pratiquement toute l’année.

Anthurium andreanum

 Anthurium andreanum
  • Origine : Colombie.
  • Hauteur : 0,50 à 0,80 m.
  • Qualités : Espèce superbe à grandes spathes d’une dizaine de centimètres environ.

Anthurium scherzerianum

 Anthurium scherzerianum
  • Origine : Guatemala, Amérique du Sud.
  • Hauteur : 0,80 m.
  • Qualités : Très résistant et très florifère.

Anthurium crystallinum

 Anthurium crystallinum
  • Origine : Panama, Pérou.
  • Hauteur : 0,80 m.
  • Qualités : Feuilles veloutées d’un vert sombre, avec des nervures argentées.

Plantation de l’anthurium

Plantation de l’anthurium

Où planter l'anthurium ?

L'anthurium est une plante d'intérieur qui aime la lumière claire à tamisée sans soleil direct. Une situation trop ensoleillée assèche la plante. Elle aime aussi une atmosphère humide, il est donc conseillé de la brumiser régulièrement.

On peut l'installer près d'une fenêtre voilée, mais aussi dans une véranda ou dans une serre. Elle apprécie une température comprise entre 18 et 21 °C toute l'année. Elle n'aime pas les courants d'air. Toutefois, on peut aussi sortir la plante sur son balcon quand il fait beau.

Quand et comment le planter ?

L'idéal est de la planter au printemps dans un pot avec une couche de billes d'argile ou de gravier dans le fond du contenant. Cela facilite le drainage et permet aux racines de ne pas stagner dans l'eau.

Il est également recommandé de déposer le pot contenant votre anthurium dans une soucoupe remplie de billes d'argiles et d'un centimètre d'eau. Attention, le pot ne doit en aucun cas baigner dans l'eau !

Préparez un mélange léger de terre de bruyère fibreuse, de sable et de terreau de feuilles, additionné de charbon de bois, ou mélangez du terreau pour orchidées à une poignée de perlites.

Culture et entretien de l’anthurium

Culture et entretien de l’anthurium

L'anthurium est facile à cultiver, toutefois, quelques règles sont à respecter pour qu'il soit superbe toute l'année :

  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure, pour stimuler la remontée de la floraison. Attendez pour cela que leurs tiges soient desséchées.
  • Lavez soigneusement les feuilles avec une éponge humide.
  • Pulvérisez régulièrement le feuillage avec de l'eau non calcaire (eau de pluie de préférence) durant l'hiver, car l'air est beaucoup moins humide avec le chauffage :
    • Pulvérisez de préférence le dessous du feuillage.
    • Ne pulvérisez pas les fleurs.

Arrosage

  • L'été : arrosez 2 ou 3 fois par semaine avec de l'eau tiède non calcaire. Complétez avec de l'engrais pour plantes fleuries, trois fois par mois.
  • L'hiver : réduisez les arrosages de novembre à mars (1 fois par semaine suffi) et stoppez tout apport d'engrais, car la plante est en période de repos végétatif.

Rempotage de l'anthurium

Pour voir refleurir votre anthurium, il est indispensable de rempoter votre plante. Cette opération s'effectue au printemps et une fois tous les 2 ans  :

  • Optez pour un mélange de terre de bruyère et de sable grossier.
  • Préférez un pot d'un diamètre légèrement supérieur avec un fond troué.

Maladies, nuisibles et parasites

L'anthurium redoute les araignées rouges et les cochenilles.

Les cochenilles apprécient les atmosphères humides. En cas d'invasion, pulvérisez de l'huile de colza pour les étouffer.

Les araignées rouges doivent être traitées avec un acaricide.

Multiplication de l’anthurium

Multiplication de l’anthurium

La multiplication de l’anthurium se réalise par prélèvement de pousses apparaissant à la base de la plante. Cette division s’effectue au printemps :

  • Pour favoriser l’enracinement de ces dernières, entourez-les de mousse.
  • Conservez-les à une température de 20 °C.
  • Aspergez une ou deux fois par semaine avec de l’eau de pluie, si possible.

Conseils écologiques

Autres solutions en cas d’attaque de cochenilles :

  • Nettoyez les parties atteintes avec de l’eau savonneuse.
  • Un coton imbibé d’alcool à 90 °C permet aussi de retirer les carapaces.

Un peu d’histoire…

Originaire d’Amérique du Sud, c’est en 1857 que le premier spécimen est découvert par un Européen, Karl von Scherzer, un médecin autrichien (qui donne son nom à l’espèce Anthurium scherzerianum).

Néanmoins, elle n’apparaît en France qu’en 1876, rapportée par Édouard André, un paysagiste français (donnant son nom à l’espèce Anthurium andreanum), d’une expédition dans les Andes.

En Colombie, la plante est offerte à un jeune couple afin d’assurer le bon déroulement de leur installation. Dans certains pays, l’anthurium est également utilisé pour réaliser des aphrodisiaques.

Dans le langage des fleurs, l’anthurium signifie l’hospitalité.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides