Apium repens

Apium repens en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Ache rampante

  • Nom(s) latin(s)

    Apium repens

  • Famille

    Apiacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

    Plante de bassin ▶ Hélophytes (pieds dans l'eau) | Amphiphytes (plante de berges)

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,30 à 0,45 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Important
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Profondeur (aquatique)

    Moins de 30 cm

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Bassin
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Plante aquatique
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Apium repens est une plante vivace rampante, avec des feuilles en rosette, simplement pennées. Surtout présente en Europe de l'Ouest et centrale, l'ache rampante est naturellement adaptée à nos climats. Elle pousse dans les prairies humides sujettes aux inondations hivernales, généralement près des rivières, dans les marais tourbeux et les étangs. Elle préfère un peu de fraîcheur et est absente du climat méditerranéen.

Apium repens ressemble étroitement à certaines autres espèces du genre, en particulier Apium nodiflorum, conduisant à une forte confusion sur le statut réel des aches dans la nature. De plus, l'analyse de l'ADN des populations d'ache confirme que les deux espèces sont parfois présentes ensemble, apportant une confusion supplémentaire. Toutefois, aucune preuve d'hybridation entre les deux espèces n'a été trouvée. Le nombre d'individus dans les populations fluctue chaque année, avec des étés humides favorisant apparemment le nombre de plants.

L'ache rampante, Apium repens, est une espèce à rhizomes formant des racines enchevêtrées aux nœuds des feuilles, sans pour autant menacer les autres espèces. La tige et le limbe sont toujours de la même taille. Les feuilles, de 6 à 20 cm de long, portent onze folioles arrondies ou lobées, irrégulièrement dentées. La floraison est peu intéressante, les ombelles verdâtres sont insignifiantes.

L'ache Apium nodiflorum se trouve parfois dans les petits ruisseaux à courant fort où elle reste stérile. Cette espèce sans grande prétention atteint 0,10 à 1 m, la croissance étant surtout horizontale. Les feuilles peuvent être immergées ou émergées, composées de folioles de 1 cm presque aussi longues que larges et bordées de dents. Les tiges portent des racines à l'aisselle de chaque nœud. La floraison, qui s'étale de juin à septembre, produit des fleurs blanches regroupées en ombelles composées.

Espèces de Apium repens

Apium repens

Apium repens Ache rampante
  • Nom commun : Ache rampante
  • Floraison : Fleurs légèrement verdâtres, disposées en ombelles. Floraison de juillet à septembre.
  • Végétation : Tiges grêles, toujours couchées, rampantes, pouvant recouvrir une zone de rocaille humide. Dents des feuilles irrégulières.
  • Qualités : Rustique jusqu'à -15 °C.

Apium nodiflorum

Apium nodiflorum
  • Nom commun : Ache
  • Floraison : Fleurs plus blanchâtres. Floraison de juin à septembre.
  • Végétation : Idem sauf dents des feuilles régulières.
  • Qualités : Rustique jusqu'à -15 °C.

Plantation de Apium repens

Plantation de <em>Apium repens</em>

Lamiot/CC BY-SA 3.0 /Wikimedia

Où la planter ?

L'ache apprécie l'humidité, voire d'être partiellement immergée. Que ce soit sous 10 cm d'eau, ou en bordure d'un plan d'eau, les racines doivent toujours être dans l'humidité.

L'ensoleillement peut être fort, mais les aches acceptent facilement une situation légèrement ombragée.

Le substrat doit être riche, surtout en plantation immergée, mais il est possible de disposer l'ache entre de grosses pierres constituant une berge : dans ce cas, il faut planter en pleine terre humide. Le développement horizontal des aches recouvrira partiellement les pierres, comme des plantes de rocaille.

Quand planter Apium repens ?

Attendez le printemps pour repiquer l'ache, en dehors des gelées diurnes.

Comment la planter ?

Plantez les rhizomes et les racines sous 5 cm de substrat, que ce soit en situation immergée ou émergée.

Culture et entretien de Apium repens

Culture et entretien de <em>Apium repens</em>

Lamiot/CC BY-SA 3.0/ Wikimedia

La culture de l'ache ne demande pas d'entretien notable : coupez et supprimez les tiges qui deviendraient envahissantes.

Coupez les tiges lorsque l'hiver approche (novembre-décembre) afin de conserver un maximum de vitalité au rhizome pour qu'il passe l'hiver. Adaptée au climat européen, cette vivace survit aux hivers. Elle vit plusieurs années.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucune maladie ou parasite notable ne vient gêner l'ache.

Multiplication de Apium repens

Multiplication de <em>Apium repens</em>

adrien/CC BY-NC-ND 2.0/Flickr

La multiplication de l'ache se réalise par division, en tranchant nettement dans un plant existant, pour déterrer le rhizome et le replanter ailleurs.

Conseils écologiques

L'ache est devenue rare dans la nature et fait l'objet de plusieurs programmes de protection.

Son emploi pour cacher des pierres de berge est idéal, mais en situation immergée, elle sera une excellente consommatrice d'éléments nutritifs, participant ainsi à l'épuration de l'eau.

Un peu d'histoire…

Les aches dénommées Apium sont parfois classées dans le genre Helosciadium. L'origine étymologique d'Apium signifie « persil », en raison de la ressemblance du feuillage avec celui du persil.

L'espèce Apium nodiflorum est protégée en France, en particulier en Picardie et en Bourgogne, mais son statut de protection s'étend à toute l'Europe selon l'IUCN.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides