Helictotrichon sempervirens

Helictotrichon sempervirens en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Avoine vivace, Avoine bleue

  • Nom(s) latin(s)

    Helictotrichon sempervirens, Avena sempervirens

  • Famille

    Graminées, Poacées

  • Type(s) de plante

    Plante ornementale ▶ Herbes et graminées

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Arrondi, en boule ou ovale
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    40 à 60 cm

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    4 à 5 pieds au m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Prairie Couvre-sol Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Helictotrichon comporte une cinquantaine d'espèces de graminées originaires d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie. Elles se caractérisent par une silhouette touffue de hauteur variable selon les espèces (mais pouvant dépasser un mètre de hauteur), un feuillage persistant ou caduc étroit vert clair ou gris bleuté, et une floraison estivale prenant la forme d'épillets aplatis groupés en panicules légères.

L'espèce la plus couramment commercialisée et cultivée dans nos jardins est Helictotrichon sempervirens ou Avena sempervirens. Son nom vernaculaire avoine bleue ou avoine vivace est beaucoup plus facile à retenir ! Cette vivace persistante, comme son nom d'espèce « sempervirens » (toujours verte) le précise, pousse naturellement dans le sud de l'Europe. Elle forme une touffe dense, globuleuse et hérissée de longues feuilles rigides, aplaties ou à bords enroulés, de 40 à 50 cm de longueur, arborant une belle tonalité bleu acier. Lorsqu'elle fleurit en été, elle atteint facilement entre 0,80 et 1,20 m de haut pour un étalement de la moitié. Les tiges, dressées largement au-dessus du feuillage, se terminent par des épillets, d'abord vert bronze puis jaune paille nuancé de pourpre, réunis en panicules aériennes et retombantes. Ces dernières rappellent les épis de l'avoine annuelle. L'avoine vivace, plantée dans de bonnes conditions de culture fait preuve d'une bonne résistance à la sécheresse et d'une excellente rusticité, supportant des températures négatives jusqu'à -20 °C.

Profitez des qualités graphiques de l'avoine vivace pour donner du relief à vos massifs et à vos rocailles ensoleillés en la plaçant en bordure ou dans les angles. Vous pouvez aussi la planter en masse en exploitant son effet couvre-sol beau aux quatre saisons.

Idées d'association : Mariez-la avec le feuillage argenté de certaines armoises et des stachys byzantina. Côté fleurs, testez le mariage toujours réussi avec les teintes bleues des panicauts, des nigelles de Damas et de certaines sauges rustiques, ou blanches comme celles des gauras et des cosmos.

Plantée dans une grosse potée, elle structure le décor de la terrasse aussi bien qu'un petit arbuste.

Variétés d'Helictotrichon

Helictotrichon sempervirens

Espèce type

Helictotrichon sempervirens Espèce type
  • Floraison : Juin à août. Hampes et panicules couleur paille.
  • Végétation : H : 40 cm (plus de1 m en fleurs) sur 50 cm. Touffue, dense, érigée. Coloris gris bleuté.
  • Qualités : Graphique. Coloris insolite et attractif. Supporte le sec et le froid (jusqu'à -20 °C).

'Saphirsprüdel'

Helictotrichon sempervirens 'Saphirsprüdel'
  • Floraison : Comme le type.
  • Végétation : Coloris bleu très intense.
  • Qualités : Comme le type. Résiste bien à la rouille.

'Pendula'

Helictotrichon sempervirens 'Pendula'
  • Floraison : Comme le type.
  • Végétation : Feuilles plus souples et arquées que celles de l'espèce type.
  • Qualités : Aspect plus souple.

Plantation de Helictotrichon sempervirens

Plantation de <em>Helictotrichon sempervirens</em>

Andrey Zharkikh/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

Installez Helictotrichon sempervirens en plein soleil, à emplacement dégagé. Offrez-lui un sol bien drainé en hiver même caillouteux, plutôt pauvre à modérément fertile (pour intensifier le coloris), de préférence alcalin ou neutre.

Quand planter l'avoine bleue ?

La meilleure saison pour l'installer au jardin en pleine terre est le printemps. En climat doux, il est possible de la planter également en début d'automne.

Comment la planter ?

Prévoyez 4 à 5 plantes pour garnir un m². Mais l'avoine bleue fait aussi beaucoup d'effet plantée en isolé.

Préparez le sol en le désherbant soigneusement et en l'allégeant avec du compost mûr et du sable grossier ou des graviers s'il est de nature compacte et argileuse. Hydratez la motte en l'immergeant une dizaine de minutes dans un seau d'eau. Défaites délicatement à la fourchette le chevelu de racines si celles-ci ont formé un chignon serré. Placez la motte dans un trou d'au moins deux à trois fois son volume en vérifiant que le haut coïncide avec la surface du sol. Évitez d'enterrer le collet. Arrosez copieusement, même s'il pleut, et terminez par la pose d'un paillis minéral (pouzzolane, graviers…).

Comment planter Helictotrichon sempervirens en pot ?

Pour une culture en pot, choisissez un contenant en terre cuite ou dans un matériau favorisant le drainage. Vérifiez la présence de trous d'évacuation de l'eau en excès. Placez une couche de billes d'argile au fond du pot. Utilisez un substrat pour plantes méditerranéennes ou un terreau allégé d'un tiers de sable grossier ou de perlite. Arrosez copieusement et paillez comme pour la plantation en pleine terre.

Culture et entretien de l'avoine bleue

Culture et entretien de l'avoine bleue

Matt Lavin/CC BY-SA 2.0/Flickr

En pleine terre

Le premier été, surtout s'il est sec, maintenez le sol frais par des arrosages réguliers pour assurer la reprise. Les années suivantes, Helictotrichon sempervirens se passe d'arrosages supportant même bien la sécheresse estivale.

Inutile de fertiliser hormis en sol très pauvre où vous pouvez apporter une poignée d'engrais organique à libération lente au début du printemps.

L'essentiel de l'entretien se résume en la suppression des parties abîmées et sèches (tiges florales, feuilles mortes) à la sortie de l'hiver.

En pot

Arrosez régulièrement pendant toute la belle saison de façon à maintenir le substrat frais. Fertilisez au début du printemps avec un engrais riche en azote mais équilibré en phosphore et potasse (NPK type 15-5-5).

Réduisez les arrosages pendant l'hiver mais ne laissez pas la motte se dessécher complètement. Ôtez la soucoupe si vous en aviez mis une pendant l'été.

Rempotez au début du printemps tous les 2 ou 3 ans et surfacez dans l'intervalle.

Maladies, nuisibles et parasites

L'avoine bleue (Helictotrichon sempervirens) peut se montrer sensible à la rouille dans certaines conditions météorologiques. La présence des champignons microscopiques se repère par des taches orange sur le feuillage. La maladie n'est pas grave mais peut affaiblir temporairement la plante.

Multiplication de Helictotrichon sempervirens

Multiplication de <em>Helictotrichon sempervirens</em>

File Upload Bot/CC BY SA 2.0/Wikimedia

Deux méthodes s'offrent à vous pour multiplier l'Helictotrichon : la division et le semis.

Division

Divisez les touffes âgées d'au moins deux ans au début du printemps, de mars à mai (en fin d'hiver, dès février, en climat doux). Déterrez la plante et tranchez-la en plusieurs morceaux à l'aide d'un couteau ou du tranchant de la bêche bien aiguisé.

Semis

Vous pouvez aussi semer les graines, dans une serre froide ou sous châssis à exposition mi-ombragée, au début du printemps. Répartissez les graines à la surface d'un substrat pour semis ou d'un bon terreau allégé en sable ou en perlite. Ne les couvrez pas : elles ont besoin de lumière pour germer. Maintenez le substrat humide sans excès. La germination est rapide, prenant seulement quelques semaines. Repiquez en pot individuel pendant l'été pour une mise en place au printemps suivant.

Conseils écologiques

Le feuillage persistant et touffu de Helictotrichon sempervirens peut attirer de nombreux rongeurs qui trouvent le lieu idéal pour nicher pendant l'hiver. Leurs petites activités de fin de journée consistent alors dans le grignotage de la nourriture pour oiseaux à leur portée, mais aussi des bulbes fraîchement plantés à l'automne comme les crocus, les muscaris et les tulipes. Limitez leur présence en nettoyant régulièrement votre avoine vivace et en vérifiant l'absence de nids constitués d'amas de débris de feuilles sèches.

Un peu d'histoire…

Le basionyme (premier nom scientifique attribué) de l'Helictotrichon sempervirens est Avena sempervirens. Il lui a été attribué en 1779 par le botaniste français Dominique Villars (1745-1814) dans son ouvrage Histoire des Plantes du Dauphiné qui contient les descriptions de plus de 2 700 plantes, fruits de vingt ans d'observations sur le terrain.

L'avoine vivace a été rebaptisée Helictotrichon sempervirens en 1938 par le botaniste allemand Knud Friedrich Robert Pilger (1876-1953), directeur du Jardin botanique de Berlin de 1945 à 1950.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides