Scille

Scille en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Scille

  • Nom(s) latin(s)

    Scilla

  • Famille

    Asparagacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 1 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Originaire d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord, la scille (Scilla) comprend environ 90 espèces de plantes bulbeuses appartenant à la famille des Asparagacées (asperges). Elle est largement répandue dans plusieurs types de climats et biotopes, des prairies de montagne aux sous-bois, des zones rocheuses au littoral. En France, elle est commune dans le centre et l'est jusqu'à 1 500 m d'altitude.

Son nom vient du grec scullein, « nuire », car le bulbe est toxique.

La scille compte parmi les fleurs à bulbe les plus faciles à cultiver. Elle forme une touffe de feuilles linéaires, plus ou moins longues et larges, plutôt dressées, lisses et vert foncé, d'où émergent, au printemps ou en automne, des tiges hautes de 8 à 30 cm (jusqu'à 70 cm pour les scilles asiatiques) portant des fleurs en clochette, en étoile ou plates généralement bleues, mais parfois blanches ou roses selon les variétés.

La plupart ne craignent pas le froid et se naturalisent très facilement (elles restent en place et s'étendent d'année en année, sans que vous n'ayez rien à faire). Quelques-unes sont cependant à protéger en hiver, surtout si le sol reste humide. Toutes les espèces ont des racines charnues qu'il faut déranger le moins possible.

La scille s'utilise aussi bien dans les rocailles – en compagnie d'autres bulbes ou de vivaces rampantes telles qu'alysse et aubriète – les sous-bois clairs et les bordures qu'en pot ou jardinière. Plantée en tapis au pied d'arbustes à floraison printanière précoce (spirée, forsythia) elle est remarquable. Sa bonne tenue à la mi-ombre permet de l'installer en sous-bois ou au pied de grands arbres à feuillage caduc. Elle se naturalise très bien dans une pelouse si vous êtes prêt à ne pas passer la tondeuse avant que le feuillage soit sec. Enfin, les différentes scilles composent de très beaux bouquets colorés.

Espèces et variétés de scille

On trouve sur les bords de la Méditerranée une espèce de scille appelée scille maritime, au gros bulbe pouvant peser jusqu'à 2 kg. La fleur, un long épi blanc haut de 1,20 à 1,50 m, ressemble à celle de l'érémurus. Le bulbe contient un cardiotonique utilisé autrefois dans la pharmacopée, mais aussi comme raticide. Très fréquente en Crète et en Afrique du Nord, cette espèce est rare en France.

Espèces à floraison printanière

Scille à deux feuilles (Scilla bifolia)

Espèces à floraison printanière Scille à deux feuilles (Scilla bifolia)
  • Floraison : Grappes de 8 fleurs étoilées bleu intense, parfois roses ou blanches, en mars-avril.
  • Végétation : Hauteur : 0,08 à 0,15 m. Deux feuilles, rarement 3, presque aussi longues que la tige, l'engainent jusqu'au milieu. Tige très fine et de couleur rouge ou brune, ramifiée vers le haut.
  • Qualités : Originaire d'Europe centrale et méridionale, de Turquie. Très rustique. Affectionne les sous-bois frais.

Scille fausse jacinthe (Scilla hyacinthoides)

Espèces à floraison printanière Scille fausse jacinthe (Scilla hyacinthoides)
  • Floraison : En avril-mai, vigoureux épi constitué d'une centaine de fleurs bleu clair aux pédoncules bleus.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 à 0,80 m. Rosette de feuilles lancéolées de 3 cm de large et 45 cm de long, persistantes de novembre à juin.
  • Qualités : Origine : pourtour méditerranéen. Ne fleurit que si elle bénéficie d'une très longue période de dormance au sec complet en été.

Scille blanche (Scilla mischtschenkoana)

Espèces à floraison printanière Scille blanche (Scilla mischtschenkoana)
  • Floraison : Épis denses de fleurs blanches à bleu très clair, marquées d'une ligne médiane bleu profond au revers des pétales, de janvier à mars-avril.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 m. Espèce plus courte et plus trapue que les autres ; feuilles plus larges et courtes.
  • Qualités : Origine : Iran, Caucase. Rustique. Se ressème et se naturalise facilement. Attire les insectes.

Scille du Pérou (Scilla peruviana)

Espèces à floraison printanière Scille du Pérou (Scilla peruviana)
  • Floraison : Fleurs en étoile bleu violet, réunies en sphère dense sur des tiges rigides, en mai-juin.
  • Végétation : Hauteur : 0,30 m. Feuilles rubanées vert foncé brillant, persistantes de septembre à juin.
  • Qualités : Origine : Portugal, Espagne. Moyennement rustique, à cultiver en pot en régions froides.

Scille des prés (Scilla litardierei)

Espèces à floraison printanière Scille des prés (Scilla litardierei)
  • Floraison : En mai-juin, grappes denses de fleurs étoilées bleu-mauve, sur des tiges courtes et rigides.
  • Végétation : Hauteur : de 0,10 à 0,20 m. Feuilles semi-dressées, linéaires, jusqu'à 30 cm de long, de couleur vert moyen, de décembre à juin.
  • Qualités : Origine : Balkans. Rustique. Idéale en massif, rocaille et bordure.

Scille de Sibérie (Scilla siberica)

Espèces à floraison printanière Scille de Sibérie (Scilla siberica)
  • Floraison : En mars-avril, chaque bulbe développe 3 ou 4 tiges portant de 3 à 5 fleurs en clochette bleu violacé, blanches ou roses.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 à 0,20 m. Feuilles linéaires, en même temps que les fleurs.
  • Qualités : Origine : sud-ouest de la Russie, Caucase et nord de l'Iran. Très rustique, se naturalise facilement.

Espèces à floraison automnale et hivernale

Scille d'automne (Scilla autumnalis)

Espèces à floraison automnale et hivernale Scille d'automne (Scilla autumnalis)
  • Floraison : En septembre-octobre, avant les feuilles, grappes courtes, puis allongées, de fleurs lilas sur une tige grêle aux pédicelles violacés.
  • Végétation : Hauteur : 0,10 à 0,25 m. Feuilles dressées, étroites, linéaires, vert foncé, de septembre à début mai.
  • Qualités : Origine : bassin méditerranéen jusqu'à l'Iran. Se naturalise facilement sous un climat doux et sec en été.

Scilla lingulata

Espèces à floraison automnale et hivernale Scilla lingulata
  • Floraison : En septembre, avant les feuilles, courte tige florale portant une vingtaine de fleurs en clochette bleu pâle.
  • Végétation : Hauteur : 0,15 m. Feuilles lancéolées vert foncé, persistantes de septembre à mai.
  • Qualités : Origine : Afrique, du Nord. Très rustique.

Scille du Japon (Scilla scilloides)

Espèces à floraison automnale et hivernale Scille du Japon (Scilla scilloides)
  • Floraison : En septembre-octobre, longs épis dressés portant de nombreuses petites fleurs lilas clair.
  • Végétation : Hauteur : 0,40 à 0,70 m. Feuillage rubané vert foncé, persistant presque toute l'année.
  • Qualités : Origine : Chine, Corée, Japon. Moyennement rustique. Se comporte bien en sous-bois.

Semis et plantation de la scille

Semis et plantation de la scille

Où la planter ?

La seule intolérance de la scille est un sol constamment humide. Plantez-la dans un terrain bien drainé, plutôt sableux, frais et humifère. Certaines espèces se plaisent en terrain caillouteux et sec. La plupart apprécient le climat méditerranéen, aux hivers doux et humides.

Elle apprécie le plein soleil (non brûlant) comme la mi-ombre. Certaines se plaisent même en sous-bois clair.

Sous abri, installez les potées en pleine lumière.

Quand planter la scille ?

Plantez les bulbes de janvier à début avril ou de juillet à octobre selon les espèces.

Comment la planter ?

Plantez les bulbes petits et moyens entre 8 et 10 cm de profondeur, espacés de 5 à 10 cm selon leur diamètre. Plantez-les en grandes taches plutôt que de les disperser, l'effet sera remarquable.

Recouvrez à peine les gros bulbes de scille du Pérou (1 à 2 cm de terre) et espacez-les de 25 à 30 cm ou cultivez-les en pot, dans un mélange de terre, de terreau de feuilles et de sable grossier, afin de pouvoir les hiverner sous abri.

N'utilisez pas un plantoir classique pour mettre les bulbes en place. Le fond du trou est alors conique et la base du bulbe n'est pas en contact avec la terre, ce qui gêne le développement des racines.

Attention : manipulez les bulbes avec des gants ou lavez-vous les mains immédiatement après les avoir touchés, car ils sont toxiques.

Culture et entretien de la scille

Culture et entretien de la scille

Comme la plupart des bulbes, la scille ne nécessite quasiment aucun entretien.

Il est inutile d'arroser les bulbes en pleine terre. Les précipitations devraient suffire à leur développement.

Une fois la floraison terminée, coupez les hampes florales fanées, mais surtout pas le feuillage ! Ce sont les feuilles qui vont reconstituer les réserves nécessaires à la floraison de l'an prochain. Vous le supprimerez lorsqu'il sera jaune et desséché.

La scille du Pérou est moyennement rustique : dans les régions froides, pensez à protéger le pied avec une épaisse couche de paillage en hiver. Si en plus les hivers sont humides, cultivez-la en pot que vous rentrerez sous abri.

En pot, arrosez une ou deux fois par semaine durant la croissance et maintenez au sec pendant le repos végétatif. Apportez un engrais spécial bulbes (pauvre en azote) dilué dans l'eau d'arrosage tous les 15 jours. Arrêtez quand les feuilles commencent à jaunir, un peu avant de stopper l'arrosage.

Maladies, nuisibles et parasites

De nombreux bulbes sont sujets aux viroses, la scille n'y échappe pas. Plutôt rares, ces dernières se manifestent par une déformation de la végétation, des décolorations sous forme de zébrures sur le feuillage ou sur les fleurs.

La lutte préventive consiste à éliminer les bulbes attaqués ou blessés avant la plantation et à n'hiverner que des bulbes sains. En cas d'attaque, il n'y a rien à faire que détruire les bulbes atteints.

Et rappelons que des plantes cultivées dans de bonnes conditions résistent toujours mieux aux maladies.

Multiplication de la scille

Multiplication de la scille

La scille se multiplie par la séparation des bulbilles qui se forment autour du bulbe mère, durant le repos végétatif, à la fin de l'été ou en début d'automne pour les espèces à floraison printanière, en fin de printemps-début d'été pour celles à floraison hivernale. Replantez les bulbilles directement au jardin ou cultivez-les en pot une année avant de les transplanter à l'automne suivant. Il n'est pas sûr qu'ils fleurissent la première année.

Il est aussi possible de semer les graines (uniquement les espèces types, pas les variétés) sous châssis froid dès la récolte, mais cette méthode ne donne pas de fleurs avant au moins trois ans.

Pour les scilles à très petit bulbe, divisez la touffe et replantez les éclats.

Conseils écologiques

Ce sont souvent les insectes piqueurs comme les pucerons qui véhiculent les maladies, surveillez leur arrivée.

Un peu d'histoire…

Contrairement à ce que son nom semble indiquer, la scille du Pérou est originaire… d'Europe ! C'est le bateau qui a apporté les premiers bulbes de la Méditerranée vers l'Angleterre qui portait ce nom.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides