Phygelius

Phygelius en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Fuchsia du Cap

  • Nom(s) latin(s)

    Phygelius

  • Famille

    Scrophulariacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant Semi-persistant
  • Forme

    Buissonnant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 1,50 m
  • Largeur à maturité

    0,40-0,70 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    3 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille Muret Talus
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Taille

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Phygelius se compose uniquement de 2 espèces originaires d'Afrique du Sud, peuplant les bords de torrents et les prés humides en montagne. Aussi rustique que son pendant américain Fuchsia magellanica, le Phygelius forme un arbuste ou un sous-arbrisseau qui en climat rigoureux se comporte en vivace. Il appartient à la famille des Scrophulariacées.

La plante, ligneuse à la base, dresse des tiges peu ramifiées de 1 à 2 m de haut et s'étale sur 50 cm, parfois plus en raison des stolons souterrains émis par la souche, mais sans toutefois devenir envahissante. L'espèce aequalis, limitée à 1,20 m de haut dans son habitat est moins vigoureuse que capensis. Ses feuilles persistantes opposées, lancéolées et dentées sont aussi plus larges et d'un vert moins sombre que capensis. Le limbe légèrement charnu et brillant aux nervures marquées rappelle dans les deux cas celui du fuchsia mais sa base est cunéiforme (en pointe) chez aequalis, arrondie chez capensis.

Les inflorescences paraissent en extrémité de tiges, du milieu de l'été jusqu'aux gelées, prenant la forme de longues panicules étagées. Capensis, la plus rustique forme une inflorescence pyramidale et porte des fleurs orange vif ou jaunes sur tout le tour de la tige. Cette disposition la différencie de l’espèce aequalis qui concentre ses fleurs saumon, rose foncé ou jaunes sur un seul côté. Il existe désormais de nombreux cultivars qui combinent la rusticité de l’un et les coloris de l’autre. Ses hybrides, désignés sous le nom de Phygelius x rectus sont également plus tolérants à la sécheresse. Certains sont de taille plus modeste de l'ordre de 60 cm de haut. Les fleurs de Phygelius sont portées par un pédoncule recourbé de 2 à 25 mm selon l'espèce. Le calice est à 5 lobes pointus et la corolle forme un tube très allongé ouvert sur 5 lobes d'un coloris plus vif que le tube, notamment chez aequalis, d'où pointent 4 étamines et 1 pistil. La gorge est jaune vif. Il est d'ailleurs intéressant de placer le Phygelius aequalis en hauteur au-dessus d'un muret, dans une rocaille élevée ou en suspension, de façon à pouvoir admirer la fleur par dessous. Les autres espèces et cultivars présentent moins ce problème. Le nectar des fleurs attire les oiseaux sud-africains de type Nectarinia, munis d'un long bec recourbé.

Le fruit est une petite capsule contenant de fines graines.

Dans la culture sud-africaine, la plante est réputée protéger les récoltes de la grêle.

Le nom Phygelius viendrait du grec phyge signifiant « refuge » et de helios, « soleil » pour signifier sa préférence pour les lieux ombragés. Le nom de l'espèce latine aequalis signifie « de taille similaire ou égale » tandis que capensis indique la provenance du Cap.

Espèces et variétés de Phygelius

La plupart de croisements ont été obtenus en Angleterre vers les années 90.

Phygelius aequalis

Espèce type

Phygelius aequalis Espèce type
  • Végétation : Arbuste ou sous-arbrisseau de 1 à 1,50 m de haut sur 50 cm de large (90 cm sur 45 cm en culture), à souche stolonifère. Feuilles opposées de 10 cm de long sur 6 de large, lancéolées, dentées, persistantes en climat doux.
  • Fleurs et fruits : Floraison de fin juin aux gelées (de novembre à mai dans le Cap). Panicules étroits de fleurs tubulaires de 4 cm pendantes, sur un seul côté. Teinte rouge pâle saumoné à l'extérieur et gorge jaune bordé de rouge vif. Étamines pourpres. Capsules de 1 cm de long.
  • Qualités : Pousse entre 1 200 et 2 200 m d'altitude le long des torrents en Afrique du Sud, dans les Provinces du Nord, du Mpumalanga, du Free State, du KwaZulu-Natal et au Swaziland. Souche vigoureuse. Résiste à -10 ou -12 °C.

'Pink Trumpet'

Phygelius 'Pink Trumpet'
  • Végétation : Comme l'espèce type
  • Fleurs et fruits : Tons rose saumon pastel à gorge jaune.
  • Qualités : Comme l'espèce type

'Sani Pass'

Phygelius aequalis 'Sani Pass'
  • Végétation : Comme l'espèce type
  • Fleurs et fruits : Fleurs rose fuchsia intense.
  • Qualités : Comme l'espèce type

'Trewidden Pink'

Phygelius aequalis 'Trewidden Pink'
  • Végétation : Buisson persistant de 1 m en tous sens.
  • Fleurs et fruits : Tube extérieur rouge pastel et lobes framboise à gorge crème.
  • Qualités : Comme l'espèce type

'Yellow Trumpet'

Phygelius aequalis 'Yellow Trumpet'
  • Végétation : Comme l'espèce type
  • Fleurs et fruits : Fleur jaune chartreuse.
  • Qualités : Introduit en 1977 mais toujours populaire. Couleur très originale.

Fuchsia du Cap (Phygelius capensis)

Espèce type

Fuchsia du Cap (Phygelius capensis) Espèce type
  • Végétation : Sous-arbrisseaux ou arbuste jusqu'à 2 m pour 2-3 m d'étalement, 1,20 m sur 60 cm en culture. Feuilles persistantes étroites vert sombre, de 2,5 à 12 cm de long sur 1 à 6 cm de large.
  • Fleurs et fruits : Fleurit de juillet à l'automne (d'octobre à avril dans son habitat). Panicules lâches, symétriques de fleurs tubulaires de 3,8 cm, réfléchies vers l'axe de la panicule. Corolle extérieure vermillon ou jaune, aux lobes jaunes à l'intérieur. Fleurs attractives pour les oiseaux dans leur habitat. Capsule de 1 à 1,5 cm de diamètre.
  • Qualités : Peuple la province du nord-ouest, le Lesotho, l’État libre et un peu le Natal, au-dessus de 2 000 m. Un peu plus rustique (-15 °C). Teintes lumineuses. Exige le plein soleil.

Phygelius x rectus

Espèce type

Phygelius x rectus Espèce type
  • Végétation : De vigueur variable selon le cultivar.
  • Fleurs et fruits : Présente divers coloris.
  • Qualités : Hybrides entre P. aequalis et P. capensis créés en Angleterre.

'Devils Tears'

Phygelius x rectus 'Devils Tears'
  • Végétation : Robuste arbuste drageonnant de 1 à 1,50 m, au bout de 5 à 10 ans, à feuilles ovales vert sombre.
  • Fleurs et fruits : Longues panicules rouge vif. Gorge jaune beurre.
  • Qualités : Variété robuste, la plus rouge.

'Salmon Leap'

Phygelius 'Salmon Leap'
  • Végétation : Arbuste de 1 à 1,50 m en tous sens au bout de 2 à 5 ans, à feuilles vert sombre ovales.
  • Fleurs et fruits : Fleurs orange abricot à lobes foncés.
  • Qualités : Teinte plus claire que chez 'African Queen'.

'Moonraker'

Phygelius 'Moonraker'
  • Végétation : Feuillage de capensis à limbes sombres et étroits.
  • Fleurs et fruits : Même couleur que P. aequalis 'Yellow Trumpet' mais avec des fleurs tout autour de la hampe comme chez P. capensis.
  • Qualités : Rassemble les qualités de chacun des parents. Éclaire les endroits ombragés.

'Winchester Fanfare'

Phygelius 'Winchester Fanfare'
  • Végétation : Atteint 90 cm sur 45 à 60 cm de large
  • Fleurs et fruits : Extérieur de la corolle vermillon et intérieur jaune chartreuse bordé de rouge écarlate.
  • Qualités : Coloris exceptionnel. Pour plein soleil. Résiste à -16 °C.

'Passionate'

Phygelius 'Passionate'
  • Végétation : Beau feuillage vert foncé compact. Touffe de 45-50 cm de haut sur 60 de large.
  • Fleurs et fruits : Inflorescence symétrique rouge orange brillant, de 60 à 70 cm de haut.
  • Qualités : Plein soleil ou mi-ombre. Sol humide à bien drainé. Résiste à -16 °C.

'Cherry Ripe'

Phygelius 'Cherry Ripe'
  • Végétation : Touffe compacte semi-persistante en climat doux, de 50 cm de haut sur 30-45 cm de large.
  • Fleurs et fruits : Fleurs tubulaires rouge cerise.
  • Qualités : Résiste à -16 °C. Idéal en bordure ou en conteneur. Protégez la souche en hiver avec de la paille.

'Someford Funfair Cream'

Phygelius 'Someford Funfair Cream'
  • Végétation : Touffe caduque de 80 cm en fleurs.
  • Fleurs et fruits : Fleurs crème en tubes très étroits, de juin à octobre.
  • Qualités : Pour sol drainé et climat maritime.

'Sunburst'

Phygelius 'Sunburst'
  • Végétation : Feuillage vert chartreuse.
  • Fleurs et fruits : Fleurs roses à partir de juillet.
  • Qualités : Éclaire les zones mi-ombragées par son feuillage.

'Pink Elf''

Phygelius x rectus 'Pink Elf''
  • Végétation : Forme compacte de 60 cm.
  • Fleurs et fruits : Coloris rose corail et crème.
  • Qualités : Pour conteneurs ou petits espaces.

'Tommy Knockers'

Phygelius 'Tommy Knockers'
  • Végétation : Forme compacte de 65 cm.
  • Fleurs et fruits : Fleurs couleur pêche en grappes lâches.
  • Qualités : Issu d'un semis de 'Pink Elf'. Plus florifère que ses parents. Idéal en pot.

Plantation du Phygelius

Plantation du <em>Phygelius</em>

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

La plante est assez facile à cultiver n'importe où, dans tous types de sols acides ou calcaires bien drainés en hiver. Elle aime particulièrement les sols argileux riches et frais en été. En revanche, elle n'aime pas les embruns, plantez-la à plus de 100 m du rivage.

Les Phygelius ont besoin de chaleur mais fleurissent bien jusqu'en Normandie, aussi bien au soleil qu'à mi-ombre excepté P. capensis qui réclame le plein soleil. Le manque de lumière conduit à des tiges un peu plus longues.

Quand planter le Phygelius ?

La plantation est préférable en avril pour lui laisser le temps de bien s'enraciner. Cependant, si vous voulez choisir les coloris, l'achat est recommandé durant la floraison.

Comment le planter ?

Travaillez le sol profondément en ajoutant du terreau et assurez-vous que le drainage se fasse correctement. Ajoutez des graviers ou du sable si nécessaire.

En pot, remplissez un pot de 20 cm de diamètre et de haut avec un riche terreau en plaçant une couche de drainage au fond.

Les corolles des Phygelius présentent une gorge profonde souvent jaune très colorée, admirable vues de dessous. Il est intéressant de les planter en hauteur sur un talus ou encore dans des paniers suspendus. Les nouveaux cultivars plus compacts conviennent mieux pour ce dernier type d'utilisation, leurs coloris rose pourpre, corail, jaune clair ou blancs permettent de très jolies associations.

Mariés aux fougères et aux fuchsias, les Phygelius jaune crème comme 'Yellow Trompet' ou 'Croftway Sovereign' ajoutent leur note acidulée très contemporaine.

Culture et entretien du Phygelius 

Culture et entretien du <em>Phygelius</em> 

peganum/CC BY-SA 2.0/Flickr

Même si le Phygelius supporte la sécheresse, un apport d'eau régulier encourage la floraison qui remonte ainsi jusqu'aux gelées. Paillez le sol pour maintenir sa fraîcheur durant l'été.

Rabattez les inflorescences fanées au-dessus d'un nouveau départ de tige florale.

En hiver, le feuillage disparaît avec le gel (-7 °C) mais se reforme au printemps ainsi que de nouvelles pousses. Paillez la souche et maintenez le sol relativement sec en hiver.

En pot, protégez la souche avec des feuilles mortes et placez le pot contre un mur sud ou rentrez-le à l'abri des grands froids.

Taille du Phygelius

Attendez le printemps pour rabattre les tiges de moitié et supprimer les éventuelles tiges mortes. La taille en début d'hiver fragilise la plante.

Maladies, nuisibles et parasites

Les Phygelius ne présentent aucun parasite sérieux hormis un petit coléoptère grisâtre Cionus scrophulariae qui se nourrit du feuillage des Scrofulariacées en Europe et jusqu'en Asie centrale. Des dégâts sur Phygelius ont été observés en Irlande et en Angleterre.

Multiplication du Phygelius

Multiplication du <em>Phygelius</em>

La méthode de multiplication la plus facile est la division de touffe puisque la plante a tendance à drageonner. La bouture et le semis (pour les seules espèces types) sont aussi possibles.

Semis

Une fois que les capsules de graines sont brunes, recueillez les graines dans un sachet en papier et placez-les dans un endroit chaud pour qu'elles finissent de sécher. Stockez ensuite le sachet dans un endroit frais et sec jusqu'au printemps.

Semez les graines au printemps dans une terrine remplie d'un terreau allégé en sable.

Dès que les plantules peuvent être manipulées, repiquez-les en godets et placez-les à mi-ombre. Conservez-les sous un châssis durant l'hiver.

Attendez le printemps suivant pour les mettre en terre.

Bouturage

Réalisez des boutures en avril-mai ou en été.

Sélectionnez des tiges en bonne santé et coupez des tronçons de 15 cm juste sous un nœud. Supprimez les feuilles de la base et trempez celle-ci dans de l'hormone de bouturage. Piquez les boutures dans un terreau sableux et placez la culture dans un endroit chaud (21 °C minimum) mi-ombragé en maintenant une certaine humidité du substrat. L'enracinement prend environ 3 semaines.

Repiquez alors les boutures racinées dans des pots individuels que vous conservez sous châssis ou en véranda durant l'hiver. Attendez avril pour mettre en place vos jeunes plants dans un grand pot placé à l'extérieur ou en pleine terre.

Astuce : une astuce transmise par une pépiniériste de Portland dans l'Oregon pour accélérer l'enracinement consiste à piquer les boutures réalisées en milieu d'été, dans un substrat composé de 50 % de vermiculite et 50 % de perlite. Il place ensuite la culture à l'ombre en veillant à la maintenir humide jusqu'à l'enracinement.

Division

De mars à mai, avec une bêche bien affûtée, séparez une repousse à distance de la plante-mère.

Rabattez les tiges pour favoriser la reprise et replantez aussitôt en terre ou en pot.

Conseils écologiques

Les Phygelius sont des vivaces exotiques idéales pour orner les massifs d'aspect sauvage car les petites fleurs moins grosses que chez le penstemon et de couleurs moins criardes attirent de nombreux animaux butineurs tels que papillons, abeilles et oiseaux de la famille des Nectariniidés (sunbirds) ou les oiseaux-mouches en Amérique.

Un peu d'histoire…

Le genre et l'espèce Phygelius capensis furent décrits en 1836 par le botaniste allemand Ernst Heinrich Friedrich Meyer (1791-1858) dans son volume 2 de « Companion to the Botanical Magazine » page 53. George Bentham avait précédemment établi en 1835 les « Caractères des Scrophularinées » dans les Annales des Sciences Naturelles ; Botanique, série 2 d'où le nom complet de la plante Phygelius capensis E. Mey. Ex benth.

L'espèce aequalis n'est recensée qu'en 1904 par l'Irlandais William Henry Harvey (1811-1866) dans son Flora capensis volume 4 section 2 page 213.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides